Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Bréviaire Romain de 1962

Aller en bas 
AuteurMessage
UIOGD
Séminariste
Séminariste
UIOGD


Bréviaire Romain de 1962 Empty
MessageSujet: Bréviaire Romain de 1962   Bréviaire Romain de 1962 Icon_minitimeVen 13 Juin 2008 - 9:26

J'ai une question pour des prêtres/séminaristes (/évêques, s'il y en a sur ce forum!) concernant l'Office Divin. Vous savez que Summorum Pontificum, le Motu Proprio du Pape Benôit XVI, a permis aux clercs de prier l'Office Divin selon la version actuelle courante ou selon la version dite du Bx Jean XXIII (Bréviaire Romain de 1962). J'aimerais savoir s'il y en a parmi vous qui prient régulièrement ce dernier et, si oui, comment vous réussissez à prier tout cet Office dans une journée, avec les charges pastorales que vous avez. J'objection la plus fréquente que j'entends contre cette forme de l'Office Divin est qu'elle est trop longue.

Aussi, je connais bien l'Office Divin de 1962 (comment le prier, etc.), mais je n'ai pas les livres. Quelqu'un saurait-il où je pourrai en procurer? Existe-t-il un Bréviaire Romain avec l'Office de 1962 avec les psaumes dans la version de la Vulgate (et pas le psautier de Pie XII)? Baronius Press a promis depuis longtemps de publier un Bréviare de 1962 Latin-Anglais, mais la date ne cesse d'être repoussée de plus en plus dans le futur. Quelqu'un connaîtrait-il une autre maison d'édition qui en publie?

Merci pour tout info. à ce sujet.

PS: Pardon pour mes fautes de français. J'exprime certains sujets très mal dans cette langue, qui n'est pas ma langue maternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
Hélène


Bréviaire Romain de 1962 Empty
MessageSujet: Re: Bréviaire Romain de 1962   Bréviaire Romain de 1962 Icon_minitimeVen 13 Juin 2008 - 11:15

UIOGD a écrit:
PS: Pardon pour mes fautes de français. J'exprime certains sujets très mal dans cette langue, qui n'est pas ma langue maternelle.
D'autre pourront certainement répondre à vos questionnements concernant le Bréviaire mais je me permets de vous dire, cher frère anglophone Very Happy, que votre Français écrit, s'il n'est pas impeccable, est supérieur à la moyenne... même francophone ! Vous vous exprimez très bien. :thumleft:

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
el Padrecito
Martyr du forum
Martyr du forum
el Padrecito


Bréviaire Romain de 1962 Empty
MessageSujet: Re: Bréviaire Romain de 1962   Bréviaire Romain de 1962 Icon_minitimeVen 13 Juin 2008 - 15:21

Bonsoir cher confrère,

Oui, il m'arrive de prier quelquefois le bréviaire de 1962, mais pas très souvent, étant donné que travaillant à temps complet, je n'ai malheureusement pas le temps de dire tous les Offices, même dans la LH d'aujourd'hui.

Sinon, pour les breviare romanum, je les ai récupéré auprès de vieux prêtres ou dans des paroisses ou brocantes. JE n'ai pas en tête la traduction utilisée des psaumes, je regarderai et vous tiendrai au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Guy
Prêtre
Prêtre
Guy


Bréviaire Romain de 1962 Empty
MessageSujet: Re: Bréviaire Romain de 1962   Bréviaire Romain de 1962 Icon_minitimeVen 13 Juin 2008 - 18:07

Bonjour UIOGD,

Depuis que le pape Benoît XVI le permet avec le Motu poprio de juillet 2007, j'ai commandé le bréviarium romanum de 1962 l'automne dernier et j'ai commandé les volumes de New-York ayant profité de la baisse du dollar américain, ce qui revenait moins cher que les commander d'Europe.

Habituellement je prie les offices en latin dans Liturgia Horarum car j'aime bien suivre les offices avec Radio-Vatican, du moins pour les laudes, les vêpres et les complies. En congé, j'utilise le bréviarium romanum 1962 et je célèbre la messe en privé selon la forme extraordianaire, je compte faire de même durant mes vacances. Personnellement je considère que prier sous les deux formes est un enrichissement spirituel.

Pour la question du temps alloué aux offices, il est vrai qu'on peut toujours se trouver de bonnes raisons pour ne pas avoir du temps pour prier, mais avec à peine 2% à 5% de la population catholique qui pratique, je crois qu'il n'y a aucune raison de ne pas prier le bréviaire. Je connais, malheureusement des prêtres (et pas seulement 5 ou 6) qui ne prient plus le bréviaire sous prétexte que les tâches pastorales sont énormes Rolling Eyes Les prêtres autrefois étaient beaucoup plus occupés qu'aujourd'hui, et ils avaient le temps de tout prier le bréviaire qui était effectivement plus long, des matines jusqu'aux complies sans difficulté. Il semblerait que les plus paresseux et les moins fervents anticipaient plusieurs offices du lendemain avant de se coucher. Pour moi, si la prière devient un obstacle à la vie du prêtre ce n'est pas sur la prière qu'il faut s'interroger mais sur le prêtre lui même et son emploi du temps et la vie qu'il a choisi. Le Concile a simplifié le bréviaire justement parce que plusieurs, semble-t-il, se plaignaient à leur évêque de la longueur des offices. Pourtant même simplifié, des prêtres lui repprochent d'être encore trop long et que le bréviaire est plutôt l'affaire des monastères Rolling Eyes :truce: :drowning: : c'est quand même assez étonnant d'entendre une pareille chose de la part de confrères qui ont fait de longues études en philosophie et théologie et de vous répondre de pareilles stupiditées.

Donc pour moi, long ou pas long, les prêtres se sont engagés devant l'évêque à le prier quotidiennement, nous devons donc tenir à cet engagement, il s'agit tout simplement de planifier sont emploi du temps et sa journée et de mettre les priorités à la bonne place. Voilà ce que j'en pense.

Voici, cher ami, l'adresse du book-store à New-York, je crois présentement qu'ils sont en rupture de stock car la première ré-impression du bréviaire (3,000 copies) fut épuisée en l'espace de quelques jours... c'est vous dire tout l'enthousiasme que suscite le bréviarium romanum de 1962 auprès des prêtres....

http://www.pcpbooks.com/new_books_pages/breviarium_romanum.htm

Je vous avise tout de suite que l'édition de ce bréviaire est présentée en 2 volumes. Il faut acheter les 2 volumes pour avoir tout le cycle des offices.

In Xto
Revenir en haut Aller en bas
UIOGD
Séminariste
Séminariste
UIOGD


Bréviaire Romain de 1962 Empty
MessageSujet: Re: Bréviaire Romain de 1962   Bréviaire Romain de 1962 Icon_minitimeVen 27 Juin 2008 - 22:05

Pardon d'avoir pris si longtemps avant de répondre. J'ai voulu prendre le temps de réfléchir sur ce que vous avez dit avant de répondre.

Votre message, Sapin, m'a beaucoup réjoui. Je pensais qu'il n'y avait presque aucun prêtre qui voulait profiter de la permission que le Saint Père a accordée concernant l'usage des livres liturgiques de 1962. Le fait que le bréviaire que vous avez mentionné (de New York) est "sold out" est un bon signe, vraiment! J'étais heureux aussi de lire qu'il y a toujours des prêtres qui prient le brévaire dans la lingua ecclesiastica.

Sapin a écrit:
Habituellement je prie les offices en latin dans Liturgia Horarum car j'aime bien suivre les offices avec Radio-Vatican, du moins pour les laudes, les vêpres et les complies.
C'est un bon site, mon père. Je l'utilise aussi. C'est une belle manière pour les prêtres diocésains (et les séminaristes, quand nous sommes hors du séminaire, en vacances d'été) de prier "en commun", d'une certaine manière -- même si ce n'est que virtuellement. Je trouve que la prière en commun nous soutient dans notre récitation de l'Office, et nous donne une plus grande appréciation pour la prière officielle de l'Église.

Sapin a écrit:
En congé, j'utilise le bréviarium romanum 1962 et je célèbre la messe en privé selon la forme extraordianaire, je compte faire de même durant mes vacances. Personnellement je considère que prier sous les deux formes est un enrichissement spirituel.
Je suis tout à fait d'accord avec ça. Prier selon les deux formes du rite romain est vraiment un enrichissement pour notre vie spirituelle. Pour l'instant, je préfères prier l'Office en latin (selon les deux formes) qu'en langue vulgaire, parce que je trouve que les traductions ne font pas justice à la beauté et à la profondeur du texte original. Savez-vous s'il y aura une nouvelle traduction pour le brévaire comme on aura bientôt pour la Sainte Messe, pour rendre le langage plus digne et plus proche du texte original, selon les désirs du document Liturgiam authenticam?

Sapin a écrit:
Je connais, malheureusement des prêtres (et pas seulement 5 ou 6) qui ne prient plus le bréviaire sous prétexte que les tâches pastorales sont énormes [...] Des prêtres lui repprochent d'être encore trop long et que le bréviaire est plutôt l'affaire des monastères Rolling Eyes :truce: :drowning: : c'est quand même assez étonnant d'entendre une pareille chose de la part de confrères qui ont fait de longues études en philosophie et théologie et de vous répondre de pareilles stupiditées.
Oui, c'est vraiment triste d'entendre de telles choses. Il semble que cette mentalité n'est pas rare chez les prêtres diocésains. C'est comme si prier est réservé aux "experts" de la prière que seraient les moines! Tout récemment, le Pape Benoît XVI, reconnaissant sans doute que cette mentalité existe chez le clergé séculier, a eu de mots très forts à dire pour encourager les prêtres à garder la primauté de la prière. Je suis sûr que vous connaissez déjà ce texte, mon père, mais je le reproduis ici pour l'avantage de nos chers lecteurs ici sur le forum.

« Chers frères prêtres, exhortait le pape, pour que votre foi soit une foi forte et vigoureuse, il faut, comme vous le savez bien, l'alimenter par une prière assidue. Soyez donc des modèles de prière, devenez des maîtres de prière. Que vos journées soient marquées par des temps d'oraison, durant lesquels, sur le modèle de Jésus, vous vous entretenez avec le Père dans un colloque régénérateur. Je sais qu'il n'est pas facile de se maintenir fidèles à ces rendez-vous quotidiens avec le Seigneur, aujourd'hui surtout que le rythme de la vie est devenu frénétique, et où les occupations absorbent de manière toujours plus grande ».

Et d'ajouter : « Nous devons toutefois nous convaincre : le moment de la prière est le plus important dans la vie du prêtre, celui où agit avec le plus d'efficacité la grâce divine, en donnant la fécondité à son ministère. Prier est le premier service à rendre à la communauté. Et pour cela, les moments de prière doivent avoir dans votre vie une véritable priorité. Je sais que tant de choses nous pressent : pour ce qui me concerne, une audience, une documentation à étudier, une rencontre ou une autre encore. Mais si nous ne sommes pas intérieurement en communion avec Dieu, nous ne pouvons rien donner, pas même aux autres. C'est pourquoi elle est la première priorité. Nous devons toujours réserver le temps nécessaire pour être en communion de prière avec Notre Seigneur ».
(Discours à la Cathédrale San Lorenzo de Brindisi, le 15 juin 2008).

Sapin a écrit:
Donc pour moi, long ou pas long, les prêtres se sont engagés devant l'évêque à le prier quotidiennement, nous devons donc tenir à cet engagement, il s'agit tout simplement de planifier sont emploi du temps et sa journée et de mettre les priorités à la bonne place. Voilà ce que j'en pense.
Merci, mon père, pour ce si beau témoignage. Les prêtres comme vous me donnent beaucoup d'encouragement et de force spirituelle quand je me décourage devant ce que je vois autour de moi quelquefois.

Sapin a écrit:
Voici, cher ami, l'adresse du book-store à New-York, je crois présentement qu'ils sont en rupture de stock car la première ré-impression du bréviaire (3,000 copies) fut épuisée en l'espace de quelques jours.
Oui, le stock est épuisé. J'attendrai alors pour la version bilingue du brévaire de 1962 (latin-anglais) que Baronius Press est en train de faire. Ah oui, avant que je l'oublie, j'ai trouvé un bon site avec le texte de la Liturgia Horarum en latin:

http://www.almudi.org/Portals/0/docs/Breviario/fuentes/breviario.asp?tiempo=3

Union de prière, dans la Sainte Liturgie de l'Église.
Revenir en haut Aller en bas
Deo Gratias
Nouveau
Nouveau
Deo Gratias


Bréviaire Romain de 1962 Empty
MessageSujet: Re: Bréviaire Romain de 1962   Bréviaire Romain de 1962 Icon_minitimeJeu 14 Mai 2009 - 15:36

J'ai lu avec intérêt vos interventions sur l'office divin de 1962.
Je suis un laïc qui aime prier "la prière de l'Eglise", notamment Laudes, Vêpres et Complies.
Le problème avec le "Brevarium Romanum" de 1962, c'est qu' il n'y a pas de traduction française, comme un missel...C'est dommage.
Revenir en haut Aller en bas
fil bleu
Martyr du forum
Martyr du forum



Bréviaire Romain de 1962 Empty
MessageSujet: Re: Bréviaire Romain de 1962   Bréviaire Romain de 1962 Icon_minitimeJeu 14 Mai 2009 - 17:14

En France, il y a une édition avec un volume et huitfascicules latin français édité par les éditions Mame. La page de gauche est en latin et la traduction à la page de droite
Revenir en haut Aller en bas
Deo Gratias
Nouveau
Nouveau
Deo Gratias


Bréviaire Romain de 1962 Empty
MessageSujet: Re: Bréviaire Romain de 1962   Bréviaire Romain de 1962 Icon_minitimeVen 15 Mai 2009 - 15:18

fil bleu a écrit:
En France, il y a une édition avec un volume et huitfascicules latin français édité par les éditions Mame. La page de gauche est en latin et la traduction à la page de droite

Merci pour ce renseignement.
Revenir en haut Aller en bas
ancienne-liturgie
Nouveau
Nouveau



Bréviaire Romain de 1962 Empty
MessageSujet: Bréviaire Romain de 1962   Bréviaire Romain de 1962 Icon_minitimeMer 27 Juin 2012 - 6:32

Bonjour ,
il doit me rester 3 ou 4 exemplaires du Bréviaire de 1962
en 2 parties ( édition d'époque )
et d'autres antérieurs a cette période en 4 parties
me contacter , pour voir mon site en ligne de livres liturgiques
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ancienne-liturgie.fr/
Contenu sponsorisé




Bréviaire Romain de 1962 Empty
MessageSujet: Re: Bréviaire Romain de 1962   Bréviaire Romain de 1962 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Bréviaire Romain de 1962
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La cathédrale :: Église-
Sauter vers: