Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Saint du jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Saint du jour   Dim 18 Mai 2008 - 19:18

Chers amis bonjour,

je me présente puisque je poste pour la première fois. Certains me connaissent peut-être je suis ami de la Miséricorde et je poste des prières pour la fête des Saints ou pour les Solennités de la liturgie de notre Eglise pour faire découvrir ou redécouvrir les merveilles qui font le trésor de notre Sainte Mère l'Eglise au travers des Saints qu'elle a bien voulu nous donner comme modèles à suivre pour cheminer durant notre pélerinage terrestre vers le Royaume de la Très Sainte Trinité.
avec un peu de retard pour aujourd'hui je vous mets une magnifique prière de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus à la Sainte Trinité

ACTE D'OFFRANDE A L'AMOUR MISERICORDIEUX DU BON DIEU

Ô mon Dieu! Trinité Bienheureuse, je désire vous Aimer et vous faire Aimer, travailler à la glorification de la Sainte Eglise en sauvant les âmes qui sont sur la terre et en délivrant celles qui souffrent dans le purgatoire. Je désire accomplir parfaitement votre volonté et arriver au degré de gloire que vous m'avez préparé dans votre royaume, en un mot, je désire être Sainte, mais je sens mon impuissance et je vous demande, ô mon Dieu! d'être vous-même ma Sainteté.
Puisque vous m'avez aimée jusqu'à me donner votre Fils unique pour être mon Sauveur et mon Epoux, les trésors infinis de ses mérites sont à moi, je vous les offre avec bonheur, vous suppliant de ne me regarder qu'à travers la Face de Jésus et dans son Cœur brûlant d'Amour.
Je vous offre encore tous les mérites des Saints ( qui sont au Ciel et sur la terre ) leurs actes d'Amour et ceux des Saints Anges; enfin je vous offre, ô Bienheureuse Trinité! L'Amour et les mérites de la Sainte Vierge, ma Mère chérie, c'est à elle que j'abandonne mon offrande la priant de vous la présenter.
Son divin Fils, mon Epoux Bien-Aimé, aux jours de sa vie mortelle, nous a dit: "Tout ce que vous demanderez à mon Père en mon nom, il vous le donnera!" Je suis donc certaine que vous exaucerez mes désirs; je le sais, o mon Dieu! ( plus vous voulez donner, plus vous faites désirer ).Je sens en mon cœur des désirs immenses et c'est avec confiance que je vous demande de venir prendre possession de mon âme. Ah! je ne puis recevoir la Sainte Communion aussi souvent que je le désire, mais, Seigneur, n'êtes-vous pas Tout-Puissant?...Restez en moi comme au tabernacle, ne vous éloignez jamais de votre petite hostie...
Je voudrais vous consoler de l'ingratitude des méchants et je vous supplie de m'ôter la liberté de vous déplaire, si par faiblesse je tombe quelque fois qu'aussitôt votre Divin Regard purifie mon âme consumant toutes mes imperfections, comme le feu qui transforme toute chose en lui même...
Je vous remercie, ô mon Dieu! de toutes les grâces que vous m'avez accordées, en particulier de m'avoir fait passer par le creuset de la souffrance. C'est avec joie que je vous contemplerai au dernier jour portant le sceptre de la Croix; puisque vous avez daigné me donner en partage cette Croix si précieuse, j'espère au Ciel vous ressembler et voir briller sur mon corps glorifié les sacrés stigmates de votre Passion...
Apres l'exil de la terre, j'espère aller jouir de vous dans la Patrie, mais je ne veux pas amasser de mérites pour le Ciel, je veux travailler pour votre seul Amour, dans l'unique but de vous faire plaisir, de consoler votre Cœur Sacré et de sauver des âmes qui vous aimeront éternellement.
Au soir de cette vie, je paraîtrai devant vous les mains vides, car je ne vous demande pas, Seigneur, de compter mes oeuvres. Toutes nos justices ont des taches à vos yeux. Je veux donc me revêtir de votre propre justice et recevoir de votre Amour la possession éternelle de Vous-même. Je ne veux point d'autre Trône et d'autre Couronne que Vous, ô mon Bien-Aimé!...
A vos yeux le temps n'est rien, un seul jour est comme mille ans, vous pouvez donc en un instant me préparer à paraître devant vous...
Afin de vivre dans un acte de parfait Amour, je m'offre comme victime d'holocauste à votre Amour miséricordieux, vous suppliant de me consumer sans cesse, laissant déborder en mon âme les flots de tendresse infinie qui sont renfermés en vous et qu'ainsi je devienne Martyre de votre Amour, ô mon Dieu!...
Que ce martyre, après m'avoir préparée à paraître devant vous me fasse enfin mourir et que mon âme s'élance sans retard dans l'éternel embrassement de Votre Miséricordieux Amour...
Je veux, ô mon Bien-Aimé, à chaque battement de mon cœur vous renouveler cette offrande un nombre infini de fois, jusqu'à ce que les ombres s'étant évanouies je puisse vous redire mon Amour dans un Face a Face Eternel!...

Source : Extrait de « Thérèse de Lisieux par elle-même »
Tous les écrits de janvier 1895 à Pâques 1896 Tome II
La Confiance et l’amour
Présenté par Jean-François Six aux Editions Grasset D e s c l é e de Brouwer

Union de prière
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Saint du jour   Dim 18 Mai 2008 - 21:57

Merci ami de la Miséricorde. Après une journée riche en émotions (notre fille a reçu la Confirmation aujourd'hui), je trouve votre message et il m'a fait souvenir que chaque année, en la fête de la Trinité depuis 2001, je m'offre (avec Thérèse) à l'Amour Miséricordieux... il n'est jamais trop tard pour bien faire. J'ai pu donc m'offrir une fois de plus grâce à votre initiative de poster ce message. J'y avais pensé ce matin, mais la journée ayant été passée comme en coup de vent (de l'Esprit bien sûr), j'allais oublier...

Belle fête de la Trinité à tous (même si la journée tire à sa fin...) !

Union de prière,
Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: 19 mai : Saint Yves   Lun 19 Mai 2008 - 11:45

LITANIES DE SAINT YVES

Seigneur, ayez pitié de nous.
Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.
Christ, écoutez-nous,
Christ, exaucez-nous.
Père céleste qui êtes Dieu, ayez pitié de nous
Fils rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Saint-Esprit qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Sainte Trinité qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.
Sainte Marie, Reine de tous les saints, priez pour nous.
Saint-Yves, père des pauvres, priez pour nous.
Saint-Yves, lumière de notre pays, priez pour nous.
Saint-Yves, modèle de charité, priez pour nous.
Saint-Yves, patron des prêtres, priez pour nous.
Saint-Yves, serviteur de la Croix, priez pour nous.
Saint-Yves, voué à la pénitence, priez pour nous.
Saint-Yves, exemple de toutes les vertus, priez pour nous.
Saint-Yves, gardien des foyers, priez pour nous.
Saint-Yves, ami des jeunes, priez pour nous.
Saint-Yves, aide pour les adolescents, priez pour nous.
Saint-Yves, tuteur des veuves et des orphelins, priez pour nous.
Saint-Yves, défenseurs des innocents, priez pour nous.
Saint-Yves, modèle de pureté, priez pour nous.
Saint-Yves, homme de miracles, priez pour nous.
Saint-Yves, terreur des démons, priez pour nous.
Saint-Yves, qui guérissez les malades, priez pour nous.
Saint-Yves, salut des marins, priez pour nous.
Saint-Yves, consolateur des affligés, priez pour nous.
Saint-Yves, qui rassasiez ceux qui ont faim, priez pour nous.
Saint-Yves, refuge des malheureux, priez pour nous.
Saint-Yves, secours de tous ceux qui vous invoquent, priez pour nous.
Saint-Yves, notre défenseur et notre patron, priez pour nous.
Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du Monde, pardonnes-nous Seigneur.
Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde, exauces-nous Seigneur..
Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous..
***
Oraison
Dieu de qui vient ce qui est juste et bon, tu as établi Saint-Yves comme juge parmi ses frères et tu as fait de lui un grand ami des pauvres : Accordes-nous, par son intercession, de rechercher passionnément la justice et de communier à ton amour pour les hommes.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.


Source: notre-damedesneiges

Union de prière
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
Arzur
Séminariste
Séminariste
avatar


MessageSujet: Re: Saint du jour   Lun 19 Mai 2008 - 18:10

Saint Yves, Saint Patron des Bretons, veillez sur votre peuple.

La Bretagne a tant besoin de vos prières !

Saint Yves, veillez sur les Bretons



In Christo Rege
Arzur
Revenir en haut Aller en bas
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: 22 mai : Sainte Rita   Jeu 22 Mai 2008 - 9:14

PRIERE

O très aimable Ste Rita, choisie par Dieu pour être la Sainte des cas
déséspérés,
Accueillez avec bienveillance nos supplications et secourez-nous...
Nous connaissons les merveilleux prodiges qui ne cessent de s'opérer par votre intercession.
Nous rendons grâces au Seigneur pour les dons extraordinaires dont vous fûtes comblée dès votre naissance,
Annoncée à l'avance par un Messsager céleste, qui le premier manifesta votre beau nom.
Nous avons recours à vous avec confiance, nous espérons en vous, o Ste Rita...
Vous qui êtes si puissante auprès du Sacré Coeur de Jésus,
Obtenez-nous la grâce que nous vous demandons avec un coeur contrit et humilié.
Sainte, pour qui tout est possible, avocate des causes désespérées, ayez pitié de nous.

Trois Pater, Ave et Gloria.

source : prieresetdevotions.blogspot.com

Union de prière
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
rachel
Suspendu
Suspendu



MessageSujet: Re: Saint du jour   Jeu 22 Mai 2008 - 20:22

Merci ami de la miséricorde!!
j'aime tellement sainte Rita!
Revenir en haut Aller en bas
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: 25 mai : Fête du Saint-Sacrement ou Fête-Dieu   Dim 25 Mai 2008 - 7:34

LITANIES DU SAINT-SACREMENT

Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus, écoutez-nous.
Jésus, exaucez-nous.
Père céleste qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Fils Rédempteur du monde, ayez pitié de nous.
Esprit-Saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Trinité Sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Pain de vie, descendu du Ciel, ayez pitié de nous.
Dieu caché, Dieu Sauveur, ayez pitié de nous.
Pain des élus, ayez pitié de nous.
Vin qui faites germer les vierges, ayez pitié de nous.
Pain excellent, les délices des rois, ayez pitié de nous.
Sacrifice éternel, ayez pitié de nous.
Oblation pure, ayez pitié de nous.
Agneau sans taches, ayez pitié de nous.
Table toute pure, ayez pitié de nous.
Nourriture des Anges, ayez pitié de nous.
Manne cachée, ayez pitié de nous.
Souvenir des merveilles de Dieu, ayez pitié de nous.
Pain au-dessus de toute substance, ayez pitié de nous.
Verbe fait chair, ayez pitié de nous.
Qui habitez en nous, ayez pitié de nous.
Hostie Sainte, ayez pitié de nous.
Calice de bénédiction, ayez pitié de nous.
Mystère de foi, ayez pitié de nous.
Sacrement auguste et vénérable, ayez pitié de nous.
Sacrifice le plus saint de tous, ayez pitié de nous.
Sacrifice vraiment propitiatoire pour les vivants et pour les morts,
Ayez pitié de nous.
Antidote céleste qui nous préserve du péché, ayez pitié de nous.
Miracle le plus merveilleux de tous, ayez pitié de nous.
Mémorial sacré de la Passion du Seigneur,
Ayez pitié de nous.
Présent au-dessus de tous les présents, ayez pitié de nous.
Gage ineffable de l’amour de Dieu, ayez pitié de nous.
Profusion de libéralités, ayez pitié de nous.
Très-Saint et Très-auguste Mystère, ayez pitié de nous.
Remède qui nous assure l’immortalité, ayez pitié de nous.
Sacrement terrible qui donne la vie, ayez pitié de nous.
Pain devenu la chair du Dieu Tout-Puissant, ayez pitié de nous.
Sacrifice non sanglant, ayez pitié de nous.
Nourriture et Convive, ayez pitié de nous.
Délicieux Banquet où les Anges assistent et servent,
Ayez pitié de nous.
Sacrement de piété, ayez pitié de nous.
Lieu de la charité, ayez pitié de nous.
Prêtre et Victime, ayez pitié de nous.

Douceur spirituelle puisée dans sa propre source, délivrez-nous, Seigneur.
Nourriture des âmes saintes, délivrez-nous, Seigneur.
Viatique de ceux qui meurent dans le Seigneur, délivrez-nous, Seigneur.
Gage de la gloire future, délivrez-nous, Seigneur.
Soyez-nous propice, pardonnez-nous.
Soyez-nous propice, exaucez-nous.
De la communion indigne, délivrez-nous, Seigneur.
De la communion tiède, délivrez-nous, Seigneur.
De la concupiscence de la chair, délivrez-nous, Seigneur.
De la concupiscence des yeux, délivrez-nous, Seigneur.
De l’orgueil de la vie, délivrez-nous, Seigneur.
De toute occasion de péché, délivrez-nous, Seigneur.
Par le désir ardent que vous eûtes de manger cette Pâque avec vos disciples,
Délivrez-nous, Seigneur.
Par l’humilité extrême qui vous fit laver les pieds de vos disciples,
Délivrez-nous, Seigneur.
Par l’ardente charité qui vous fit instituer ce divin Sacrement,
Délivrez-nous, Seigneur.
Par votre Sang précieux, que vous nous avez laissé sur l’autel,
Délivrez-nous, Seigneur.
Par les cinq Plaies que vous avez daigné recevoir pour nous
Sur votre Corps sacré,
Délivrez-nous, Seigneur.
Par votre Cœur Sacré percé par la lance, délivrez-nous, Seigneur.

Pécheurs, nous vous supplions, exaucez-nous.
Daignez conserver et augmenter de plus en plus notre foi,
Notre respect et notre dévotion envers cet admirable Sacrement,
Nous vous en supplions, exaucez-nous.
Daignez-nous disposer par une vraie pénitence à recevoir fréquemment
La Très Sainte Eucharistie,
Nous vous en supplions, exaucez-nous.
Daignez nous délivrer de toute hérésie, perfidie et aveuglement,
Nous vous en supplions, exaucez-nous.
Daignez nous accorder les fruits précieux et célestes
Que ce Sacrement doit produire en nous,
Nous vous en supplions, exaucez-nous.
Daignez nous fortifier, à l’heure de notre mort, de ce viatique céleste,
Nous vous en supplions, exaucez-nous.
Fils de Dieu, nous vous en supplions, exaucez-nous.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

V. Que le très-saint et très-auguste Sacrement soit loué.
R. Dans les siècles des siècles.
Ainsi soit-il.

Source : « Visites au Saint Sacrement et à la Sainte Vierge
Par Saint Alphonse de Liguori Editions Mame et Fils 1869

Union de prière
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
Etrigan
Disciple
Disciple
avatar


MessageSujet: Re: Saint du jour   Lun 26 Mai 2008 - 4:19

Jolie prière. Je garde un oeil au cas où... Je ne suis pas désespéré. Je sais bien que Dieu marche à mes côtés. C'est juste que je fais tout pour ne pas le voir.
Revenir en haut Aller en bas
http://menon.canalblog.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: 26 mai : Saint Philippe Néri   Lun 26 Mai 2008 - 9:06

PRIERE
Je voudrais bien t’aimer

Mon Seigneur Jésus, je voudrais bien t’aimer.
Mon Seigneur, ne te fie pas à moi !
Mon Seigneur, je te l’ai dit, si tu ne m’aides pas,
Je ne ferai jamais rien de bien.
Je te l’ai dit : je ne te connais pas,
Je te cherche et ne te trouve pas :
Viens à moi, mon Seigneur !
Si je te connaissais,
Je me connaîtrais aussi moi-même.
Je ne t’ai jamais aimé,
Je voudrais bien t’aimer, Seigneur Jésus.
Je ne veux rien faire d’autre que ta volonté.
Je me défie de moi-même.
En toi je me confie, Seigneur.

Saint Philippe Néri

Source : david.journault.free.fr (Abbé)

Union de prière
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: 30 mai : Sacré-Coeur de Jésus   Ven 30 Mai 2008 - 0:56

LITANIES DU SACRE-CŒUR DE JESUS

Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous.
Dieu le Père, du haut des cieux, ayez pitié de nous.
Dieu le Fils, Rédempteur du monde, ayez pitié de nous.
Dieu le Saint-Esprit, ayez pitié de nous.
Sainte Trinité, un seul Dieu, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, uni substantiellement au Verbe, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, Sanctuaire de la Divinité, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, Temple de la Saint Trinité, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, abîme de sagesse, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, océan de bonté, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, trône de Miséricorde*, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, trésor inépuisable, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, de la plénitude duquel nous avons tout reçu,
Ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, notre paix et notre réconciliation, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, modèle de toutes les vertus, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, infiniment aimant et infiniment digne d’être aimé,
Ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, source d’eau qui jaillit jusqu’à la vie éternelle,
Ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, l’objet des complaisances du Père éternel,
Ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, propitiation pour nos péchés, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, rempli d’amertume à cause nous, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, triste jusqu’à la mort dans le jardin des Olives.
Cœur de Jésus, rassasié d’opprobres, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, blessé d’amour, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, percé par la lance, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, épuisé de sang sur la Croix, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, brisé de douleur à cause de nos péchés,
Ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, encore maintenant outragé dans le Très-Saint-Sacrement
De votre amour, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, refuge des pécheurs, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, force des faibles, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, consolation des affligés, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, persévérance des justes, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, salut de ceux qui espèrent en vous, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, espérance des mourants, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, doux appui de tous vos adorateurs, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, délice de tous les Saints, ayez pitié de nous.
Cœur de Jésus, notre aide dans les grands maux qui ont fondu sur nous,
Ayez pitié de nous.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.

Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous.

V. Jésus, doux et humble de cœur,
R. Rendez notre cœur conforme au vôtre.

Oraison
Seigneur Jésus, qui, par un nouveau bienfait, avez daigné ouvrir à votre Eglise les richesses ineffables de votre Cœur, faites que nous puissions rendre amour pour amour à ce Cœur adorable, et, par de dignes hommages, réparer les outrages que l’ingratitude des hommes lui fait essuyer.
Dieu Tout-Puissant et éternel, jetez les yeux sur le Cœur de votre très cher Fils, voyez la satisfaction qu’Il vous offre au nom de tous les pécheurs ; écoutez les louanges qu’Il vous rend pour eux : apaisé par ses divins hommages, pardonnez-nous nos péchés, et faites-nous Miséricorde* au nom de ce même Jésus-Christ, qui étant Dieu, vit et règne avec vous dans l’unité du Saint-Esprit dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit-il.

Source : « Recueil de prières de Madame de Fenoil »
Editions Ernest Cornillac 1861

Bonne Fête à tous !

Union de prière
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Saint du jour   Ven 30 Mai 2008 - 7:44

Coeur Sacré de Jésus, j'ai confiance en toi !


« Voici ce Cœur qui a tant aimé les hommes qu'il n'a rien épargné jusqu'à s'épuiser et se consommer pour leur témoigner son amour. Et pour reconnaissance je ne reçois de la plupart que des ingratitudes ». (Jésus à Marguerite-Marie)

Union de prière,
Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Saint du jour   Ven 30 Mai 2008 - 7:56

Citation :
Sacré Coeur

Dt 7, 6-11
Moïse disait à Israël : « Tu es un peuple consacré au Seigneur ton Dieu : c'est toi qu'il a choisi pour être son peuple particulier, parmi tous les peuples de la terre. Si le Seigneur s'est attaché à vous, s'il vous a choisis, ce n'est pas que vous soyez le plus nombreux de tous les peuples, car vous êtes le plus petit de tous. C'est par amour pour vous, et par fidélité au serment fait à vos pères, que le Seigneur vous a fait sortir par la force de sa main, et vous a délivrés de la maison d'esclavage et de la main de Pharaon, roi d'Égypte. Vous saurez donc que le Seigneur votre Dieu est le vrai Dieu, le Dieu fidèle qui garde son Alliance et son amour pour mille générations à ceux qui l'aiment et gardent ses commandements. Mais il riposte à ses adversaires en les faisant périr, et sa riposte est immédiate. Vous garderez donc les ordres, les commandements et les décrets, que je vous prescris aujourd'hui de mettre en pratique. »

Ps 102 (103), 1-2, 3-4, 6-7, 8.13
Bénis le Seigneur, ô mon âme,
bénis son nom très saint, tout mon être !
Bénis le Seigneur, ô mon âme,
n'oublie aucun de ses bienfaits !

Car il pardonne toutes tes offenses
et te guérit de toute maladie ;
il réclame ta vie à la tombe
et te couronne d'amour et de tendresse.

Le Seigneur fait oeuvre de justice,
il défend le droit des opprimés.
Il révèle ses desseins à Moïse,
aux enfants d'Israël ses hauts faits.

Le Seigneur est tendresse et pitié,
lent à la colère et plein d'amour ;
Comme la tendresse du père pour ses fils,
la tendresse du Seigneur pour qui le craint !

1 Jn 4, 7-16
Mes bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l'amour vient de Dieu. Tous ceux qui aiment sont enfants de Dieu, et ils connaissent Dieu. Celui qui n'aime pas ne connaît pas Dieu, car Dieu est amour.
Voici comment Dieu a manifesté son amour parmi nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde pour que nous vivions par lui. Voici à quoi se reconnaît l'amour : ce n'est pas nous qui avons aimé Dieu, c'est lui qui nous a aimés, et il a envoyé son Fils qui est la victime offerte pour nos péchés.
Mes bien-aimés, puisque Dieu nous a tant aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres. Dieu, personne ne l'a jamais vu. Mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour atteint en nous sa perfection. Nous reconnaissons que nous demeurons en lui, et lui en nous, à ce qu'il nous donne part à son Esprit. Et nous qui avons vu, nous attestons que le Père a envoyé son Fils comme Sauveur du monde.
Celui qui proclame que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu. Et nous, nous avons reconnu et nous avons cru que l'amour de Dieu est parmi nous. Dieu est amour : celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu en lui.

Mt 11, 25-30
En ce temps-là, Jésus prit la parole : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l'as voulu ainsi dans ta bonté.
« Tout m'a été confié par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler.
« Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau léger. »

Homélie

L’Eglise nous invite aujourd’hui à fêter le Sacré-Cœur de Jésus. Cette fête fut instituée pour célébrer la charité divine dans un signe humain : le cœur du Fils de Dieu fait homme.
La première lecture nous présente cet Amour de Dieu comme raison et motif de l’élection du peuple d’Israël avec qui Dieu a fait alliance : « Si le Seigneur s’est attaché à vous, s’il vous a choisis, ce n’est pas que vous soyez le plus nombreux de tous les peuples, car vous êtes le plus petit de tous. C’est par amour pour vous, et par fidélité au serment fait à vos pères, que le Seigneur vous a fait sortir par la force de sa main, et vous a délivrés de la maison d’esclavage et de la main de Pharaon, roi d’Egypte. »

Comme nous le dit la première épître de saint Jean, Dieu, le premier, nous a aimé (1 Jn 4, 19). Notre foi réside d’abord dans ce constat émerveillé : Dieu nous a aimé le premier et ce, gratuitement, sans aucun mérite de notre part, garantie de la vérité de son Amour. Nous pourrions même dire : Dieu m’a aimé le premier. Car Dieu n’aime pas les hommes en vrac mais chacun d’un amour personnel et unique.
Dieu m’a aimé le premier parce qu’il « est Amour », amour plein, charité parfaite, comme nous le rappelle la deuxième lecture (1 Jn 4, 8.16). Si Dieu ne nous adressait pas la parole première de son Amour nous n’existerions pas.
Mais en rester là serait insuffisant. L’Amour de Dieu n’est pas l’amour conceptuel d’un Dieu là-haut dans son ciel mais l’amour d’un Dieu qui a pris chair de notre chair, qui s’est fait homme, l’amour d’un Dieu selon la nature humaine qu’il a assumée : « Voici à quoi se reconnaît l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, c’est lui qui nous a aimés, et il a envoyé son Fils qui est la victime offerte pour nos péchés » (Cf. 2ème lecture).
Nous touchons ici l’essence du message de la fête du Sacré-Cœur. L’Amour de Dieu n’est pas un concept, il est un Cœur, celui du Christ. « Voici ce Cœur qui a tant aimé les hommes » disait le même Christ à sainte Marguerite-Marie, l’humble visitandine de Paray-le-Monial. Dieu ne s’est pas contenté de nous aimer divinement, il a voulu également nous aimer humainement. Si le Sacré-Cœur nous rappelle l’amour divin, il nous révèle aussi le caractère humain de cet amour dans sa douceur et son humilité : « car je suis doux et humble de cœur » (Cf. Evangile).

Et c’est la rencontre en un même Cœur de cet amour divin et de cet amour humain qui fait que notre pauvre amour de créature peut recevoir d’aimer de la charité même de Dieu. La seule façon d’aimer, comme la seule façon de croire, c’est de laisser Dieu demeurer en nous pour demeurer en lui: « Celui qui proclame que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui et lui en Dieu. Et nous, nous avons reconnu et nous avons cru que l’amour de Dieu est parmi nous. Dieu est Amour : celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu et Dieu en lui » (1 Jn 4, 16). L’apôtre ne veut pas dire ici que la façon de parvenir à ce que Dieu demeure en nous et nous en lui est de confesser d’abord la filiation divine du Christ, mais le contraire. C’est la divine présence en nous qui seule rend possible et de croire et d’aimer. Nous ne pouvons demeurer en Dieu que parce que Lui qui est l’Amour, le premier, est venu demeurer dans notre barque.

Etablis dans cet amour, nous n’avons plus peur car « il n’y a pas de crainte dans l’amour » (1 Jn 4, 18 ). En son Fils livré pour notre péché, laissons Dieu nous aimer le premier et venir demeurer en nous pour qu’à notre tour nous puissions demeurer en lui, dans la paix et la sérénité que donnent la foi et l’amour.

« Seigneur notre Père, en vénérant le cœur de ton Fils bien-aimé, nous disons les merveilles de ton amour pour nous. Fais que nous recevions de cette source divine une grâce plus abondante » (Cf. Collecte de la messe du Sacré-Cœur).

Frère Elie
Source : www.homelies.fr

I love you

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: 31 mai : Fêtes de la Visitation - du Coeur Immaculé de Marie   Sam 31 Mai 2008 - 0:54

CONSECRATION AU COEUR IMMACULE DE MARIE (de Fatima)

Vierge Marie, Mère de Dieu et notre Mère,
Nous nous consacrons a votre Coeur Immaculé
Pour être pleinement offerts et consacrés au Seigneur.
Par Vous, nous serons présentés au Christ, votre Fils
Et Fils unique de Dieu, et, par Lui et avec Lui, à son Père Eternel.
Nous marcherons à la lumière de la foi, de l'espérance et de l'amour
Pour que le monde croie que le Christ est l'envoyé du Père
Dont Il est venu nous transmettre la Parole.
Nous serons nous aussi ses envoyés afin de Le faire connaître
Et aimer jusqu'aux confins de la terre.
Ainsi, sous la maternelle protection de votre Coeur Immaculé,
Nous serons un seul peuple avec le Christ,
Qui nous a acquis par sa Mort,
Témoins de sa Résurrection, et par Lui offerts au Père
Pour la gloire de la Très Sainte Trinité,
Que nous adorons, louons et bénissons.
Ainsi soit-il.

Imprimatur de Mgr Albert,
Evêque de Leiria-Fatima, 8 decembre 1986,
Source : viacrucis.free.fr

Union de prière
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Saint du jour   Sam 31 Mai 2008 - 20:53

Citation :
Lc 1, 39-56
En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant tressaillit en elle.
Alors, Élisabeth fut remplie de l'Esprit Saint, et s'écria d'une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu'à moi ? Car, lorsque j'ai entendu tes paroles de salutation, l'enfant a tressailli d'allégresse au-dedans de moi. Heureuse celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »
Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur. Il s'est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Son amour s'étend d'âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Il comble de bien les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour, de la promesse faite à nos pères, en faveur d'Abraham et de sa race à jamais. »
Marie demeura avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s'en retourna chez elle.

Homélie

Double rencontre : celle de deux femmes, Marie et Elisabeth, et celle de deux vies à venir, Jésus et Jean, que les femmes portent dans leur sein.
Rencontre des femmes, porteuses de vie, et des enfants, promesses de vie.
Rencontre entre deux alliances : l’ancienne qui retrouve une fécondité et une jeunesse inespérée à travers Elisabeth et Jean-Baptiste ; la nouvelle qui éclate de tous les bourgeons en Marie et l’Enfant de la promesse.
Si le précurseur s’inscrit dans la continuité des engendrements selon la chair, qui depuis Abraham portent l’espérance d’Israël, il n’en est pas de même pour le rejeton du rameau de Jessé : sa sève est divine et non pas terrestre ; c’est pourquoi Elisabeth le nomme « son Seigneur ».
Marie vient du Nord ; étonnant : traditionnellement ce ne sont pas des bonnes nouvelles qui déferlent de ce point cardinal, mais plutôt les ennemis du peuple élu qui le punissent pour ses infidélités. Si cet Enfant du ciel qui suscite la joie et la paix vient à nous par le chemin du Nord, serait-ce donc que le temps de la réprobation est terminé ? Que Dieu vient se réconcilier avec son peuple et mettre fin à ses malheurs ? « Voici le Dieu qui me sauve : j’ai confiance, je n’ai plus de crainte. Ma force et mon chant c’est le Seigneur : il est pour moi le salut » (Ct).
Marie apparaît dans ce récit comme la véritable arche d’Alliance. Avec Benoît XVI nous pouvons dire que son itinéraire trace celui de « la première procession eucharistique » de l’histoire (30 mai 2006). Son union avec son Fils dans l’œuvre du salut est manifeste. Le Christ vient à la rencontre de l’humanité par le ministère de l’Immaculée, qui communie à sa hâte d’annoncer la Bonne Nouvelle du salut : « Qu’ils sont beaux les pieds de celle qui porte la nouvelle, qui annonce la paix, la joie, la délivrance, en celui qui repose sur son cœur ».
Puisse l’Eglise tout entière se reconnaître en Notre-Dame de la Visitation, et se mettre en route rapidement vers ceux qui attendent l’accomplissement de leur espérance. Jésus est vivant en chacun de nous : si nous le laissons déployer en nous sa seigneurie d’amour, nul doute que bien des âmes se réveilleront de leur torpeur et tressailliront d’allégresse dans l’Esprit.
Il n’est pas de joie profonde et durable si ce n’est celle qui nous vient de l’Esprit. Or l’arrivée de Marie, la pleine de grâce, portant en elle la Source de toute grâce, suscite une exultation communicative. Telle devrait être notre joie à chaque Eucharistie, joie qui devrait spontanément trouver son expression dans le chant du Magnificat.
Avec le Saint-Père, demandons en ce dernier jour du mois de mai, la grâce d’imiter Marie, afin que notre âme, à l’unisson de la sienne, devienne de plus en plus eucharistique, de sorte que toute notre vie soit un Magnificat, une louange à notre Dieu.

« Que ton Eglise te magnifie, Seigneur, pour tant de merveilles ; comme Jean-Baptiste a tressailli d’allégresse en discernant le Christ avant sa naissance, qu’elle accueille avec joie dans l’Eucharistie ce même Christ toujours vivant » (Or. sur les offrandes).

Père Joseph-Marie
Source : www.homelies.fr

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: 4 juin : Sainte Clotilde   Mer 4 Juin 2008 - 18:18

PRIERE de SAINTE CLOTILDE au SEPULCRE
De SAINT MARTIN

Ô, Mon Dieu, vous qui savez mon cœur, et que ce n’est ni par crainte du travail, ni par manquement de courage que je me suis retirée de la cour de mes enfants ; mais voyant leur déportement et ne pensant pas leur pouvoir aucunement profiter par mes conseils, j’ai choisi le moyen que j’estimais le plus sortable pour les aider, qui est celui de la prière. Et me voici maintenant prosternée au tombeau d’un de vos plus grands serviteurs pour supplier, par ses mérites et par ses cendres, d’apaiser les querelles, de ces malheureux enfants et regarder de l’œil de vos Miséricordes accoutumées ce pauvre peuple et cette France à qui vous avez consigné tant d’arrhes de vos fidèles amitiés.


Source :trinite.1.free.fr

Union de prière
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Juillet : Mois du Très Précieux Sang de Notre Seigneur Jésus   Mer 2 Juil 2008 - 13:56

LITANIES DU PRECIEUX SANG

Seigneur, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.

O Christ, ayez pitié de nous.
O Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus, écoutez-nous.
Jésus, exaucez-nous.

Père céleste, Dieu Tout-Puissant,
Donnez-nous la foi.

Dieu le Fils, Rédempteur du monde,
Soyez notre espérance.

Esprit de Dieu, charité éternelle,
Embrasez-nous.

Très-Sainte et adorable Trinité,
Ayez pitié de nous.

Jésus, Agneau sans tache,
Sacrifié dès le commencement du monde,
Ayez pitié de nous.

Jésus, qui avez désiré répandre votre Sang
Pour le salut des hommes,
Ayez pitié de nous.

Jésus, qui, pour racheter les hommes,
Avez répandu tout votre Sang sur la Croix,
Ayez pitié de nous.

Sang Précieux,
Qui coulez avec abondance des plaies sacrées de Jésus,
Rejaillissez sur nous.

Sang Précieux,
Qui sortez de l'adorable Cœur de Jésus ouvert par la lance,
Ayez pitié de nous.

Sang Précieux,
Rançon d'un prix infini,
Ayez pitié de nous.

Sang Précieux,
Bain salutaire toujours préparé à nos âmes pécheresses,
Ayez pitié de nous.

Sang Précieux,
Source toujours jaillissante de grâces et de bénédictions,
Ayez pitié de nous.

Sang Précieux,
Du Testament Nouveau et éternel,
Ayez pitié de nous.

Sang Précieux,
Dont la voix s'élève au Ciel et crie Miséricorde,
Ayez pitié de nous.

Sang Précieux,
Force et soutien des âmes languissantes,
Ayez pitié de nous.

Sang Précieux,
Qui êtes le grand océan de la Miséricorde Divine,
Ayez pitié de nous.

Sang Précieux,
Céleste rafraîchissement et divin breuvage des âmes saintes,
Ayez pitié de nous.

Sang Précieux,
Qui effacez les péchés du monde,
Ayez pitié de nous.

Sang Précieux,
Qui coulez encore sur l'autel pour notre salut,
Ayez pitié de nous.

Par votre Précieux Sang,
Ecoutez-nous, Jésus.

Par votre Précieux Sang,
Exaucez-nous, Jésus.

De tout péché,
Par votre Précieux Sang,
Délivrez-nous, Jésus.

De l'esprit de mensonge et d'incrédulité,
Par votre Précieux Sang,
Délivrez-nous, Jésus.

Du mépris des choses saintes,
Par votre Précieux Sang,
Délivrez-nous, Jésus.

De la réception indigne de votre Corps Sacré
Et de votre Sang adorable,
Par votre Précieux Sang,
Délivrez-nous, Jésus.

De la damnation éternelle,
Par votre Précieux Sang,
Délivrez-nous, Jésus.

Par la sueur de sang qui coula de tous vos membres
Pendant votre agonie au Jardin des Oliviers,
Exaucez-nous, Jésus.

Par le Sang Précieux
Que la couronne d'épine fit couler de votre Tête Sacrée,
Exaucez-nous, Jésus.

Par le Sang Précieux
Que vous avez répandu en portant votre Croix jusqu'au Calvaire,
Exaucez-nous, Jésus.

Par le Sang Précieux
Qui coula de vos mains et de vos pieds
Quand vous fûtes attaché à la Croix,
Exaucez-nous, Jésus.

Par le Sang Précieux
Que vous avez versé pendant les trois heures
De votre agonie sur la Croix,
Exaucez-nous, Jésus.

Par le Sang Précieux
Et l'eau sacrée qui sortirent après votre mort
De votre cœur percé par la lance,
Exaucez-nous, Jésus.

Daignez nous donner la persévérance finale et la vie éternelle,
Que vous nous avez méritées en répandant pour nous votre Précieux Sang,
Nous vous en prions,
Ecoutez-nous.

Daignez nous donner la persévérance finale et la vie éternelle,
Que vous nous avez méritées en répandant votre Précieux Sang,
Nous vous en prions,
Exaucez-nous.

Daignez accorder aux âmes des fidèles trépassés
La jouissance éternelle de votre gloire,
Acquise au prix de votre Précieux Sang,
Nous vous en prions,
Ecoutez-nous.

Agneau de Dieu,
Qui effacez les péchés du monde,
Par votre Précieux Sang,
Pardonnez-nous, Jésus.

Agneau de Dieu,
Qui effacez les péchés du monde,
Par votre Précieux Sang,
Exaucez-nous, Jésus.

Agneau de Dieu,
Qui effacez les péchés du monde,
Par votre Précieux Sang,
Ayez pitié de nous, Jésus.

Jésus, écoutez-nous.
Jésus, exaucez-nous.

Les fontaines du grand abîme se sont répandues
Avec abondance des entrailles de Jésus,
Et les portes du Ciel se sont ouvertes.
Hâtez-vous, âme pécheresse;
Et lavez-vous sept fois dans ce Jourdain de sang.

Prions.

O Jésus!
Sauveur adorable,
Qui avez daigné répandre Miséricordieusement votre Sang
Sur la croix pour nous racheter de nos péchés,
Daignez nous accorder un pardon que nous ne méritons point,
Ne vous souvenant que de votre infinie Miséricorde
Et de votre tendre amour pour nos âmes.
Répandez sur nous l'abondance de vos grâces,
Afin que nous arrivions au Ciel
Pour jouir de votre gloire pendant toute l'éternité.
Vous qui vivez et régnez avec Dieu le Père
Et le Saint-Esprit,
Dans les siècles des siècles.
Amen.

Source : catholicdoors.com

Union de prière
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
rachel
Suspendu
Suspendu



MessageSujet: Re: Saint du jour   Mer 2 Juil 2008 - 18:18

merci ami de la miséricorde.
Revenir en haut Aller en bas
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: 3 juillet : Saint Thomas Apôtre   Jeu 3 Juil 2008 - 9:30

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 20,24-29.

Or, l'un des Douze, Thomas (dont le nom signifie : Jumeau) n'était pas avec eux quand Jésus était venu. Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt à l'endroit des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! » Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d'eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d'être incrédule, sois croyant. » Thomas lui dit alors : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m'as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Commentaire du jour :

Pape Benoît XVI
Audience générale du 27/9/06 (trad. DC 2367, p. 958 © Libreria Editrice Vaticana)

Saint Thomas veut suivre le Christ partout où il va et comprendre tout ce qu'il dit


Quand Jésus, en un moment critique de sa vie, a décidé d'aller à Béthanie pour ressusciter Lazare, s'approchant ainsi dangereusement de Jérusalem (cf Mc 10,32), Thomas a dit à ses condisciples : « Allons-y, nous aussi, pour mourir avec lui » (Jn 11,16). Sa détermination à suivre le Maître est vraiment exemplaire et nous donne un enseignement précieux : elle révèle sa disponibilité totale à adhérer à Jésus, jusqu'à identifier son sort au sien, et à vouloir partager avec lui l'épreuve suprême de la mort. En effet..., quand les Évangiles emploient le verbe « suivre », c'est pour signifier que là où Jésus se dirige, là aussi doit aller son disciple. La vie chrétienne se définit donc comme une vie avec Jésus Christ...: mourir ensemble, vivre ensemble, être dans son coeur comme lui est dans le nôtre.

Une seconde intervention de Thomas nous est rapportée lors de la dernière Cène. Jésus, prédisant son départ imminent, annonce qu'il va préparer une place aux disciples pour qu'ils soient eux aussi là où il se trouve. Et il leur précise : « Pour aller où je m'en vais, vous savez le chemin » (Jn 14,4). C'est alors que Thomas intervient en disant : « Seigneur, nous ne savons même pas où tu vas ; comment pourrions-nous savoir le chemin ? »... Ses paroles fournissent à Jésus l'occasion de prononcer la célèbre définition : « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie » (Jn 14,6). C'est donc en premier lieu à Thomas que cette révélation est faite, mais elle vaut pour nous tous et pour tous les temps...

En même temps, sa question nous confère aussi le droit, pour ainsi dire, de demander des explications à Jésus. Souvent, nous ne le comprenons pas. Ayons le courage de dire : « Je ne te comprends pas, Seigneur, écoute-moi, aide-moi à comprendre. » Ainsi, avec cette franchise qui est la vraie manière de prier, de parler à Jésus, nous exprimons notre pauvre capacité à comprendre, et en même temps nous nous mettons dans l'attitude de confiance de ceux qui attendent la lumière et la force de la part de celui qui peut les donner.

Source: Evangile au quotidien

Union de prière
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: 5 juillet : Sainte Antoine-Marie Zaccaria   Dim 6 Juil 2008 - 19:09

ORAISON
Faites-nous, Seigneur, la grâce d’apprendre,
Selon l’esprit de l’Apôtre Saint Paul,
Cette science suréminente de Jésus-Christ,
Dont le bienheureux Antoine-Marie fut merveilleusement instruit,
Lui qui rassembla dans votre Eglise
De nouvelles familles de Clercs et de Vierges.
Par Jésus-Christ Notre Seigneur.

Source : Missel vespéral romain, Editeurs Desclée de Brouwer Belgique 1937

Union de prière
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: 6 juillet : Sainte Maria Goretti   Dim 6 Juil 2008 - 19:30

Une des Saintes protectrices des JMJ 2008

Prière à Sainte Maria Goretti

Enfant de Dieu
Toi qui a connu très tôt
La misère et la peine
La souffrance et les joies de la vie:
Toi qui as été pauvre et orpheline
Toi qui as aimé infatigablement
Ton prochain
En te faisant servante humble et empressée
Toi qui as été brave sans être orgueilleuse
Toi qui as aimé l'amour
Par-dessus tout:
Toi qui a versé ton sang
Pour ne pas trahir ton Dieu
Toi qui as pardonné ton assassin
Désirant pour lui le paradis:
Interviens et prie pour nous
Auprès du Père
Afin que nous acceptions le dessein
Que Dieu a réalisé pour nous
Toi qui es l'amie de Dieu
Et tu es face à Lui
Obtiens de Lui la grâce que nous te demandons.
Nous te remercions, Marietta de l'amour
Pour Dieu et tes frères
Que tu as déjà semé dans notre coeur.
Amen.

Source : santamariagoretti.it

Union de prière
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: 11 juillet : Saint Benoît de Nursie, St Patron de l'Europe   Jeu 10 Juil 2008 - 20:25

PRIERE DE JEAN-PAUL II EN L'HONNEUR DE SAINT BENOÎT


O saint Patriarche, nous vous invoquons : levez vos bras paternels largement ouverts vers le Très Sainte Trinité et priez pour le monde, pour l'Eglise, et particulièrement pour l'Europe, pour votre Europe dont vous êtes le patron céleste : pour que celle-ci n'oublie pas, ne refuse pas, ne rejette pas l'extraordinaire trésor de la foi chrétienne qui, pendant des siècles a animé et fécondé l'histoire et le progrès moral, civil, culturel, artistique de ses différentes nations ; que, par la vertu de sa matrice chrétienne, elle soit porteuse et génératrice d'unité et de paix parmi les peuples du continent et ceux du monde entier ; qu'elle garantisse à tous ses citoyens la sérénité, la paix, le travail, la sécurité, les droits fondamentaux, comme ceux qui concernent la religion, la vie de famille, le mariage.

Source : missel.free.fr

Union de prière
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: 15 juillet : Saint Bonaventure Docteur de l'Eglise   Mar 15 Juil 2008 - 15:29

SALVE REGINA commenté par Saint Bonaventure

Salve
Salut ! Vierge des vierges, étoile du matin, remède véritable des crimes les plus infâmes, consolatrice des hommes en proie au malheur, ennemie irréconciliable du péché.

Regina.
Reine de ceux qui règnent, Vierge immaculée, Mère unique entre les mères, vous avez mis au monde un Fils, et l'on vous appelle le palais sacré du Seigneur : versez donc sur nous les secours abondants du Ciel.

Mater Misericordiae.
Vous avez mérité d'être nommée la source de la Miséricorde et la Mère de la grâce, car vous avez conçu le Roi suprême de gloire, vous lui avez donné la vie, et vous avez offert au monde l'auteur de tout pardon.

Vita.
La vie, la voie, la vérité est sortie de la terre, et votre virginité est demeurée sans tache, car votre humilité vous a rendue digne d'être choisie de Dieu lorsqu'Il se revêtit de notre chair.

Dulcedo.
La douceur par excellence, Celui qui est appelé l'Agneau de Dieu, Celui dont le sang, comme un bain salutaire, a lavé les crimes de l'homme abandonné, Celui qui a vaincu le démon, est le fruit béni de votre sein.

Et spes nostra.
Vierge Marie, vous êtes notre espérance inébranlable, vous la tige fleurie de Jessé, vous que le Prophète nous a montrée couverte de la rosée du Ciel, vous qui êtes belle comme la neige la plus pure, tendre Mère de Dieu.

Salve.
Salut! Lumière des Fidèles, brillante comme l'aurore, plus ravissante et plus suave que le lis. Eloignez de nous sans retard tout ce qui peut nous être un danger, et implorez pour nous le secours du Seigneur.

Ad te.
Malheureux, plongés dans une infortune profonde, nous élevons nos cris jusqu'à vous; ouvrez à nos prières les oreilles de votre Cœur Sacré, afin que, délivrés par vous des gouffres de l'abîme, nous puissions librement suivre la voie montrée par votre Fils.

Clamamus.
Nous poussons vers vous des soupirs pleins de ferveur, et nous vous supplions avec un tendre amour : « détruisez tout ce que nos pensées perverses ont pu produire au dehors d'actions criminelles.

Exules.
Nous sommes tous condamnés à un dur exil. En punition du crime de nos pères, nous avons été privés de la gloire et déshérités des félicités du Ciel; mais le don de votre tendresse nous a rendu tous nos droits.

Filii.
Vos enfants ne peuvent qu'exprimer par leurs gémissements les misères dont ils sont assiégés de toutes parts en ce monde. Sans cesse ils se sentent, entraînés vers des crimes dignes des châtiments éternels; mais ils sont affermis par votre Miséricorde.

Evæ.
La chute d'Eve nous a causé un tort irréparable; elle nous a ravi la joie bienheureuse du Ciel. Mais après Eve, elle nous a valu, incarné de la Vierge, Celui qui a brisé la mort et détruit le péché.

Ad te.
Vos serviteurs crient sans cesse vers vous et font entendre des soupirs fidèles; ils implorent humblement le secours de votre puissance. Que votre Miséricorde écoute leurs prières.

Suspiramus.
Nous soupirons et nous versons des larmes, nous gémissons sans cesse sur les péchés que nous avons commis. Mais, ô Mère de piété! Nous avons mis en vous notre confiance; vous obtiendrez grâce et Miséricorde au pécheur brisé par un vrai repentir.

Gementes.
Nous nous rappelons les fautes de nos jours anciens les fautes dont notre esprit pervers s'est souillé librement, et nous en gémissons. Mais en même temps, ô Vierge immaculée ! Nous espérons en vous, et nous vous demandons que nos vœux soient exaucés.

Et flentes.
Nous pleurons et notre âme est en proie à la honte et à la douleur ; versez donc en nous la lumière. Vierge bienfaisante, purifiez avec amour les taches que le péché imprima en nos cœurs; aimable Marie, veuillez nous réunir aux habitants de la céleste patrie.

In hâc valle.
En cette vallée misérable et environnée de ténèbres, je vois des hommes sans nombre dont la vie est détestable et hideuse; leurs exemples se propagent à raison des crimes qu'ils ont commis et des hontes dont ils sont couverts.

Lacrymarum.
Des larmes abondantes ont coulé vainement de nos yeux : « les vieillards, les enfants et le peuple tout entier craignent de perdre ce que l'ambitieux cherche avec ardeur et ce que l'homme du monde poursuit en tous lieux.

Eia ergo.
Relevez donc nos âmes de leurs chutes; dirigez leur course vers vous. Fortifiez ceux qui tremblent, redressez ceux qui se sont égarés et vous cherchent avec amour; soyez le guide assuré des malheureux qui se confient en vous.

Advocata.
Vous êtes notre puissante avocate auprès du Sauveur : « hâtez-vous donc d'intercéder pour nous, selon votre Miséricorde accoutumée. Que votre amour maternel nous fasse sentir sa bénigne influence; qu'il apaise votre Fils en faveur d'un peuple infortuné.

Nostra.
Toujours la Vierge Mère fut l'espoir des fidèles; elle l'est encore de nos jours, elle le sera à jamais. Elle est pour nous la cité royale qui nous met à l'abri des coups de nos ennemis; elle est le remède qui chasse tous les maux loin de nous.

Illos tuos Misericordes oculos ad nos converte.
Oui! Tournez ces yeux pleins de tendresse et de Miséricorde vers des serviteurs si peu unis dans le bien et si unanimes à courir au mal; détruisez l'aiguillon de notre chair, détruisez tous ses crimes.

Et Jesum benedictum fructum.
Jésus, votre Fils unique, est le fruit béni de votre sein ; daignez-le montrer à nos yeux : «Il est glorieux, plein de tendresse et ennemi du mensonge. C'est par Lui que le genre humain après s'être éloigné de Dieu et perdu pour un temps, s'est relevé invincible des liens de la mort.

Ventris tui.
Vos entrailles ont porté Jésus, et vos mamelles bienheureuses ont allaité Celui que plus tard les Juifs couvrirent de blessures cruelles et qu'ils condamnèrent à la mort de la Croix après l'avoir ainsi traité.

Nobis post hoc exilium ostende.
Après cet exil montrez-nous plein de Miséricorde, donnez-nous Jésus votre Fils. Etendez sur nous votre protection maternelle et puissante; daignez prendre notre défense en ce moment où nous serons jugés.

O clemens !
O clémence ineffable de la souveraine bonté ! Fille d'Adonaï, fleur de la virginité, pardon des pécheurs endurcis, mère de tendresse, joie des Vierges et manteau de la charité !

O pia!
O pieuse et tendre Reine des cieux! Vous êtes la plus digne et la plus riche des créatures sorties des mains de Dieu; vous êtes la Vierge prudente par excellence, la gloire des Confesseurs et l'honneur le plus éclatant des Apôtres.

O dulcis.
O Vierge d'une douceur inaltérable, plus douce que le miel et le rayon le plus suave, colombe très-pure, jamais le fiel le plus léger ne reposa en votre cœur. Mère de bénignité, repoussez loin de nous, nous vous en supplions, tout ce qui peut imprimer une tache à notre innocence.

Virgo Maria.
Bonne Marie, conjurez votre Fils de daigner recevoir en sa gloire quiconque, pour vous honorer, voudra redire avec amour ce que je viens d'écrire à votre louange.
SALVE, REGINA.

Source : jesusmarie.free.fr

Union de prière
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: 16 juillet : Notre-Dame du Mont Carmel   Mar 15 Juil 2008 - 18:41

LITANIES DE NOTRE-DAME DU MONT CARMEL

Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous.

Père céleste qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Fils Rédempteur du monde qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Esprit-Saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Trinité Sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.
Sainte Marie,
(on répond : priez pour nous pécheurs).

Notre-Dame du Mont Carmel, Reine du Ciel,
Notre-Dame du Mont Carmel, Victorieuse de Satan,
Notre-Dame du Mont Carmel, Fille très obéissante,
Notre-Dame du Mont Carmel, Vierge très pure,
Notre-Dame du Mont Carmel, Epouse très dévouée,
Notre-Dame du Mont Carmel, Mère très tendre,
Notre-Dame du Mont Carmel, Modèle parfait de vertu,
Notre-Dame du Mont Carmel, Ancre sûre d'espérance,
Notre-Dame du Mont Carmel, Refuge dans l'affliction,
Notre-Dame du Mont Carmel, Dispensatrice des dons de Dieu,
Notre-Dame du Mont Carmel, Bastion contre nos ennemis,
Notre-Dame du Mont Carmel, notre Aide dans le danger,
Notre-Dame du Mont Carmel, Chemin menant à Jésus,
Notre-Dame du Mont Carmel, notre Lumière dans les ténèbres,
Notre-Dame du Mont Carmel, notre Consolation à l'heure de la mort,
Notre-Dame du Mont Carmel, Avocate des pécheurs les plus abandonnés,
Pour ceux qui sont endurcis dans le vice,
(on répond : nous venons à Vous avec confiance,
O Notre-Dame du Mont Carmel).
Pour ceux qui offensent votre Divin Fils,
Pour ceux qui négligent de prier,
Pour ceux qui sont à l'agonie,
Pour ceux qui diffèrent leur conversion,
Pour ceux qui souffrent en Purgatoire,
Pour ceux qui ne Vous connaissent pas,

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde,
pardonnez-nous Seigneur.
Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde,
exaucez-nous Seigneur.
Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde,
ayez pitié de nous Seigneur.

Notre-Dame du Mont Carmel, Espérance des désespérés, intercédez pour nous auprès de Votre Divin Fils.
PRIONS
Notre-Dame du Mont Carmel, glorieuse Reine des Anges, Canal de la plus tendre miséricorde de Dieu envers les hommes, Refuge et Avocate des pécheurs, je me prosterne devant Vous avec confiance, vous suppliant de m'obtenir... En retour, je vous promets solennellement d'avoir recours à Vous dans toutes mes épreuves, mes souffrances, mes tentations, et je ferai tout en mon pouvoir pour engager les autres à Vous aimer, à Vous vénérer, et à Vous invoquer dans tous leurs besoins. Je vous remercie pour les grâces sans nombre que j'ai reçues de Votre miséricorde et de Votre puissante intercession. Continuez d'être ma défense dans le danger, mon guide pendant la vie et ma consolation à l'heure de la mort. Ainsi soit-il ! Notre-Dame du Mont Carmel, Avocate des pécheurs les plus abandonnés, priez pour l'âme du pécheur le plus abandonné de l'univers (ou pour l'âme de...). Alors les Anges du Ciel se réjouiront et l' Enfer sera privé de sa proie. Je viens à Vous avec confiance, O Notre-Dame du Mont Carmel.

Prier ensuite : Un « Notre Père » + Un « Je vous salue Marie » et terminer par le signe de Croix

Source : trinite.1.free.fr

Union de prière
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: 18 juillet : 1ère apparition ND de la Médaille Miraculeuse   Ven 18 Juil 2008 - 8:54

Prière

Ô Notre Dame de la Médaille Miraculeuse
Qui avez voulu apparaître à Sainte Catherine Labouré
Comme la Médiatrice de toutes les grâces,
Je remets entre vos mains maternelles toutes mes intentions,
Tous mes intérêts spirituels et temporels.
Je vous confie la grâce que j'ose solliciter de votre bonté,
Vous suppliant humblement d'en parler à votre divin Fils
Et de lui demander de m'exaucer si cette grâce que j'implore est bien conforme à sa volonté.
Après avoir élevé vos mains suppliantes vers le Seigneur,
Daignez, ô Vierge puissante, les abaisser sur moi,
M’envelopper de vos rayons de grâces,
Afin qu'à la lumière et à la chaleur de ces rayons,
Je marche joyeusement à votre suite, jusqu'au jour où vous m'accueillerez à la porte du Ciel.
Amen.

Source : le.blog.de.lala.over-blog.com

Union de prière
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: 21 juillet : Saint Laurent de Brindisi Docteur de l'Eglise   Lun 21 Juil 2008 - 13:21

SERMON I (extrait)

I) Jean, Apôtre et Evangéliste, le disciple bien-aimé du Christ, le fils en qui la Très Sainte Vierge, Mère de Dieu, mit sa préférence après la crucifixion, eut beaucoup à souffrir pour la foi en Jésus Christ pendant son exil sur l'île de Patmos.
Mais, en même temps, il y fut aussi consolé par Dieu au moyen de nombreuses révélations célestes. En effet, St Paul dit : « Car, tout comme les souffrances du Christ abondent en nous, notre consolation abonde en Christ » (2 Corinthiens 1, 5). Et de même, dans les Psaumes, nous lisons : «Quand les pensées s'agitent en foule au-dedans de moi, tes consolations réjouissent mon âme » (Psaume 94(93), 19).
Jean avait reposé sa tête sur la poitrine du Seigneur à la Sainte Cène, il avait aussi choisi Marie comme la meilleure part qui ne lui serait pas retirée (Luc 10, 42).
Grâce à cette extraordinaire dévotion qui le caractériserait, il fut, après l'Ascension du Seigneur Jésus Christ dans le Ciel, absorbé pour toujours dans la contemplation du divin. Mais c'est avec plus d'ardeur encore qu'il se consacra aux choses divines alors même qu'il était en pleine tribulation. Voilà bien ce que font les Saints.
Pendant ces temps d'épreuves, Jean, « dévoré par un feu d'amour toujours plus ardent et élevé sur les hauteurs par les flammes séraphiques de cet amour, fut plongé en Dieu. Il commença alors à déborder de cette douceur divine qu'apporte la contemplation, bien plus abondamment et copieusement qu'à l'accoutumé ; de même, il expérimenta plus parfaitement les dons que procurent les visites célestes. » (St Bonaventure).
Dieu, « le Père des Miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toutes nos afflictions » (2 Corinthiens 1, 3-4), consola Jean, tout comme il avait consolé autrefois le Patriarche Jacob par la vision de l'échelle céleste (Genèse 28, 12-16) ou Moïse par l'apparition divine du buisson ardent (Exode 3, 2-5), ou bien encore les trois jeunes gens dans la fournaise qu'Il réconforta en envoyant un Ange consolateur, accompagné d'une bienfaisante fraîcheur céleste (Daniel 3, 49-50) ; sans oublier Paul qui fut ravi au troisième Ciel, qui n'était autre que le Paradis lui-même. Dieu l'y consola et l'y revigora d'une manière ineffable par la vision de la gloire céleste (2 Corinthiens 12, 2-4).
C'est ainsi que Jean fut consolé de bien des manières. Souvent, les cieux s'ouvrirent et souvent Dieu lui montra, comme il l'avait montré à Etienne, la gloire du Paradis, la gloire du Christ, la gloire de Dieu. Souvent, il le réjouit par la vue et le discours des Anges, il le remplit d'une grande joie. Souvent, le plus doux des sauveurs lui apparut du haut des cieux. Souvent, il fut honoré de la vision de la gloire du Père. Ô bienheureux Jean qui est béni encore et toujours en gage de l'amour divin - c'est parce que Jésus l'a aimé. […]

Source : jesusmarie.com

Union de prière
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saint du jour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saint du jour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: Le pèlerin d'Emmaüs :: Prière-
Sauter vers: