Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Vendredi 15 Août 2008, jour de fête

Aller en bas 
AuteurMessage
jean-baptiste21
Nouveau
Nouveau



Vendredi 15 Août 2008, jour de fête Empty
MessageSujet: Vendredi 15 Août 2008, jour de fête   Vendredi 15 Août 2008, jour de fête Icon_minitimeSam 16 Aoû 2008 - 5:30

Vendredi 15 Août 2008, jour de fête:

Ce soir, vers 20h, je marchais rue Julian Grimau, sur la commune de Vitry sur Seine, en direction de Villejuif, quand j'ai été insulté en ces termes "on va te couper la bite"; je ne me suis pas retourné et j'ai continué mon chemin sans prêter attention aux insultes.
Sur le chemin du retour, deux adolescents à vélo m'ont à nouveau insulté.
Je me suis alors dirigé vers le groupe que j'avais croisé à l'aller au moment des premières insultes.
J'ai demandé aux jeunes de ce groupe si ils connaissaient les 2 individus à vélo, ils m'ont répondu que non et qu'ils n'avaient vu passer personne.
J'ai discuté avec les jeunes de ce groupe puis cela a fini par des insultes réciproques.
J'ai alors décidé de rentrer chez moi, et je me suis aperçu qu'un individu me suivait en scooter.
Après de nouvelles insultes j'ai couru vers lui pour lui faire peur. Je suis ensuite rentré à mon domicile.
Après être resté chez moi une heure, j'ai pris mon auto et je suis retourné voir si le groupe de jeunes était toujours là.
Je suis alors descendu de voiture afin de discuter avec eux.
Vu le bruit qu'ils faisaient, je leur ai signalé qu'ils perturbaient la tranquillité des habitants et que ce n'était pas un endroit pour fumer des pétards et boire de l'alcool.
Je leur ai dit que je n'aimais pas être insulté.
Un des jeunes s'est approché de moi pour m'intimider, j'ai alors sorti ma bible et un des jeunes m'a demandé si j'étais prêtre.
Ma réponse négative l'a rassuré mais quand j'ai dit que je suis chrétien, le leader a fait de l'humour.
J'ai alors eu une discution assez vive avec eux et ces derniers ont voulu m'intimider en se regroupant autour de moi.
Ils m'ont dit de rentrer chez moi, en m'expliquant que je n'étais pas chez moi, mais chez eux, sur leur territoire.
C'est à ce moment là, que j'ai reçu un coup violent au visage qui m'a jeté à terre.
Puis 2 individus m'ont tiré par les jambes pour m'amener dans la résidence située derrière eux.
Je me suis débattu et ils m'ont laché.
J'ai récupéré mon sac et ma bible pour regagner ma voiture et quitter les lieux.
Plusieurs personnes m'ont signalé que cette bande a pignon sur rue et agit en toute impunité dans le quartier.
J'espère que ce témoignage vous touchera : vous n'êtes peut-être pas chrétien, ni même catholique, mais le crime organisé n'est pas simplement réprouvé par les religions chrétienne, musulmane, israélite, bouddhiste ou même par le parti communiste.
Le plus dramatique, c'est que le plus âgé parmi cette bande d'une quinzaine de personnes ne devait pas avoir 20 ans.
C'est la première fois que je suis agressé et vous pensez sans doute que je l'ai bien cherché.
Je dois l'avouer, j'étais en colère parce que je n'aime pas être insulté en pleine rue; ce genre de chose évoque trop le comportement des meutes de loups qui n'ont pour seule loi que la force aveugle.
vous n'avez peut-être pas de dieu, mais le mien me dit que j'ai fait ce que je devais faire et que je devais vous en donner le témoignage.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
Hélène


Vendredi 15 Août 2008, jour de fête Empty
MessageSujet: Re: Vendredi 15 Août 2008, jour de fête   Vendredi 15 Août 2008, jour de fête Icon_minitimeSam 16 Aoû 2008 - 8:00

Bonjour Jean Baptiste et bienvenue sur Ephata,

Avez-vous pensé à appeler la police pour rapporter ce qui vous est arrivé ?

Je sais que c'est parfois difficile dans certains quartiers durs. Ici, à Montréal (Montréal-Nord précisément), nous venons de vivre un épisode assez malheureux il y a quelques jours. Il y a ce qu'on appelle le phénomène de gangs de rues qui se font la guerre et qui terrorisent en même temps la population. Résultat, la police qui patrouille ces quartiers est devenue "nerveuse" (doigt sur la gachette assez facile) car elle se fait elle-même intimider (tirs sur leurs voitures, etc.). La tension est à couper au couteau. Depuis un bon moment que nous en entendions parler mais je crois que nous avons pu prendre le pouls réellement avec la mort tragique d'un jeune (qui selon sa famille n'a rien à voir avec les gang de rue) tué "accidentellement" par un policier (ou une policière). Bref, tout cela pour dire que nos structures manquent de projets positifs pour ces jeunes qui tombent dans le crime à un âge où ils devraient étudier ou travailler et les familles étant ce qu'elles sont (éclatées, monoparentales, etc.), les jeunes ne savent plus où trouver des modèles, ils s'en créent pour se rassurer. En gang, ils se sentent plus forts mais au fonds, si on les prend individuellement, ils sont très peu sûrs d'eux-mêmes.

Avec cet épisode malheureux, s'en est suivi une émeute où beaucoup en ont profité pour faire de la casse, incendier des voiture, piller des commerces. Les gens du quartier ont peur de sortir de chez eux maintenant. Ça ressemble de plus en plus à des quartiers typiques américains (comme le Bronx).

Cordialement,
Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
 
Vendredi 15 Août 2008, jour de fête
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La Galilée quotidienne :: Vie dans le monde-
Sauter vers: