Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Annonce Petit Séminaire diocésain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chantelajoie
Apôtre
Apôtre



MessageSujet: Annonce Petit Séminaire diocésain   Sam 22 Nov 2008 - 16:59

,


Dernière édition par Chantal le Mer 4 Jan 2012 - 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hervé
Intime
Intime



MessageSujet: Re: Annonce Petit Séminaire diocésain   Sam 22 Nov 2008 - 17:43

Chantal, votre annonce est apparemment périmée :
Cette démarche devra être faite d’ici au 26 octobre 2008, date après laquelle aucune inscription pour l’année 2009-2010 ne pourra être envisagée

Donc depuis un mois, les jeunes ne peuvent plus s'inscrire dans ce "petit séminaire". Je n'écris pas ça parce que j'aurais aimé y entrer (je n'ai plus l'âge des études secondaires et ne suis pas Québecois), mais parce que je pense que ce n'est plus la peine de faire suivre l'information à toutes les paroisses, familles, mouvements chrétiens... comme demandé dans ce message.

Une question que je me pose : pour les adolescents qui après avoir passé des années dans une Maison de ce type, coupés du monde, comment se passe le retour à la vie "séculière" ? Personnellement, je suis davantage favorable à des groupes vocationnels en plus de la vie ordinaire des jeunes (avec rencontres en fin de semaines et camps d'été) puis pour ceux qui ont vérifié leur vocation, entrée au Séminaire après 18 -20 ans, éventuellement après une année de Propédeutique. Les petits séminaires qui ne rassemblent que des jeunes garçons attirés par la vie sacerdotale ne me paraissent personnellement pas le meilleur moyen de former des prêtres ayant une bonne connaissance de leur époque, des modes de vie des hommes et femmes de notre temps. Cela peut aussi être une fuite, pour certains.
Ce qui me pose question, c'est comment un jeune quittant le petit séminaire en fin de secondaire (parce qu'il n'est pas réellement appelé pour devenir prêtre, par exemple) va se réadapter au monde extérieur, s'il a vécu dans un monde clos (et composé uniquement d'hommes religieux) ? Il risque d'être exclu par les autres jeunes, étant trop différent, ou au contraire, cherchant à se fondre dans le modèle dominant, perdre sa foi et rechercher les plaisirs éphémères. Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Chantelajoie
Apôtre
Apôtre



MessageSujet: Re: Annonce Petit Séminaire diocésain   Dim 23 Nov 2008 - 9:50

,


Dernière édition par Chantal le Mer 4 Jan 2012 - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Guy
Prêtre
Prêtre
avatar


MessageSujet: Re: Annonce Petit Séminaire diocésain   Dim 23 Nov 2008 - 14:37

Enfin un évêque au Québec qui s'occupe des vocations sacerdotales, cheers disons qu'il était grand temps. Bravo à Mgr Ouellet pour cette belle initiative de ré-ouvrir un petit séminaire et en recentrant les vocations à partir des familles, voilà un évêque réaliste et qui a les deux pieds sur terre. En espérant avoir à Montréal un autre Mgr Ouellet d'ici trois ans!!!

In Xto
Revenir en haut Aller en bas
Guy
Prêtre
Prêtre
avatar


MessageSujet: Re: Annonce Petit Séminaire diocésain   Dim 23 Nov 2008 - 14:47

Hervé a écrit:
Une question que je me pose : pour les adolescents qui après avoir passé des années dans une Maison de ce type, coupés du monde, comment se passe le retour à la vie "séculière" ? Personnellement, je suis davantage favorable à des groupes vocationnels en plus de la vie ordinaire des jeunes (avec rencontres en fin de semaines et camps d'été) puis pour ceux qui ont vérifié leur vocation, entrée au Séminaire après 18 -20 ans, éventuellement après une année de Propédeutique. Les petits séminaires qui ne rassemblent que des jeunes garçons attirés par la vie sacerdotale ne me paraissent personnellement pas le meilleur moyen de former des prêtres ayant une bonne connaissance de leur époque, des modes de vie des hommes et femmes de notre temps. Cela peut aussi être une fuite, pour certains.
Ce qui me pose question, c'est comment un jeune quittant le petit séminaire en fin de secondaire (parce qu'il n'est pas réellement appelé pour devenir prêtre, par exemple) va se réadapter au monde extérieur, s'il a vécu dans un monde clos (et composé uniquement d'hommes religieux) ? Il risque d'être exclu par les autres jeunes, étant trop différent, ou au contraire, cherchant à se fondre dans le modèle dominant, perdre sa foi et rechercher les plaisirs éphémères. Qu'en pensez-vous ?

Ayant connu moi-même le temps béni des pensionnats et les collèges, je ne connais aucun élève du collège que j'ai fréquenté qui a été traumatisé ou encore moins déconnecté de la réalité, bien au contraire. Les pensionnats et les collèges (petit séminaire) étaient des micros sociétés qui formaient justement à la vie dans le monde et à la vie sociale, et plusieurs y découvraient une vocation sacerdotale. Voilà ce qui manque à nos jeunes aujourd'hui, ils n'ont pas de moyens pour être initié à la vie dans le monde et à la vie sociale, et les écoles sont très souvent le théâtre de violence et d'indiférence face à la vie de jeunes, ce qui n'étaient pas le cas des pensionnats et des collèges.

In Xto
Revenir en haut Aller en bas
Tardivel
Ami(e)
Ami(e)



MessageSujet: Re: Annonce Petit Séminaire diocésain   Dim 23 Nov 2008 - 14:59

A l'intention d'Herve:

Ce nouveau petit seminaire est en fait une residence; les eleves etudient dans un college prive ailleurs, dont ils ne sont qu'une partie de la clientele. Ils ne sont donc pas isoles et je ne crois pas que le projet soit d'etablir une ecole separee, ce que leur nombre ne permettrait pas de toute maniere (ils sont 23 pour cette premiere annee et meme si les effectifs croissent avec le temps, je serais surpris que l'eveque de Quebec envisage une autre formule que celle en train de se mettre en place, qui est deja une enorme amelioration sur le vide anterieur).
Revenir en haut Aller en bas
Hervé
Intime
Intime



MessageSujet: Re: Annonce Petit Séminaire diocésain   Ven 28 Nov 2008 - 9:33

Merci pour vos précisions.
C'est peut-être un peu différent s'ils vont au collège à l'extérieur, où ils rencontreront d'autres jeunes et pas seulement des futurs prêtres.
Je crois que Mgr Centène, évêque de Vannes (en Bretagne Very Happy ), a ouvert une Maison de ce type pour des adolescents qui souhaitent discerner une éventuelle vocation sacerdotale. Mais même s'ils ne sont pas complètement "enfermés" et peuvent bien sûr abandonner avant d'entrer au Séminaire, je me demande s'ils ne seront pas décalés par rapport à leurs contemporains quand ils auront fini leur formation, sur le plan humain.

Sans vouloir vous contredire, Père Guy, j'ai entendu parler de nombreux hommes qui sont sortis de petits séminaires ou de pensionnats catholiques révoltés contre l'Eglise et la Foi (ou l'image qu'ils en avaient), parce qu'ils y avaient eu une vie peu équilibrée : trop de spirituel, de prières et de contraintes, sans beaucoup d'attention à leurs besoins. Mon père a été dans un Collège catholique dans les années 1955-62 et même si ce n'était pas un petit séminaire, bon nombre de ses camarades en sont sortis avec une image de l'Eglise assez négative parce qu'on les obligeait à aller à la Messe chaque jour, à subir une forte discipline.. C'était une autre époque, avec impossibilité de voir des jeunes filles durant tout le trimestre pour les internes (sauf peut-être le dimanche où certains pouvaient se promener avec leurs soeurs) et une vie qui ressemblait un peu à celle d'une maison religieuse ou d'un lieu de rétention, à l'écart du monde extérieur.

Evidemment, tous les collèges n'étaient pas semblables et cela convenait très bien à une bonne part des élèves, mais pour des adolescents d'aujourd'hui, je ne sais pas si la vie communautaire dès 12-13 ans est le bon moyen pour "être initié à la vie dans le monde"... Cela dit, je suis peut-être pessimiste et cette vingtaine de jeunes Québécois deviendront peut-être de très bons prêtres Smile
En France, la plupart des Supérieurs de Séminaire incitent les jeunes qui souhaitent devenir prêtres à voir un peu le monde réel, en faisant des études ou en travaillant en entreprise avant d'entre en 1ère année. Très peu de garçons commencent le cycle de philosophie dès 18 ans, les responsables de Séminaires préférant qu'ils acquièrent de la maturité avant de s'y engager.
Compte tenu du nombre d'abandons de séminaristes avant l'ordination (ou de "renvois", même si on pousse le jeune à reconnaître lui-même que ce n'est pas sa voie), il vaut mieux que la vocation soit solide, d'où l'intérêt des groupes de discernement (organisés par les Services Diocésains des Vocations ou des Communautés religieuses) et Propédeutiques. Peut-être que notre ami Arzur pourrait nous parler de la Maison Charles de Foucault où il vit cette année, pour vérifier son appel au sacerdoce ?
Cette Maison située près de Rennes accueille des jeunes hommes venant des diocèses de la Province Apostolique Ouest, pour les aider durant une année à "poser les fondations humaines et spirituelles nécessaires pour vivre plus sereinement l’entrée au Séminaire", comme cela se fait également à la Maison St Augustin liée au Séminaire de Paris :eiffel:

Je prie pour que cela porte du fruit et que dans quelques années, nous ayons ainsi de saints prêtres, pour nous aider à grandir dans la Foi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Annonce Petit Séminaire diocésain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Annonce Petit Séminaire diocésain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: Le pèlerin d'Emmaüs :: Chercheur de Dieu-
Sauter vers: