Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-46%
Le deal à ne pas rater :
Montre Connectée Fossil FTW4012
159.99 € 299.00 €
Voir le deal

Partagez
 

 Mariage & adoption par des couples du même sexe

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
magdalena
Nouveau
Nouveau



Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mariage & adoption par des couples du même sexe   Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Mai 2010 - 13:59

Et je vous rappelle que Dieu n'a pas béni et l'homme et l'homme ou et la femme et la femme !!! Mais bien l'homme et la femme. Que l'homosexualité est un péché et donc que l'Eglise ne peut cautionner l'adoption par des couples homos qui sont comme les autres couples, rassurez-vous..Enfin : oups ! Comme, c'est un point de vue "comme" les autres...Parce que, jusqu'à présent, ils ne peuvent avoir ds enfants ensembles. A moins qu'ils ne se fassent opérer, mais alors là, ils restent homos ou pas ??? Ouais : je me perds en conjecture, bien sûr !!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
magdalena
Nouveau
Nouveau



Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mariage & adoption par des couples du même sexe   Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Mai 2010 - 14:02

Quant à l'intérêt de l'enfant, entre désir et droit à l'enfant, il n'y a qu'un pas pour qu'au nom du droit de l'enfant, n'importe quoi soit permis dans tout ce qui touche à l'enfant : bioéthique, éducation, adoption...Y'en à même qui seraient prêts à défendre le travail de enfants pour leur bien, alors !!!!
Revenir en haut Aller en bas
REMIE
Nouveau
Nouveau
REMIE


Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mariage & adoption par des couples du même sexe   Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Mai 2010 - 14:04

Bonsoir magdalena,
Pourquoi les homo ne peuvent pas être catholiques ?
Des catholiques/homo ont-ils le droit de s'exprimer sur un forum ou doivent-ils se cacher ?
Je ne comprends pas bien le sens de votre question :
".Etes-vous sûre de vouloir continuer à poster sur ce sujet sur CE forum ???? !!!!!"
!petitange!
Revenir en haut Aller en bas
magdalena
Nouveau
Nouveau



Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mariage & adoption par des couples du même sexe   Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Mai 2010 - 14:12

REMIE a écrit:
Bonsoir magdalena,
Pourquoi les homo ne peuvent pas être catholiques ?
Des catholiques/homo ont-ils le droit de s'exprimer sur un forum ou doivent-ils se cacher ?
Je ne comprends pas bien le sens de votre question :
".Etes-vous sûre de vouloir continuer à poster sur ce sujet sur CE forum ???? !!!!!"
!petitange!

Oh oui, on peut être homo et catho. MAis là où moi non plus je ne vous comprends pas , c'est que pour être catholique, vous ne semblez pas être bien au courant de ce qu'enseigne l'Eglise sur le sujet !

J'ai rencontré pas d'homosexuels dans ma vie, donc je les connais bien. Et jamais je n'ai entendu des homosexuels CATHOLIQUES aussi bien hommes que femmes défendre l'homoparentalité. Je ne vous comprends vraiment pas, mais peu importe, c'est un forum libre, après tout ! Et vous êtes libre de'être homosexuelle, si vous voulez ! Je ne juge pas !
Revenir en haut Aller en bas
magdalena
Nouveau
Nouveau



Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mariage & adoption par des couples du même sexe   Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Mai 2010 - 14:21

Quant à la question de "je ne détiens pas la vérité absolue", je trouve qu'il est facile de tomber dans le piège du relativisme. Si je ne suis pas Dieu et que je dois pas juger, c'est - à dire condamner à la place de Dieu, cela ne veut pas dire que je ne dois pas défendre les valeurs évangéliques, et bibliques, qui elles, ne s'interprètent pas en fonction du relativisme à la mode !!!!! Les amis homosexuels dont je vous parle sont sans ambiguité aucune en ce qui concerne le sujet de 'homoarentalité. C'est pas eux qui vont confonfre droit et désir d'enfant...
Revenir en haut Aller en bas
DavidB
Martyr du forum
Martyr du forum
DavidB


Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mariage & adoption par des couples du même sexe   Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Mai 2010 - 14:51

REMIE a écrit:
Bonsoir magdalena,
Donc un couple homo peut connaître les mêmes difficultés que les couples hétéro, complètement d'accord avec vous. "les mêmes" donc des points communs avec les couples hétéro.
J'ai un peur affraid que les couples homo étaient complètement différents.
Béatrice Bourges a recueilli des réactions de personnes, d'enfants, dont celles expliquées dans votre message.
Mais j'aimerais bien connaître l'avis de personnes homo et savoir comment elles ressentent ce manque d'enfant Question un sujet est toujours intéressant quand il est développé par les personnes concernées car comme le dit le proverbe les absents ont toujours tort.
!petitange!

Je peux dire que je ne vois pas à quel besoin vital est lié un "manque d'enfant". Et jusqu'à preuve du contraire, on ne désire pas un enfant pour se justifier de vivre, sinon on fait de l'enfant un objet de consommation. Comme j'ai déjà dis à certains amis qui me posaient la question, si demain matin, quelqu'un abandonne un enfant sur le pas de ma porte, je ferai tout mon possible pour que cet enfant devienne autonome, épanoui, libre, fier, fécond, etc. Mais il me semble que de "désirer" un enfant et de fonder la présence d'un enfant sur ce désir risque de brouiller très dangereusement le sens du don de la vie, au quotidien, à cet enfant. Quelles sont les répercutions réelles pour un enfant de ne pas avoir deux parents de chaque genre!? Et entre le besoin de parents de chaque genre et ne pas avoir de parents du tout, quel est le pire!? Ce sont certainement des questions pertinentes et tout à fait légitimes. Mais je doute quelqu'un ici soit suffisamment instruit en la matière pour proposer une position avisée. Aussi, si nous faisons confiance à l'Église et à son Magistère, et que Dieu préside ce Magistère, alors nous nous devons de considérer son enseignement avec le maximum de respect.
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Modératrice
Modératrice
Françoise


Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mariage & adoption par des couples du même sexe   Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Mai 2010 - 15:30

Merci David Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Icon_wink...

Autant de questions que je me pose...
Le sujet est tellement délicat et il y a tant à dire...pour l'instant je ne m'en sens pas le courage; mais je vous lis avec plaisir... tant que les échanges restent courtois et sans prise de Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 915715 .

Bien fraternellement,

Françoise Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 4290

____________________
"Si mon âme se désole je me souviens de toi mon Dieu"
Revenir en haut Aller en bas
REMIE
Nouveau
Nouveau
REMIE


Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mariage & adoption par des couples du même sexe   Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Mai 2010 - 15:52

Merci de vos interventions.
En effet laissons s'exprimer les professionnels de l'enfance qui sont les plus aptes à répondre.
En effet, David, un enfant n'est pas un "bien de consommation" mais un fruit d' I love you voulu et aimé.
!petitange!
Revenir en haut Aller en bas
magdalena
Nouveau
Nouveau



Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mariage & adoption par des couples du même sexe   Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Mai 2010 - 16:08

Un enfant n'est ni un droit absolu à tous prix, ni un bien de consommation, ni un cobaye. Un enfant est une personne en devenir, donc fragile. TOUS les adultes doivent se sentir concernés par l'enfance en détresse, en danger. Les professionnels de l'Enfance font le maximum pour protéger les enfants, les comprendre, aider les parents et différents intervenants auprès des enfants à les éduquer et les aimer.
L'Eglise, Elle, a la responsabilité de veiller à ce que l'ensemble du Corps du Christ soit missionnaire et "défende" les valeurs évangéliques. Et nous ne devons pas rougir de Jésus,ni de la Vérité de son Enseignement, qui pour ma part, est sans équivoque sur la question.
Bien à vous tous !
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
Hélène


Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mariage & adoption par des couples du même sexe   Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Mai 2010 - 21:14

REMIE a écrit:
La première tolérance c'est d'abord essayer d'accepter la différence et surtout ne pas juger cette différence.
Bonjour Remie,

Je reprends un message que j'ai posté ailleurs en rebondissant sur votre perception de la différence :

Pourquoi l'homosexualité (et par le fait même l'homoparentalité serait inappropriée) serait un péché (en prenant soin de toujours dissocier le pécheur de son péché) ? Il faut aller au fond des choses pour ce qui concerne l'anthropologie biblique. C'est une question ontologique de l'être qui va bien au-delà des caricatures et des slogans concernant "l'homophobie de l'Église". C'est au nom de l'altérité (caractère de ce qui est différent) entre les amoureux : condition nécessaire pour un amour vrai qui conduit à une communion, une complémentarité dans la différence. Non pas de la "différence" des autres de laquelle se réclament les personnes homosexuelles mais de l'acceptation et de l'accueil ou le refus de la différence du sexe opposé. Tandis que la fusion de deux semblables conduit à la con-fusion. L'anthropologie biblique considère la personne comme à l'image de Dieu (homme et femme ensemble) et la dignité de cette complémentarité dans la différence est fondamentale.

Sur la question d’altérité :

Si Adam se reconnaît comme Ish c’est qu’il a reconnu, par une sortie de lui-même vers l’autre (qui est différente…entendons existentiellement, somatiquement et psychiquement), Isha au préalable. C’est seulement après avoir reconnu la différence de l’autre qu’il trouve sa propre identité personnelle et qu’il naît à lui-même, qu’il naît à la dimension et à la relation personnelle : « Elle sera appelée Isha, parce qu’elle est née de Ish » Il se nomme (naissance à la conscience personnelle, il devient quelqu’un, il devient un "je" personnel devant un "tu" différent de lui-même) après avoir nommé Ève en la voyant distincte de lui... Alors que Dieu pose devant lui tous les animaux, Adam ne se reconnaît dans aucune créature, il n’est jamais comblé et n’a pas encore d’identité personnelle. Il n’a pas pris la parole jusque là. La prise de parole est signe d’une identité, d'une nouvelle création (« Dieu dit : et cela est »). C’est seulement lorsque Dieu pose Adam devant cette autre, ce « tu » - qui est un "autre lui-même" mais différent et complémentaire – que son « je », dimension personnelle, s’exprime (s’ex-prime : sort de lui-même) dans un cri d’émerveillement : « Celle-ci est vraiment la chair de ma chair et l’os de mes os ! » Avant cela, il n’a pas la parole.

S’exprimer, sortir de soi vers l’autre (le différent) conduit à une naissance, une identité personnelle et c’est la condition de l’Amour (le vrai, celui qui se livre et non pas la caricature, càd la convoitise, la possessivité, l’amour propre, le repli sur soi, l’autosatisfaction, le besoin de reconnaissance, le « j’aime le sentiment d’être aimé », qu’on nous sert à toutes les sauces aujourd’hui). Jésus, qui est l’expression parfaite de Dieu (et « Dieu est Amour » nous dit saint Jean) sort de Lui-même sur la Croix, Il ne s’appartient plus, « les bras ouverts dans une éternelle étreinte universelle », Il se livre. Il est tellement hors de lui-même que le Christ, l'Époux (pôle masculin) donne naissance à l’Église, son Épouse (pôle féminin) en y transmettant sa Vie : la chair de sa chair et l’os de ses os, son Épouse. « Il n’y a pas de plus grand Amour que de donner sa vie »… et « qui perd sa vie la gagne » nous dit Jésus. Se perdre hors de soi pour l’autre (ou l’Autre), c’est naître, c’est vivre…par lui, avec lui et en lui dans une communion d'amour réciproque. Voilà qui exprime bien la vocation de tout parent (et tous époux) : perdre sa vie en la transmettant, en la donnant. Je ne suis pas sûre que ce soit l’objectif visé, par exemple, des couples formés par des personnes homosexuelles (ni des hétérosexuelles de nos jours d’ailleurs…à moins d’être profondément conscients de la vocation et la grandeur du Sacrement du mariage qui sur terre est appelé à reproduire cette Image de l'Amour).

Pour l’altérité, il s’agit de mettre face à face un « Tu » et un « je » (donc deux personnes différentes). Ce n’est d’ailleurs qu’en sortant de lui-même que le chrétien peut faire la rencontre avec le Tout-Autre. Comme dit Jean Vanier : c'est en se donnant qu'on se trouve. Reconnaître l’abîme ontologique qui me sépare, moi créature, du Créateur, voilà qui est un pas vers la compréhension de la notion d’altérité. Tant que je me prends pour un petit dieu, que Dieu est mon égal, que je m'autosuffis et que Lui reste loin là-haut dans son Ciel, je ne découvre pas cette dimension essentielle pour vivre une vraie relation d’Amour avec mon Sauveur et mon Dieu.

Au niveau humain, c’est pareil. Tant que je ne sors pas de moi-même pour oser aller vers l’autre (différent de moi…et non pas l’identique) pour le découvrir, m’émerveiller de la différence qui nous sépare mais de la possibilité de l’Amour qui nous uni dans la communion de nos différences, je reste seule avec moi-même…je ne nais pas…ou pire, je régresse dans un replis narcissique.

Certes la relation homosexuelle comporte une dimension que l'on affirme aujourd'hui tout autant valable de l’amour. C’est une forme d’amour, oui…ou plutôt une forme d’amitié particulière, tout au plus, un balbutiement de l’amour. Mais c’est un amour qui s’arrête en chemin et qui s’installe dans une phase qui aurait dû être dépassée : celle de la peur de l’autre, de la peur du différent…l’autre sexe (on peut appeler cela une non attirance, mais ça reste toujours une peur cachée…enfouie). C’est un amour qui ne va pas plus loin parce qu’il n’est pas fécond, parce qu’il s’arrête en chemin, parce qu’il conduit à la mort (ces mots vont me valoir quelques taloches…). Lisez le mythe de Narcisse. Comment finit-il Narcisse ? Fasciné, il se contemple lui-même dans l’eau qui lui renvoie son reflet (symbole de la recherche de soi dans l’identique) et il est tellement occupé à se mirer, il tombe amoureux de sa propre image et refuse les avances de Nymphe. Dépendamment des versions, il tombe dans l’eau et se noie ou il est changé en nénuphar… conclusion : c’est la mort ou la vie végétative. C’est une impasse…un cul-de-sac. Bien sûr, c’est un mythe mais ça dit bien ce que ça dit. À méditer… Ce n’est pas au nom de ce que vivent les personnes homosexuelles que l’Église dit non, c’est au nom de ce qu’elles ne vivent pas…c’est un amour qui ne va pas jusqu’au bout. C’est un amour qui s’installe dans une phase qui aurait dû être dépassée à l’adolescence (l’homophilie latente…qui habite tous les ados mais qui n'est qu'une phase passagère. L’homosexualité n’est toujours que le passage à l’acte de l’homophilie).

Dieu crée, Dieu se donne, Dieu sort de Lui-même, Dieu est Amour, Dieu est Vie. L’acte homosexuel (tout comme l’avortement ou encore la contraception) est une dé-création de l’œuvre de Dieu, le contraire de ce qu’Il est (Vie) et le contraire de ce pourquoi Il nous a crée (la Vie) : afin d'être à son Image. Les actes homosexuels sont une atteinte à Dieu : méditez les passages de la Genèse (Gn 19, 1-12) où il est question des habitants de Sodome qui veulent abuser des Invités de Loth (il s’agit en fait du Seigneur Lui-même accompagné de deux anges comme le mentionne la note 18.2 de la TOB) : « Où sont les hommes qui sont venus chez toi cette nuit ? Fais-les sortir vers nous pour que nous les connaissions » (Gn 19, 5). Notez que le mot « connaître » dans la Bible est au sens fort existentiel « Adam connût Ève et elle enfanta »…on parle de relation charnelle. Notre cher et sympathique Loth préfère leur donner ses deux filles pour que les sodomites abusent d’elles (pas très gentil pour les femmes, ses propres filles en plus. On s'étonne de l’hospitalité de Loth) que de laisser les messagers de Dieu (des Anges, la Trinité Elle-même…) se faire abuser par les habitants de Sodome. Tout ce texte d'une portée symbolique forte est pour dire que Dieu est directement affecté par ce péché (eh oui…le méchant mot !) car il met en échec le plan de Dieu pour sa créature dans sa création (transmettre la vie dans une communion d'amour ordonnée en Dieu qui est source de tout Amour) : une noce spirituelle entre le Christ Époux/Dieu, et notre âme/humanité/l'Église Épouse (pôles masculin et féminin : altérité dans la complémentarité)…On peut voir jusque où Dieu est affecté par ce péché : sur la Croix (défiguration de l'Homme).

Pour conclure, je trouve dommage que les personnes tiennent à se définir comme « homosexuelle, ou lesbienne ou gaie ». Elles sont toujours des personnes avec une identité d’enfant de Dieu. Parler d'« homosexuel » est réduire la personne à sa seule dimension charnelle à partir de son orientation sexuelle. La personne est plus que cela. Elle est plus que son corps, elle est plus que son être sexué…

Plus qu'un péché, l'homosexualité serait en fait une blessure ontologique de l'identité (et la personne pratiquant l'homosexualité n'est toujours qu'un pécheur comme chacun de nous). Une forme de refus - conscient ou inconscient - du don de l'être sexué que je suis et que je reçois de Dieu car la féminité est un don de Dieu pour l'homme et la masculinité est un don de Dieu pour la femme afin qu'ils ne fassent plus qu'un dans une communion d'Amour et que dans cette communion, ils soient à l'image de Dieu qui est à la fois Père mais aussi Mère (hesset et emmett, deux attributs de Dieu dans la Bible, fermeté et douceur).

Cordialement,
Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Hélène
Administrateur
Administrateur
Hélène


Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mariage & adoption par des couples du même sexe   Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Mai 2010 - 21:38

Si nous parcourons toute la Bible, nous verrons de long en large que la pratique homosexuelle est une dé-création qui fait échec à la vie (qui s'oppose à Dieu... qui est Vie et qui donne la vie). Je cite deux autres exemples, mise à part la question des épousailles du Christ-Époux (pôle masculin) et de l'Humanité/l'Église/chacune de nos âme-Épouse (pôle féminin) qui, à mon sens, dit déjà tout de la volonté créatrice de Dieu :

1) l'homme et la femme sont les seuls dans le règne animal dont l'étreinte charnelle se passe face à face (en se regardant dans les yeux qui sont le miroir de l'âme), càd, d'égal à égal (ok, à part les bonobos qui sont plus debout qu'à 4 pattes...). C'est pour dire leur dignité élevée au dessus des animaux. Ils sont fait pour s'imbriquer l'un dans l'autre dans un désir de communion et de fécondité (charnelle et spirituelle). Pas pour rien que, en des termes techniques, on dise d'une prise électrique qu'elle a besoin d'une fiche mâle pour que ça donne du jus pour que l'appareil branché fonctionne. Ça semble un peu basic comme exemple mais il me semble que ça dit logiquement tout. Essayer de brancher une fiche mâle dans une fiche mâle, la lampe n'allumera jamais ou de mettre deux prises électriques face à face ou dos à dos, la cafetière ne fonctionnera jamais à moins de s'obstiner à dire que les ingénieurs en électricité sont prisophobes ou ficheophobe et que si je veux que ma cafetière fonctionne en mettant deux prises une par dessus l'autre, c'est mon droit le plus strict... il y a un refus d'accepter l'évidence naturelle telle que voulue par Dieu dans notre monde d'aujourd'hui.

2) Petit détail intéressant mais pas du tout anodin dans la version originale du texte de la Genèse : les lettres différentes (notez la notion d'altérité) qui forment les noms de Ish et Isha (Adam et Ève), si on les assemble, forment le nom du tétragramme sacré (le nom de Yahvé). C'est pour dire que, Ish et Isha ensemble, Dieu apparaît. Ish et Ish : Dieu n'apparaît pas. Isha et Isha: Dieu n'apparaît pas. Il n'y rien d'anodin dans la Bible, surtout pas pour ce qui concerne les fondements ontologiques de l'humanité.

Tous ces exemples pour expliquer que la notion d'altérité (aussi entre Dieu et la créature) est essentielle à l'équilibre de la relation, à une communion d'amour. Pour l'enfant, cette dimension est fondamentale pour son équilibre psychique. Tous les experts le disent dans la mesure où ils ne sont pas influencés par les lobbys et les idéologies ambiantes.

L'enfant a besoin de parents de sexes opposés pour oser découvrir qui il est. Il a besoin de "défusionner" de sa mère tout comme il a besoin d'oser l'aventure de l'altérité avec le père. Et c'est le parent du sexe opposé qui peut l'aider à faire ce passage, à atteindre cette pâque afin qu'il puisse trouver sa propre identité... sa terre, oser la vie et l'amour (vrai et non pas une caricature de l'amour).

Vous me direz sûrement que les familles, même hétérosexuelles, sont tellement dysfonctionnelles de nos jours, quelle différence cela peut-il bien faire, tant que l'enfant est aimé par deux parents ? Eh bien, pour avoir vécu dans un foyer dysfonctionnel (alcoolisme, violence verbale et parfois physique, pauvreté), je ne vois pas comment on peut prôner l'adoption par des couples de même sexe en plus d'avoir à dealer avec ces types de problèmes sociaux déjà pénibles à vivre et qui laissent des traces profondes sans avoir à se questionner indéfiniment sur notre identité profonde qui risque d'être très affectée et troublée par un environnement privé d'altérité. Nous risquons de tomber dans une grande violence intérieure et frustration dans ces relations fusionnelles.

Je répète ce qui a été dit : l'enfant n'est pas un droit. Il faut plutôt retourner la question : le droit de l'enfant à avoir deux parents de sexe opposé.

Cordialement,
Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
DamienH
Martyr du forum
Martyr du forum
DamienH


Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mariage & adoption par des couples du même sexe   Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Icon_minitimeMer 2 Juin 2010 - 9:25

Bon, nous ne sommes pas là que pour ne jeter des fleurs les uns les autres, mais il suffit que je parte en mission et hop, Hélène dit fort bien à peu de choses près ce que j'aurais dit si j'avais été là! Et pas que sur ce topic, en plus!

Tout d'abord, je réfute toute possibilité de droit à... quelque être humain que ce soit. Les pires dérives découlent de ce type de complaisances abominables: le "droit" à la satisfaction sexuelle aboutit à la commercialisation des corps, le droit des colons à s'enrichir à aboutit à l'industrialisation de l'esclavagisme, et le droit à un enfant ouvre aux pire dérives légales et scientifiques dont les plus éminents spécialistes commencent à nous dire que les conséquences risquent d'être dramatiques (le Professeur Montagnier, athée et prix Nobel pour avoir découvert le SIDA est, par exemple, opposé à la FIV, pour des raisons de risque génétique latent, pesant sur X génération plus loin). Bref, je conçoit que l'on ait un désir d'enfant et que la douleur de ne pas en avoir existe. Mais la douleur ne donne aucun droit, et certainement pas le droit à un enfant. La sémantique laxiste de nos dirigeants et de nos médias nous pousse dans une direction qui aboutit à ne plus avoir de quoi on parle.

Le désir d'enfant d'un couple homosexuel peut aussi être admis. Je m'étonne de l'absence de cohérence entre l'état et/ou le choix de vie "homo", donc sexuellement stérile et un désir de parentalité... mais je puis aussi comprendre le désir de tout être humain de donner de l'amour et de l'attention. A ce désir s'oppose alors le droit, bien existant et fondé sur le bon sens autant que sur la psychologie, le droit disais-je, de l'enfant. Droit à avoir une abscisse et une ordonnée pour croître, plutôt que de rester en "flatline" avec pour repères deux abscisses ou deux ordonnées.

Je crois qu'il faut donc distinguer, en matière d'homoparentalité, la théorie et les principes, de la pratique et des situations de faits.
L'église à raison de dire que ça lui parait incohérent avec la nature duale de l'Homme, et avec ce qu'elle sait (et porte) des valeurs complémentaires, dans leur différence, du couple hétérosexuel.
Pour les raisons invoquées plus haut, l'état ne devrait en aucun cas légiférer "pro" et donner un tel droit aux homosexuels. Que la possibilité d'adopter soit ouverte aux couples homme/femme est normal, logique et nécessaire. Qu'elle soit ouverte aux couple homos, non. Mais aux deux je rétute tout droit à un enfant.

Reste que je connais des couples homos qui ont des enfants. Comment? Les origines varient et de l'adoption aux recueil du bébé d'un parent décédé, en passant par un changement tardif d'orientation sexuelle, les sources de ces homoparentalités sont foisonnantes. Et ni l'état, ni l'église avec un grand "E" ne peut ni ne doit, à mon sens, se mêler de ces cas par cas. Le vivant est ainsi fait, imparfait, bricolé, et on ne peut pas le maîtriser, que ce soit avec des lois ou des dogmes. Aux prêtres et aux maires, sur le terrain, de bricoler des solutions.
Juger? ce ne serait pas chrétien, d'autant que dans la majorité des cas, les enfants concernés sont heureux.
Légiférer pour ou contre? Ce serait une aberration, laxiste et complaisante dans le premier cas, et inhumaine dans le second. De toutes façons, les homos le font quand même ou se retrouvent dans des situations ou...

Je n'ai donc pas de réponses toute faite, et je ne crois pas qu'il y en ait qui puisse être acceptable, ni dans l'église, ni dans l'état... ce qui ne m'empêche pas de poser des principes clairs : je suis contre l'homoparentalité. Ni de constater, comme ça a été dit par d'autres, que les dysfonctionnements destructifs sont légions chez les parents hétéros aussi, et que "ça" peut fonctionner chez les homos.
L'examen de conscience de chacun se fera, homo adoptant, chrétien condamnant, etc, et conclura toutes ces discussions mieux que tout avis échangé sur ce thème : le jugement dernier ne nous appartient pas et n'est pas de ce monde... et je soupçonne que lui aussi se fera au cas pas cas!


Dernière édition par DamienH le Sam 3 Juil 2010 - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Baron de Batz
Nouveau
Nouveau
Baron de Batz


Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mariage & adoption par des couples du même sexe   Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Icon_minitimeDim 27 Juin 2010 - 19:40

Contre.

L'homosexualité est condamné par le créateur Lui même. Des personnes de même sexe, ne produisent rien...
S'acharner à vouloir faire l'inverse, c'est lutter contre la volonté de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
http://contre-revolution.clicforum.fr
Invité
Invité



Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mariage & adoption par des couples du même sexe   Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Icon_minitimeSam 3 Juil 2010 - 18:17

Bonsoir , je passe tres tres rarement par lá mais je vois parfois des choses
qui me font " bondir" et qui prouve l´étroitesse d´esprit et le manque de coeur de certaines personnes . J´insiste sur le mot " certaines" car fort
heureusement , il y a des cathos qui méritent le respect , même si l´on
n´est pas de leur bord.
Monsieur le baron de Batz ( excusez moi si j´écorche votre pseudo) ,
vous affirmez que les homosexuels ne produisent rien mais il y a également
des hétéros qui , également , ne pourront jamais donner la vie soit parce
qu´ils sont stériles soit parce qu´ils ne trouveront jamais de partenaire.
Il est clair que des gays ou lesbiennes ne pourront pas avoir un enfant á eux nés de leur chair mais sont-ils pour autant privés de capacité d´aimer ?
Vous affirmez d´autre part que le créateur condamne l´homosexualité mais
alors , s´il la condamne , qui donc a créé les homosexuels ?
L´un des plus grands fondements de la chrétienté n´est-il pas d´essayer
d´aimer , d´accepter les différences ?
L´on peut tres bien ne pas ressentir d´affinités pour les homosexuels mais
nous n´avons pas le droit de les juger ou de penser qu´ils sont des
sous-créatures.
Votre affirmation montre bien á quel point la Torah a été , au cours des
siecles , déformés par des hommes avides de méchanceté et
d´incompréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mariage & adoption par des couples du même sexe   Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Icon_minitimeSam 3 Juil 2010 - 18:26

Aimer les autres n'a jamais signifié aimer les péchés Sandrine.
Revenir en haut Aller en bas
DamienH
Martyr du forum
Martyr du forum
DamienH


Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mariage & adoption par des couples du même sexe   Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Icon_minitimeDim 4 Juil 2010 - 11:05

J'ai déplacé la partie du sujet qui s'orientait vers le couple dans un nouveau sujet, sur le même forum

Et j'ai au passage sucré la réponse de Sandrine (je ne maîtise pas encore). Mea maxima culpa, et je répare. Voici la réponse de Sandrine:

Citation :
Pour répondre á la question á propos du mariage et de l´adoption par des
parents gays , mon avis personnel est tres clair : gays ou pas gays , si ce sont des personnes capables de donner de l´amour et une bonne éducation,
une bonne écoute aux enfants , il n´y a rien de répréhensible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mariage & adoption par des couples du même sexe   Mariage & adoption par des couples du même sexe - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mariage & adoption par des couples du même sexe
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La Galilée quotidienne :: Famille-
Sauter vers: