Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je suis perdu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Je suis perdu   Mar 1 Sep 2009 - 13:59

Ce n'est pas mon habitude de m'étendre sur ma vie privé ici ou ailleurs du reste mais je crois qu'il faut que je vous demande une intention de prière particulière pour moi et en voilà les raisons.

Je ne suis pas un converti, j'ai toujours été catholique et ce même si à différentes périodes de ma vie notamment la jeunesse je ne mettais jamais les pieds dans une église. Mon "retour" à l'église à été plutôt curieuse puisque pour être très franc j'y suis allé par simple curiosité. J'ai assisté à une messe ou je ne comprenais pas, ou j'avais quasiment aucune culture de ce que je pouvais voir et entendre et je me suis laissé prendre au jeu de ces réunions avec quelque chose qui n'arrivait pas à me toucher. J'ai insisté et j'ai tellement insisté que la perception de Dieu s'est faite à moi d'une manière très douce mais très réaliste. La sensation que Dieu existe je l'ai eu très rapidement en réalité (quelques mois à peine) et j'allais à la messe non plus comme un touriste mais comme celui qui à hâte de rencontre Dieu. J'ai vécu par la suite des moments de grandes joies avec le Créateur comme la fois ou disant le chapelet (j'avais à peine 17 ans) j'ai senti qu'on était deux à le dire. J'ai réalisé à la fin que je venais de dire le chapelet avec la Sainte Vierge. Un moment extrêmement fort ou le temps n'a plus de prise et ou vous sentez la présence de quelqu'un à côté qui vous transcende. La j'ai réellement compris que "punaise Dieu existe réellement". Il y a eu d'autres expériences de ce type au cours de mes "entretiens" avec le Seigneur.
Bref, la ou je veux en venir c'est que depuis cette sensation de proximité avec la Vierge je n'ai jamais réussis à dissocier la foi et la vocation religieuse. Pour moi un chrétien se doit d'être moine ou moniale. Alors je sais bien que la vocation est rare, que c'est un appel que peu de personnes entende mais pour moi c'est la réalité. Il faut que je devienne moine pour réaliser la vocation de Dieu sans cela je ne suis pas parfaitement en accord avec ma foi. Inutile de vous dire que c'est vu mon caractère assez compliqué. J'ai dépassé la trentaine bien tassé et j'ai l'impression aujourd'hui d'en être encore au même point qu'à 17 ans que je disais le chapelet avec la Vierge. Je me rebiffe contre cette vocation parce qu'en réalité je la refuse. Je ne suis pas en paix du tout, je suis en guerre contre cet appel. Il m'a fallu des années pour arriver à comprendre pourquoi. Quand je vais à des retraites spirituelles j'admire ce que je vois, j'y suis bien et je me vois bien assis à côté de ces moines mais il suffit que je retourne dans le monde pour me dire que non je ne pourrai jamais.
Pour certains quand ils voient los angeles ou la plage sur un panneau ils sont excités, moi c'est quand je croise dans la rue un moine ou une religieuse en habit que ça me fait le même effet. Ce n'est pas un désir intellectuel c'est plus profond parce que j'ai instantanément la mauvaise conscience du type qui n'a pas fait la volonté de Dieu.

Punaise pourquoi il m'a appelé comme ça ? J'ai une très nombreuse famille et des frères et sœur et bien non c'est moi qu'il choisis. Parfois au blasphème j'en viens à dire "il n'aurait pas pu me fiche la paix", la vie d'un chrétien marié c'est génial après tout ? Et bien non ce n'est pas ça. Avec mon directeur spirituel qui se mords les doigts à chaque fois qu'il me voit... essaye tant bien que mal à m'aider. Être oblat séculier est une possibilité, être un célibataire consacré aussi mais je sens bien et je me mens à moi même qu'en réalité ce n'est pas ça que Dieu attends.

Le pire dans cette histoire c'est que je sais dans quel style de vie il faudrait que j'aille... J'ai tous les indices mais l'orgueil, la passivité et la peur me terrorise. Je n'arrive pas à faire confiance en Dieu et à d'abandonné en Lui. Sans Lui je n'y arriverai pas je le sais bien pourtant.

Je vous demande de prier pour moi pour que ce combat cesse enfin et que j'arrive à me décider à Lui dire OUI.
Revenir en haut Aller en bas
myriam
Intime
Intime
avatar


MessageSujet: Re: Je suis perdu   Mar 1 Sep 2009 - 14:15

30 ans, c'est le bel âge pour entrer au couvent ! Fonce, tu réfléchiras quand tu y seras, et surtout, tu ne seras pas seul ! Le noviciat est assez long pour être sûr de ta vocation.
Revenir en haut Aller en bas
http://les-evangiles.lebonforum.com/
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Je suis perdu   Mar 1 Sep 2009 - 23:07

Je te promets ma prière pour que tu sois à l'écoute de la volonté de Dieu sur toi... car ce qu'Il veut, c'est ton bonheur et le bonheur de l'aimer en le servant. Des moines tristes, ça n'existe pas... il faut être heureux dans sa vocation.

Tu sais, c'est à cela que servent les années de discernement avant de prononcer les voeux définitifs... si ce n'est pas cela, on peut toujours en sortir.

As-tu déjà fait les exercices de Saint Ignace ?

As-tu pensé à faire une retraite de discernement et/ou de guérison intérieure pour voir ce qui bloque ? Car nos blessures peuvent être déterminantes ou un obstacle dans les choix spirituels que nous faisons.

Bien fraternellement,
Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Françoise
Modératrice
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Je suis perdu   Mer 2 Sep 2009 - 2:35

Cher Monachorum,

Je ne m'étais pas trompé à ton sujet Smile ..
Je sentais tout ce que tu viens de me dire au-travers tes messages, et oui ;) ..tout transpire en toi de ce désir de vraiment appartenir au Seigneur.
Ton âge n'est pas un obstacle, bien au contraire, et quand tu dis que tu es tout joyeux, admiratif à la vue de moines ou moniales, je te comprends aussi car les plaisirs éphémères ne m'attirent pas également, sauf que moi je suis mariée et ai 3 enfants Razz .
Alors, je suis en accord avec Hélène et Myriam, suis leurs conseils.

Affectueusement,

Françoise :JC:

____________________
"Si mon âme se désole je me souviens de toi mon Dieu"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis perdu   Mer 2 Sep 2009 - 4:24

Vous vivez ce que l'on appelle le "combat spirituel" : d'un côté vous sentez que c'est là que le Seigneur vous attend et de l'autre vous vous dites : "Je ne vais pas y arriver."
C'est douloureux mais je pense que vous devriez faire appel à l'Esprit Saint pour qu'il vous éclaire sur la vocation exacte qui serait la vôtre.

Union de prières.

Kitty
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Modératrice
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Je suis perdu   Mer 2 Sep 2009 - 4:39

Oui, cette épreuve de dénuement total, est aussi [b]le plus grand signe de l'amour de Dieu our toi[i] Monachorum.
Abandon et confiance, Monachorum....abandon et confiance.
mais pourquoi pas avant tout une retraite de guérison intérieure, histoire d'y voir plus clair .

Fraternellement, ta soeur en Christ, Françoise.

____________________
"Si mon âme se désole je me souviens de toi mon Dieu"
Revenir en haut Aller en bas
myriam
Intime
Intime
avatar


MessageSujet: Re: Je suis perdu   Mer 2 Sep 2009 - 5:21

C'est que l'appel à la vocation est silencieux ! Et que c'est en plongeant dans le Silence même de Dieu, que la réponse viendra ! D'autre part, ce qu'attend le Seigneur (pour chacun de nous, à le suivre), c'est une réponse claire précise : OUI ! A la manière de Marie ! Car si un jour, il y a un oui, le lendemain un non, le surlendemain, un peut-être bin que oui peu-être bin que non, c'est s'engager dans un piège infernal qui gouvernera, et fera dire en définitive : 'Non, je ne suis pas fait pour cette vocation' ! Et l'Esprit saint lui, en fait n'a rien à voir là-dedans ! Par contre une fois novice, cher ami, là, c'est évident l'Esprit agira ! En fait, comme pour Marie, toujours, Dieu ne répond pas à notre place ! Pas plus que nous, ne répondrons à ta place !

Une bonne retraite hebdomadaire, voir une personne dans ton diocèse qui s'occupe des vocations, une confession régulière !
Revenir en haut Aller en bas
http://les-evangiles.lebonforum.com/
fil bleu
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: Re: Je suis perdu   Mer 2 Sep 2009 - 6:50

le Seigneur donne sa lumlière au fur et à mesure que l'on marche
Je prie pour que le Seigneur vous donne de voir ce qui est juste dans votre vie et la force de l'accomplir
Revenir en haut Aller en bas
gerardh
Apôtre
Apôtre



MessageSujet: Re: Je suis perdu   Mer 2 Sep 2009 - 7:30

________

Bonjour Monachorum,

Voici ma pensée qui peut vous paraître hétérodoxe : tout chrétien appartient au Seigneur, il est esclave du Seigneur et se doit de lui être entièrement consacré, car pour lui "vivre c'est Christ". Mais de cela on ne peut pas en conclure qu'il doive se retirer du monde et entrer dans un couvent. Voir le passage de Jean 17, 14-18 : "ils ne sont pas du monde comme moi je ne suis pas du monde. Je ne fais pas la demande que tu les ôtes du monde mais que tu les gardes du mal. Ils ne sont pas du monde comme moi je ne suis pas du monde (...) moi-aussi je les ai envoyés dans le monde".


__________
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Je suis perdu   Mer 2 Sep 2009 - 8:13

gerard,

Les moines ne sont pas retirés du monde (physiquement peut-être) sauf les ermites. Ils vivent comme des frères en communauté, donnant leur vie pour le service du monde pour le Seigneur. C'est le Seigneur qu'ils servent par l'humble service d'une "vie cachée" comme celle que Jésus a vécu à Nazareth durant 30 ans, dans la prière.

C'est un "davantage" du don de soi. Une réponse plus radicale à la vie évangélique. S'il y a une forme de retrait physique, c'est qu'ils sont "mis à part" mais leur vie est "cachée en Christ à la droite du Père".

Comme disait Thérèse d'Avila : "Une âme qui s'élève élève le monde".

Oui, votre réponse est hétérodoxe...

Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
myriam
Intime
Intime
avatar


MessageSujet: Re: Je suis perdu   Mer 2 Sep 2009 - 9:36

gerardh a écrit:
________

Bonjour Monachorum,

Voici ma pensée qui peut vous paraître hétérodoxe : tout chrétien appartient au Seigneur, il est esclave du Seigneur et se doit de lui être entièrement consacré, car pour lui "vivre c'est Christ". Mais de cela on ne peut pas en conclure qu'il doive se retirer du monde et entrer dans un couvent. Voir le passage de Jean 17, 14-18 : "ils ne sont pas du monde comme moi je ne suis pas du monde. Je ne fais pas la demande que tu les ôtes du monde mais que tu les gardes du mal. Ils ne sont pas du monde comme moi je ne suis pas du monde (...) moi-aussi je les ai envoyés dans le monde".


__________

Voici la mienne de pensée :l'appel au sacerdoce, l'appel à la vie monastique, font 'qu'ils ne sont pas du monde' dans le sens exact !
Mais ces appels font que le Monde vient à eux, vient vers les prêtres, vers les moines, vers les religieuses !

J'ai une amie dominicaine cloîtrée, et le monde elle le connaît parce que le monde qui a soif de vérité, sait très bien où il va la chercher !

Donc, ce retrait du monde est apparent !
Revenir en haut Aller en bas
http://les-evangiles.lebonforum.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis perdu   Mer 2 Sep 2009 - 14:46

Merci de vos bons conseils et de vos prières, je pense oui qu'il me faut un temps de retraite spirituelle pour une guérison intérieur et je connais des communautés spécialisé... n'est ce pas hélène ! : :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
myriam
Intime
Intime
avatar


MessageSujet: Re: Je suis perdu   Mer 2 Sep 2009 - 15:06

monachorum a écrit:
Merci de vos bons conseils et de vos prières, je pense oui qu'il me faut un temps de retraite spirituelle pour une guérison intérieur et je connais des communautés spécialisé... n'est ce pas hélène ! : :bisou:

Ce n'est pas une 'maladie' de vouloir entrer au couvent !!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://les-evangiles.lebonforum.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis perdu   Mer 2 Sep 2009 - 15:40

Je suis d'accord c'est très beau et ça m'attire énormément le problème n'est pas la. Je suis très perfectionniste et si j'y vais c'est pour devenir un saint et j'ai énormément de mal à lâcher prise et à me laisser modeler par quelqu'un fusse le Christ pour y arriver.

Le péché d'orgueil que l'humanité connait car c'est à cause de ce péché qu'Adam et Eve ont gouté le fruit défendu.
Revenir en haut Aller en bas
myriam
Intime
Intime
avatar


MessageSujet: Re: Je suis perdu   Mer 2 Sep 2009 - 16:06

monachorum a écrit:
Je suis d'accord c'est très beau et ça m'attire énormément le problème n'est pas la. Je suis très perfectionniste et si j'y vais c'est pour devenir un saint et j'ai énormément de mal à lâcher prise et à me laisser modeler par quelqu'un fusse le Christ pour y arriver.

Le péché d'orgueil que l'humanité connait car c'est à cause de ce péché qu'Adam et Eve ont gouté le fruit défendu.

J'espère bien que c'est pour devenir un saint !!!!

Faut pas lutter avec la volonté : tu ne peux pas établir ton programme avant d'entrer comme novice (je crois qu'avant novice, il y a 'regardant' !

Le plan de carrière dans un couvent est très simple : prière, travail, messe, et la communauté, c'est-à-dire la réalité ! C'est là, le plus gros 'morceau' !!!

Pour t'encourager.... une vieille religieuse disait à sainte Thérèse de Lisieux : Le plus difficile dans un couvent, se sont les trente premières années'

Entre comme tu es : tu verras, la communauté te façonneras, tu la façonneras, et sera du bonheur !

Ton orgueil : apprivoise-le, vis avec lui, regarde-le ! La sainteté, c'est de maîtriser l'orgueil ! Car si tu le chasses, il revient au galop !

Deux mots sur le péché originel ! Cela fait presque trois ans que je planche sur ce péché ! C'est vraiment extraordinaire !

Le Christ n'est pas un gendarme qui met au pas les futurs saints ! Il montre une humanité que nous n'aurons jamais !

J'ai lu ton grand message, et pour moi, tu as la vocation ! Hélène te le confirmes aussi !
Revenir en haut Aller en bas
http://les-evangiles.lebonforum.com/
Françoise
Modératrice
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Je suis perdu   Jeu 3 Sep 2009 - 4:49

myriam a écrit:

Deux mots sur le péché originel ! Cela fait presque trois ans que je planche sur ce péché ! C'est vraiment extraordinaire !

Si vous voulez en parler dans une autre rubrique, c'est avec plaisir que je vous lirez Myriam, car c'est un peu flou pour moi "le péché originel".
Je sais ce que cela signifie mais je m'interroge sur ses répercutions sur l'Homme.

____________________
"Si mon âme se désole je me souviens de toi mon Dieu"
Revenir en haut Aller en bas
myriam
Intime
Intime
avatar


MessageSujet: Re: Je suis perdu   Jeu 3 Sep 2009 - 6:08

Françoise a écrit:
myriam a écrit:

Deux mots sur le péché originel ! Cela fait presque trois ans que je planche sur ce péché ! C'est vraiment extraordinaire !

Si vous voulez en parler dans une autre rubrique, c'est avec plaisir que je vous lirez Myriam, car c'est un peu flou pour moi "le péché originel".
Je sais ce que cela signifie mais je m'interroge sur ses répercutions sur l'Homme.

Effectivement, c'est très flou, ça part dans toutes les directions !

Je vais ouvrir un fil sur ce 'concept' qui rejoint la réalité !
Revenir en haut Aller en bas
http://les-evangiles.lebonforum.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je suis perdu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis perdu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: Le pèlerin d'Emmaüs :: Prière-
Sauter vers: