Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La pussance de la prière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ancilla
Ami(e)
Ami(e)



MessageSujet: La pussance de la prière   Lun 30 Nov 2009 - 19:22

La puissance de la prière
Souvenez-vous des paroles du Seigneur Jésus qui Lui-même a dit :

« Quoi que vous demandiez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils » (Jean 14:13).





Oh ! Sauveur bien-aimé, c’est toi qui as donné à ton peuple un libre accès au sanctuaire de la prière ! Sans toi, nous n’eussions jamais pu y pénétrer. Ce sont tes mérites expiatoires qui nous en ont d’abord ouvert les portes ; c’est ton intercession dans le ciel qui les laisse encore ouvertes pour nous.

Quelle immense étendue à cette promesse : « Tout ce que vous demanderez ! » C’est la réponse anticipée à tout ce dont un pauvre pécheur a besoin, à tout ce qu’il peut attendre d’un Sauveur tout-puissant !

En outre, Il nous engage à demander « en son nom ». Quel amour ! Celui qui sollicite une faveur dans le monde est heureux de pouvoir se réclamer du nom d’un protecteur influent ; eh bien, Jésus nous donne son nom comme pouvant nous ouvrir le cœur de Dieu. De même que David aimait le pauvre impotent de la maison de Saül, pour l’amour de Jonathan, ainsi le Père céleste, grâce à nos rapports avec le « vrai Jonathan » (don de l’Éternel), se plaît à nous donner « infiniment plus que tout ce que nous demandons et même pensons ».

Lecteur, connaissez-vous le bonheur immense qu’il y a à confier au Sauveur tous ses besoins et toutes ses peines, toutes ses douleurs et tous ses fardeaux ? Il est « l’Admirable », le « Conseiller ». Sa sympathie si exquise et si tendre peut pénétrer jusqu’aux profondeurs les plus intimes de vos peines. Ces peines peuvent être grandes, mais les bras éternels de sa miséricorde vous entourent. Pensez à lui en ce moment même comme au Souverain Sacrificateur qui se charge d’offrir à son Père et à votre Père vos plus faibles aspirations, vos plus douloureux soupirs. La réponse à vos prières pourra tarder ; vos supplications sembleront peut-être voltiger autour du trône de la grâce, sans pouvoir jamais arriver jusqu’à lui, car le Dieu de miséricorde fait quelquefois attendre ses enfants. Il le fait pour éprouver leur foi et leur persévérance, pour les former aussi à plus de soumission et de patience. Il aime à les voir surmonter tout obstacle, espérer contre toute espérance, ne pas se laisser décourager par un apparent oubli de sa part. Mais il viendra bientôt, et la source de la grâce et de l’amour jaillira enfin pour eux. Il leur fera entendre, au moment qu’il a choisi lui-même pour cela, ces consolantes paroles : « Qu’il te soit fait comme tu as cru ».

Cœur affligé, remets donc ta cause à ton Rédempteur ; ne crains pas de le lasser par ton importunité ; encore une fois, il prend plaisir à t’entendre, et son Père met sa gloire à bénir. Ces paroles mémorables prononcées à Béthanie seront toujours vraies, to de Dieu pour être ton intercesseur et ton avocat. Celui qui a fait les promesses est fidèle et Il est puissant pour les accomplir. « Qui est-ce qui nous séparera de l’amour du Christ ? »



« J’ai attendu l’Éternel ; mon âme l’a attendu et j’ai eu mon attente en sa parole » (Ps. 130:5).

source :dans mes documents auteur inconnu
Revenir en haut Aller en bas
 
La pussance de la prière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: Le pèlerin d'Emmaüs :: Prière-
Sauter vers: