Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
mline
Ami(e)
Ami(e)
mline


« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeLun 7 Déc 2009 - 10:23

(P.
Jean-Marie Petitclerc, salésien et éducateur)

« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » 940193

« Quand je réfléchis au rapport
entre jeunes et plus vieux dans l’Église, je pars de ce que je vois dans les
familles que je côtoie : quelle richesse il y a dans les liens entre
enfants et grands-parents ! Aujourd’hui, certains
adolescents
apprennent à leurs grands-parents à écrire des SMS….Et
les
grands parents prennent du temps pour les écouter, pour leur parler de
leur jeunesse à eux, mais aussi pour s’intéresser à ce que les jeunes
d’aujourd’hui vivent : il n’est pas rare de voir des jeunes aller au cinéma avec
leurs grands-parents. Cette démarche d’accueil est profonde, elle pousse
des
grands-parents à bouger leurs habitudes
!



Je rêve
que dans l’Église, ce soit pareil : que les plus vieux
accueillent les jeunes comme ils sont. Car les jeunes, quand ils entrent dans
une église, ont encore souvent l’impression qu’il
n’y a pas de place pour
eux, car les bancs sont remplis
de gens aux cheveux blancs. Dans ma paroisse,
par
exemple, je célèbre une messe de jeunes une fois par
mois. Il y a
guitare, batterie et saxophone, et pas d’homélie,
car les jeunes ont
du mal avec ce côté scolaire.


A la place de
l’homélie, ils se répartissent en petits groupes et s’expriment ensuite au micro
sur ce qu’ils ont échangé à partir de l’Évangile. Beaucoup de grands-parents
assistent à ces célébrations. A la fin de la messe, ils viennent me voir et me
disent : « Même si ce n’est pas notre style, on
est
content de voir nos petits-enfants venir à l’église ! ».



De
leur côté, les jeunes apprécient cette présence des grands-parents.
Voilà pour moi une preuve que jeunes et vieux doivent
trouver une manière nouvelle d’être
membres ensemble de l’Église.
»

« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » 940193

( Extrait de la Croix du
16/11/2009)
Article Lu dans "Liens fraternels" de
l'ensemble paroissial du doyenné du Tampon
Revenir en haut Aller en bas
http://diremafoi.forumactif.org/index.htm
Françoise
Modératrice
Modératrice
Françoise


« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeVen 11 Déc 2009 - 14:55

J'apprécie beaucoup Jean Marie petitclerc, il est très efficace.
J'aime lire ses interventions dans le mensuel Panorama.

Merci Mline Smile

____________________
"Si mon âme se désole je me souviens de toi mon Dieu"
Revenir en haut Aller en bas
fil bleu
Martyr du forum
Martyr du forum



« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeVen 11 Déc 2009 - 17:39

Souvent j'entend dire : les enfants, les jeunes sont l'Eglise de demain. Ils sont l'Eglise d'aujourd'hui avec leur façon de lire l'évangile, de participer et avec leur question. Quelle place ot-ils pour exprimer leur foi avec les moyens qui sont les leurs?
Revenir en haut Aller en bas
nanou912
Ami(e)
Ami(e)
nanou912


« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeDim 27 Déc 2009 - 19:52

Un jour, un prêtre nous a dit que nous n'étions pas l'Église de demain, mais l'Église d'aujourd'hui... (je crois qu'il citait quelqu'un, mais je ne suis plus très sûre...)...
Au boulot !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://theoictus.over-blog.fr
gdc.togo
Disciple
Disciple



« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeMar 5 Jan 2010 - 11:23

Merci pour ce rappelle sur la vocation de la jeunesse au sien de l'Eglise...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jcmtogo.fr.gd
fil bleu
Martyr du forum
Martyr du forum



« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeMar 5 Jan 2010 - 16:30

Voici ce que disait Benoit XVI aux jeunes lors de sa visite en France
" Témoignez de Dieu, car, en tant que jeunes, vous faites pleinement partie de la communauté catholique en vertu de votre baptême et en raison de la commune profession de foi (cf. Eph 4, 5). L'Église vous fait confiance, je tiens à vous le dire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeJeu 7 Jan 2010 - 14:17

Citation :
exemple, je célèbre une messe de jeunes une fois par
mois. Il y a
guitare, batterie et saxophone, et pas d’homélie,
car les jeunes ont
du mal avec ce côté scolaire.
Étant un habitué de la FSSP j'ai beaucoup de mal avec les messes qui ressemblent à des concerts de rock je suis navré. Une guitare, un saxo n'ont pas leur place dans la célébration de l'Eucharistie quand à omettre totalement une homélie la j'hallucine ! Le curé leur parle de Dieu comment à ses jeunes sans homélie ? En frappant dans des tambourins ?

A l'église ou je vais, il y a énormément de jeunes, beaucoup plus que dans les église ou le rite ordinaire est célébré. La présence d'un saxo serait totalement inopportun quand à l'absence d'homélie de la science fiction.

Et après on s'étonne que dans les églises du rite ordinaire il y a peu de monde. Si les messes ressemblaient vraiment à des messes et non pas à une kermesse de fête de village peut être qu'il y aurait un peu plus de monde. La FSSP ne connait pas du tout la désaffection de la jeunesse et depuis que j'y vais (plus d'1 an maintenant) je ne me demande plus pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
fil bleu
Martyr du forum
Martyr du forum



« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeJeu 7 Jan 2010 - 15:56

Quand du temps de Bach, on chantait ses cantates avec choeur et orchestre, c'était l'équivalent aujourd'hui de la guitare, du saxo et de la batterie. L'important c'est la qualité du chant et il peut y avoir de la qualité avec une guitare un saxo et une batterie. Pour avoir accompagner un groupe d'expression de jeunes, je peux dire que la qualité dans ce domaine existe.
COmme dans tous les siècles, ll y aura une correspondance entre la culture ambiante et la musique liturgique .Les artistes baigneent dans la culture de leur temps: le grégorien avec les troubadours, les motets et messe polyphonique avec la renaissance , la musique moderne avec Messian par exemple. Il faut voir aussi la correspondance entre les cantiques et les chansons.
La question avant tout est la qualité des paroles, des musiques.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeJeu 7 Jan 2010 - 16:30

fil bleu a écrit:
Quand du temps de Bach, on chantait ses cantates avec choeur et orchestre, c'était l'équivalent aujourd'hui de la guitare, du saxo et de la batterie. L'important c'est la qualité du chant et il peut y avoir de la qualité avec une guitare un saxo et une batterie. Pour avoir accompagner un groupe d'expression de jeunes, je peux dire que la qualité dans ce domaine existe.
COmme dans tous les siècles, ll y aura une correspondance entre la culture ambiante et la musique liturgique .Les artistes baigneent dans la culture de leur temps: le grégorien avec les troubadours, les motets et messe polyphonique avec la renaissance , la musique moderne avec Messian par exemple. Il faut voir aussi la correspondance entre les cantiques et les chansons.
La question avant tout est la qualité des paroles, des musiques.
Et l'homélie était zappée également du temps de bach ?
Revenir en haut Aller en bas
fil bleu
Martyr du forum
Martyr du forum



« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeJeu 7 Jan 2010 - 17:38

Je ne sais pas mais à VaticanII l'homélie est devenue obligatoire pour les messes des dimanches. Je suis d'accord avec vous qu'il aurait pu trouver un style d'homélie pour parler aux jeunes. Il aurait pu la préparer avec les animateurs de l'Aumônerie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeJeu 7 Jan 2010 - 18:11

Je suis navré mais au temps de Bach, la messe ressemblait à la messe avec le respect du rite : il y a avait le confiteor (qui le dit encore ?), le Kyrie (il est passé souvent à la trappe), il n'y avait pas une gentille dame au début de l'office qui parlait pour ne rien dire, les fidèles étaient à leur place et le curé officiait comme il devait le faire.

Bref la Sainte messe n'était pas devenue une joyeuse kermesse avec tambourins et autres balivernes modernes.
Revenir en haut Aller en bas
fil bleu
Martyr du forum
Martyr du forum



« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeVen 8 Jan 2010 - 15:28

La liturgie est tributaire de la culture de son temps. Les jeunes vivent une certaine culture que nous aurions tord de négliler dans nos célébrations
Revenir en haut Aller en bas
nanou912
Ami(e)
Ami(e)
nanou912


« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeVen 8 Jan 2010 - 18:59

je souhaiterais ajouter que si le rite "extra ordinaire" est très bien (il m'arrive d'y aller et je trouve ces messes vraiment très belles et recueillies), il l'est plus pour ceux qui ont l'habitude.
même si la foi catholique est fondée sur l'écriture et la tradition, cela ne veut pas dire "respecter la messe dite de Pie XII". et la tradition ne se base pas uniquement sur la forme de la messe (je ne parle pas du sacrifice eucharistique, qui est central, mais de la forme de la célébration, l'orientation du prêtre, des instruments).
je pense qu'il en faut pour tous : il y a des jeunes (et des moins jeunes) qui sont en recherche... ils viennent à la messe de temps en temps, pour faire plaisir à leurs parents ou parce qu'ils sont en plein questionnement. Et ces jeunes sont heureux de trouver quelque chose d'animé par d'autres jeunes, avec des instruments, certains se proposent même d'aider en jouant eux aussi de la musique. Saint Augustin disait "quand on chante, on prie deux fois plus", car la musique est aussi une forme de prière. je pense que celui qui joue d'un instrument prie aussi à sa manière (et il m'arrive de prier en jouant de la flûte traversière). De plus, dans Vatican II, si l'orgue est l'instrument privilégié, les autres instruments sont appelés à être utilisés.
bien sûr, il ne faut pas omettre l'homélie, d'autant plus que le prêtre a normalement reçu une formation théologique, ce qui est rarement le cas de l'assemblée.
Cependant, il est important de répondre aux besoins de chacun, dans le sens où nous n'en sommes pas tous rendus au même niveau quand à la Foi, et nous avons chacun des talents différents, y compris pour la prière, à développer. Par exemple, certains prieront mieux dans l'oraison silencieuse, d'autres dans une oraison vocale, et d'autres encore dans un simple cœur à cœur (la majorité des gens tournant entre deux ou les trois), certains attachent une grande importance à la liturgie des heures, à la lectio divina, certains préfèrent prier par les chants de louange, certains parlent en langue. Certains prient en latin, d'autres en français, d'autres en grec, d'autres en anglais, d'autres en..., en fonction de notre langue maternelle. Mais ce n'est pas parce que chacun prie différemment, ce n'est pas parce que certains vont à la messe célébrée d'une certaine façon ou d'une autre, que les uns ont raison ou que les autres ont tord...

l'essentiel est de rencontrer le Christ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://theoictus.over-blog.fr
nanou912
Ami(e)
Ami(e)
nanou912


« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeVen 8 Jan 2010 - 19:09

monachorum a écrit:
Je suis navré mais au temps de Bach, la messe ressemblait à la messe avec le respect du rite : il y a avait le confiteor (qui le dit encore ?), le Kyrie (il est passé souvent à la trappe), il n'y avait pas une gentille dame au début de l'office qui parlait pour ne rien dire, les fidèles étaient à leur place et le curé officiait comme il devait le faire.

Bref la Sainte messe n'était pas devenue une joyeuse kermesse avec tambourins et autres balivernes modernes.

Là où je vais à la messe le plus souvent (c'est à dire qui suit le rite Paul VI, post Vatican II), le confiteor est dit tous les dimanches, et presque tous les jours en semaine.
De toutes les paroisses où je suis allée, sur différents diocèse en France, jamais le Kyrie n'a été omis.

Par ailleurs, la place des laïcs devient de plus en plus importante face à la chute libre des vocations presbytérales. Le prêtre célèbre la messe et donne les sacrements, mais le fait d'avoir une équipe d'animation qui l'entoure est un réconfort pour lui. Le fait qu'un(e) laïc fasse chanter l'assemblée est totalement normale. Je n'ai pas entendu de laïc dire quoi que ce soit d'inutile. en général c'est un "bonjour à tous, nous allons commencer la célébration en prenant le chant ... à la page ..."

Je ne crois pas pouvoir dire que la sainte messe ressemble à une kermesse... mais peut être y a-t-il des paroisses où l'on peut le dire...
Revenir en haut Aller en bas
http://theoictus.over-blog.fr
Invité
Invité



« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeSam 9 Jan 2010 - 13:56

C'est une question d'affinité mais pas que ça. Le rite ordinaire est je trouve souvent bâclé, avec une présence trop importante des laïcs dans la célébration du rite et quand à la pauvreté des chants ça ne m'aide pas du tout à la contemplation. J'ai essayé plusieurs églises la ou je vis et à chaque fois c'est pareil, une liberté dont le curé n'a pas à s'autoriser qui m'agace prodigieusement, du coup j'ai trouvé la FSSP ou le rite est célébré comme depuis toujours et ou la messe ressemble à une messe et non à une kermesse avec tambourins et guitare.

Chacun ses gouts.
Revenir en haut Aller en bas
fil bleu
Martyr du forum
Martyr du forum



« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeSam 9 Jan 2010 - 15:40

Quelle place ont les jeunes dans les messes où vous allez?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeSam 9 Jan 2010 - 18:02

fil bleu a écrit:
Quelle place ont les jeunes dans les messes où vous allez?
La place qui est la même que celle de tous les laïcs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L'EGLISE   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeDim 10 Jan 2010 - 4:58

Est-ce qu'il y a une toute petite place dans les messes de la FSSP pour les personnes atteintes d'un handicap physique ou mental ? ? ?
Sans doute pas...Car avec ce genre de personnes,on est bien obligé de s'adapter et donc d'assouplir le rituel liturgique.
Ou alors on leur dit de rester chez elles et de communier spirituellement?Cela demande une certaine autonomie spirituelle que peuvent avoir les handicapés physiques,mais pas ceux et celles qui sont atteintes d'un handicap mental.
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Modératrice
Modératrice
Françoise


« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeDim 10 Jan 2010 - 5:15

monachorum a écrit:
C'est une question d'affinité mais pas que ça. Le rite ordinaire est je trouve souvent bâclé, avec une présence trop importante des laïcs dans la célébration du rite et quand à la pauvreté des chants ça ne m'aide pas du tout à la contemplation. J'ai essayé plusieurs églises la ou je vis et à chaque fois c'est pareil, une liberté dont le curé n'a pas à s'autoriser qui m'agace prodigieusement, du coup j'ai trouvé la FSSP ou le rite est célébré comme depuis toujours et ou la messe ressemble à une messe et non à une kermesse avec tambourins et guitare.

Chacun ses gouts.

La messe latine fait partie des traditions de l'héritage de l'Eglise, je la trouve très belle, mais ne m'y sent pas à l'aise. Je ne parle pas latin, l'austérité parfois très marquée de l'ambiance me rebute; mais je peux comprendre que des fidèles recherchent cette "profondeur" pour la prière.
Il ne faut pas généraliser Monachorum, jusqu'à présent je n'ai jamais assisté à une messe de rite ordinaire où le prêtre ait zappé l'homélie. Le plus important est la sincérité des jeunes qui font monter leurs prières vers Dieu. Peu importe les moyens, chacun dans sa diversité.
L'Afrique est éblouissante de beauté quand elle prie grâce à la Kora.
D'ailleurs cet instrument à corde a beaucoup de fans en France!
Perso, je préfère la cithare au saxo, mais je pense qu'il ne faut pas aller trop à contre courant; sachons écouter la demande des jeunes en la matière.

I love you

____________________
"Si mon âme se désole je me souviens de toi mon Dieu"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeDim 10 Jan 2010 - 17:37

Etoile a écrit:
Est-ce qu'il y a une toute petite place dans les messes de la FSSP pour les personnes atteintes d'un handicap physique ou mental ? ? ?
Sans doute pas...Car avec ce genre de personnes,on est bien obligé de s'adapter et donc d'assouplir le rituel liturgique.
Ou alors on leur dit de rester chez elles et de communier spirituellement?Cela demande une certaine autonomie spirituelle que peuvent avoir les handicapés physiques,mais pas ceux et celles qui sont atteintes d'un handicap mental.
Ma langue maternelle est l'arabe, je demande donc parce qu'il faut s'adapter (sic) que l'homélie soit faite en arabe.

Merci de prendre ma requête en considération.


Dernière édition par monachorum le Dim 10 Jan 2010 - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeDim 10 Jan 2010 - 17:41

Françoise a écrit:
monachorum a écrit:
C'est une question d'affinité mais pas que ça. Le rite ordinaire est je trouve souvent bâclé, avec une présence trop importante des laïcs dans la célébration du rite et quand à la pauvreté des chants ça ne m'aide pas du tout à la contemplation. J'ai essayé plusieurs églises la ou je vis et à chaque fois c'est pareil, une liberté dont le curé n'a pas à s'autoriser qui m'agace prodigieusement, du coup j'ai trouvé la FSSP ou le rite est célébré comme depuis toujours et ou la messe ressemble à une messe et non à une kermesse avec tambourins et guitare.

Chacun ses gouts.

La messe latine fait partie des traditions de l'héritage de l'Eglise, je la trouve très belle, mais ne m'y sent pas à l'aise. Je ne parle pas latin, l'austérité parfois très marquée de l'ambiance me rebute; mais je peux comprendre que des fidèles recherchent cette "profondeur" pour la prière.
Il ne faut pas généraliser Monachorum, jusqu'à présent je n'ai jamais assisté à une messe de rite ordinaire où le prêtre ait zappé l'homélie. Le plus important est la sincérité des jeunes qui font monter leurs prières vers Dieu. Peu importe les moyens, chacun dans sa diversité.
L'Afrique est éblouissante de beauté quand elle prie grâce à la Kora.
D'ailleurs cet instrument à corde a beaucoup de fans en France!
Perso, je préfère la cithare au saxo, mais je pense qu'il ne faut pas aller trop à contre courant; sachons écouter la demande des jeunes en la matière.

I love you
En lisant la traduction française on comprends très bien ce que le prêtre dit. De plus, je me demande quand dans une messe il n'y a plus de confiteor, plus d'homélie et des prières qui sont zappés par l'arrivée intempestive de gentilles dames qui n'ont rien à faire devant l'autel la validité du sacrement.

Je me pose sérieusement la question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeLun 11 Jan 2010 - 1:57

monachorum a écrit:
Etoile a écrit:
Est-ce qu'il y a une toute petite place dans les messes de la FSSP pour les personnes atteintes d'un handicap physique ou mental ? ? ?
Sans doute pas...Car avec ce genre de personnes,on est bien obligé de s'adapter et donc d'assouplir le rituel liturgique.
Ou alors on leur dit de rester chez elles et de communier spirituellement?Cela demande une certaine autonomie spirituelle que peuvent avoir les handicapés physiques,mais pas ceux et celles qui sont atteintes d'un handicap mental.
Ma langue maternelle est l'arabe, je demande donc parce qu'il faut s'adapter (sic) que l'homélie soit faite en arabe.

Merci de prendre ma requête en considération.

MERCI BEAUCOUP POUR CETTE REPONSE...

BYE-BYE.
[b] confused affraid :no comment:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeLun 11 Jan 2010 - 4:11

Il y a une place pour tout le monde à la FSSP, le rite c'est le rite et il n'a pas à s'adapter suivant les désiderata du curé en place.

Et il y a plein d'activité faites autour des jeunes entourés par les curés de la fraternité je crois qu'eux n'ont vraiment pas de leçon à recevoir venant de la part des autres curés des paroisses environnantes. Il suffit d'ailleurs d'aller à une messe le dimanche matin, l'eglise est non seulement archi bondée mais en plus il y a énormément de jeunes et même de très jeunes enfants. La moyenne d'age n'a rien avoir avec celle de ma paroisse d'origine ou il n'y a que des personnes âgées. A la FSSP les jeunes couples viennent avec leurs enfants et tout cela se retrouvent en joie afin de célébrer le Seigneur.


Dernière édition par monachorum le Lun 11 Jan 2010 - 4:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeLun 11 Jan 2010 - 4:30

Et pour les réfractaires à la Messe suivant le rite extra ordinaire, une petite vidéo :

http://video.google.com/videoplay?docid=-1880339080957051945#

Pourquoi je préfère quand à moi la langue latine ? Pour quelques raisons simples :
- La première raison est d'ordre historique, les canons ont été écrits en latin et c'est la langue qui est devenue sacrée (comme le rappelle le dernier concile Vatican II, c'est la langue de l'Eglise)
- La deuxième raison est d'ordre pratique, le latin est la langue commune et ou que je me trouve dans le monde, je peux suivre la célébration de l'Eucharistie avec le même rite que je sois à Paris ou à Sao Paulo ou bien encore à Tokyo.
- enfin la troisième raison c'est que c'est une langue morte c'est à dire que son sens est figé une bonne fois pour toute et qu'elle n'évoluera plus. La traduction demeurera et ne sera jamais soumise à des variables suivant l'époque ou l'on va traduire les prières.

Et je cite le Concile Vatican II "constituation Sacrosanctum Concilium" sur la liturgie :
Citation :
- SC 36,1 : "§1 - L'usage de la langue latine, sauf droit particulier, sera conservé dans les rites latins. § 2 - Toutefois l'emploi de la langue du pays peut être très souvent utile pour le peuple ; on pourra donc lui accorder une plus large place".
Accorder une plus grande place ne signifie pas jusqu'à preuve du contraire prendre TOUTE la place.

Citation :
- SC 54 : "On pourra donner la place qui convient à la langue du pays dans les messes célébrées avec concours de peuple (....) on veillera cependant à ce que les fidèles puissent dire ou chanter ensemble en langue latine".
On pourra ou c'est obligatoire et necessaire ? Le "on pourra" relève en langue française du "facultatif" donc du non obligatoire. Pourtant la possibilité offerte lors du concile est devenue quasi une obligation de fait. Ou chante t-on encore des chants latins dans nos églises quand le curé utilise la forme ordinaire ?

Citation :
- SC 116 : "L'Eglise reconnaît donc dans le chant grégorien le chant propre de la liturgie romaine ; c'est donc lui qui, dans les actions liturgiques, toutes choses égales doit occuper la première place."
On chante le grégorien en quelle langue ?

En lisant les textes du concile on voit vite que d'une ouverture on est passé par la porte grande ouverte.

Et je conclus par un lien de la FSSP : http://www.fssp.org/fr/liturgie1962.htm


Dernière édition par Monachorum le Mer 9 Juin 2010 - 17:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fil bleu
Martyr du forum
Martyr du forum



« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitimeLun 11 Jan 2010 - 17:00

La messe dont vous parlez est la messe issue du concile de Trente. Mais si nous faisons l'histoire de ce sacrement, on voit que l'expression de sa célébration a changé depuis les corinthiens jusqu'à aujourd'hui suivant les temps et les espaces culturels et suivant les congrégations (les dominicains ont leur rite à eux). Depuis par exemple la prière Eucharistique où le célébrant fera monter les louanges autant qu'il pourra jusqu'à la codification du canon romain et passant par les anaphores grecques, syriaques. Depuis la concélébration autour de l'évêque jusqu'au messe à son autel particulier. Tout cela pour dire qu'il y a eu bien des formes et ne parlons pas de la musique. De la messe base à la messe concert.
Si l'Église est un corps vivant, elle ne peut pas ne pas recevoir l'influence de la société dans laquelle elle vit comme elle même l'influence. Nous avons à puiser dans le trésor du neuf et du vieux comme dit Jésus pour que nous puissions respecter la foi des jeunes et trouver la parole et la musique qui soutiendront leur prière.
Il me semble qu'à Lyon il y a des essais dans ce sens.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Empty
MessageSujet: Re: « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »   « AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE » Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
« AFFIRMER LA PLACE DES JEUNES DANS L’EGLISE »
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: Le pèlerin d'Emmaüs :: Espace jeunes-
Sauter vers: