Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Confession

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GrandParleurTiFaiseur
Apôtre
Apôtre



MessageSujet: Confession   Dim 13 Déc 2009 - 10:01

.Édité.

Dieu peut-il pardonner nos péchés même si on ne se confesse pas à un prêtre ? Satané paresse !

Pardonnez -moi ce dérangement ...
Revenir en haut Aller en bas
GrandParleurTiFaiseur
Apôtre
Apôtre



MessageSujet: Re: Confession   Dim 13 Déc 2009 - 10:12

Non je dois y aller pas le choix j'ai fais la recherche sur google .

Il faut que je me botte-le-train .
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Confession   Dim 13 Déc 2009 - 10:27

Accourez vite ! Le Seigneur vous attend pour déverser sa grâce !

"Sache, ma fille, que lorsque tu entres dans le confessionnal, c'est moi qui suis dissimulé derrière le prêtre" (Jésus à Soeur Faustine).

Je vous invite à prendre connaissance de la spiritualité de sainte Faustine. Vous verrez, vous courrez au confessionnal ! Very Happy

Arrow http://www.faustina.ch/

Courage !

Fraternellement,
Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
mline
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Confession   Dim 13 Déc 2009 - 11:24

En cette période avant Noël beaucoup de paroisses proposent des "rencontres pénitentielles"

Voilà comment cela se déroule dans ma paroisse et dans tout le doyenné

célébration pénitentielle :

avec prière d'adoration + messe + prière communautaire préparatoire à la confession + rencontre individuelle avec un des prêtres qui seront présents
Tous les prêtres du doyenné se rassemblent dans une même église pour
" accueillir en confession"
.......

Jésus Sauveur prends pitié de moi pécheur

voir ici se confesser
Revenir en haut Aller en bas
http://diremafoi.forumactif.org/index.htm
GrandParleurTiFaiseur
Apôtre
Apôtre



MessageSujet: Re: Confession   Dim 13 Déc 2009 - 12:00

J'y suis allé et je me sens beaucoup mieux , Merci .
Revenir en haut Aller en bas
mline
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Confession   Dim 13 Déc 2009 - 12:06

Revenir en haut Aller en bas
http://diremafoi.forumactif.org/index.htm
Hervé
Intime
Intime



MessageSujet: Re: Confession   Sam 19 Déc 2009 - 18:37

GrandParleurTiFaiseur a écrit:
J'y suis allé et je me sens beaucoup mieux , Merci .

Deo Gratias Very Happy

Et vous voyez, la pratique de ce Sacrement apporte de beaux fruits : non seulement vous avez survécu, mais vous vous sentez mieux, ce qui démontre que le Pardon de Dieu reçu par l'intermédiaire d'un prêtre permet de retrouver la paix et nous fait repartir vers l'avant !

N'hésitons pas à rencontrer des prêtres en ce temps d'Avent ! Comme disait mon ancien curé, "les prêtres, contrairement aux piles (électriques), ça ne s'use que si on ne s'en sert pas " ;)
Revenir en haut Aller en bas
Salih
Nouveau
Nouveau



MessageSujet: Re: Confession   Mar 22 Déc 2009 - 16:38

GrandParleurTiFaiseur a écrit:
.Édité.

Dieu peut-il pardonner nos péchés même si on ne se confesse pas à un prêtre ? Satané paresse !

Pardonnez -moi ce dérangement ...

Pourriez vous répondre a la question s'il vous plait ( je ne parle pas au sens de la paresse mais dans l'absolue), est ce que nos péchés peuvent être pardonné si on ne se confesse pas?
Revenir en haut Aller en bas
fil bleu
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: Re: Confession   Mar 22 Déc 2009 - 17:18

Dieu pardonne comme il veut et quand il veut devant une personne qui désire changer de vie et répondre à son amour.
Le sacrement du pardon permet de célébrer ce pardon et donner force à notre désir de vivre selon l'amour de Dieu. DAns le sacrement du pardon nous confessons en même temps la tendresse de Dieu et notre péché
Ainsi ce qui se passe en nous est vécu en Eglise.

si nous ne pouvons pas faire cétte célébration du pardon, la tendresse de Dieu et notre désir de conversion peuvent s'exprimer dans la prière, le jeune, la charité, l'eucharistie

Quand nous avons vraiment coupé avec le Seigneur par une faute que nous jugeons grave le sacrement du pardon est le chemin pour retrouver la tendresse de Dieu et la rencontre avec un prêtre peut éclairer la situation et trouver les moyens de s'en sortir pour une vie conforme à la volonté de Dieu sur chacun de nous
Revenir en haut Aller en bas
Salih
Nouveau
Nouveau



MessageSujet: Re: Confession   Mar 22 Déc 2009 - 17:25

Merci pour votre réponse, ceci dit j'aimerais préciser dans votre réponse que ce n'est pas a nous de juger si la faute est grave ou non, mais bien Dieu, c'est bien lui qui établit bien la norme de référence concernant le bien et le mal, et puis sans Dieu, plusieurs choses nous paraitrait juste alors qu'elles ne le sont pas , et réciproquement ;)
Revenir en haut Aller en bas
fil bleu
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: Re: Confession   Jeu 24 Déc 2009 - 4:46

Je suis d'accord avec vous que c'est Dieu qui donne la norme de référence mais c'est chacun qui en prend plus ou moins conscience
voila pourquoi il est nécessaire de confesser la tendresse de Dieu et nos péchés qui sont comme autant de manquement à cette tendresse de Dieu envers nous
Revenir en haut Aller en bas
Angéline
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Confession   Lun 28 Déc 2009 - 5:49

C'est terriblement difficile pour moi de me confesser, sans doute parce que Dieu prend son temps pour mettre sur ma route un directeur spirituel.

Parfois, je vais me confesser au prêtre de la paroisse, ou à un Père Carme, et les mots peinent à sortir. Je suis "bloquée"

Je suis certaine que je confesse des idioties, et que les vrais péchés, je n'y pense pas, où je n'ose pas, ou je ne les considère pas comme tels.

Ce qui fait que je ressors toujours de là avec un sentiment de frustration, comme si le prêtre avait hâte de se débarasser de moi et des banalités que je débite, et me donnait (pas par sa faute) une absolution au rabais, sans me demander aucune contrepartie.

Si quelqu'un peut m'aider et me conseiller, ce sera vraiment bienvenu.
Revenir en haut Aller en bas
mline
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Confession   Lun 28 Déc 2009 - 8:10

"
Citation :
une absolution au rabais
:non je pense pas toute absolution que tu reçois est remplie de son Amour et de Sa miséricorde: t'inquiètes tu fais ce qu'il convient :"tu viens voir le prêtre et tu te reconnais "pauvre- pécheur":tout est là!
Ce sacrement du pardon est le signe de l'amour infini de Dieu. En se reconnaissant pécheur,nous croyons que l'Amour infini de Dieu sera
toujours le plus fort.


Maintenant peut être que tu devrais t'approcher d'un prêtre ou d'une communauté religieuse prés de chez toi ('béatitudes ou autres") et te confier ,Dieu sait "organiser ces rencontres "n'arrête pas de prier en ce sens..
"Lumière et paix"


Voilà un article que je trouve "éclairant"
Dans notre monde actuel nous devons redécouvrir le sacrement de la pénitence et de la réconciliation. Le fait que celui-ci ait en grande partie
disparu des habitudes de vie des chrétiens est le symptôme d’une perte
de véracité vis-à-vis de nous-mêmes et de Dieu



SYNODE SUR L'AFRIQUE. LE SACREMENT DE LA RÉCONCILIATION
Le
synode avait choisi comme thème : l’Eglise en Afrique au service de la
réconciliation, de la justice et de la paix. C’est un thème théologique
et surtout pastoral d’une actualité brûlante, mais on pouvait aussi y
voir un thème politique. [...] Les pères synodaux ont-ils réussi à
trouver la voie plutôt étroite entre une simple théorie théologique et
une action politique immédiate, la voie du "pasteur" ? [...] Des
réconciliations sont nécessaires pour une bonne politique, mais elles
ne peuvent pas être réalisées uniquement par elle. Ce sont des
processus pré-politiques et elles doivent naître d’autres sources.

Le
Synode a cherché à examiner en profondeur le concept de réconciliation
en tant que devoir pour l’Eglise d’aujourd’hui, en attirant l’attention
sur ses diverses dimensions. L’appel de saint Paul aux Corinthiens a
aujourd’hui une nouvelle actualité. "Nous sommes en ambassade pour le
Christ : c’est comme si Dieu exhortait par nous. Nous vous en supplions
au nom du Christ : laissez-vous réconcilier avec Dieu ! " (2 Co 5, 20).
Si l’homme n’est pas réconcilié avec Dieu, il est en conflit avec la
création aussi. Il n’est pas réconcilié avec lui-même, il voudrait être
autre qu’il n’est et il n’est donc pas même réconcilié avec son
prochain. Un autre élément de la réconciliation est la capacité à
reconnaître sa faute et à demander pardon, à Dieu et à autrui. Enfin le
processus de réconciliation comporte la disponibilité à la pénitence,
la disponibilité à souffrir jusqu’au bout pour une faute et à se
laisser transformer. En fait également partie la gratuité, dont parle
souvent l’encyclique "Caritas in veritate" : cette disponibilité à
aller au-delà du nécessaire, à ne pas calculer, mais à aller au-delà de
ce que les simples conditions juridiques demandent. En fait partie
cette générosité dont Dieu lui-même nous a donné l’exemple.

Pensons
à la phrase de Jésus :
"Si tu présentes ton offrande à l’autel et que
là tu te rappelles que ton frère a un grief contre toi, laisse ton
offrande devant l’autel et va d’abord te réconcilier avec ton frère,
puis reviens présenter alors ton offrande" (Mt 5, 23s.). Dieu qui
savait que nous ne sommes pas réconciliés, qui voyait que nous avons un
grief contre lui, s’est levé et est venu à notre rencontre, bien
qu’étant le seul à avoir raison. Il est venu à notre rencontre jusqu’à
la croix, pour se réconcilier avec nous. C’est la gratuité : la
disponibilité à faire le premier pas. Aller le premier à la rencontre
de l’autre, lui offrir la réconciliation, accepter la souffrance
éprouvée quand on renonce à avoir raison. Ne pas fléchir dans la
volonté de réconciliation : Dieu nous en a donné l’exemple, et c’est la
façon de devenir semblables à lui, une attitude dont nous avons un
besoin sans cesse renouvelé dans le monde.

Aujourd’hui nous
devons acquérir de nouveau la capacité à reconnaître notre faute, nous
devons nous débarrasser de l’illusion que nous sommes innocents. Nous
devons acquérir la capacité à faire pénitence, à nous laisser
transformer, à aller vers l’autre et à nous faire donner par Dieu le
courage et la force d’un tel renouvellement. Dans notre monde actuel
nous devons redécouvrir le sacrement de la pénitence et de la
réconciliation. Le fait que celui-ci ait en grande partie disparu des
habitudes de vie des chrétiens est le symptôme d’une perte de véracité
vis-à-vis de nous-mêmes et de Dieu ; une perte qui met en danger notre
humanité et diminue notre capacité de paix. Saint Bonaventure estimait
que le sacrement de pénitence était un sacrement de l’humanité en tant
que tel, un sacrement que Dieu avait institué dans son essence tout de
suite après le péché originel avec la pénitence imposée à Adam, même
s’il n’a pu trouver sa forme complète que dans le Christ, qui est
personnellement la force réconciliatrice de Dieu et a pris sur lui
notre pénitence.
[/size]


source :
http://www.missa.org/index.php
Revenir en haut Aller en bas
http://diremafoi.forumactif.org/index.htm
fil bleu
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: Re: Confession   Lun 28 Déc 2009 - 8:16

Quand nous célébrons le sacrement de la réconciliation, nous confessons la miséricorde de Dieu en même temps que notre péché. Cette confession de notre péché ne consiste pas avant tout à en faire la liste, mais d'en faire l'histoire ainsi nous pouvons faire l'histoire de notre salut.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Confession   Mar 12 Jan 2010 - 6:17

Le sacrement de réconciliation est pour moi l'un des plus beaux car il permet au chrétien de se libérer.
C'est bien dommage que si peu l'utilisent! J'ai souvent constaté beaucoup de grâces après m'être confessée.
Revenir en haut Aller en bas
nanou912
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Confession   Mar 12 Jan 2010 - 19:43

Ce n'est pas pour rien que le sacrement de réconciliation est rangé dans les sacrements de guérison !!!
C'est vrai qu'il est dommage qu'il soit en voie de disparition, mais il y a parfois des occasion où l'on voit que les gens n'hésitent pas (lors d'un pèlerinage, ou d'un camps organisé par un mouvement catholique, ou à d'autres occasions de rassemblements), et c'est magnifique de voir les embouteillages vers les prêtres...
Revenir en haut Aller en bas
http://theoictus.over-blog.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Confession   Mer 13 Jan 2010 - 6:05

Il faudrait de gros embouteillages comme au temps du curé d'Ars! Ce serait le signe d'un renouveau dans l'Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
Cessounette
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: Confession   Mer 13 Jan 2010 - 9:16

Angéline a écrit:
C'est terriblement difficile pour moi de me confesser, sans doute parce que Dieu prend son temps pour mettre sur ma route un directeur spirituel.

Parfois, je vais me confesser au prêtre de la paroisse, ou à un Père Carme, et les mots peinent à sortir. Je suis "bloquée"

Je suis certaine que je confesse des idioties, et que les vrais péchés, je n'y pense pas, où je n'ose pas, ou je ne les considère pas comme tels.

Ce qui fait que je ressors toujours de là avec un sentiment de frustration,
Bonjour Angéline,

Je connais bien ce sentiment, je suis pareille... A tel point qu'un jour j'ai fait une liste de ce que je voulais confesser (ça n'a pas marché, parce que j'ai égaré la liste juste avant la confession). Mais il faut que je retente l'expérience, c'est moins spontané mais au moins on est sûr de ne rien oublier...

Toutefois, un prêtre qui voyait que je me troublais en essayant de me rappeler ce que j'étais venue confesser, m'a dit : "la confession n'est pas forcément constituée de la récitation d'une litanie de péchés : du moment que tu as conscience d'avoir mal agi et que tu te repens en venant au sacrement de réconciliation, Dieu voit cela et te pardonne"... J'ai trouvé cela encourageant, rassurant.
Revenir en haut Aller en bas
fil bleu
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: Re: Confession   Mer 13 Jan 2010 - 10:36

Le fils prodigue n'a pas eu le temps de dire sa faute, son regret, sa contrition que le père donne les ordres pour qu'il soit habillé, qu'il ait la bague de fils et la préparation de la fête. Lc 15
Avant de voir notre péché, contemplons la miséricorde de Dieu. Et en fonction de cette miséricorde nous pourrons dire non la liste de nos péchés mais l'histoire de notre péché pour y voir l'histoire de notre salut
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume974
Ami(e)
Ami(e)



MessageSujet: Re: Confession   Mer 13 Jan 2010 - 11:05

Bonjour Cessounette et Angélique,

pour la confession il m'arrive aussi de commencer, une semaine à l'avance, à écrire ce que je vais dire, je trouve cela assez aidant.

Sinon, pour réussir à bien se confesser, il faut, je crois, que cela ait un sens profond pour nous ; que nous y trouvions notre motivation propre. Pour moi ce n'est pas de demander pardon pour évider un châtiment divin (désolé mais je ne peux pas me faire à cette conception des choses que l'on entend parfois), mais c'est plutôt un désir de devenir meilleur : quand je pense à Jésus qui m'aime et qui aime tous les êtres d'un amour sans borne, alors je veux devenir comme Lui et je regrette sincèrement tout ce qui m'éloigne de cet état.
Pour se confesser, on peut, il me semble, prendre exemple sur le Christ, ou la Vierge Marie, désirer incarner leurs qualités, et noter tout ce qu'il y a à changer en nous pour arriver à vivre ces qualités : quand on regarde leur amour sans bornes, alors on regrette nos petites mesquineries qui consiste par exemple à se jeter sur la meilleure part du plat à table, ou à s'énerver lors d'une discussion lorsque l'on veut a tous prix avoir raison, ou à considérer (intérieurement) les autres de haut parce qu'ils savent moins bien que nous telle ou telle chose ou qu'ils n'ont pas notre manière de penser... On peut en trouver pleins... En tous cas, moi j'en trouve plein!
Pour ma part se confesser consiste à rechercher la purification de Dieu, pour qu'il nous débarrasse de toutes nos tendances intérieures qui nous amènent parfois à nuire aux autres ou à nous-mêmes, ou à ne pas leurs être bénéfique quand nous le pourrions.

Sinon j'aime bien les commentaires de fil bleu sur le sujet. merci

Un petit texte pour ceux que ça intéresse sur la confession et le pardon de Dieu :
http://ananie.over-blog.com/article-34316832.html
Revenir en haut Aller en bas
fil bleu
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: Re: Confession   Mer 13 Jan 2010 - 16:29

Merci beaucoup.
Pour aller dans votre sens.
Vous avez un jardin. Dans un coin il y a des mauvaises herbes. Vous les arrachées. Elles repoussent. Mais si vous semez des fleurs en harmonie avec le reste du jardin. Les mauvaises herbes n'ont plus la place de poussées. Et nous aurons un jardin magnifique.
Il y a une parole de Jérémie qui a fait tilt
Jr1, 9 Le Seigneur avançant la main, toucha ma bouche et le Seigneur me dit: "Ainsi je mets mes paroles dans ta bouche. Sache que je te donne aujourd'hui autorité sur les nations et les royaumes pour déraciner et renverser, pour ruiner et démolir, pour bâtir et planter
Le sacrement du pardon permet de faire ce passage du déracinement à la plantation avec le pardon de Dieu efficace dans notre vie
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume974
Ami(e)
Ami(e)



MessageSujet: Re: Confession   Ven 15 Jan 2010 - 2:03

Bien trouvé le passage de Jérémie par rapport à la discussion.
J'adore quand on interprète les écritures ainsi !
Revenir en haut Aller en bas
fil bleu
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: Re: Confession   Ven 15 Jan 2010 - 7:03

Aujourd'hui, le passage de la guérison du paralytique Mc 2,1-12
nous donne des perspectives sur le pardon. Il est intéressant de suivre le brancard.
Au début il porte le paralysé. Il est signe de sa maladie et de ses péchés. Il a besoin d'être porté. Là il devient le signe de la charité et de la persévérance des porteurs, de la communauté qui porte le malade pécheur à Jésus qui enseigne la Parole.
Un autre paralysé, Jn5,1-18 pour ne pas avoir trouvé de porteurs est resté
38 ans à attendre.
Après la guérison-pardon, le brancard garde la mémoire de ce que cet homme était avant, il est signe de cette guérison-pardon et témoin de cet évènement. Maintenant au lieu de supporter le malade, il supporte sa louange et celle de tout le peuple.
Le brancard joue le même rôle que les plaies du Seigneur. Le signe de sa mort devient le signe de sa résurrection pour Thomas et les disciples.
Ce qui est magnifique dans le sacrement du pardon c'est que tout ce qui a été signe et porteur de notre péché est transformé en signe de résurrection et de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Confession   

Revenir en haut Aller en bas
 
Confession
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: Le pèlerin d'Emmaüs :: Chercheur de Dieu-
Sauter vers: