Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le chapelet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anne
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Le chapelet   Sam 3 Mar 2007 - 8:54

Bonjour !

J'ai souvent vu une vieille voisine de ma grand mère très catholique tripoter un chapelet. Ma mère m'avait dit que ça servait à "compter" les prières. Mais comment est-ce que vous faites ça? Il y a un nombre de prière précis à prononcer?
Comment ça se passe? Est-ce que vous vous servez de cet "engin"?
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Le chapelet   Sam 3 Mar 2007 - 9:35

C'est vraiment domage Anne que tes sources aient une malheureuse explication et que cela brouille ta vision sur le catholicisme.

De un, ce n'est pas un "engin" (y a pas de moteur après !). Le chapelet est un objet de piété qui sert à contempler les Mystères de la vie du Christ. Je préfère l'utilisation du mot "rosaire" parce qu'il a une symbolique plus profonde.

De deux, il ne sert pas à "compter les prières"! C'est plutôt malheureux que la personne qui t'a dit ça s'en serve de cette manière. La prière du chapelet consiste en ceci :

Il y a dix petites billes (ou roses, comme une fleur que l'on offre à Jésus) sur lesquelles nous récitons "Je vous salue Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous" (ce sont les paroles de salutation de l'Ange Gabriel à Marie). Puis "vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni" (paroles d'Élisabeth lors de la Visitation). Puis nous poursuivons : " Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen." Sur la bille qui sépare les 5 dizaines nous récitons le Notre-Père. À la fin de chaque dizaine, nous disons le Gloria.

Mais cela n'est que la "mélodie" qui nous fait entrer dans la contemplation de chaque mystère de la vie de Jésus. Les mystères sont ceux-ci :

Lundi et samedi Arrow Mystères Joyeux :
- L'Annonciation (de l'Ange à Marie):nous demandons l'humilité comme fruit de cette méditation.
- La Visitation (de Marie chez Élisabeth): nous demandons la charité envers le prochain.
- La naissance de Jésus : nous demandons l'esprit de pauvreté (heureux les pauvres de coeurs !).
- La présentation de Jésus au Temple : nous demandons l'obéissance.
- Le recouvrement de Jésus au Temple : nous demandons la grâce de toujours trouver Jésus en tout.

Mardi et vendredi Arrow Mystères Douloureux:
- L'agonie de Jésus au jardin des Oliviers : nous demandons la contrition de nos péchés.
- La flagellation de notre Seigneur : nous demandons la pureté (de coeur, de corps, d'âme).
- Le couronnement d'épines : nous demandons le mépris de la vaine gloire.
- Le portement de la Croix: nous demandons la force et le courage dans toutes nos épreuves.
- La crucifixion : nous demandons la sanctification des prêtres, la délivrance des âmes du purgatoire et la conversion des pécheurs.

Jeudi Arrow Mystères Lumineux:
- Le Baptême de Jésus au Jourdain : nous prions pour les vocations et les missions.
- Les Noces de Cana : nous demandons l'intercession de Marie.
- La prédication de Jésus : nous demandons l'accueil du Verbe de Dieu, de sa Parole dans nos vies.
- La Transfiguration : nous demandons l'union dans la prière, la grâce de la contemplation.
- L'institution de l'Eucharistie (la dernière Cène): nous demandons l'amour de l'Euchariste (recevoir la grâce de devenir nous-même eucharistie = louange à la gloire de Dieu).

Dimanche et mercredi Arrow Mystères glorieux:
- La Résurrection : nous demandons la grâce de la foi.
- L'Ascension du Seigneur dans le Ciel : nous demandons la grâce de l'espérance.
- La descente du Sainte Esprit sur les apôtres (la Pentecôte) : nous demandons une nouvelle pentecôte.
- L'Assomption de Marie : nous demandons une sainte vie et une sainte mort.
- Le couronnement de Marie dans le ciel : nous demandons l'intercession de Marie.

(les deux derniers sont des Mystères eschatologiques qui sont annoncés dans le livre de l'Apocalypse).

Donc, pour chaque jour, il y a 5 mystères de la vie du Christ à méditer tout en récitant comme une musique de fond les "je vous salue Marie". Mais la méditation doit se fixer sur les mystères (en osant entrer dans la scène à la méthode des méditations de saint Ignace de Loyola ou comme une lectio divina monastique).

Il ne faut pas croire tout ce que vous entendez sur la prière du chapelet. Cette prière est en fait la "Bible des pauvres". Elle permet un approfondissement des mystères de la vie du Christ même si le priant ne sait pas lire ou n'a pas la chance de recevoir de grandes catéchèses théologiques. Beaucoup de nos grands-mères se sont sanctifiées avec cette prière...aussi le mot "rosaire" signifie couronne de fleurs qui vient en quelque sorte remplacer les épines de Sa Couronne qu'Il subit de la part de toutes les indifférences et mépris.

En espérant avoir répondu correctement. Bien sûr, il peut y avoir des variations comme le disait Jean Droit ailleurs. Elle n'est pas fixée dans le ciment (seulement la structure reste la même). Nous pouvons y ajouter des chants, des méditations plus approfondies, etc. Personnellement, c'est pour moi une belle façon de rencontrer le Christ : par les mains de Marie.

Fraternellement,
Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Anne
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Le chapelet   Sam 3 Mar 2007 - 14:11

Merci Hélène pour ces explications. Dans ma "crasse" ignorance je ne savais même pas que rosaire était synonyme de chapelet.

Est-ce que la pratique du rosaire est obligatoire? Est-ce que tous les catholiques l'utilisent?

Je trouve que c'est une jolie façon d'adorer Dieu (même si la prière à Marie me dérange évidemment ;) ) et d'être dans Sa présence.

Mais concrètement, est-ce que ce n'est pas un peu difficile, car d'une certaine façon on doit se concentrer sur deux choses à la fois?

Tu parles du "Gloria", qu'est-ce que c'est?
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Le chapelet   Sam 3 Mar 2007 - 15:18

Anne a écrit:
Merci Hélène pour ces explications. Dans ma "crasse" ignorance je ne savais même pas que rosaire était synonyme de chapelet.
Very Happy À vrai dire, le rosaire est un grand chapelet composé de quinze dizaines (avant que le pape Jean-Paul II instaure les Mystères Lumineux) tandis que le chapelet est composé de cinq dizaines. Donc, le chapelet est "une partie" du rosaire. Certaines personnes ont le temps de méditer tous les mystères (que nous avons élaborés ci-dessus) dans la même prière mais, en général, les fidèles du rosaire le disent tel que je l'explique, étalé sur la semaine. Comme cela Jésus reçoit sa couronne de fleurs en tout temps et partout dans le monde où un catholique médite les mystères de Sa vie avec amour. Et comme disait je ne sais plus quel Père de l'Église : la charité couvre une multitude de péchés...

Citation :
Est-ce que la pratique du rosaire est obligatoire?
Pas du tout. Mais c'est souhaité. Certains ne peuvent pas s'y mettre et c'est correct. L'important est de prier ! Que ce soit avec la liturgie des heures, le chapelet ou la prière spontanée. Saint Paul nous exhorte à prier en tout temps quoique nous fassions.

Citation :
Est-ce que tous les catholiques l'utilisent ?
Non. Les personnes agées sont plus attachées à cette forme de prière mais les jeunes la redécouvrent, spécialement la génération JPII qui l'a remis en valeur.

Citation :
Je trouve que c'est une jolie façon d'adorer Dieu (même si la prière à Marie me dérange évidemment ;) ) et d'être dans Sa présence.
Tout à fait. C'est aussi une très belle berceuse lorsqu'on a de la difficulté à dormir. "Mon âme est en moi comme un petit enfant, comme un petit enfant contre sa mère"...

Citation :
Mais concrètement, est-ce que ce n'est pas un peu difficile, car d'une certaine façon on doit se concentrer sur deux choses à la fois?
Il ne s'agit pas de se concentrer comme le feraient les mystiques naturalistes sur un mantra hindou ou quelque chose comme cela. Personnellement, j'ai beaucoup de mal à me "concentrer", j'essaye plutôt de garder mon attention sur le mystère (les Ave Maria coulent de source...) et lorsque mon esprit divague, ben j'offre toutes ces pensées (vaines, laides, culpabilisantes, inutiles, etc.) au Seigneur sans me culpabiliser, en tournant tout vers Lui pour sa plus grande gloire.

Citation :
Tu parles du "Gloria", qu'est-ce que c'est?

Gloria Patri et Filio
et Spiritui Sancto
sicut erat in principio
et nunc et semper
in saecula saeculorum.
AMEN !

Traduction :

Gloire au Père,
et au Fils
et au Saint Esprit,
comme il était au commencement,
maintenant et toujours,
pour les siècles des siècles.
Amen.

Voilà ! Personnellement, avec le train de vie d'une maman à temps plein et qui travaille à temps partiel, je dois me contenter de saucissonner mon chapelet tout au long de la journée. Deux dizaines en pédalant sur le vélo pour aller à l'Église avant d'aller au boulot, une dizaine entre l'Église et le travail et deux dizaines au retour à la maison... heureusement que nous avons dix doigts ! Very Happy Et lorsqu'il est tombé 35 cm de neige comme maintenant, je les médite en marchant et dans l'autobus et métro. Comme cela, je prie pour tous ce beau monde que le Seigneur me donne de rencontrer.

Cordialement,
Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Anne
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Le chapelet   Dim 4 Mar 2007 - 13:31

Je comprends... le chapelet peut être une aide pour ne pas oublier Dieu dans les tracas quotidiens.

Moi ce qui m'aide c'est la musique des cantiques. J'ai toujours un cantique en tête pour me rappeler que Dieu est présent à mes côtés. Parfois évidemment je l'oublie, la violence de nos trains de vies remplace la musique, mais elle revient toujours, pour ne pas me laisser oublier Jésus Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Le chapelet   Mar 6 Mar 2007 - 16:16

Bonjour Anne,

Pour ne pas oublier Jésus dans notre train train quotidien, l'Église nous propose la prière des Heures (Liturgie des heures ou bréviaire). Il s'agit d'un livre de prières (condensé ou en 4 tomes) qui est composé des psaumes, hymnes, prières pour le monde, parole de Dieu, pour chaque moment de la journée et chaque période liturgique, etc. Toutes les expériences humaines y passent : angoisses, joie, louange, combats spirituels, confiance dans la souffrance, guérison, petites morts quotidiennes, résurrection, etc.

Pour ma part, je ne pourrais plus m'en passer depuis que cette prière est ma respiration quotidienne.

Aussi, il y a une vieille tradition venant des orientaux qu'on appelle la "prière de Jésus" qui consiste à dire "Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, Sauveur, aies pitié de moi, pauvre pécheur" dans une une inspiration et une expiration (comme un souffle... on respire Dieu, l'Esprit-Saint, par nos poumons spirituels par la première partie "Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, Sauveur" et on expire tous les déchets de notre péché par la deuxième partie "aies pitié de moi, pauvre pécheur"), autant de fois par jour qu'il nous est possible. C'est le "je dors mais mon coeur veille" du psalmiste. C'est une prière simple mais qui nous recentre toujours sur l'essentiel (Jésus !) au milieu des mille et unes occupations et rapidement, notre vie devient toute tournée vers le Christ dans tout ce que nous faisons, quelques activités que ce soit.

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
jean_roulet
Intime
Intime



MessageSujet: Le bréviaire   Mer 7 Mar 2007 - 5:38

Bonjour Hélène,
Vous dites :
"Pour ma part, je ne pourrais plus m'en passer depuis que cette prière est ma respiration quotidienne".
Je suis dans le même cas que vous et j'utilise de plus en plus le bréviaire.
Souvent le matin quand je me réveille je dis "Seigneur ouvre mes lèvres".
Et comment se coucher sans dire :
"Maintenant, ô Maître souverain,
tu peux laisser ton serviteur s'en aller
en paix, selon ta parole".
Bonne journée à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Angéline
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Le chapelet   Mar 29 Déc 2009 - 13:20

Cela me fait très plaisir de voir qu'il y a des personnes qui utilisent le livre d'heures, car ainsi je me sens en communauté de prière non seulement avec les communautés religieuses régulières et séculières, mais avec ceux et celles qui utilisent cette belle façon de sanctifier chaque heure du jour.

Moi aussi, comme la plupart des séculiers, j'ai une vie bien remplie, mais même si je lis 2 offices à la suite, ou Vêpres à 22 heures, il m'est pareillement indispensable de commencer ma journée avec "Seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche publiera ta louange", et la terminer par le cantique de Syméon et une litanie à la Vierge.

Le chapelet, en effet, était surtout connu des personnes âgées ; mais à la faveur de "techniques" de méditation silencieuse, les jeunes le rédécouvrent : merveilleux outil de méditation chrétienne sur les mystères de l'Eglise.

Etant jeune, je méprisais un peu cette forme prêt à porter de prière : maintenant, j'en redécouvre la beauté et la profondeur. Il m'arrive souvent de réciter le chapelet, en voiture, quand je promène mon chien, le soir, si je ne peux pas prendre le rosaire (objet) je compte sur mes doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le chapelet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chapelet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: Le pèlerin d'Emmaüs :: Prière-
Sauter vers: