Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 A vin nouveau, outres neuves

Aller en bas 
AuteurMessage
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
boisvert


A vin nouveau, outres neuves Empty
MessageSujet: A vin nouveau, outres neuves   A vin nouveau, outres neuves Icon_minitimeLun 17 Jan 2011 - 4:44

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 2,18-22.
Comme les disciples de Jean Baptiste et les pharisiens jeûnaient, on vient demander à Jésus : « Pourquoi tes disciples ne jeûnent-ils pas, comme les disciples de Jean et ceux des pharisiens ? »
Jésus répond : « Les invités de la noce pourraient-ils donc jeûner, pendant que l'Époux est avec eux ? Tant qu'ils ont l'Époux avec eux, ils ne peuvent pas jeûner.
Mais un temps viendra où l'Époux leur sera enlevé : ce jour-là ils jeûneront.
Personne ne raccommode un vieux vêtement avec une pièce d'étoffe neuve ; autrement la pièce neuve tire sur le vieux tissu et le déchire davantage.
Ou encore, personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement la fermentation fait éclater les outres, et l'on perd à la fois le vin et les outres. A vin nouveau, outres neuves. »
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Pourquoi les disciples de Jésus ne jeûnent-ils pas, comme les disciples de Jean et ceux des pharisiens ? C'est parce que le temps est changé et ni les pharisiens, ni les disciples de Jean le Baptiste, ni Jean lui-même, ne peuvent s'en rendre compte.

Le temps est changé mais sans que rien n'ait pu l'indiquer. C'est comme au moment de la Visitation, où seules Élisabeth et Marie, soudainement emplies de l'Esprit Saint ont senti en elles-mêmes la présence divine. Tout aussi concrètement ici, c'est la même chose: les invités de la noce vivent leur rencontre avec l'Époux: comment donc pourraient-ils faire pénitence pendant le temps où l'Époux est avec eux ?"

Ce temps unique dans toute l'histoire de l'humanité, où le Verbe est présent dans un corps d'homme parmi les hommes, ne saurait être un temps de pénitence, mais c'est un temps pour la fête, la réjouissance, le jaillissement, le rejaillissement et l'abondance de de la joie !

Et je dirais plus: même ensuite, lorsque l'Époux leur sera enlevé, leur jeûne n'aura de comparable avec l'ancien que le fait de se priver d'aliments, mais ce ne sera plus la mortification d'autrefois. Car les disciples vivront dans l'espérance, puisqu'ils sauront: que "Je suis avec vous, chaque jour, jusqu'à la fin du monde".... Le fait est que, dès ce moment, le temps de l'attente, de l'attente depuis la sortie du jardin d'Éden, ce temps est achevé.

Les deux images que Jésus leur propose ensuite, il les tire de sa profonde connaissance de l'existence des hommes : personne ne coud une pièce d'étoffe neuve sur un vieux vêtement ; car le morceau ajouté tire sur le vêtement et le déchire davantage - et c'est vrai de nos jours aussi. Et on ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement les outres éclatent, le vin se répand, et les outres sont perdues. On emploie plus d'outres pour mettre du vin aujourd'hui, mais il est clair qu'on ne va pas remplir de vin récent les vieux tonneaux, car le vin doit se conserver longtemps: ils serait stupide de gâter un bon cru en l'exposant à des particules décomposées par le temps. Cependant, l'image des outres est meilleures que celle des fûts, des tonneaux ou des barriques, car l'outre faite de peaux désigne mieux le corps de l'homme: c'est dans ce corps qu'est versé le vin nouveau de l'Évangile, qui le sanctifiera, lui confèrera sa force et lui donnera une Joie qu'aucun vin de la terre n'est capable de donner.

C'est un langage voilé, bien du style de Jésus: à la fois simple et et fort. J'aime cette image du vin nouveau qui fait éclater les vieilles outres, car un jour j'ai goûté de ce vin, et comme il est bon ! C'est un vin qui vous fait les larmes aux yeux, c'est un nectar de connaissance, c'est une compréhension par le cœur en même temps que l'esprit, c'est le vin de l'Epoux, c'est-à-dire de l'union à Dieu. Ô ce bon feu dans l'âtre, cette fête dans l'âme !

Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
gerardh
Apôtre
Apôtre



A vin nouveau, outres neuves Empty
MessageSujet: Re: A vin nouveau, outres neuves   A vin nouveau, outres neuves Icon_minitimeLun 17 Jan 2011 - 6:48

__________

Bonjour Etienne vous écrivez :

"un jour j'ai goûté de ce vin [nouveau], et comme il est bon !"

Quelle belle pensée !


______________
Revenir en haut Aller en bas
 
A vin nouveau, outres neuves
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La cathédrale :: Écoute, mon fils, les préceptes du Maître-
Sauter vers: