Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La conception de l'amour chez les Catholiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
etudiantes
Nouveau
Nouveau



MessageSujet: La conception de l'amour chez les Catholiques   Lun 21 Mar 2011 - 13:02

Bonjour à tous ,

Nous sommes étudiantes et faisons une thèse sur les differentes conceptions de l'amour, plus exactement nous voudrions comparer les différences entre les musulmans et les catholiques. Pour cela, nous aurions besoin de volontaires pour répondre à un questionnaire (en tout anonymat bien entendu).

Voici le questionnaire pour les intéressés :

https://spreadsheets.google.com/viewform?hl=fr&formkey=dHdOLThCc1piRnlKSWNidUMtVUhUbmc6MQ#gid=0

Nous vous remercions par avance !
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: La conception de l'amour chez les Catholiques   Mar 22 Mar 2011 - 8:15

Bonjour étudiantes,

Je ne crois pas que ces questions traduisent bien l'amour tel que vécu (idéalement) dans le christianisme (particulièrement le catholicisme). Elles sont "trop courtes" pour exprimer l'Amour qui a été révélé en Jésus et dans lequel nous sommes invités à entrer (envers le compagnon de vie, envers le prochain, envers Dieu, envers... les ennemis). L'amour humain (du couple) dans le Sacrement du Mariage a été surélevé par la grâce en Jésus-Christ. Saint Paul compare cet amour à l'Amour du Christ pour son Église, qui est son Épouse. C'est-à-dire qu'Il s'est livré pour Elle afin qu'Elle vive de la Vie même de Dieu. L'Amour chrétien se traduit mieux par les formes d'amour explicitées en grec : Eros, Philia et Agapè. La première forme est cet amour vécu par les sens, affectif. Il peut être parfois passionnel et violent. La deuxième forme est un amour de réciprocité, donnant donnant. Celle que nous attendons en retour d'être aimés. La troisième est la plus excellente. C'est un amour sans retour sur soi, inconditionnel, livré. Il comporte un risque : la vulnérabilité, la possibilité de n'être pas aimé en retour voire d'être haïe, il est parfois crucifiant. C'est celui que Jésus a vécu pour chacun de nous et dans lequel nous sommes invités à entrer car cet amour ne passera jamais... même au delà de la mort biologique.

Voilà pourquoi je n'ai pas répondu aux questions de votre sondage. Car les questions commencent pour la plupart par (moi) "je"... nous sommes dans l'ordre des deux premières formes d'amour naturel tandis que le chrétien est invité à vivre la troisième qui est surnaturelle. Cet amour n'est pas captatif, ni jaloux et ne cherche pas son intérêt. Il peut même être parfois rebutant pour nos sens car il invite à aimer et prier pour l'ennemi.

Cordialement,
Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
kukuho
Nouveau
Nouveau



MessageSujet: Re: La conception de l'amour chez les Catholiques   Jeu 24 Mar 2011 - 11:47

Bonjour,
Pour les chrétiens, Dieu est amour.
Pour les musulmans, le Coran corrige cette formule par Dieu est miséricorde : "Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux, le Très Miséricordieux" même si l’islam considère que Dieu est Paix.

La chrétienté est une religion à conception anthropomorphique de Dieu. C'est comme dire que Dieu a créé les cieux et la terre en six jours et s'est reposé le septième. Le Coran déroge à un Dieu qui se "repose" en lieu et place par .. Dieu créa les cieux et la terre en six jours puis s'installa sur le Trône. Vous et moi, avons que peu d'amour pour un lézard ou pour la personne qui a brûlé notre maison.

Dieu est Miséricordieux parce qu'Il donne sa subsistance et Pourvoie aux besoins de la blatte et du cafard sans distinction et sans différenciation. De plus l'amour est un sentiment intéressé et analogique. La miséricorde est son contraire (désintéressement, mouvement de l’esprit pour atteindre l’esprit par l’esprit). Il existe un sentiment plus fort que l'amour, le respect. Enlever le respect, vous cassez l'amour. L'amour est un sentiment humain comme l’idée d’un Dieu fait de chair (Jésus, Dieu de nombril et d’anus. Adam n’avait pas de nombril).

L'amour est un sentiment basé sur des stimuli extérieurs (pour aimer il faut un sujet/ objet). L'amour est une réaction chimique, une sécrétion moléculaire de l'organisme stimulée par le cerveau. L'amour est une création de Dieu. Le christianisme, sur le plan des idées (L’amour peut être charnel, Dieu s'est fait chair, Dieu est amour, pas la miséricorde)

En elle-même la miséricorde est la plus grande des vertus, car il lui appartient de donner aux autres, et, qui plus est, de soulager leur indigence; ce qui est éminemment le fait d'un être supérieur (Aimer est un acte sans actions). Aussi se montrer miséricordieux est-il regardé comme le propre de Dieu, et c'est par là surtout que se manifeste sa toute-puissance.

Dans le christianisme, le Créateur est la créature, et la création éprouvante (dans le sens de l’épreuve). Jésus marcha sur l’eau. Moïse (avec lui tout son peuple) traversa la mère le pied sec (la mer séparée en deux). Jésus redonna la vie. Moïse transforma un bâton en serpent (maîtrise du règne végétal et animal), il ne redonna pas la vie, il la créa. Jésus change l’eau en vin. Moïse, va plus loin en la changeant en sang. « Je suis la vie » pourrait être attribué à Moïse dont les actions (les miracles) sont un hymne à la vie.

Selon S. Matthieu (12, 7): " je veux la miséricorde et non le sacrifice". Selon le Psaume (145, 9): " Ses miséricordes s'étendent sur toutes ses œuvres ». Selon S. Luc (6, 36): " Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux".
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: La conception de l'amour chez les Catholiques   Jeu 24 Mar 2011 - 12:11

Je prie les étudiantes de ne pas prendre en compte le message ci-dessus de notre ami musulman qui, visiblement, ne connaît rien de la foi chrétienne pour dire de telles insanités.

Si Dieu est Miséricordieux, c'est parce qu'Il est Amour et vice versa. Son "analyse" du Dieu chrétien est une description erronnée et mal comprise (pour ne pas dire à côté de la plaque complètement). Je vous prie, Monsieur ou Madame le kukuho de ne pas insulter l'intelligence des chrétiens et de ces étudiantes qui cherchent à connaître comment les chrétiens vivent l'Amour et comment les musulmans le vivent. Vous remarquerez que nous n'oserions jamais parler pour l'Islam mais que, prudemment, nous nous en sommes tenus à la foi catholique. Je vous invite à faire de même et de ne pas venir dire comment les chrétiens perçoivent l'Amour, Dieu ou la Miséricorde parce que, pour le coup, vous êtes dans le champs parce que votre lunette sur le sujet est embrouillée par des préjugés infondés.

Non, l'Amour chrétien n'est pas "un sentiment"... s'il en était un, le Christ n'aurait pas livré sa Vie sur la Croix, il aurait mieux valu qu'il descende de la Croix.

L'Homme à été fait à l'image de Dieu et non Dieu à l'Image de l'Homme. Pour ce qui est de Dieu qui ne peut s'incarner : vous vous prenez pour qui de Lui dicter ce qu'Il peut ou ne pas faire pour révéler son Amour et sa Miséricorde à sa créature ? Saint Paul l'a bien dit : le Dieu crucifié : folie pour les juifs, scandale pour les païens. Dans quelle catégorie vous situez-vous ?

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Avemaria
Intime
Intime
avatar


MessageSujet: Re: La conception de l'amour chez les Catholiques   Jeu 24 Mar 2011 - 18:17

La croix, c'est la message de l'amour. C'est plus que le respect. C'est le don total de soi. C'est ce que Dieu offre pour nous, c'est comment les époux doivent s'aimer.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ciel-bleu.blogspot.com
kukuho
Nouveau
Nouveau



MessageSujet: Re: La conception de l'amour chez les Catholiques   Ven 25 Mar 2011 - 7:32

Excusez moi, c'est monsieur.
Attendez, je ne donne qu'un point de vue. Maintenant il est ethnocentré, c'est sûr. Je ne dis pas que je détiens la vérité. Il s'agit de MON point de vue. La première des sciences est de dire :"je ne sais pas". J’en ai fais un postulat. D'ailleurs c'est pour ça que ces étudiantes posent la question.
Ecoutez, pour parler honnêtement, il y a un truc de malsain dans cette idée, et cette conception de Dieu qu'est la vôtre. Vous pensez :
1. Dieu s'est fait chair en la personne de Jésus.
2. Dieu est amour.
Ca veut dire, que Dieu est capable d'amour charnel !?
Les autres religions prônent un Dieu où la raison elle même est incapable de saisir (dans son fond et sa forme) qui tient à l'écart de potentialité ou de puissance entre Dieu et sa créature. En voulant élever Dieu, vous le rabaisser malheureusement, et surtout, vous le bestialiser.
Désolé si ces propos choquent quelqu’un mais je ne demande qu’à être convaincu. Je respecte toute croyance, toute couleur, toute odeur mais s'il vous plait, enseignez moi ce que je ne sais pas ou ce que je ne comprends pas.. je suis ouvert.
Revenir en haut Aller en bas
PaxetBonum
Nouveau
Nouveau
avatar


MessageSujet: Re: La conception de l'amour chez les Catholiques   Ven 25 Mar 2011 - 10:49

Si on doit remplacer les tirets du questionnaire par Dieu, on va répondre 9 quasi partout…

Par contre si comme kukuho le laisse entendre il s'agit d'amour charnel, cela n'a aucun sens à mon idée.

Kukuho vous n'avez pas compris et vous utilisez le langage humain pour décrire l'indicible, c'est la notre faiblesse à tous :

1. Dieu EST Amour
2. Dieu s'est fait homme en Jésus

Cela veut dire qu'il a été soumis à notre humanité
Que Dieu fait homme aurait été capable d'amour charnel n'a pas de sens
Jésus a regardé les hommes au travers de son corps d'homme avec l'Amour de Dieu
Dieu EST Amour, donc il aime toute sa création, charnelle ou pas
Revenir en haut Aller en bas
PaxetBonum
Nouveau
Nouveau
avatar


MessageSujet: Re: La conception de l'amour chez les Catholiques   Ven 25 Mar 2011 - 11:00

kukuho a écrit:
Bonjour,
C'est comme dire que Dieu a créé les cieux et la terre en six jours et s'est reposé le septième. Le Coran déroge à un Dieu qui se "repose" en lieu et place par .. Dieu créa les cieux et la terre en six jours puis s'installa sur le Trône.

Et imaginer le trône de Dieu ou Dieu assis sur un trône ça vous semble plus censé ?

kukuho a écrit:
Vous et moi, avons que peu d'amour pour un lézard ou pour la personne qui a brûlé notre maison.
Jésus nous demande d'aimer nos ennemis
Le respect et l'amour de la création de Dieu, jusque dans un lézard n'a rien d'aberrant
Je vous invite à lire la vie de St François d'Assise pour le comprendre

kukuho a écrit:
Il existe un sentiment plus fort que l'amour, le respect.

On peut respecter son ennemis. L'aimer est bien plus fort !

kukuho a écrit:

L'amour est un sentiment basé sur des stimuli extérieurs (pour aimer il faut un sujet/ objet). L'amour est une réaction chimique, une sécrétion moléculaire de l'organisme stimulée par le cerveau. L'amour est une création de Dieu. Le christianisme, sur le plan des idées (L’amour peut être charnel, Dieu s'est fait chair, Dieu est amour, pas la miséricorde)
Pour nous l'Amour EST
Vous parlez ici d'un sentiment humain qui en découle mais n'est pas la source…

kukuho a écrit:

En elle-même la miséricorde est la plus grande des vertus, car il lui appartient de donner aux autres, et, qui plus est, de soulager leur indigence; ce qui est éminemment le fait d'un être supérieur (Aimer est un acte sans actions). Aussi se montrer miséricordieux est-il regardé comme le propre de Dieu, et c'est par là surtout que se manifeste sa toute-puissance.
Jésus a dit : Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux que l'on aime
Et vous trouver cela sans action ?

kukuho a écrit:

Dans le christianisme, le Créateur est la créature, et la création éprouvante (dans le sens de l’épreuve). Jésus marcha sur l’eau. Moïse (avec lui tout son peuple) traversa la mère le pied sec (la mer séparée en deux). Jésus redonna la vie. Moïse transforma un bâton en serpent (maîtrise du règne végétal et animal), il ne redonna pas la vie, il la créa. Jésus change l’eau en vin. Moïse, va plus loin en la changeant en sang. « Je suis la vie » pourrait être attribué à Moïse dont les actions (les miracles) sont un hymne à la vie.
Moïse n'a fait qu'obéir et Dieu a réalisé ces prodiges
Jésus les a fait de sa volonté comme étant Dieu

kukuho a écrit:
Selon S. Matthieu (12, 7): " je veux la miséricorde et non le sacrifice". Selon le Psaume (145, 9): " Ses miséricordes s'étendent sur toutes ses œuvres ». Selon S. Luc (6, 36): " Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux".
« Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père. Ce n’est pas vous qui m’avez choisi ; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres. »
Revenir en haut Aller en bas
gerardh
Apôtre
Apôtre



MessageSujet: Re: La conception de l'amour chez les Catholiques   Ven 25 Mar 2011 - 11:36

________

Bonjour,

Les musulmans confondent ou ignorent le différence entre Fils de Dieu, que le Christ est de toute éternité, et fils de l'homme, qui intervient au moment où Jésus est engendré (par créé) sur la terre comme homme : ce miracle n'est pas le fruit d'un soi-disant amour charnel de Dieu (ce serait un blasphème de l'enseigner), mais un miracle, ayant pour vase Marie, qui était une croyante juive pieuse.


___________
Revenir en haut Aller en bas
GrandParleurTiFaiseur
Apôtre
Apôtre



MessageSujet: Re: La conception de l'amour chez les Catholiques   Ven 25 Mar 2011 - 12:58

Dans le fond , Dieu nous a tellement aimé , qu'il s'est fait chair , pour nous prouver son Amour ...
Si Dieu ne s'est pas fait chair alors , il ne peut pas nous juger complètement , étant donné que Tout n'est pas accomplit .

Maintenant nous savons que Dieu nous comprend , étant donné qu'il a vécu comme nous avec nous . Et ceci fais en sorte que l'Amour peut devenir parfait . Sinon l'Amour demeurerait imparfait .

Jésus est comme un pont au dessus d'un ravin . il permet le contact avec Dieu .

Ne trébuchez pas sur la pierre d'angle (Jésus) sinon vous risquez de tomber dans la fosse .

Il y a la mort d'un côté (c'est à dire nous les hommes ) et la vie de l'autre ,Dieu et son royaume ,
Sans Jésus il est impossible de traverser
.

La fosse , ce sont nos péchés et toutes les tentations du monde . qui nous ont séparé de Dieu après le péché originel .
Revenir en haut Aller en bas
GrandParleurTiFaiseur
Apôtre
Apôtre



MessageSujet: Re: La conception de l'amour chez les Catholiques   Ven 25 Mar 2011 - 13:43

Marie la mère de Jésus vient réparer la faute commise par Ève , en accueillant la vie (Jésus)en son sein .

Le diable se réjouissait depuis que l'homme avait commis le péché originel .

Mais c'est Dieu qui a eu le dernier mot (Je suis celui qui est , l'alpha et l'omega ) , il a retourné le piège du diable contre lui .
En accomplissant la perfection de l'incarnation, le miracle des miracles . Il a donné sa vie pour que nous les hommes sortions vainqueurs (En Jésus-Christ) .

Combien grande a été la chute du diable !

Voyez la Toute puissance de Dieu ! Qui peut se comparer à Dieu ! Personne dans le ciel ni sur toute la terre !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La conception de l'amour chez les Catholiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
La conception de l'amour chez les Catholiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La sagesse de Salomon :: Sujets divers-
Sauter vers: