Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Testament d'un ami mourant.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Testament d'un ami mourant. Empty
MessageSujet: Testament d'un ami mourant.   Testament d'un ami mourant. Icon_minitimeDim 24 Sep 2006 - 19:00

Que peut-on faire ou dire à quelqu'un qui va mourir, qui est condamné. Je partage avec vous les écrits d'un ami, mourant, sans réelle foi mais d'une grande espérance d'une vie future.

Testament d'un condamné.

Savoir que la fin est proche, est-ce un privilège, un Don de Dieu ou une punition ?

Je crois qu'il faut être béni des Dieux. Quelle faveur que de savoir plusieurs mois à l'avance que notre fin est proche. Mais qui a parlé de plusieurs mois ? Moi et Moi seul. Le docteur a parlé d'un état qui se détériore très vite, que mon état se dégrade de plus en plus vite, que je ne verrai pas la fin de l'année. Encore la peur, la peur d'avoir mal; tu veux fixer une date dans le temps, à croire que tu contrôles, que tu es maître de ta vie et de ton espoir. Tu peuples et nourris ton esprit de plusieurs "j'aurais donc dû". Tu veux organiser, prévoir, préparer ta fin, faire en sorte que la sérénité face à la mort t'envahisse, que ton Moi soit en paix avec ton Sur-Moi, que les regrets qui meublent parfois les lendemains d'une vie ne soient plus faits de rancoeurs, mais d'une riche expérience, d'une vie accomplie au mieux de notre connaissance, avec les moyens du bord et du moment. Tu repasses, comme un vieux film, les bonnes choses de ta vie; tu effaces les moins bonnes, tu laisses tomber les "j'aurais dû", tu gardes encore un peu d'espoir, tu te résignes, tu te dis qu'ils ont un peu raison, car ce qu'ils t'ont dit à date est toujours arrivé. Tu fais le grand ménage dans ton Âme, tu te demandes pardon à toi-même, tu regrettes sans culpabiliser, car tu ne peux rien changer de ce passé. Tu jettes beaucoup, car de l'autre bord tu ne peux rien emporter du tout. Tout est trop lourd, sauf peut-être l'essence de ton être, résultat de tes expériences sur cette Terre, qui demain va bâtir et meubler le nouvel univers où tu te prépares à naître et vivre.

Puis, il y a le moment où tu réalises que tu te fais encore une grande illusion. Tu penses décider du mois de ta mort. Pour ma part, je m'étais dit : "en septembre", (on était alors en mars); j'aurais eu un bel été ! On pense que l'on décide, que l'on a encore un contrôle de notre vie sur notre mort, il n'en est rien. Si on veut garder le contrôle, il y a une seule façon de décider du jour de notre mort - le suicide. Au Canada, l'euthanasie des malades en phase terminale n'est pas encore autorisée pour les êtres humains !

La peur de la douleur est encore plus présente. Il faut croire aux médecins qui te promettent qu'ils seront capables de contrôler la souffrance, le moment venu, et cela, même si tu as déjà eu de mauvaises expériences de cet ordre avec eux. Tu dois leur faire confiance, c'est ton seul espoir et une des conditions pour avoir une mort sereine. L'autre condition ne relève que de toi : c'est d'être en paix avec toi-même quand tu quitteras ce monde pour naître dans l'aure.

Alors, si ces conditions sont réunies, savoir à l'avance que la fin est proche est un Don de Dieu. Que les hommes et les femmes qui fait le choix de nous soigner soient à l'écoute de notre souffrance et nous soulagent et que les êtres qui nous sont les plus chers partagent ce don qu'est la mort. Je pense qu'à l'approche de la mort, on devrait parler d'une nouvelle vie et non pas de finalité, car la mort n'est pas une finalité en soi, mais une naissance vers d'autres choses qui nous sont inconnues, pour le moment.

Philippe Posth von Horns
septembre 2006


Dernière édition par le Dim 24 Sep 2006 - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
Hélène


Testament d'un ami mourant. Empty
MessageSujet: Re: Testament d'un ami mourant.   Testament d'un ami mourant. Icon_minitimeDim 24 Sep 2006 - 19:16

En tout cas, si Philippe n'est pas chrétien, son espérance l'est ! I love you L'espérance d'une vie nouvelle, d'un ailleurs alors qu'il pourrait désepérer, il sait que quelque chose (ou Quelqu'un ? Le Christ...sans le savoir ou le nommer) l'attend de l'autre côté du voile...

Je propose une union de prière pour lui...qu'en dites-vous ? Pour qu'il trouve le courage d'aller jusqu'au bout de sa course et de remporter la couronne de victoire qui ne flétrira pas.

Pour ma part, je me propose de dire une neuvaine à saint Joseph pour lui. Si quelqu'un veut se joindre à moi, faites-moi signe et je posterai la neuvaine sur le forum. Elle est très belle...saint Joseph est aussi le patron de la bonne mort.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Bajulans
Nouveau
Nouveau



Testament d'un ami mourant. Empty
MessageSujet: les derniers sacrements   Testament d'un ami mourant. Icon_minitimeLun 25 Sep 2006 - 0:56

Très beau texte de ce Monsieur, je crois, comme Hélène qu'il est un peu chrétien quand même.

J'ai bien aimé "se pardonner à soi-même", car c'est vrai que comme le dit l'Imitation que les autres nous sont souvent en charge, mais ce qui est plus, nous sommes en charge à nous-même.

Les derniers sacrements et particulièrement le sacrement des malades peut être d'un grand secours.

Le suicide ne décide pas vraiment du jour de sa mort, d'une part parce qu'il peut se rater ; d'autre part parce que malgré tout les jours nous sont imposés par la Providence. Les hommes proposent et Dieu dispose.

Il me semble que saint Joseph est le patron de la bonne mort parce qu'il est mort dans les bras de Jésus et Marie, alors que son fils apparent n'avait pas commencé sa vie publique. Il est mort dans l'intimité de la Sainte Famille.
Revenir en haut Aller en bas
jo
Apôtre
Apôtre
jo


Testament d'un ami mourant. Empty
MessageSujet: Re: Testament d'un ami mourant.   Testament d'un ami mourant. Icon_minitimeLun 25 Sep 2006 - 11:03

Chère Lisette,

Difficile d'accompagner un mourant tant on se sent empuissant.

Que dire ? Rien, sauf s'il nous pose des questions. Ce que vit votre ami est le grand combat final où lui tout seul avec l'aide de votre prière secrète, trouvera le chemin de la lumière

Que faire ? Une présence discrète, fidèle dans les petites choses les plus humbles. Dites-vous que chacun de ces gestes sera pour lui la marque la plus visible de l'amour de Dieu et ça l'aidera à trouver son chemin. Vous toute seule ne pouvez rien mais Jésus à travers vos gestes pourra agir.

Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
http://marthetmarie.lifediscussion.net/index.htm
Invité
Invité



Testament d'un ami mourant. Empty
MessageSujet: Re: Testament d'un ami mourant.   Testament d'un ami mourant. Icon_minitimeLun 25 Sep 2006 - 12:26

[quote="jo"]Chère Lisette,

" Difficile d'accompagner un mourant tant on se sent empuissant ".

Bonjour Madame Jo,

En effet, il est très, très difficile d'accompagner un mourant. C'est vrai cette fichue impuissance tue à petits feux les aidants naturels. Nous l'aidons, mon mari et moi, du mieux que nous le pouvons ; nous entrons en contact avec lui chaque jour ou presque. Nous ne voulons pas qu'il se sente seul. Il n'y a rien de plus triste que la solitude dans la souffrance, quoi que nous ne sommes jamais vraiment seuls sauf que...

C'est d'autant plus difficile de vivre avec un "mourant", c'est un peu ce que je vis également actuellement, nous le vivons doublement. Mon mari est atteint d'Algo Dystrophie Réflexe Sympathique et ce depuis 1995, il est alité 24/24 depuis le 24 septembre 1997. Je suis à son chevet sans relâche, ma santé s'en ressent pour le peu qu'il m'en reste. Ces dernières semaines j'ai abandonné la prière, j'étais tout simplement trop épuisée, incapable de me concentrer. Une copine à moi, Chantal, me disait de ne pas m'en faire, mes actes et la souffrance sont des prières entendues.

Avant-hier, j'ai repris le petit livre de prières que Chantal m'a offert pour mon anniversaire et j'ai débuté une fois de plus une longue neuvaine ; le bien-être que j'ai ressenti en récitant ces prières est indéfinissable. Une sensation de paix intérieure, une grande douceur je ne puis l'expliquer. Dans ce livre, se trouve comme signet une photo de Marie et Jésus qu'Hélène m'a remise aussi à mon anniversaire et en ouvrant la page, à la vue de la photo de Marie, un grand frisson a envahi tout mon corps, c'était immatériel, une sensation inconnue à venir jusqu'à présent, une sensation que je désire revivre, m'imprégner d'Elle, Marie. Tu te souviens de cette photo, Hélène, tu me l'a remise en même temps que la Bible.

J'ai l'impression de me plaindre, de m'apitoyer sur mon sort. Or, dans l'une des prières il est écrit : Seigneur, je te prie de me pardonner mes péchés, mes plaintes, mon apitoiement sur moi-même, mes désespoirs et mes découragements. Je ne comprends pas pourquoi je devrais m'en excuser, me faire pardonner les sentiments humains normaux face à une telle situation, d'autant plus qu'elles sont le fruit de la mission qui m'a été confiée par le Seigneur. Je crois que Jésus a surestimé mes capacités. Un prêtre en qui j'ai une grande confiance, une grande affection, le Père Joseph-Marie, m'a dit que Dieu donne comme épreuve à ceux qu'Il a choisi, une force pour qu'il ou qu'elle accomplisse ce qui lui a été destiné. Or, les charges sont lourdes à porter, il faut donc prier pour retrouver ce bien-être que rien d'autre au monde a su m'apporter.

Il faut prier, ne jamais s'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
jo
Apôtre
Apôtre
jo


Testament d'un ami mourant. Empty
MessageSujet: Re: Testament d'un ami mourant.   Testament d'un ami mourant. Icon_minitimeLun 25 Sep 2006 - 13:46

Lisette Lambert dit :
Citation :
En effet, il est très, très difficile d'accompagner un mourant. C'est vrai cette fichue impuissance tue à petits feux les aidants naturels. Nous l'aidons, mon mari et moi, du mieux que nous le pouvons ; nous entrons en contact avec lui chaque jour ou presque. Nous ne voulons pas qu'il se sente seul. Il n'y a rien de plus triste que la solitude dans la souffrance, quoi que nous ne sommes jamais vraiment seuls sauf que...

C'est d'autant plus difficile de vivre avec un "mourant", c'est un peu ce que je vis également actuellement, nous le vivons doublement. Mon mari est atteint d'Algo Dystrophie Réflexe Sympathique et ce depuis 1995, il est alité 24/24 depuis le 24 septembre 1997. Je suis à son chevet sans relâche, ma santé s'en ressent pour le peu qu'il m'en reste.

En ce moment, je suis effrayée par les horreurs sur terre qui on l'air de se précipiter et je suis effrayée par le poids de la croix que certains doivent porter. C'est très souvent que je crie "ais pitié Seigneur", parfois avec tristesse, parfois avec insistance, parfois avec colère

Je compatis à la maladie de votre mari (je suis moi même malade), je compatis aussi à votre situation si difficile


Citation :
Ces dernières semaines j'ai abandonné la prière, j'étais tout simplement trop épuisée, incapable de me concentrer. Une copine à moi, Chantal, me disait de ne pas m'en faire, mes actes et la souffrance sont des prières entendues.

Il arrive dans notre vie des moments où notre pauvreté est éprouvée jusqu'à être privé de ce qui faisait notre joie : la prière. Tant que vous pouvez un peu prier, faites-le. Si vous ne le pouvez plus, remettez simplement cette impuissance et pauvreté au Seigneur pour éviter la culpabilité

Citation :
le bien-être que j'ai ressenti en récitant ces prières est indéfinissable. Une sensation de paix intérieure, une grande douceur je ne puis l'expliquer. Dans ce livre, se trouve comme signet une photo de Marie et Jésus qu'Hélène m'a remise aussi à mon anniversaire et en ouvrant la page, à la vue de la photo de Marie, un grand frisson a envahi tout mon corps, c'était immatériel, une sensation inconnue à venir jusqu'à présent, une sensation que je désire revivre, m'imprégner d'Elle, Marie. Tu te souviens de cette photo, Hélène, tu me l'a remise en même temps que la Bible.
C'est bien un signe que le Seigneur et sa sainte Mère vous accompagne dans cette souffrance et impuissance. Ce signe a le but de vous réconforter

Citation :
J'ai l'impression de me plaindre, de m'apitoyer sur mon sort. Or, dans l'une des prières il est écrit : Seigneur, je te prie de me pardonner mes péchés, mes plaintes, mon apitoiement sur moi-même, mes désespoirs et mes découragements.
La aussi, c'est l'épreuve de la pauvreté : celle de ne plus pouvoir prendre sur soi, de se découvrir faible et sans force. Ca aussi, offrez-le. Ste Thérèse de l'Enfant Jésus, à la fin de sa vie avouait se plaindre à chaque minute

Citation :
Or, les charges sont lourdes à porter,
Oh oui !

Bon courage ! Union de prières
Revenir en haut Aller en bas
http://marthetmarie.lifediscussion.net/index.htm
Hélène
Administrateur
Administrateur
Hélène


Testament d'un ami mourant. Empty
MessageSujet: Re: Testament d'un ami mourant.   Testament d'un ami mourant. Icon_minitimeLun 25 Sep 2006 - 22:14

Lisette Lambert a écrit:
Dans ce livre, se trouve comme signet une photo de Marie et Jésus qu'Hélène m'a remise aussi à mon anniversaire et en ouvrant la page, à la vue de la photo de Marie, un grand frisson a envahi tout mon corps, c'était immatériel, une sensation inconnue à venir jusqu'à présent, une sensation que je désire revivre, m'imprégner d'Elle, Marie. Tu te souviens de cette photo, Hélène, tu me l'a remise en même temps que la Bible.
J'ai un affreux blanc de mémoire... Embarassed je ne me souviens plus de quelle image il s'agit... mais si elle est si belle au point qu'elle te fasse accueillir cette grâce que tu as reçue en la contemplant...je suis très heureuse de te l'avoir offerte ! Nous ne savons jamais quand la grâce de Dieu passera à travers un geste, si minime soit-il. Est-ce qu'il s'agit d'une icône ? Il me semble que c'est peut-être celle-là à laquelle je pense.

Union de prière,
Hélène
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Invité
Invité



Testament d'un ami mourant. Empty
MessageSujet: Re: Testament d'un ami mourant.   Testament d'un ami mourant. Icon_minitimeMar 26 Sep 2006 - 11:27

Bonjour Hélène,

Oui, il s'agit bien d'une icône. La Vierge Marie est assise et tient Jésus dans ses bras. À ses pieds, il y a une quinzaine d'enfants, habilés de blanc (soutane d'enfants de coeur) les mains jointes. 2 d'entre-eux tiennent ce qui semble un présent, une genre de plante "bleue".

Sous la photo, (l'icône), il y a une inscription que je me souviens t'avoir lu. Tu venais tout juste de me remettre la Bible, je te regardais encore étonnée que tu sois enfin là. C'est à ce moment que j'ai ouvert la Bible et cette icône était dedans. Il y avait comme inscription : " Être là, simplement, pour la Beauté et la Joie de Dieu ".

La coïncidence venait s'ajouter à l'échange des Anges et des Bibles...

Il y a une prière à l'arrière : Consécration à Marie.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
Hélène


Testament d'un ami mourant. Empty
MessageSujet: Re: Testament d'un ami mourant.   Testament d'un ami mourant. Icon_minitimeMar 26 Sep 2006 - 11:58

Lisette Lambert a écrit:
Sous la photo, (l'icône), il y a une inscription que je me souviens t'avoir lu. Tu venais tout juste de me remettre la Bible, je te regardais encore étonnée que tu sois enfin là. C'est à ce moment que j'ai ouvert la Bible et cette icône était dedans. Il y avait comme inscription : " Être là, simplement, pour la Beauté et la Joie de Dieu ".
C'est vrai ? Il y avait cette inscription ? Ça sent le Bon Dieu à plein nez ! Very Happy

Citation :
La coïncidence venait s'ajouter à l'échange des Anges et des Bibles...
C'est pas une coïncidence, c'est une parole de Dieu pour toi...

Citation :
Il y a une prière à l'arrière : Consécration à Marie.
Oui...j'ai une autre copie de cette icône...je me souviens bien maintenant. Il s'agit d'un signet avec la prière de consécration à Marie que j'ai dite et reçue en octobre 2005 alors que je me suis consacrée à Marie lors d'une retraite à Marie-Jeunesse près de Sherbrooke. C'est une belle communauté de jeunes et dynamique (j'étais en fait comme une grand-mère par rapport au reste du groupe...si jeune !). Ils sont très beaux et fervents (si ça peux donner de l'espérance à notre ami Jean Roulet). Si tu veux les visiter, tu peux le faire par ici : http://www.marie-jeunesse.org/index.php

La Bible que tu as reçue vient de chez Marie Jeunesse...tu vois que Marie veille sur toi ? Very Happy

Hélène
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
nelly emont
Ami(e)
Ami(e)
nelly emont


Testament d'un ami mourant. Empty
MessageSujet: Re: Testament d'un ami mourant.   Testament d'un ami mourant. Icon_minitimeMer 27 Sep 2006 - 7:04

Moi qui suis également malade, je ne survis qu'en mettant ma maladie de côté et en vivant au jour le jour. Aussi tous ces écrits me ramènent-ils à une réalité dont pour l'instant je ne veux pas entendre parler. Là, je vais présentement déjeuner chez un ami, qui vient de devoir affronter une récidive. Il est au 36 ème sous-sol et je sens qu'à travers sa récidive, c'est la mienne que je dois affronter. Je l'aiderai comme je peux et surtout à ne pas sombrer dans l'angoisse (ce qui est une première mort horrible).
Il n'y a rien à dire de fait. soutenir, aider. Je suppose que la prière est la seule solution. Non qu'elle change quoi que ce soit aux faits. Mais on peut espérer qu'elle puisse permettre la naissance d'un début de paix.
Non, je préfère ne pas y penser ; c'est la seule chose qui puisse me permettre de vivre et de travailler. Mais bien sûr, je ne suis pas à l'article de la mort et mon cancer, bien qu'il montre une fort mauvaise volonté à réagir à la chimio, n'est pas encore classé comme inguérissable.
Je prierai pour ce monsieur, je ne sais pas comment, je ne sais pas pourquoi et je ne sais pour quelle utilité. Je sais seulement que dans mon ignorance, mon angoisse pour l'instant maîtrisée, ce sera un peu pour tous les malades que je prierai, celle que je connais sur ce forum, mon ami, moi même et tous les inconnus. Non la souffrance n'est pas utile. Elle provoque ma révolte et je me demande où Dieu peut bien être pendant que toute l'humanité se débat dans la souffrance. Mais je perçois quand même que la prière est la seule chose que l'on puisse offrir à l'autre.
Et je ne vous remercie pas pour tout ce que vous venez de réveiller en moi !!! (ça c'est de l'humour, même si ça n'en a pas l'air Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Testament d'un ami mourant. Empty
MessageSujet: Re: Testament d'un ami mourant.   Testament d'un ami mourant. Icon_minitimeMer 27 Sep 2006 - 19:09

" Aussi tous ces écrits me ramènent-ils à une réalité dont pour l'instant je ne veux pas entendre parler. Et je ne vous remercie pas pour tout ce que vous venez de réveiller en moi !!! (ça c'est de l'humour, même si ça n'en a pas l'air ".

Madame Nelly,

Je suis, sincèrement, vraiment désolée. Pour certaines personnes, (moi la première) parler, m'ouvrir, même si cela ranime la flâmme, en bout de ligne me fait du bien. Il faut évacuer la vapeur, c'est notre soupape de sûreté en quelque sorte. Ensuite j'essaie d'oublier, de passer à autre chose et en général c'est bien.

Vous savez lorsque vous affirmez que " Non la souffrance n'est pas utile. Elle provoque ma révolte et je me demande où Dieu peut bien être pendant que toute l'humanité se débat dans la souffrance ".

Que je vous comprends, vous n'avez pas idée. La souffrance sous toutes ses formes m'a rendue révoltée, agressive, j'en voulais au monde entier. J'ai accusé sans retenue Jésus comme responsable de notre malheur et je l'ai foutu à la porte, de mon coeur et de notre maison. J'ai enlevé le crucifix au mur car je me disais que si je ne faisais pas cela, mon mari en mourrait. Or, je m'étais totalement fourvoyée.

Un grand vide s'est alors installé dans mon coeur, mon âme, il me manquait quelque chose, l'indispensable. Pourtant, j'étais croyante à temps partiel malgré tout. J'avais peur de la décision que j'avais prise de couper les ponts vis-à-vis la religion Catholique, j'avais peur d'être punie. Ma mère me disait enfant que si je pensais de cette façon je faisais pleurer le petit Jésus....

La souffrance est dure à comprendre, comme me disait le Père Verlinde, nous ne la comprendrons qu'au ciel mais d'ici là, elle nous rapproche du Père et ce il m'a fallu bien du temps pour le comprendre, pour l'admettre. En fait, il m'a fallu simplement que je réalise dans ma turpeur, ma peine, mon désespoir et j'en passe, que la prière devenait un besoin impératif, un bien nécessaire. Cela n'a rien de concret je l'admets mais c'est autrement mieux qu'une visite chez le psy. J'ai réalisé que Dieu m'écoute en silence mais il me fait sentir sa présence.

Il y a quelques mois c'était Hélène qui me tenait de tels discours, aujourd'hui c'est moi. Ce fût aujourd'hui la plus difficile journée, émotionellement parlant, que j'ai vécu depuis les 10 dernières années. Une journée forte en émotion. C'est probablement pour cela que je me sens capable de vous écrire.

Je vous souhaites un prompt rétablissement, j'espère sincèrement du plus profond de mon coeur que vous trouverez la force de vous battre. Avec la foi on peut soulever des montagnes.
Revenir en haut Aller en bas
nelly emont
Ami(e)
Ami(e)
nelly emont


Testament d'un ami mourant. Empty
MessageSujet: Re: Testament d'un ami mourant.   Testament d'un ami mourant. Icon_minitimeMar 3 Oct 2006 - 11:58

Je crois qu'être "croyante à temps partiel" veut dire que notre coeur n'est pas fermé. Moi aussi je suis croyante à temps partiel. Mais si j'y réfléchis bien, c'est faux : je suis croyante à temps complet. C'est cette fichue vie qui ne suit pas. Mais il ne faut jamais désespérer. Lors de ma première chimio, j'ai traversé une épreuve d'angoisse absolument terrible. Quatre moi d'angoisse non stop, enfermée dans un monde sans issue. J'ai fait de la tapisserie toute la journée (moi qui n'en fais jamais), ce qui ne m'a jamais sortie de l'angoisse, mais m'a permis de tenir toutes longues journées. Et quelquefois, bien que je n'en avais aucun désir, je me disais qu'il me fallait prier. Alors je parcourais un long couloir, les mains levées, en chantant un chant de l'Emmanuel : "Seigneur, tu es ma force, mon sauveur, mon libérateur". Et je faisais plusieurs fois le parcours. Une fois épuisée, j'allais me ré écrouler dans mon fauteuil, en me disant : " tu n'es pas morte, c'est donc que Dieu était là". Je n'en croyais pas un mot. J'ai fait ça de nombreuses fois. Je n'ai jamais eu le moindre réconfort, la moindre lumière, et parfois j'étais désespérée; pourtant, je crois quand même que Dieu était là. Je crois qu'Il est toujours là, et toujours à l'écoute. Qu'il n'y a pas besoin de prendre rendez-vous. C'est nous qui ne savons pas, aveuglés par tout ce qui nous fait souffrir, tout ce que nous ne comprenons pas, tout ce que nous ne voulons pas comprendre.... Alors tant pis pour le croyant à temps partiel, il vaut mieux un temps partiel que rien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Testament d'un ami mourant. Empty
MessageSujet: Re: Testament d'un ami mourant.   Testament d'un ami mourant. Icon_minitimeMar 3 Oct 2006 - 17:37

Bonjour Nelly,

Je suis portée à m'approcher, à réconforter, à apporter un soutient si minime soit-il à une personne qui en a bien besoin, mentalement, physiquement, psychologiquement et socialement. C'est parfois difficile mais cela m'apporte énormément en bout de ligne. Je n'en mène pas large non plus, mon mari et moi sommes malades et en ce qui me concerne c'est dû à du surmenage. En tant qu'aidant naturel on a tendance à s'oublier.

Vous tenez le coup, c'est bien. Vous direz que pour moi c'est facile à dire mais il en reste pas moins que vous semblez avoir une force intérieure, probablement venue tout droit du Seigneur.

Vous avez eu la chance, car s'en est une, de rencontrer Hélène. Moi aussi et ce fût pour moi un véritable cadeau. Elle n'a pas été mise sur notre route pour rien, ça j'en suis certaine.

Je ne sais pas pourquoi, car ma vie fût loin d'être exemplaire croyez-moi mais non seulement j'ai eu, mais j'ai vu des phénomènes qui m'ont amenée, vis-à-vis la religion Catholique à me remettre en question. D'entrée de jeu c'est là qu'Hélène est arrivée dans ma vie et ça tout chambardé. Comme un jeu d'échec elle a remis les pions à leur place.

Si vous désirez me contacter, pour vous confier, vous videz le coeur ou pour toute autre raison vous pouvez me rejoindre à l'adresse suivante et ce 24/24 heures : lisettelambert@mac.com.

Lisette Lambert Smile
Revenir en haut Aller en bas
nelly emont
Ami(e)
Ami(e)
nelly emont


Testament d'un ami mourant. Empty
MessageSujet: Re: Testament d'un ami mourant.   Testament d'un ami mourant. Icon_minitimeJeu 5 Oct 2006 - 9:41

Il me revient une expérience qui est source d'espoir. Lorsque l'on m'a annoncé ma deuxième chimio (je commence la quatrième mardi prochain : les chimios ne fonctionnent pas), j'ai commencé par plonger. Et puis une fois chez moi (c'était à Noël et mes enfants étaient là, désolés évidemment), en faisant je ne sais pas quoi, mais en tout cas, une action tout à fait ordinaire, telle que mettre la table, ou balayer, j'ai senti, mais vraiment physiquement, une sorte de force qui surgissait, et qui m'a fait dire non, "tu ne te feras pas dévorer par l'angoisse. Terminé." C'était comme un rejet de quelque chose qui s'apprêtait à m'envahir à nouveau ; un rejet féroce et violent. Cela m'a terriblement surpris. Mais toujours est-il que depuis un an maintenant, et malgré les chimios qui ne fonctionnent pas, je ne suis pas retombée dans l'angoisse. J'ai des coups de blues parfois, des ptits coups de déprime également, de fatigue, de découragement, mais d'angoisse pas.
Je n'ai pas d'explication, ni au fait que je sois tombée dans l'angoisse, ni à celui d'en être sortie. Doit-on en déduire que nous sommes plus forts que nous le croyons. C'est possible. Comment cela est-il possible ? Je l'ignore.
Peut-être que demain, si mon cas s'aggrave tout à coup, je retomberai dans l'angoisse. Pourtant le fait d'avoir déjà traversé quelque chose et d'en être sortie doit amoindrir la douleur.
Je pense souvent à vous ; j'ignore aussi si cela peut vous être d'un quelconque secours. Peut-être qu'un peu...
je vous remercie pour votre proposition.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Testament d'un ami mourant. Empty
MessageSujet: Re: Testament d'un ami mourant.   Testament d'un ami mourant. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Testament d'un ami mourant.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La Galilée quotidienne :: Vie dans le monde-
Sauter vers: