Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Qu'en pensez-vous?

Aller en bas 
AuteurMessage
Angel
Nouveau
Nouveau
Angel


Qu'en pensez-vous? Empty
MessageSujet: Qu'en pensez-vous?   Qu'en pensez-vous? Icon_minitimeLun 4 Juil 2011 - 15:37

Bonsoir Ami(e)s chrétiens:
J'ai parcouru toute cette page..Je vois qu'il est question de "Divorce,Avortement,Plaisir charnel et autres".A présent je vais vous poser une question?
Suis-je condamnable si j'ai pratiqué l'insémination Artificielle pour devenir mère?
'-A 20 ans je voulais par-dessus tout avoir la joie de devenir mère.
J'ai rejoint l'Eglise..Des groupes de prière.Des personnes qui priaient en posant leur mains sur
moi.Le problème était médical pour moi comme pour lui.Les prières n'ont rien donné..J'ai supplié notre seigneur de m'aider,de me guider.Puis je suis allée voir un spécialiste.J'étais déclarée stérile.Au bout de six années de profonde détresse..de déprime..d'acharnement médicamenteux.d'intervention chirurgicale...je baissais les bras à tout les niveaux...J'étais malade psychiquement et physiquement.Ne voulant pas commencer à prendre des Anti-Dépresseurs et calmants..je m'efforçais de garder la Foi..ce qui ne fut pas facile..car j'étais perdue.
-Ma priorité était de donner un enfant à l'Etre qui partageait ma vie.De devenir mère..quoi de plus normal en soi.Un an a passé et je suis retournée voir un spécialiste.Vu la contenance de mon dossier médical celui-ci décida de m'envoyer directement dans un centre de stérilité.Test de fertilité,intervention chirurgicale,prise d'hormones..au bout de cinq mois les professeurs décidèrent de pratiquer une fécondation in-vitro.Nous voulions commencer par une Insémination artificielle..Ce qui fut appliqué.A la première intervention j'ai eu l'immense joie de me savoir enceinte.Quel bonheur j'ai ressenti à ce moment-là.Ma grossesse se passait très bien et neuf mois plus tard je mettais au monde ma fille...Quatre années plus tard je remettais ça...et encore plus de joie..j'attendais un petit garçon...J'ai toujours plus au moins fréquenté l'Eglise...je n'ai pas perdue la Foi..même au moment ou je n'étais pas bien,je priais chez moi...Je pense que prier est important mais parfois nous avons besoin de la science.Mais j'ai eu une réflexion de la part d'une personne qui est très chrétienne...et qui est très proche de mes enfants...Ce n'est pas un enfant de l'Amour...Sujet à débat...Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
DamienH
Martyr du forum
Martyr du forum
DamienH


Qu'en pensez-vous? Empty
MessageSujet: Re: Qu'en pensez-vous?   Qu'en pensez-vous? Icon_minitimeLun 4 Juil 2011 - 16:12

Bonsoir Angel,

non, ce n'est pas sujet à débat. Vos enfants sont là, vous les aimez, et je ne crois pas qu'à ce stade de votre histoire, si vous êtes heureuse, qui que ce soit ai le droit de perturber votre équilibre. Vivez votre si beau rôle de mère, et cessez de vous questionner... la seule personen qui devrait très, mais alors très, très sérieusement se questionner, c'est cette "personne "très" chrétienne.
Auriez-vous réfléchi à cela en amont de vos FIVs, un débat ou un échange sur les subtilités de la science, comme vous dites, et de la spiritualité, aurait pu avoir lieu. Aujourd'hui, ces âmes sont là, vous êtes leur mère, votre famille existe, et toute personne capable de proférer un message aussi vide et insensé que "pas un enfant de l'amour" ne mérite pas de se dire chrétienne.
Je regarderais plutôt du coté de la jalousie et de l'orgueil, pour justifier l'inacceptable dureté de ce triste individu. Vous citez de la parabole de la femme adultère... nul chrétien ne saurait jeter le première pierre. Et à un enfant!... Rolling Eyes

Amitiés, in Christo,


Damien
Revenir en haut Aller en bas
Angel
Nouveau
Nouveau
Angel


Qu'en pensez-vous? Empty
MessageSujet: Re: Qu'en pensez-vous?   Qu'en pensez-vous? Icon_minitimeMar 5 Juil 2011 - 1:17

Merci pour votre réponse DamienH.

Oui mes enfants sont ce que j'ai de plus cher en ce bas monde et je ne regrette rien.
Ma vie a été un échec total à part le bonheur de donner la vie.
Vous me rassurez car cette personne chrétienne n'était autre que mon ex-belle-mère.
il y a trois ans,j'ai mis fin à une union qui durait depuis 25 ans.
je cite cette phrase de "Jésus" sur la femme adultèrienne..car j'étais dans ce cas.
Mais j'ai très vite dévoilé mon infidélité à mon entourage.
J'ai cherché ailleurs ce que je n'avais pas chez moi...Je ne parle pas de sexe loin de là.
Mais de l'attention,Se savoir aimée comme une femme doit l'être,se savoir entourée,être valorisée en tant qu'Etre humain et non comme une chose.Les interdits étaient monnaies courantes et les reproches aussi..Mon ex-mari était travailleur,bon père mais....
A un certain moment j'avais l'impression de me réveiller et ce jour-là..je me suis posée la question:Mais qu'est-ce que tu fais de ta vie?..une vie morne,toujours des refus....Bref.
Là ou je ne vais pas bien...c'est pas rapport à mes enfants car tout les deux ont décidés de rester
avec leur père..La plus agée était en droit de faire un choix et le plus jeune bien sur a choisi..Je sais et je suis consciente que dans un divorce tout le monde souffre surtout les enfants..Alors pour pouvoir vivre je suis partie...j'ai quitté le bateau...Ce n'était pas sans mal...j'étais au plus bas...j'ai failli décider de supprimer ma vie tout simplement..puisque je n'avais plus mes enfants...je suis allée parler au curé de notre paroisse...qui m'a écouté sans me juger..car il faut que je vous dise que m'étais investi dans la communauté paroissiale de ma ville..Pendant trois ans j'étais "Maman Catéchiste".je ne pouvais plus aller à l'Eglise..Je me sentais coupable,sale,terrorisée..je n'étais plus digne d'enseigner le catéchisme à des enfants innocents.Encore aujourd'hui je n'assiste à plus aucune messe..pour aller brûler des bougies..je vais dans une grande Eglise ou personne ne me connait...car les personnes qui m'ont entouré pendant ces trois années au sein de l'Eglise m'ont bien sali....alors que certaines de ces personnes ont bien plus à se reprocher que moi.En fait les mauvaises langues ce sont déliés...J'étais abasourdie,incapable de comprendre pourquoi l'on me dénigrait ainsi et surtout que ce sont des personnes normalement intègre qui suivent les préceptes de la bonne parole:<Tu ne jugeras point>....Donc voilà j'ai toujours la Foi..Je crois en Dieu mais j'ai du mal à croire en l'homme.La perfection n'existe pas car nous avons tous et toutes nos faiblesses.J'espère sur ce forum trouver des personnes sans jugement aucun..
_Vivre et laisser vivre_ tel est ma devise.
Revenir en haut Aller en bas
Spe Salvi
Intime
Intime
Spe Salvi


Qu'en pensez-vous? Empty
MessageSujet: Re: Qu'en pensez-vous?   Qu'en pensez-vous? Icon_minitimeMar 5 Juil 2011 - 6:10

Éh bien, moi non plus, je ne vous "condamne pas" (il ne manquerait plus que cela, franchement, après tout ce que vous avez souffert!), au contraire. Vous avez aimé, vous avez donné la vie. J'aurais belle mine de venir vous le reprocher. Smile D'autant que je serais plutôt mal placée, n'est-ce pas, puisque je suis divorcée et remariée et que, de surcroît, je n'ai pas d'enfant. Smile

Nous faisons des choix, dans cette vie, avec, d'ailleurs, plus ou moins de latitude dans ces choix. Mais quelquefois, ils s'imposent à nous et nous ne voyons pas comment faire autrement, malgré même d'intenses prières, et un désir de rester "dans les plots", dans ce qui fait l'apparence du bon chrétien. J'en sais quelque chose, moi aussi.

Une soeur carmélite que j'aime énormément m'a envoyé un texte, au moment où je songeais à me séparer de mon époux actuel (le seul que j'aie véritablement pu regarder comme un époux, du reste, je le sais à ce jour.) plutôt que de l'épouser à la mairie. "Hors-la-loi", exclue, canard boiteux, lâche, faible... tout m'accablait à cet instant, si je passais à la mairie, si je demeurais avec lui. Moi, la catho intégrale, née et nourrie dans les plus saintes apparences de l'éducation chrétienne, catéchiste, membre actif de l'ACAT et de tant d'autres actions, j'allais passer "du côté obscur de la Force", j'allais me faire mécréante, j'allais donner la sensation de suivre les plus bas instincts au détriment de l'Amour de Dieu.
Et après m'être copieusement faite sermonner à ce sujet par des membres du clergé qui ne voyaient pas du tout les choses par le petit bout de ma lorgnette pessimiste, je l'ai pourtant fait.(1)
Je l'ai pourtant fait, pour ne pas briser deux vies qui, désormais, s'épanouissent ensemble dans l'Amour de Dieu et le respect (autant que faire se peut) du Magistère de l'Église - je ne communie plus sous les espèces du pain et du vin, ne reçois aucun Sacrement, etc. J'obéis, et de bon coeur, puisque cela plaît au Seigneur de me savoir obéissante. Smile

Et je me permets de copier ici ce texte pour vous, ce texte précieux qui a sauvé deux vies promises à l'échec, tout en les basculant officiellement "hors-la-loi".

Qu'il vous fasse, si possible, autant de bien et de soulagement qu'il m'en a fait à moi, chère Ange. Je mets en gras le passage qui m'a paru si important, car seul le Seigneur Dieu, au final, connaît la sincérité de vos actes. Aucun être humain sur cette terre n'est apte à les comprendre ni à les juger. Seul le Seigneur Dieu sonde "les reins et les coeurs". Et même s'il convient toujours d'obéir au mieux aux lois de l'Église, l'obéissance n'exclut sûrement pas l'espérance. Les Lois de l'Église sont édictées pour que tous trouvent des repères, mais les cas individuels, c'est notre Père qui les voit et les juge, Lui Seul connaît le fond de nos âmes. Les Lois permettent à tous de ne pas trop s'écarter du droit chemin, mais la Justice est là aussi pour justifier ceux qui, sans respecter véritablement les Lois, n'ont pas eu l'intention de mal faire, animés peut-être même par les meilleures motivations du monde. De plus, ce n'est même pas la Justice qui nous jugera, mais l'Amour... Smile sunny

"Extrait d'Amour sans limites
(un moine de l'Église d'Orient)

Je parle, mon enfant, d'un amour authentique, de l'Amour qui vient de Dieu et qui va vers Dieu en passant par les hommes. Il s'agit de l'Amour vrai et donné, tout autre que l'ébranlement émotionnel d'un moment.
Apprends, mon enfant, à discerner où est l'Amour. Vois et apprécie les situations en pleine lumière. Une situation peut sembler "régulière" aux yeux des hommes et n'être point régulière à mes yeux. Une situation peut être valide devant toutes les lois et être cependant invalide devant moi. Inversement telle situation que les hommes peuvent juger irrégulière ou coupable est sans faute devant Dieu. Aucune autorité humaine n'est juge de l'Amour. C'est moi, le Seigneur Amour, qui suis le seul juge infaillible des coeurs.
Souviens-toi toujours de cela. Vois comme mes pauvres enfants se débattent dans la confusion, lorsqu'il s'agit des problèmes les plus personnels, les plus intimes. Ils ne discernent pas la vérité intérieure d'une situation. Ils ne reconnaissent pas où est l'Amour authentique. Vois par exemple leurs attitude dans les matières de mariage, de divorce, d'adultère... Où est la vérité, où est l'intention, où est le consentement réel? Au-delà, au-dessus des formes extérieures les plus correctes, combien de fois tout repose sur le mensonge! Où est la lettre? Où est l'esprit? Où est ce qui tue? Où est ce qui vivifie? Mon enfant, marche dans la vérité, marche dans la lumière."

Vous trouverez toujours des gens pour vous juger, pour, sans vous connaître, sans avoir la moindre compréhension de vos luttes, de vos souffrances, voudront nouer sur votre dos des fardeaux qu'ils seraient, eux-mêmes, bien incapables de porter.
Mais vous trouverez aussi des gens qui vous aimeront et qui vous admireront pour votre courage, votre ténacité à donner la vie quand d'autres ne pensent qu'à s'en défaire, de toutes les manières que ce soit.
Moi, je vous aime et j'aime vos enfants. Et si moi qui suis si imparfaite, j'éprouve cela, je ne doute pas une seconde que le Seigneur éprouve pour vous et toute votre famille un Amour immense et indicible.

J'ajouterai que le Maître de la Vie ne semble avoir rien opposé à ce que vous la portiez, puis, que vous la donniez à des petits êtres que vous aimez de tout coeur et qui vous aiment. Smile

Si, Tout-Puissant, Il n'a mis aucun obstacle à la venue au monde de vos enfants, il me semble que c'est qu'Il Lui plaisait sûrement de les voir vivre et grandir, devenir de bons chrétiens entre vos mains et celles de votre époux. (Cette vision des choses n'engage que moi, bien sûr, je ne peux pas parler en lieu et place de notre Père. Mais il me suffit de savoir qu'Il est notre Père pour être sûre de Son Amour pour vous).

Chère Ange, soyez heureuse, en Paix. Si quelqu'un vous condamne, qu'il s'avise de se souvenir que de la mesure dont il/elle aura jugé, il/elle sera un jour jugé/e à son tour.
Pardon d'avoir été si longue, je ne voulais rien omettre et c'est trop important pour répondre à la sauvette.

sunny Bien affectueusement dans le Seigneur,
votre soeurette

Dans l'Espérance, nous sommes sauvés sunny (et ce n'est pas un vain mot, nous pouvons tous y croire Smile )


(1) des membres du clergé, veux-je dire, qui m'ont encouragée à ne pas massacrer ma relation actuelle. C'étaient des gens qui voyaient l'Amour au-delà des apparences.
Revenir en haut Aller en bas
Angel
Nouveau
Nouveau
Angel


Qu'en pensez-vous? Empty
MessageSujet: Re: Qu'en pensez-vous?   Qu'en pensez-vous? Icon_minitimeMar 5 Juil 2011 - 8:13

Merci beaucoup pour votre message qui met du baume à mon coeur et à mon âme.
Depuis deux ans,J'ai fait le choix de vivre avec la personne avec qui j'ai commis l'adultère.Rien n'a été plus dur pour moi de quitter mon chez moi,mes enfants,mes repères,mes habitudes..Au début avec l'accord de mon ex_mari..je rentrai...je repassais,je cuisinais,je lavais...mais au bout d'un moment je ne pouvais plus... malheureuse,déprimée..à bout en somme et je ne trouvais pas la paix car je culpabilisais de laisser mon ex-mari et mes enfants.Je suis partie et retournée cinq fois..J'ai fait souffrir tout le monde..Là maintenant j'ai trouvé une stabilité..j'ai trouvé un petit job et je ne reste plus enfermée ou couchée au lit à me morfondre.Je n'ai pas effacé mon passée...je vis avec..au jour le jour.La première année,je fêtais "Noël" le 26 décembre avec mes deux enfants..L'année dernière j'aurai tant voulu qu'ils viennent le 25..mais là aussi ça n'allait pas car ils devaient aller chez mes ex-beaux-parents.Pour la fête des Mères aussi..Ils l'ont fêté là-bas.Je me sens mise de côté..et je ne peux me rebeller car sinon je brise le fil si ténu que j'ai avec mes enfants.Ma fille a 19 ans et mon fils 15 ans.Je sais qu'il y a manipulation. Une manipulation indirecte sans le dire en face.Moi je voulais garder contact avec mon ex..pour les enfants...Après le divorce l'année dernière jusqu'en Octobre ça allait et depuis plus rien.Je ne sais même pas.;ce que mon fils a décidé pour son avenir..S'il continue ses études...s'il va bien.

-------------------------------------------------------------
Pour le moment je ne suis pas prête à aller communier car le curé de ma paroisse m'a dit que si je venais pour lui,il n'y aurait aucun problème.;que s'il devait refuser la communion à chaque personne qui est divorcée..il n'en finirait plus...
Revenir en haut Aller en bas
GrandParleurTiFaiseur
Apôtre
Apôtre



Qu'en pensez-vous? Empty
MessageSujet: Re: Qu'en pensez-vous?   Qu'en pensez-vous? Icon_minitimeMar 5 Juil 2011 - 9:57

Dans mon cas le secret du bonheur , c'est d'être fidèle à sa femme peut importe ce qui arrive . On finit toujours par se pardonner , on laisse une chance à l'amour . Mais je ne connais pas votre situation vraiment , vous avez peut-être commis une erreur .
Ce n'est pas rien le pardon et l'amour .

La séparation , ca amène juste du négatif à tous , y compris au monde autour ,et je suis contre , c'est malheureux . Mais les regrets et les remords peuvent faire fleurir quelque chose de beau . Sans regrets et sans remords , sans repentance , tout ca n'apporte que du mal à tous .


Par contre voici ce que le Christ pense de la femme adultère .

Jn 8:1- Quant à Jésus, il alla au mont des Oliviers.
Jn 8:2- Mais, dès l'aurore, de nouveau il fut là dans le Temple, et tout le peuple venait à lui, et s'étant assis il les enseignait.
Jn 8:3- Or les scribes et les Pharisiens amènent une femme surprise en adultère et, la plaçant au milieu,
Jn 8:4- ils disent à Jésus : " Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère.
Jn 8:5- Or, dans la Loi, Moïse nous a prescrit de lapider ces femmes-là. Toi donc, que dis-tu ? "
Jn 8:6- Ils disaient cela pour le mettre à l'épreuve, afin d'avoir matière à l'accuser. Mais Jésus, se baissant, se mit à écrire avec son doigt sur le sol.
Jn 8:7- Comme ils persistaient à l'interroger, il se redressa et leur dit : " Que celui d'entre vous qui est sans péché lui jette le premier une pierre ! "
Jn 8:8- Et se baissant de nouveau, il écrivait sur le sol.
Jn 8:9- Mais eux, entendant cela, s'en allèrent un à un, à commencer par les plus vieux ; et il fut laissé seul, avec la femme toujours là au milieu.
Jn 8:10- Alors, se redressant, Jésus lui dit : " Femme, où sont-ils ? Personne ne t'a condamnée ? "
Jn 8:11- Elle dit : " Personne, Seigneur. " Alors Jésus dit : " Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, désormais ne pèche plus. "
Revenir en haut Aller en bas
Angel
Nouveau
Nouveau
Angel


Qu'en pensez-vous? Empty
MessageSujet: Re: Qu'en pensez-vous?   Qu'en pensez-vous? Icon_minitimeMar 5 Juil 2011 - 12:40

Citation :
Dans mon cas le secret du bonheur , c'est d'être fidèle à sa femme peut importe ce qui arrive . On finit toujours par se pardonner , on laisse une chance à l'amour . Mais je ne connais pas votre situation vraiment , vous avez peut-être commis une erreur .
Ce n'est pas rien le pardon et l'amour
Chacun a sa définition du bonheur c'est certain et chacun pardonne à sa manière.Comme je l'ai écrit plus haut.je voulais garder le contact mais il n'a pas voulu.
-Si "Jésus" pardonne a la femme adultère pourquoi l'homme ne le fait pas?
-Dans certains pays et cultures la femme est encore lapidé!
-Mais je me pose une question:Pour quel raison la femme ou l'homme a le besoin d'aller au-delà des liens sacrés du mariage,de briser ce lien?
-Certains trompent leur femme ou inversement sans que le conjoint n'en sache jamais rien et là je n'aurai jamais pu vivre avec ce mensonge sur la conscience.je suis trop franche et trop honnête pour cela...Quoique ces personnes ne veulent pas créer un bouleversement dans leur quotidien.Je peux vous dire qu'une personne qui trompe sa femme ou son mari et avoue son infidélité a besoin de beaucoup de courage et de détermination pour affronter la vague de douleur qu'il ou elle provoquera.Ma vie se résumait a être à la maison pour mes enfants...Ce que j'ai aimé faire par-dessus tout.Mais une femme reste une femme,un homme reste un homme.L'union est un partage qui va dans un sens et dans l'autre.Des concessions..et non des restrictions n'est-ce pas?..Aujourd'hui tout ce qui m'importe est de pouvoir vivre avec la paix dans mon coeur.Et un jour je me tournerai à nouveau vers mon père...
Revenir en haut Aller en bas
Spe Salvi
Intime
Intime
Spe Salvi


Qu'en pensez-vous? Empty
MessageSujet: Re: Qu'en pensez-vous?   Qu'en pensez-vous? Icon_minitimeMer 6 Juil 2011 - 9:40

Je vais devoir dire des choses plus personnelles que je préfère partager en privé, alors si vous le voulez bien, chère Ange, rendez-vous dans la boîte à messages! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Qu'en pensez-vous? Empty
MessageSujet: Re: Qu'en pensez-vous?   Qu'en pensez-vous? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La Galilée quotidienne :: Famille-
Sauter vers: