Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Après-midi de septembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Après-midi de septembre   Lun 12 Sep 2011 - 10:22

Cette journée du lundi 12 septembre est en train de se dérouler entièrement dans la prière, tandis qu'il ne se passe vraiment rien qui soit digne d'une description. Si ce n'est que l'esprit de prière est là, qu'il permet de travailler malgré l'absence de clientèle, d'être actif malgré le ciel plombé de nuages - et de demander la miséricorde envers ceux qui blessent que ce soit en paroles ou en gestes. Ce midi, repas avec la maman, dans la maison de repos. Je ne savais quoi dire et j'ai l'impression d'avoir 'meublé' avec des mots pris au hasard. Mais de bout en bout, je reste avec le sentiment profond reçu ce matin à l'Eucharistie: j'ai retrouvé un rythme qui va me permettre de traverser l'automne puis l'hiver sans me détourner de l'espérance placée en Dieu seul. Le monde (il suffit pour cela d'ouvrir son journal) continue à battre le tambour d'une farandole infernale, peu importe : ici et maintenant, c'est le temps de prier et de partager très simplement. Rompons le pain !
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: Après-midi de septembre   Mer 14 Sep 2011 - 14:03

Cet autre jour, celui d'aujourd'hui, fut plus lourd à porter. J'ai tant entendu de mauvaises nouvelles, ou des "grognements" qui prédisent des jours difficiles. Mais allons, j'ai pu traverser toutes ces heures depuis ce matin et ne pas tomber dans la distraction. Je suis resté fidèle, comme ont dû l'être ces vierges sages, dont la lampe n'a jamais manqué d'huile.

Je me souviens des sœurs clarisses, qui priaient avec nous dans la chapelle plongée dans la pénombre, chaque matin, avant l'Office de Laudes. Tandis que nos prières n'étaient que des murmures de pensées, la leur était comme la flamme qui consume un cierge. Ce cierge, c’est-à-dire : l'âme de chacune d'elles. Il m'a fallu longtemps avant de comprendre que ceux et celles qui ont atteint cette forme de prière... ne sont déjà plus de ce monde. Il était vraiment bon d'être là, même en plein hiver, même après avoir traversé un chemin tortueux dans le noir pour les rejoindre.

La chanson du livre fermé me revient en mémoire à l'instant:

Je ne demande rien Mon Dieu dans ma prière,
Elle s'en va vers Vous d'un cœur simple et soumis:
Que m'importe souffrir, si Vous l'avez permis.
Accordez-seulement d'aimer et de me taire ...

Telle est la prière qui devrait nous habiter comme la flamme dans la lampe, qui se nourrit de la cire. Il faut donc que notre cœur devienne cire.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
 
Après-midi de septembre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: Le pèlerin d'Emmaüs :: Prière-
Sauter vers: