Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Recherches scientifiques sur les embryons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lambic
Banni
Banni
avatar


MessageSujet: Re: Recherches scientifiques sur les embryons   Mar 27 Sep 2011 - 4:39

Commençons par les recherches scientifiques sur l'embryon....non ?
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Recherches scientifiques sur les embryons   Mar 27 Sep 2011 - 8:29

lambic a écrit:
Commençons par les recherches scientifiques sur l'embryon....non ?
À vous de partir un nouveau topic. Pour rappel (ou pour préciser), ce nouvel espace de dialogue - comme tous les autres d'ailleurs - n'a pas pour but de polémiquer ou de débattre en "moi j'pense que"... mais de donner la position de l'Église sur ces questions et éventuellement d'en discuter (toujours dans un esprit d'apprentissage au regard de la foi) afin que ceux qui ne savent pas puissent apprendre ce que dit le Magistère sur ces questions.

vatican


____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
lambic
Banni
Banni
avatar


MessageSujet: Refus de l'Eglise   Mar 27 Sep 2011 - 11:36

À l'automne 2006, alors qu'une polémique s'est engagée en France à propos du Téléthon dont une partie des dons sont utilisés pour la recherche sur l'embryon humain, il est rappelé une nouvelle fois que l'Église catholique romaine veut défendre la dignité intrinsèque de tout être humain dès sa conception. C'est pourquoi elle refuse toute recherche sur l'embryon humain autre que celle qui a un but thérapeutique direct pour l'embryon lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
rachel
Suspendu
Suspendu



MessageSujet: Recherches scientifiques sur les embryons   Mar 27 Sep 2011 - 11:46

Et ces recherches étaient destinées à quoi, si ce n'est pas pour l'embryon lui-même?
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Recherches scientifiques sur les embryons   Mar 27 Sep 2011 - 14:44

Pour la génétique, pour manipuler comme des apprentis sorciers la vie... pour l'eugénisme, pour le bébé-médicament, et Dieu sait quoi d'autres...

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Colombe
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Recherches scientifiques sur les embryons   Mar 27 Sep 2011 - 15:35

Euh, j'irais pas jusqu'à l'eugénisme ! Pour essayer de trouver des solutions à des maladies génétiques.

Perso, si on me propose un remède pour ma maladie issue de recherches, j'dirais pas non, mais j'irais pas les encourager !
Revenir en haut Aller en bas
DamienH
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: Recherches scientifiques sur les embryons   Mer 28 Sep 2011 - 4:54

Le problème est ici de faire de la recherche sur un embryon humain. C'est à dire, un ovule fécondé, un début d'être humain. Biologiquement, on est aussi loin d'un corps fini avec un cerveau fonctionnel qu'est loin l'oeuf de l'oiseau qui vole dans le ciel azuré. Cet état objectif, rationnel, mécanique des choses est la porte ouverte à tout et transforme en objet la chose étudiée : un embryon congelé est "moins en vie" qu'une grenouille, diront les scientifiques, qui comprendront donc que l'on écarte la vivisection des options de recherche, mais pas l'embryon.

A l'opposé, il y a nous. Nous, croyants, qui savons que la vie commence dès l'intention, dès l'amour, dès le premier soubresaut de vie dans la première cellule. Nous qui croyons que l'esprit saint est descendu sur Marie. SI l'esprit est vie, si l'âme est déjà en devenir en amont de l'enveloppe charnelle finie, alors un embryon est pleinement en vie. ET de toutes façons, pour préserver cet ineffable mystère, Dieu nous impose un interdit absolu d'aller y voir et de décider par nous même, comme des dieux apprentis sorciers, ou commence et ou finit la vie. Elle est éternelle, c'est tout ce qui nous est donné à savoir.

Entre ces deux postures, point de passerelles directes. Les millénaires d'expérience, de vécu de l'Eglise ayant été balayés, relégués au rang de superstitions moyenâgeuses! On parle tout de même de milliards d'individus nés et morts depuis l'AT, dont les observations et le savoir concorde. Pas grave, on jette.
Restent les droits de l'homme. Les droits humains. Sur ce terrain, ces points de vues opposés peuvent, doivent se concilier en une approche intégrée, normative. Il faut poser des limites à ce délire, et oui, sachons le dès maintenant, nous, les croyants, y perdrons plus que les rationalistes : notre foi nous empêche de transiger, car une vie est sacrée, en totalité et dès le début. C'est donc notre raison qui doit prendre le pas et nous maintenir au coeur de ce débat, même si on le trouve fou et irresponsable. Camper sur des positions non négociables serait perçu comme du fondamentalisme et nous exclurait du débat. Or, la posture chrétienne est essentielle là, justement, au coeur de la folie technologique des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
lambic
Banni
Banni
avatar


MessageSujet: le clonage humain thérapeutique   Ven 30 Sep 2011 - 11:26

Chez l’homme, le but du clonage n’est pas d’obtenir un organisme viable mais un embryon dont les cellules souches pourraient être utilisées à des fins thérapeutiques. En effet ces cellules souches ont le pouvoir de se différencier en n’importe quelles cellules du corps humain. Mises sur l’os, elles deviennent cellules osseuses, dans le foie, cellules hépatiques, dans le cerveau des neurones. Aucun risque de rejet, de surcroît, puisqu’elles sont en tout point identiques à celles du receveur.

Applications : Le clonage thérapeutique :

Le clonage humain thérapeutique (CHT), ou transfert de noyau de cellules somatiques, est une technique de production de matériel vivant utilisable comme "médicament", généralement pour une greffe et remplacer un organe détruit ou détérioré. La finalité de cette technique est la compatibilité génétique avec le malade assuré par le clonage.
La technique consiste à implanter le noyau d'une cellule somatique adulte dans un ovocyte énucléé pour initier le développement embryonnaire et obtenir des cellules souches. En effet, les lignées de cellules souches embryonnaires du Blastocyste (5e au 7e jour après fécondation) seraient susceptibles d'êtres greffées sans provoquer de rejet par l'organisme receveur. Donc des organes "neufs", ou des cellules à forte capacité de reproduction, peuvent ainsi être fabriquées, pour une greffe. Le concept, né à la fin du 20e siècle, n'était toujours pas concrétisé en 2004. Il est possible qu'il soit obsolète avant cette réalisation, en raison des progrès sur ces cellules spéciales, qu'il semble possible d'obtenir sans recours à leur fabrication indirecte par clonage (la thérapie régénératrice par cellule souche).

De plus cette technique est soumise à la polémique du fait qu'elle repose sur un clonage. Certains y voient une forme plus acceptable par sa finalité médicale, et d'autres -comme l'Eglise catholique romaine- une forme pire due au statut d'objet de l'embryon alors qu'il s'agit, pour elle, d'un "être vivant" qui est sacré.

[Lambic : en vertu de la loi sur la propriété intellectuelle et par conformité à la charte du forum, vous êtes prié une fois de plus de citer vos sources car cet article n'est pas de vous mais de Wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Clonage_humain. C'est intellectuellement malhonnête de s'approprier des articles et de ne pas citer la source. À l'Université, vous seriez sanctionné sévèrement pour plagiat. Ceci étant votre deuxième avertissement à cet effet, la prochaine fois, votre intervention sans référence à la source sera tout simplement supprimé. Cordialement | Hélène]
Revenir en haut Aller en bas
lambic
Banni
Banni
avatar


MessageSujet: Avis de sanction injustifié   Sam 1 Oct 2011 - 6:11

"[Lambic : en vertu de la loi sur la propriété intellectuelle et par conformité à la charte du forum, vous êtes prié une fois de plus de citer vos sources car cet article n'est pas de vous mais de Wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Clonage_humain. C'est intellectuellement malhonnête de s'approprier des articles et de ne pas citer la source. À l'Université, vous seriez sanctionné sévèrement pour plagiat. Ceci étant votre deuxième avertissement à cet effet, la prochaine fois, votre intervention sans référence à la source sera tout simplement supprimé. Cordialement | Hélène]"

Réponse :

1- Ici, nous ne sommes pas à l'université pour passer un examen ou un concours mais sur un FORUM.

2- Chercher des informations sur ce site (Wikipédia) et les retranscrire sur un FORUM sans en préciser l'origine n'est absolument pas interdit car il est lui-même dans le domaine public. En outre, son contenu peut être créé ou modifié par n'importe qui.

3- Enfin, aucune règle de la charte de ce forum oblige à citer quelle que source que ce soit. Je viens de relire la charte.

Votre avertissement est donc parfaitement injustifié et une suppression d'un de mes posts pour cette raison serait tout à fait inapproprié...

Cordialement[lambic]
Revenir en haut Aller en bas
DamienH
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: Recherches scientifiques sur les embryons   Sam 1 Oct 2011 - 13:46

En voila un bon cas qui montre le rapport parfois difficile entre éthique et morale (déjà) et avec l'éthique et la morale (souvent)!
Quel à propos plus parlant qu'un long message! C'était fait exprès? clindoeil
Revenir en haut Aller en bas
Cessounette
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: Recherches scientifiques sur les embryons   Sam 1 Oct 2011 - 15:46

lambic a écrit:

1- Ici, nous ne sommes pas à l'université pour passer un examen ou un concours mais sur un FORUM.
Justement, sur un FORUM et il est, sinon interdit, du moins malhonnête de citer un texte sans citer également sa source.

lambic a écrit:
2- Chercher des informations sur ce site (Wikipédia) et les retranscrire sur un FORUM sans en préciser l'origine n'est absolument pas interdit car il est lui-même dans le domaine public. En outre, son contenu peut être créé ou modifié par n'importe qui.
Ce n'est pas une raison pour vous faire passer pour l'auteur de ces textes...
Revenir en haut Aller en bas
GrandParleurTiFaiseur
Apôtre
Apôtre



MessageSujet: Re: Recherches scientifiques sur les embryons   Sam 1 Oct 2011 - 21:04

[Commentaire supprimé | Hélène]
Revenir en haut Aller en bas
lambic
Banni
Banni
avatar


MessageSujet: Re: Recherches scientifiques sur les embryons   Dim 2 Oct 2011 - 5:12

On pourrait vaticiner indéfiniment sur le sens exact de ces mots "honnêteté", "malhonnêteté", "éthique", "morale" concernant l'utilisation dans un forum d'un texte d'un auteur anonyme ayant pour but d'alimenter et d'éclaire un débat..

Je pense que ces mots ont une importance qui n'a rien de commun avec ces réflexions qui n'ont, en l'occurence, d'autre but que de polémiquer inutilement...
Revenir en haut Aller en bas
Cessounette
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: Recherches scientifiques sur les embryons   Dim 2 Oct 2011 - 10:21

En tout état de cause, Hélène vous a demandé, à plusieurs reprises, de citer vos sources quand vous recopiez un texte : ça vous coûte quoi d'obtempérer, et de mettre " source : Wikipédia" (ou autre) ? Faites-le, c'est tout ce qu'on vous demande, au lieu de "polémiquer inutilement", comme vous le dites si bien...
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Recherches scientifiques sur les embryons   Dim 2 Oct 2011 - 21:12

[Sujet verrouillé. Lambic sera pour sa part en vacances pour 15 jours le temps d'apprendre que la vie est faite de règles et que ces règles, lorsqu'on vit en société ou en communauté, sont faites pour être respectées. Qui polémique ici sinon celui qui fait des copier/coller de sujets et d'articles à saveur sensationnelle pour créer justement la polémique ? Non satisfait de polémiquer sur tous les sujets "chauds" en se plaçant toujours en opposition avec ce que dit le Magistère de l'Église, il en remet en contestant publiquement un avertissement de la modération qui va de soi lorsqu'on vole des articles en se les appropriant. Rappel de la charte du forum : http://ephata.actifforum.com/t2-charte-du-forum et des dix commandements du forum : http://ephata.actifforum.com/t1-les-dix-commandements-du-forum]

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Recherches scientifiques sur les embryons   Mar 4 Oct 2011 - 8:48

[Ce sujet est ré-ouvert pour la discussion. Cordialement | Hélène]

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
lambic
Banni
Banni
avatar


MessageSujet: l'embryon et la recherche sur l'embryon   Jeu 20 Oct 2011 - 12:05

"De la fécondation à la mort, la vie d’un être humain est une évolution continue passant par différents stades : stade embryonnaire, fœtus, nouveau-né, enfant, etc. Le passage d’un stade à l’autre se fait sans aucune discontinuité pour la personne.

"L’embryon est donc un être humain qui se développe du moment de la fécondation au stade suivant que l’on appelle fœtal. Il n’existe pas de stade pré-embryonnaire car à l’étape qui précède, l’être humain n’existe pas, seules existent deux gamètes (ovule, spermatozoïdes). La fusion de ces gamètes au moment de la fécondation marque le début du développement d’un nouvel être humain. Dès la rencontre de ces deux gamètes, tout le patrimoine génétique est présent dans l'œuf ainsi obtenu.

"Les cellules embryonnaires, celles qui composent le jeune embryon, sont appelées "souches" car elles ont la possibilité de fabriquer toutes les autres cellules du corps humain pour produire muscle, peau, ongle, etc. La préparation des cellules souches embryonnaires (ES, Embryo Stem cells) implique la production d’embryon humain et/ou l’utilisation des embryons surnuméraires issus de la fécondation in vitro, puis le prélèvement de cellules du bouton embryonnaire au stade blastocyste, nécessitant la destruction de l’embryon.

"Ces cellules souches embryonnaires sont ensuite mises en culture pour la production d’un très grand nombre de cellules identiques.
La recherche sur l'embryon est autorisée par l'actuelle loi de bioéthique. Elle ne vise pas à soigner un embryon malade, mais à prélever les cellules d’un embryon (et donc le détruire) pour les utiliser comme matériau d'expérimentation."

(Généthique est un site interactif et convivial pour réfléchir ensemble sur les sujets de bioéthique.
a été créé par la Fondation Jérôme Lejeune, www.fondationlejeune.org , sous la direction de Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune, et avec le concours de nombreux généticiens, médecins, biologistes, philosophes, juristes et groupes de travail universitaires.)
Revenir en haut Aller en bas
DamienH
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: Recherches scientifiques sur les embryons   Jeu 20 Oct 2011 - 12:54

IL est pas mal ce texte! Ca pose à plat une bonne base de réflexion pour les non initiés.

A titre informatif, on peut trouver des Stem cells (cellules souches embryonnaires) dans le sang du cordon ombilical. Avec ma femme, nous avons fait prélever ce sang, à la naissance de notre fils, isoler les cellules en questions et hop, conservées dans l'azote liquide. Elles pourront ainsi être mises en culture, ou que sais-je d'autre que la science aura découvert d'ici là, pour soigner notre fils : ces cellules sont bien entendu compatibles avec l'ADN de mon fils, mais peut-être aussi avec celui des parents, qui sont génétiquement assez proches.

Bref, aucune recherche sur des embryons, mais la possibilité, qui sait, sous peu, de faire fabriquer du coeur, du cerveau... bref, ce dont l'organisme à besoin, à ces super-cellules.
Revenir en haut Aller en bas
pascal
Disciple
Disciple
avatar


MessageSujet: Re: Recherches scientifiques sur les embryons   Sam 2 Mar 2013 - 5:01

Chers amis,

Le Sénat a adopté le 4 décembre dernier une proposition de loi du parti radical de gauche autorisant la recherche sur l’embryon humain. Si le texte est voté dans les mêmes termes par l’Assemblée Nationale, la France basculera d’un principe d’interdiction à un principe d’autorisation : le changement est majeur.

Il y a urgence : l’examen de ce texte est prévu à l’Assemblée Nationale le 20 mars (en commission) et le 28 mars (en séance).

Vous le savez, la recherche sur l’embryon est inutilement immorale. Immorale car elle détruit l’embryon. Inutile car les cellules souches non-embryonnaires (parmi lesquelles les IPS du Professeur Yamanaka, Prix Nobel de médecine 2012) dépassent aujourd’hui les cellules souches embryonnaires.

Dans ce contexte, la Fondation Jérôme Lejeune a lancé une campagne de mobilisation contre l’autorisation de la recherche sur l’embryon humain : www.vous-trouvez-ca-normal.com. Cette mobilisation doit prendre de l’ampleur pour faire émerger le débat dans la sphère publique.

Demain, il sera trop tard.

Revenir en haut Aller en bas
C.-J.
Apôtre
Apôtre



MessageSujet: Re: Recherches scientifiques sur les embryons   Sam 2 Mar 2013 - 6:22

....


Dernière édition par C.-J. le Sam 6 Avr 2013 - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com
pascal
Disciple
Disciple
avatar


MessageSujet: Re: Recherches scientifiques sur les embryons   Sam 30 Mar 2013 - 9:51

Communiqué de la fondation Jérôme Lejeune du 29 Mars 2013.

Scandaleusement passée en catimini au Sénat en décembre, la proposition de loi visant la levée de l’interdiction de la recherche sur l’embryon humain a été mise en échec contre toute attente à l’Assemblée Nationale cette nuit.

Epilogue tout autant réjouissant qu’inespéré compte tenu du soutien affiché du gouvernement au texte d’initiative radicale de gauche, le candidat Hollande en ayant fait une promesse de campagne. Le pari de la majorité : alléger la procédure et les débats en ne faisant pas du texte un projet de loi du gouvernement mais une proposition de loi réduite, censée être adoptée à la sauvette à l’occasion d’une simple niche parlementaire annuelle dédiée au groupe mené par Roger-Gérard Schwartzenberg, niche qui se tenait hier jeudi 28 mars.

C’était sans compter sur la réaction de dizaines de milliers de citoyens, emmenés par la campagne Vous trouvez ça normal ? de la Fondation Jérôme Lejeune, déterminés à ne pas laisser la technique prendre le pas sur l’humain, définition même de la bioéthique. Les 52 000 signataires de la pétition, et les 100 000 cartes de protestions envoyées aux députés ont soutenu, encouragé et mobilisé certains d’entre eux pour qui les Etats Généraux de la révision de la loi de bioéthique de 2011 était un souvenir encore frais et dont les résultats ne devaient être détricotés en silence. Aucune actualité scientifique nouvelle ne pouvait justifier ce bouleversement 18 mois après ces débats d’ampleur. Au contraire, ce sont les alternatives à la recherche sur l’embryon humain qui ont été couronnées de succès entre temps, iPS en tête, effaçant l’argument fallacieux d’un retard de la recherche française, enfermée dans une vaine perspective d’utilisation mercantile de l’embryon humain.

L’épilogue est surtout rassurant sur la capacité du Parlement à défendre un des principes fondateurs de notre Etat de droit : le respect de la vie humaine dès son commencement. Il est aussi enthousiasmant vis-à-vis de cet élan citoyen qui a su résonner dans l’hémicycle à travers la ténacité et l’habileté des députés engagés pour protéger le statut de l’embryon humain.

La Fondation Jérôme Lejeune se réjouit de cette victoire. Elle appelle à rester mobilisé en France : en théorie le texte peut encore être soit repris par un autre groupe parlementaire soit par le gouvernement. La Fondation lance une mobilisation aux côtes d’Alliance VITA et des AFC dans le cadre de l’initiative citoyenne européenne Un de nous qui vise à mettre fin aux financements de la recherche sur l’embryon humain par l’Union Européenne.
Revenir en haut Aller en bas
pascal
Disciple
Disciple
avatar


MessageSujet: Re: Recherches scientifiques sur les embryons   Sam 20 Avr 2013 - 4:40

Pour ne pas "lâcher l'affaire" je vous invite à visiter ce lien et à signer.

http://www.undenous.fr/comment-signer-linitiative-citoyenne-europeenne/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recherches scientifiques sur les embryons   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherches scientifiques sur les embryons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La sagesse de Salomon :: Éthique et morale-
Sauter vers: