Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La cour suprême et le cours d'éthique et culture religieuse

Aller en bas 
AuteurMessage
Tardivel
Ami(e)
Ami(e)



La cour suprême et le cours d'éthique et culture religieuse Empty
MessageSujet: La cour suprême et le cours d'éthique et culture religieuse   La cour suprême et le cours d'éthique et culture religieuse Icon_minitimeMar 21 Fév 2012 - 22:50

Frères et soeurs,

Je me permets de vous référer à deux textes que j'ai laissés sur des sites qui nous sont évidemment proches, afin de nourrir la réflexion et la discussion dans ce dossier. Le dernier développement avec le jugement de vendredi passé est bien sûr décevant, même douloureux (surtout pour les parents qui ont porté cette cause à bout de bras, et à leurs frais, ainsi que certains de leurs défenseurs qui ont sacrifié au moins une partie de leurs honoraires par conviction personnelle).

Néanmoins, il reste la cause du Collège Loyola qui continue (et celle-là est partie avec une longeur d'avance, ayant été gagnée en première instance). Il reste surtout à maintenir et nourrir le débat sur les droits des parents et la liberté de religion. J'ai voulu y contribuer à ma façon. Question de prendre un peu la relève, pour un petit temps, de militants que j'admire et qui ont besoin de souffler, de sentir qu'ils ne sont pas tout seuls. J'en connais un. Priez pour eux.

La question n'est plus devant les tribunaux? Elle vient de redevenir politique. À nous de taper sur le clou : toutes sortes de gens sont antipathiques au cours ECR.

Claude Gilbert

http://www.cqv.qc.ca/fr/la-cour-supreme-et-le-cours-d%E2%80%99ethique-et-de-culture-religieuse

http://www.xn--pourunecolelibre-hqb.com/2012/02/ecr-femme-en-niqab-citations-et-etude.html (premier commentaire après le texte de M. Bock-Côté)
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
Hélène


La cour suprême et le cours d'éthique et culture religieuse Empty
MessageSujet: Re: La cour suprême et le cours d'éthique et culture religieuse   La cour suprême et le cours d'éthique et culture religieuse Icon_minitimeMer 22 Fév 2012 - 8:42

Merci... je suis aussi très déçue que l'état prenne la place des parents dans l'enseignement des valeurs religieuses car ils ont beau dire qu'il ne s'agit pas de transmettre la foi de quoi que ce soit mais ce bric-à-brac religieux relativiste fout les enfants dans la confusion la plus totale et défait tout ce que les parents veulent transmettre à leurs enfants. J'ai la grâce de pouvoir tenir bon grâce à une pratique régulière (prière, Sacrements, dialogue) avec nos ados mais je pense aux parents qui n'ont pas vécu de conversion et je me demande comment ils feront pour être convainquant que la foi catholique est la vraie alors qu'eux ne le sont pas ?


____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
boisvert


La cour suprême et le cours d'éthique et culture religieuse Empty
MessageSujet: Re: La cour suprême et le cours d'éthique et culture religieuse   La cour suprême et le cours d'éthique et culture religieuse Icon_minitimeJeu 23 Fév 2012 - 11:57

Je crois que nous serons de plus en plus conduits à manifester notre foi dans des circonstances parfois difficiles... mais nous recevrons, tant et plus, la grâce qui accompagne le témoignage. Le jour où j'ai été accusé faussement (par un concurrent dans mon commerce de livres) d'avoir acquis des marchandises volées, je me suis senti très énervé au début et j'ai dit au Seigneur : "Pourquoi faut-il que cela tombe sur moi !" Durant trois ans - il faut bien ce temps-là avant qu'un dossier parvienne devant un juge, j'ai craint de perdre mon affaire. Mais il y a eu des moments extraordinaires et j'ai compris que le Seigneur avait permis tout cela afin que je témoigne.

Par exemple, le jour où l'un des enquêteurs m'a dit: "Nous savons que vous êtes catholique. C'est inscrit sur votre dossier militaire.", je me suis vraiment demandé jusqu'où l'on irait pour m'arracher des aveux que je n'aurais de toute manière pas pu corroborer par des noms de personnes. Il s'agissait bien de ce type de tentative: "N'est-il pas écrit dans votre livre catholique que 'faute avouée est à moitié pardonnée ?' Et à ce moment-là, j'ai eu la réponse d'office sur la langue: "Mais non, vous vous trompez, c'est un proverbe d'origine latine. Par contre, ce que dit "mon" livre, c'est-à-dire une Bible, c'est que "La vérité vous rendra libre ! Et puisque vous n'avez, je crois, aucun motif de me retenir, je m'en vais." Et je suis parti. Ils en étaient bouches bées...

En une autre occasion (j'ai vécu trois années de harcèlement), comme j'avais répondu à une convocation en me munissant d'un livre, le policier de faction au bureau m'a dit: "Je vous fais entrer tout de suite: un homme qui prend un roman policier pour venir chez nous, n'a forcément rien à se reprocher !" (En Europe comme ailleurs, ces messieurs ont l'art de faire 'mijoter' leur client en salle d'attente afin de lui faire perdre son assurance... la présence de mon roman avait fichu en l'air cette pratique !)

Et finalement, le jour du procès le juge m'a dit directement: "Monsieur, je ne peux pas vous juger, puisque vous n'avez pas été accusé - pas d'inculpation, pas de procès. Je tiens à faire remarquer à l'accusation que l'on ne fait pas perdre son temps à un juge sans se faire taper sur les doigts !" Tout s'est déroulé ainsi. Par contre, l'homme qui m'a précédé à la barre était un sans domicile fixe, accusé du vol d'un poulet dans un supermarché. "Alors, Monsieur, non seulement on vol un poulet mais on le partage avec ses amis ?" Il a eu un mois d'emprisonnement... Je suis certain que Jésus voulait que je voie cela aussi. Et entre-temps, j'avais admiré le grand mur jaune-brun (sale) sur lequel 'brillait' l'emplacement d'une grande croix ... que l'on avait retiré en oubliant de laver les murs... image extraordinaire qui m'a évidemment marqué.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
Contenu sponsorisé




La cour suprême et le cours d'éthique et culture religieuse Empty
MessageSujet: Re: La cour suprême et le cours d'éthique et culture religieuse   La cour suprême et le cours d'éthique et culture religieuse Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La cour suprême et le cours d'éthique et culture religieuse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La sagesse de Salomon :: Politique-
Sauter vers: