Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le possédé Gérasénien

Aller en bas 
AuteurMessage
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
boisvert


Le possédé Gérasénien Empty
MessageSujet: Le possédé Gérasénien   Le possédé Gérasénien Icon_minitimeLun 4 Fév 2013 - 4:56

Lettre aux Hébreux 11,32-40.
Et, bien qu'ils aient tous reçu le témoignage de Dieu à cause de leur foi, ils n'ont pas connu la réalisation de la promesse. En effet, pour nous Dieu avait prévu mieux encore, et il ne voulait pas les faire arriver sans nous à la perfection.


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 5,1-20.
Jésus et ses disciples arrivèrent sur l'autre rive du lac, dans le pays des Géraséniens.
Comme Jésus descendait de la barque, aussitôt un homme possédé d'un esprit mauvais sortit du cimetière à sa rencontre; il habitait dans les tombeaux et personne ne pouvait plus l'attacher, même avec une chaîne ;
en effet on l'avait souvent attaché avec des fers aux pieds et des chaînes, mais il avait rompu les chaînes, brisé les fers, et personne ne pouvait le maîtriser. Sans arrêt, nuit et jour, il était parmi les tombeaux et sur les collines, à crier, et à se blesser avec des pierres.
Voyant Jésus de loin, il accourut, se prosterna devant lui et cria de toutes ses forces :
« Que me veux-tu, Jésus, Fils du Dieu très-haut ? Je t'adjure par Dieu, ne me fais pas souffrir ! »
Jésus lui disait en effet : « Esprit mauvais, sors de cet homme ! »
Et il lui demandait : « Quel est ton nom ? » L'homme lui répond : « Je m'appelle Légion, car nous sommes beaucoup. »
Et ils suppliaient Jésus avec insistance de ne pas les chasser en dehors du pays.
Or, il y avait là, du côté de la colline, un grand troupeau de porcs qui cherchait sa nourriture.
Alors, les esprits mauvais supplièrent Jésus : « Envoie-nous vers ces porcs, et nous entrerons en eux. »
Il le leur permit. Alors ils sortirent de l'homme et entrèrent dans les porcs. Du haut de la falaise, le troupeau se précipita dans la mer : il y avait environ deux mille porcs, et ils s'étouffaient dans la mer.
Ceux qui les gardaient prirent la fuite, ils annoncèrent la nouvelle dans la ville et dans la campagne, et les gens vinrent voir ce qui s'était passé.
Arrivés auprès de Jésus, ils voient le possédé assis, habillé, et devenu raisonnable, lui qui avait eu la légion de démons, et ils furent saisis de crainte.
Les témoins leur racontèrent l'aventure du possédé et l'affaire des porcs.
Alors ils se mirent à supplier Jésus de partir de leur région.
Comme Jésus remontait dans la barque, le possédé le suppliait de pouvoir être avec lui.
Il n'y consentit pas, mais il lui dit : « Rentre chez toi, auprès des tiens, annonce-leur tout ce que le Seigneur a fait pour toi dans sa miséricorde. »
Alors cet homme s'en alla, il se mit à proclamer dans la région de la Décapole tout ce que Jésus avait fait pour lui, et tout le monde était dans l'admiratio
n.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Est-il possible pour des hommes de notre culture, de cette génération d'après l'an 2000, de concevoir qu'un homme puisse être possédé par une légion de démons ? On dira: "Allons donc, ce sont uniquement des questions de psychiatrie, cela relève de la science." Mais dans le même temps, ce qui fut abomination autrefois est en passe d'être légalisé, de devenir la norme, c'est-à-dire: le normal. Détourner la nature de son développement naturel, ce n'est pas faire le mal, c'est faire oeuvre de créativité. En effet, il y a désormais divorce entre le bon sens et la science qui permet tout et est déclarée bonne à cause de ce pouvoir !

Dans cet épisode, il suffit que Jésus aborde avec la barque au pays des Géraséniens pour que le possédé vienne à lui. De la manière dont est rédigé le texte, on ne sait pas trop si ce sont les démons qui entraînent le possédé au pied de Jésus ou si c'est le possédé qui vient supplier d'être délivré de ses "occupants". C'est ainsi que, dans le texte de Marc, on passe brutalement du singulier au pluriel :

- "Et il lui demandait : « Quel est ton nom ? » L'homme lui répond : « Je m'appelle Légion, car nous sommes beaucoup. » Et ils suppliaient Jésus avec insistance de ne pas les chasser en dehors du pays."

Notre prêtre a orienté son homélie sur le fait que, chez les juifs "l'impureté va à l'impur": il est tout à fait logique que Jésus envoie les démons dans les porcs, puisque les porcs sont des animaux impurs que les juifs ne consomment pas. On en est toujours, pour se délivrer de son mal, à la pratique du bouc émissaire : on choisit un animal, on reporte sur lui ses fautes, on le sacrifie solennellement et l'on se rend pur ainsi.
Avec la venue de Jésus, il n'en est plus ainsi. C'est par la parole de Dieu et par la démarche de foi en cette parole que l'homme se purifie. Et une fois cette purification obtenue, il ne s'agit pas de se séparer d'autrui pour demeurer sous la protection de Dieu, mais au contraire, d'aller vers les autres et de porter témoignage, c'est-à-dire: transmettre aux autres la Parole qui délivre.

Ce changement dans le rapport à Dieu, saint Paul le souligne: c'est par l'apostolat, c'est par la transmission de la Parole du Christ que la foi atteint sa perfection. La foi est essentielle, mais supérieure encore est la foi que l'on transmet par son témoignage.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
gerardh
Apôtre
Apôtre



Le possédé Gérasénien Empty
MessageSujet: Re: Le possédé Gérasénien   Le possédé Gérasénien Icon_minitimeLun 4 Fév 2013 - 7:13

____

Bonjour,

Voici quelques commentaires sur le passage de la Lettre aux Hébreux 11,32-40.

Le chapitre 11 des Hébreux donne des exemples de témoins de la foi. À partir du v. 32 il y en a une dernière liste abrégée. Nous y trouvons les juges, les rois, les prophètes, la grande nuée de témoins qui nous entoure, qui nous a précédés et qui nous attend pour entrer en possession des choses promises (v. 39, 40). À travers les temps les plus sombres, le flambeau de la foi, passé de mains en mains, ne s'est jamais éteint. Dieu seul connaît la liste de ces martyrs oubliés et Il la tient à jour. «Chacun a sa propre page à faire entrer dans le volume de la fidélité» (T.A.P.). L'armée de la foi compte des éclaireurs (ch. 11), un Chef prestigieux; nous en sommes l'arrière-garde. C'est aujourd'hui notre tour d'être engagés dans cette «course de relais».



Quelques commentaires sur l’Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 5,1-20.

Le Seigneur et les disciples abordent au pays des Gadaréniens ou de Géraséniens. La première personne qu'ils y rencontrent est un homme entièrement possédé par des démons qui le rendent furieux et indomptable. Réalité terrible, nous avons dans ce forcené le portrait moral de l'homme pécheur, jouet du diable, entraîné et tourmenté par ses passions brutales, demeurant dans la mort (les sépulcres), ne pouvant que se faire du mal à lui-même, et danger pour ses semblables. Ceux-ci avaient vainement tenté de le réduire à l’impuissance en le couvrant de chaînes, images des règles morales par lesquelles la société cherche à réfréner les débordements de la nature humaine.
Nous nous serions probablement écartés avec effroi et horreur d'une telle créature. Jésus ne s'en détourne pas. Au contraire, il va s'occuper de ce malheureux, non pour le lier de chaînes, comme l'avaient vainement essayé ses concitoyens, mais bien pour le délivrer de sa misère et de son esclavage.
Les habitants de la ville, eux, ne semblent retenir de ce miracle que la perte de leurs pourceaux! Sur leur demande le Seigneur s'en va, mais laisse maintenant derrière lui un témoin, et lequel? «Celui qui avait été démoniaque». — N'est-ce pas l'image du temps actuel? Rejeté par ce monde, Christ y maintient ceux qu'il a sauvés, et leur donne pour mission de parler de Lui. Comment nous en acquittons-nous (lire Ps. 66 v. 16) ?


___________
Revenir en haut Aller en bas
 
Le possédé Gérasénien
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La cathédrale :: Écoute, mon fils, les préceptes du Maître-
Sauter vers: