Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Politique en France : le grand déballage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
aurelie
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Politique en France : le grand déballage   Mer 20 Juin 2007 - 14:00

Bonjour,
décidemment, depuis deux jours les nouvelles m'énervent.
Après la fille cachée du Président Mitterrand, la maitresse de Sarkozy et les amants de Cécilia sarkozy, les journalistes français se ruent, tels des chiens prêts à ronger un os, sur la séparation entre Ségolène Royal et François Hollande.
Les idées auraient-elles définitivement disparu du débat ? Quid du chômage ? des travailleurs pauvres ? Du système scolaire et du système de santé à l'agonie ? Quid des 300 000 avortements annuels ? Je ne continue pas, la liste des "priorités prioritaires" étant trop longue.

Seigneur, pourrais-tu s'il te plait donner un peu de discernement à nos journalistes et nos hommes politiques ?

Fraternellement,
Aurélie
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Mer 20 Juin 2007 - 14:27

lol!

Ah ! La vie des gens riches et célèbres fascine ! À défaut d'avoir quelque chose de pertinent pour attaquer la politique de l'adversire, plutôt attaquer sa vie personnelle... et le potinage marche.

Rassure-toi Aurélie, nous avons le même niveau de "journalisme" au Québec... c'est du journalisme poubelle... jetable. Passons au scandale suivant... nous, nos politiciens s'adonnent à des émissions humoristiques pour se donner des airs plus sympathiques... jusqu'à se ridiculiser.

Quand on a plus d'idées et de solution à proposer...

Hélas, je ne crois pas que ça ira en s'améliorant...

La seule solution: choisir de ne pas lire, fermer la télé... Laughing

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
el Padrecito
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Mer 20 Juin 2007 - 16:26

J'étais même pas au courant pour les maîtresses et les amants de notre couple président!

Faudrait que je me tienne au courant... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Jeu 21 Juin 2007 - 8:39

el Padrecito a écrit:
J'étais même pas au courant pour les maîtresses et les amants de notre couple président!

Faudrait que je me tienne au courant... Razz

C'est parce que vous n'êtes pas "people" ! lol!

Les affaires de coucheries sont tellement plus interessantes que les vrais problèmes. No
Revenir en haut Aller en bas
lambic
Banni
Banni
avatar


MessageSujet: La religion et le président de la République   Mar 23 Nov 2010 - 13:20

Il y a fort à parier qu'en avril/mai 2012, il y aura comme candidats crédibles d'un coté Sarko et de l'autre un(e) affidé(e) du parti socialiste. Vraisemblablement la Martine car DSK trop de droite (cf. sa position sur l'âge de la retraite) pour les socialistes ou ne se présentera pas aux primaires convaincu d'y être battu ou s'y présentera et sera effectivement battu par la Martine.

Donc Sarko contre la Martine au second tour, à moins que -surprise- Sarko soit derrière la fille LE PEN au 1er tour et donc éliminé du second comme le fut Jospin en 2002 par le père LE PEN ! Ce scénario reste quand même assez problématique...

Le rôle des catholiques, quel sera-t-il ? En 2007, 75% des catholiques auraient voté en faveur de Sarko, parait-il. Si cela est exact, aujourd'hui il est à penser -c'est mon avis personnel- que cela ne se reproduirait pas. Pourquoi ?

Après deux ans et demi d'exercice du pouvoir, beaucoup de déceptions chez ceux-ci.

Son style de vie peu conforme à la tradition catholique : outre ses deux divorces et ses deux remariages (et c'est vraisemblablement pas fini...), son coté "m'as-tu vu", bling-bling comme on dit aujourd'hui, le Fouquet's le soir même de son élection avec tri des invités, la rolex et son goût du luxe, la médiatisation de sa famille notamment lors de son intronisation à l'Elysée, son rapport à l'argent et ses relations privilégiés avec certains patrons du CAC 40, son népotisme et favoritisme en faveur d'un de ses fils (l'EPAD), ses interpellations indignes d'un président à un pécheur en Bretagne et un paysan au salon de l'agriculture, bref ses manières d'être et d'agir à mille lieux de la fonction présidentielle n'est pas du tout dans la ligne des cathos qu'ils soient de droite ou de gauche, semble-t-il.

Il est donc à craindre chez eux une forte abstention qui ne peut faire que le lit des Marine et Martine...

En ce qui me concerne plus particulièrement, je reste ce jour très incertain sur ma conduite électorale le moment venu, bien qu'ayant voté pour lui en 2007, mais je dois avouer que je suis fortement déçu depuis cette précédente élection.
Revenir en haut Aller en bas
Cinci
Ami(e)
Ami(e)



MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Ven 16 Mar 2012 - 15:30

Lambic,

Mon sentiment à moi est que probablement un bon nombre de vos compatriotes catholiques vont voter quand même pour Sarko, tout simplement à défaut d'autre chose. Mais, moi, si j'étais français, je voterais pour casser cette affaire d'alternance entre socialistes et animateurs de l'UMP. Tout simplement pour faire connaître sérieusement mon mécontentement de la régie actuelle des choses ( la gestion néolibérale extrême) en Europe.

Je voterais Le Pen sans hésiter, moi, non de par un éblouissement, une confiance extraordinnaire dans le parti des outsiders*, mais tout simplement parce que je pense que ce serait un assez sûr moyen de faire évoluer les mentalités politiques vis à vis certains dossiers assez importants (ce serait l'Euro, le protectionnisme, l'immigrationnisme, la laïcité, la citoyenneté, etc). En somme, une manière d'accroitre la pression pour les Sarko ou Hollande de ce monde.


_____

* Non pas par goût du fascisme, par l'envie d'un régime de brute, par besoin inconscient d'ennuyer notre bon pape. Tout simplement parce que la voix des contestataires de la direction actuelle est noyée totalement dans les grands partis de pouvoir d'aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
le gyrovague
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Ven 16 Mar 2012 - 17:20

Tiens, tiens ! Mais quel plaisir mon cher Cinci de vous lire également sur ce forum !!! Qui suis-je ? clindoeil
Revenir en haut Aller en bas
DamienH
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Ven 16 Mar 2012 - 18:16

Bonsoir,

Marine le Pen ne passera jamais : la France de gauche comme de droite s'insurgera en cas de présence du FN au second tour, et le candidat qui lui fera face sera élu avec un pourcentage de république bananière, comme ce fut le cas pour Chirac en son temps. Et sans doute est-ce bien mieux ainsi. Quoique... je dois avouer qu'entre l'effrayante mollesse de la gauche enferrée dans son populisme démagogique délétère, et la schizophrène versatilité se voulant musclée et virile de la droite, je ne sais pas si une alumée de la trempe de le Pen ne serait pas une eau fraîche... en termes de rupture du système, mais pas du tout de "progrès". Ce que veut cette femme, c'est tout de même ramener la France à son état de développement du 18e siècle, en atomisant une Europe qui ne lui pardonnera jamais sa trahison. Et a raison. Que l'on doute -actuellement et un peu facilement- de l'Euro, je veux bien. Mais que l'on ignore la pression des monstres asiatiques (Chine, Inde), de la Russie et des USA, du Brésil dans une économie mondialisée, c'est un peu court. Très court même. Avant l'Euro, nos économies nationales européennes ne pesaient déjà plus assez lourd face au méga entreprises mondiales, alors imaginez face à la chine! Sans l'Europe et sa monnaie unique, nos marchés auraient été pillés, les législations sur la santé, les OGM, les transactions bancaires, etc, auraient été écrites par des entreprises privées... nous en serions rendu à être soit une décharge, soit une ressource que l'on pille impunément, comme les pays d'Afrique.

Restent nos deux pantins, Nico et François... Le second veut rendre l'avortement semi-obligatoire, y compris pour les mineures. J'exagère, mais il veut qu'il soit anonyme, gratuit... bref, que l'option de la réflexion, du courage et de la vie (et de la joie qui va avec, n'oublions pas!) ne soit même plus une hypothèse pour toute femme (fille) enceinte, et que la mort de son enfant soit la voie royale en toute circonstance. Il s'insurge bien entendu contre les prétendus abus des "avortements de confort", dont le nombre serait outrageusement exagéré. Que cette malhonnêteté, que ce sidérant choix du mensonge et de la complaisance fait peur! Qui va répondre "oui, je me fais avorter par pur confort", si on lui demandait? Personne! La teen-ager qui tombe enceinte par excès de bêtise, d'immaturité ou d'alcool (et manque d'éducation) ne tombe pas dans cette catégorie : non, c'est une mineure dont l'avenir, les études sont en jeu. Nul confort là dedans : son avortement lui sauve la vie. Le couple dont le préservatif aura rompu non plus : ils protègent l'emploi de madame, et les ressources du ménage. Ce n'est pas du confort, c'est la dure réalité socio-économique. Bref, il faut vraiment être riche, avoir plusieurs enfants, avoir fait des études supérieures, être en couple, en parfaite santé, avoir refusé toute contraception en prévoyant de se faire avorter en ricanant en public, et avoir mis tout ça par écrit devant notaire, pour qu'un avortement soit dit "de confort"... Sauf si vous aviez un rendez-vous chez le coiffeur : pas de souci, dans ce cas, c'est pleinement justifié, et votre avortement tombera du bon coté des statistiques.

Je ne parle pas de la promotion des communautarismes les plus méprisants pour les femmes et pour l'état de droit, ni du mariage gay ou de l'adoption qui va avec... François envisage tout de même de retirer de la constitution le mot "race", dans l'article qui interdit la discrimination selon ce critère. Car la république n'a pas à se préoccuper de ces notions! Ok, mais il faudrait aussi retirer de la loi la notion de crime, qui est somme toutes négative et entache notre belle partie. Et puis aussi le concept de maladie, parce que ça peut faire bobo, celui d'agression, parce que c'est méchant... et tiens, exit tout le vocable faisant mention de la mort! La société ne s'en porterai que mieux, non? Bon, j'arrête, car on pourrait me prendre pour quelqu'un de droite, ce que je ne suis pas plus que son contraire. Navré serait plus ma couleur politique du moement. Christine Boutin, qui n'est pas une lumière, mais défend des valeurs chrétiennes, a passé son petit flambeau catho à Sarkozy... a défaut d'autre chose, c'est très clair. Avons-nous plus de marge de manoeuvre qu'elle, si ce bon sens chrétien compte pour nous? Risquer un duel François / le Pen au second tour, qui placerait automatiquement la gauche au pouvoir? Je n'ai pas la réponse à ces questions, et si je suis certain d'aller voter, je suis bien embété quand au choix qui m'est impos proposé.
Revenir en haut Aller en bas
Pati
Intime
Intime



MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Ven 16 Mar 2012 - 20:18

Bonjour Cinci.. je suis vraiment contente de vous revoir.. vous n'imaginez pas.. même si je ne suis pas toujours d'accord avec vous.... bonjour Espérance et Lumière.. moi, je sais pas qui vous êtes de la cité..
bonsoir Damien.. je suis d'accord avec vous.. l'euro ce n'est pas merveilleux, mais c'est ce qu'il y a de mieux dans l'immédiat.... déjà pour ça, elle me parait dangereuse.
Le pouvoir médiatique a une fois de plus voulu installer un clivage D/G, alors que la population rêve de bien autre chose actuellement... j'appellerais cela du totalitarisme journalistique, ou de l'antidémocratie journalistique... le fait est que nous avons peu de choix....Actuellement, MLP est sans cesse montée aux nues par les médias.. et il me parait plus qu'évident qu'elle ne sera jamais élue.. elle risque fort de ramasser les voix des personnes de droite (vote sanction), et simplement sur le principe des vases communiquant, voter MLP risque de mettre en place la gauche, et j'ai bien peur, si elle atteint son but, qu'elle ne s'installe pour bien longtemps. Je me demande même si la gauche ne favoriserait pas la montée de MLP. La gauche, avec tout ce qu'elle draine derrière elle (elle devra composer avec Mr Mélanchon entre autre), m'effraie, ces gens me font peur.
Pourtant, je suis d'accord avec Cinci pour ça. je voudrais faire cesser l'alternance.. j'ai envie de voter F. Bayrou.... hors clivage D/G.. mais j'ai peur aussi, si je ne fais pas le vote utile de créer le même résultat que ceux qui voteront MPL.. J'hésite donc entre le vote utile qui ferait barrage à la gauche et le vote que j'ai réellement envie de faire..
Revenir en haut Aller en bas
Cinci
Ami(e)
Ami(e)



MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Ven 16 Mar 2012 - 20:22

Espérance et lumière,

Pour l'instant, je ne sais pas qui vous êtes. Je suis trop largué (sourire)


@ DamienH

Je suis satisfait du moment qu'il ne se trouve pas d'attaque personnelle en réplique mais l'expression d'un point de vue, qui est bien ce que vous venez de faire aussi. Alors merci, donc, d'avoir su me livrer votre opinion d'une façon très naturelle. C'est reposant.
Revenir en haut Aller en bas
Cinci
Ami(e)
Ami(e)



MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Ven 16 Mar 2012 - 22:41

Pati,

Citation :
Bonjour Cinci.. je suis vraiment contente de vous revoir.. vous n'imaginez pas.. même si je ne suis pas toujours d'accord avec vous....


Merci.


Citation :
La gauche, avec tout ce qu'elle draine derrière elle (elle devra composer avec Mr Mélanchon entre autre), m'effraie, ces gens me font peur.

Je suis bien d'accord que le parti socialiste français est inquiétant à certains égards. Perso, je peux difficilement leur passer tout ce reniement de la défense des travailleurs locaux au profit des exploiteurs (non, ce n'est pas qu'un vulgaire préjugé) et ensuite cette alliance contre-nature avec ce ségrégationisme d'imams et l'ensemencement de mosquées partout sur le territoire. Je me mets dans la peau du Français moyen (et dessous surtout) : c'est comme recevoir baffes après baffes et par-dessus baffes. C'est insensé.

Citation :
J'hésite donc entre le vote utile qui ferait barrage à la gauche et le vote que j'ai réellement envie de faire..

Je comprends pour le barrage. Efficace ? Comment ? Tous unis derrière le président sortant ?

Il y a fort peu de différences entre les politiques sarkoziennes et ceux des nouveaux gauchistes de fin de siècle et porte tournante du XXIe. Une dispersion du vote entre cinq ou six candidats alternatifs fait fatalement le jeu aussi d'un Sarko ou d'un Hollande.

[...]

Oui, d'une certaine manière, faudrait-il que les Français se bouchent le nez et puis votent encore et encore pour Sarko ? Ce genre de situation où le vote devient captif est très propice à l'accroissement de corruption des édiles en place. Fâcheux.
Revenir en haut Aller en bas
Pati
Intime
Intime



MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Sam 17 Mar 2012 - 5:00

Peut être pas un accroissement de la corruption, mais ce qui me parait certain, c'est que si au second tour, on vote contre quelqu'un et pas pour quelqu'un comme pour le vote Chirac, par exemple, et bien les français ne seront pas heureux.. pour qu'un pays soit heureux, à mon sens, il faut qu'il vote pour quelqu'un et pas contre quelqu'un.. (frustrations, mauvais sentiments....)
Entre deux maux, il faut choisir le moindre.. et ici, vraiment, Sarko est moindre que le ps.. au delà de l'islamophillie, ce qu'il veut faire avec les pme ne me dit rien qui vaille.. Je crois qu'il faut faire barrage à cette gauche molligasse et caviar, et à la droite extrême.. mais là, je n'en rajoute pas (même si ici ce n'est pas la cité, je ne veux en aucun cas mettre les personnes de la modération en mauvaise posture.)
Que reste-t-il ?? les petits candidats, comme on dit.. on a l'impression que tout est fait pour les évincer (avoir choisi Eva Joly à la place de mr Hulot me semble être complètement aberrant : sans doute une volonté claire d'aller vers l'échec). Mme Boutin ma plaisait bien, mais elle a préféré faire ce que j'ai dit plus haut.. c'est d'ailleurs tout à son honneur.. (barrage à la gauche) et de l'intérieur, elle pourra toujours défendre ses valeurs..(qui sont pour la plupart, je l'avoue un peu les miennes aussi) je ne vois pas les autres.. à part Mélanchon qui dès le départ a fait du pied à Hollande.. le ps s'est clairement détaché du centre et s'est rapproché de Mr Mélanchon.. il l'a annoncé très clairement dès le départ.
Il ne reste que le quatrième homme.. hors clivage D/G, qui me parait une bonne alternative.. et il est vrai que je défends depuis longtemps ses couleurs.. peut être aussi qu'il ramassera les voix des personnes de gauche qui n'aiment pas vraiment Hollande;. mais là, je n'en suis pas vraiment convaincue.. la gauche, en général agit comme un rouleau compresseur, et ramasse tout ce qu'elle peut..
Sarko.. toutes ses histoires avec sa femme, son ex femme, sa maîtresse, sa future femme, puis sa nouvelle femme, vraiment, tout cela m'a un peu déçue d'un président.. Il est vrai aussi qu'à un moment je ne me suis pas du tout sentie représentée par cet homme.. D'un autre côté, il a quand même passé une crise assez importante, et on peut aussi lui laisser de bénéfice du doute. Et puis revoir Sarko pour éviter Hollande, je dirais oui, parce que c'est un moindre mal..
Je dis cela et pourtant, je suis encartée Orange, mais là, j'ai envie de dire que je vois un tel danger au loin que j'hésite.. je l'avoue..
Revenir en haut Aller en bas
Teano-Claire
Nouveau
Nouveau
avatar


MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Sam 17 Mar 2012 - 5:48

Bonjour à tous,

De mon point de vue, il y a une imposture insupportable chez Hollande : dans son propos, il ne le dit pas clairement mais il va nous ressusciter le Président de la 4ème république. Vous savez, celui qui inaugurait les chrysanthèmes. il ne fera rien, ne décidera rien, ne tranchera rien, ne prendra position sur rien. Il laissera faire Martine Aubry.

Voilà pourquoi je ne voterai pas Hollande (plus toutes les raisons invoquées plus haut par les uns et les autres et auxquelles je souscris à des degrés divers).
Revenir en haut Aller en bas
Pati
Intime
Intime



MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Sam 17 Mar 2012 - 5:55

abolument !! et Mme Aubry, alors là, c'est pour moi une réelle calamité..
mais bien sûr, ce n'est qu'un avis personnel.
Revenir en haut Aller en bas
kerniou
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Sam 17 Mar 2012 - 6:14

Le problème est que le pouvoir est aux mains de la finance, ce qui ne laisse que peu de marge de manoeuvre aux gouvernements. Ils ne peuvent changer la politique mais seulement y imprimer des inflexions. Je souhaite ardemment que la situation des plus défavorisés d'entre nous soit prise en considération. Je trouve insupportable de les présenter comme des profiteurs alors qu'ils se confrontent au chômage, au prix des loyers et à l'exclusion.
Revenir en haut Aller en bas
lambic
Banni
Banni
avatar


MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Sam 17 Mar 2012 - 6:21

Essayez de vous imaginer le tandem "Hollande/Aubry" à la tête de notre pays en mai prochain !

Un drame, une véritable calamité et la faillite assurée avant la fin de l'année 2012....
Revenir en haut Aller en bas
Pati
Intime
Intime



MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Sam 17 Mar 2012 - 7:33

Le tandem Hollande Aubry.. on nage ici en plein cauchemar.
Je ne suis pas contre les restau hallal, il existe des restau cachères.. je ne suis pas contre la viande hallal encore qu'il y ait une immense différence entre le halal et le cacher (au niveau du respect de l'animal), mais par contre, je n'accepte pas que dans certains quick, mac do, restau, boucheries.. les gens qui s'en fichent complètement du cacher ou du hallal ne puissent trouver du jambon ou du bacon.. je n'en avalerai jamais, c'est clair, mais tout ne monde n'est pas comme moi, et je pense qu'il s'agit tout simplement d'une question de respect de l'autre.... nous vivons dans un pays où l'histoire est chrétienne, et je n'accepte pas qu'on essaye de changer l'histoire de la France...
Pour moi, ne plus voir de porc dans les restau ou les boucheries ni cachères ni hallal, c'est un déni de l'histoire de France..
les repas dans les écoles c'est pareil. Nous nous sommes bien débrouillé pendant toute notre scolarité.. et on a ennuyé personne. il n'y avait ni repas cachère ni repas hallal.. je n'accepte pas que tout change ainsi.. et tout ça, c'est le combat de mme Aubry.....

J'ai vu hier les restau du coeur.. juste après les chansons, il y a eu l'émission qui nous a montré un peu les personnes qui avaient besoin de manger, de se loger, de bosser;. J'ai trouvé tout cela catastrophique.. comment peut on accepter que des personnes puissent encore aujourd'hui dormir dans leur voiture ?? je ne trouve cependant aucune proposition d'aucun politique quand aux logements.. pourtant, de nombreux apparts sont vides et appartiennent à des administrations.... la sécu par exemple est propriétaire de nombreux locaux inutilisés.. entre autre... des sommes colossales sont utilisées pour des locaux hors normes pour la sécu, pour les centres des impôts .. etc.. il y a un trop grand décalage.. mais aucun politique n'en parle..
je suis vraiment déçue de la politique telle qu'elle est vécue ici en France.. mais je pense qu'ailleurs, c'est pareil.. la solution ?? je ne la connais pas....
Revenir en haut Aller en bas
Pati
Intime
Intime



MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Sam 17 Mar 2012 - 7:38

heu !!! j'ai des positions assez tranchées.. pardon à la modération..
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Sam 17 Mar 2012 - 14:59

Non pati... je vous remercie pour le si grand respect que vous portez aux traditions chrétiennes... c'est très rafraîchissant !

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
lambic
Banni
Banni
avatar


MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Dim 18 Mar 2012 - 6:01

Pati a écrit:
Le tandem Hollande Aubry.. on nage ici en plein cauchemar.
...aucun politique n'en parle (du logement)..
je suis vraiment déçue de la politique telle qu'elle est vécue ici en France.. mais je pense qu'ailleurs, c'est pareil.. la solution ?? je ne la connais pas....

Je pense qu'en France c'est pire à cause d'une immigration débridée aussi bien légale que clandestine. Nos nombreuses "allocs" attirent énormément de monde de tous les pays pauvres.

Si vous construisez des tas de logements ou si vous mettez les vides à disposition, ce sera "un appel d'air" considérable et cela va décupler ce problème déjà insoluble...Déjà les HLM actuels sont attribués en priorité à la "diversité"....
Revenir en haut Aller en bas
Pati
Intime
Intime



MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Dim 18 Mar 2012 - 6:40

lambic a écrit:


Si vous construisez des tas de logements ou si vous mettez les vides à disposition, ce sera "un appel d'air" considérable et cela va décupler ce problème déjà insoluble...Déjà les HLM actuels sont attribués en priorité à la "diversité"....

Je sais bien.. et c'est un très gros problème, mais le fait est qu'il existe actuellement des personnes qui ne sont plus en mesure d'assumer un quotidien, et la dégringolade va très vite.. une perte d'emploi, et tout risque de basculer rapidement. Ouvrir pour ces personnes des locaux vides serait à mon avis un bien.. un prêtre il n'y a pas longtemps a ouvert son église.. c'est quand même une énormité, ça !! qu'il y ait eu un tel besoin, que les administrations n'aient pas réagi, qu'il ait fait si froid, et que l'administration française n'aie toujours rien fait, pour qu'au final ce soit un homme d'église qui ouvre ses portes.... un homme au demeurant que je trouve merveilleux, et plus encore.

Il n'y a pas que les alloc qui attirent le monde.. il y a aussi la cmu et pas mal d'autres choses... on ne peut pas avoir accepté l'entrée en France de tous ces gens, pour les traiter ensuite d'une façon ignoble.. le pb doit être géré en amont..
comment ?? je n'en sais toujours rien.
Revenir en haut Aller en bas
kerniou
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Dim 18 Mar 2012 - 14:44

En ce qui concerne la viande hallal ou cachère, les abattoirs trouvent leur compte dans le fait de ne pas étourdir les animaux, c'est moins contraignant pour eux et en plus, ils gagnent du temps. Comme le temps c'est de l'argent, la boucle est bouclée. Je dirais qu'il ne faudrait peut-être pas mettre l'abattage contrôlé hallal et cachère avec les rituels sur le même plan que l'abattage à la va -vite.
Revenir en haut Aller en bas
le gyrovague
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Dim 18 Mar 2012 - 17:49

Le problème majeur de notre beau pays est que sa classe politique actuelle est d'une navrante médiocrité par sa volonté de recherche du consensus à tout prix de la part de ses représentants (de droite comme de gauche).

L'on sent très nettement l'emprise toujours plus grande des élites financières d'une part, et de cette Europe administrative au fonctionnement de plus en plus sovietoïde d'autre part, sur la classe politique qui n'ose plus déroger aux diktats imposés par ces puissantes sphères d'influence.

La gauche comme la droite ne défendent plus le peuple mais, sous l'effet de la crise financière, celui-ci s'en aperçoit enfin d'où la montée inexorable du vote radical.

L'U.M.P. comme le P.S. sont des partis à bout de souffle car le peuple sait désormais que ces deux partis n'ont plus aucune marge de manœuvre politique et se contentent d'enregistrer à l'Assemblée Nationale les lois décidées à Bruxelles.

Nicolas Sarkozy a perdu toute crédibilité politique car il est désormais l'homme des promesses non tenues, des renoncements et, pire encore, des forfaitures (en refusant, par exemple, de respecter le vote souverain du peuple français qui avait rejeté par référendum le projet de constitution européenne en faisant ratifier le traité de Lisbonne (ersatz du projet de constitution européenne) par la voie parlementaire et donc, dans le dos du peuple).

Que penser d'un homme qui promet au peuple le recours au référendum et qui pourtant bafoue ces mêmes référendums quand le résultat ne lui convient pas ?

Pourquoi n'a t-il pas, il y a quelques semaines de cela, eu recours au référendum afin de proposer le traité budgétaire européen comme s'apprête à le faire l'Irlande ?

Quant à François Hollande, c'est tout d'abord, sur un plan personnel, un médiocre orateur qui surjoue en ne faisant que crier du début jusqu'à la fin de ses discours ce qui ne fait que le desservir. De plus, le Parti Socialiste est devenu une caste de privilégiés et de notables qui ne défend plus, depuis longtemps déjà, les intérêts du "petit peuple" et qui, sur le plan moral et ethique, "surfe" de plus en plus sur toutes les revendications les plus folles (sans vilain jeu de mots smilee ) des lobbys les plus radicaux.

A mon avis, Marine Le Pen comme Jean-Luc Mélenchon, même s'ils ne seront pas élus, vont être les grands gagnants de cette élection présidentielle et nous allons assister pour les élections législatives qui suivent l'élection présidentielle, à une recomposition totale de la vie politique de notre pays autour de ces deux pôles à la fois radicaux et opposés.

Revenir en haut Aller en bas
lambic
Banni
Banni
avatar


MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Lun 19 Mar 2012 - 6:10

Pati a écrit:
.

Il n'y a pas que les alloc qui attirent le monde.. il y a aussi la cmu et pas mal d'autres choses... on ne peut pas avoir accepté l'entrée en France de tous ces gens, pour les traiter ensuite d'une façon ignoble.. le pb doit être géré en amont..
comment ?? je n'en sais toujours rien.

Oui, c'est "en amont" qu'il faut traiter ce problème de plus en plus aigu. Mais les pays concernés d'où viennent les immigrés sont eux-mêmes trop contents de s'en débarrasser. C'est donc AUX FRONTIERES qu'il faut les refouler, frontières de l'Europe d'abord (mais il y a plein de pays laxistes) et si ce la ne suffit pas aux frontières nationales. Donc beaucoup de douaniers et de policiers mais avec quel argent ? C'est là tout le problème et c'est vrai qu'il est très difficilement soluble...

Comme toujours en France, on attend et on ne fait rien car ce n'est pas politiquement correct (gauche bobo...)
Revenir en haut Aller en bas
kerniou
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   Lun 19 Mar 2012 - 7:38

Je pense que les frontières de l'Europe devraient être gardées par tous les européens et non seulement par les pays frontaliers qui n'ont pas toujours les moyens ou la motivation de surveiller les frontières. Peut-être pourrait-il y avoir un groupe européen constitué par les actuels douaniers de chaque pays ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Politique en France : le grand déballage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Politique en France : le grand déballage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La sagesse de Salomon :: Sujets divers-
Sauter vers: