Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 LE DIVORCE

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rafael
Nouveau
Nouveau
Rafael


LE DIVORCE Empty
MessageSujet: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeSam 23 Juin 2007 - 9:21

je trouve que c'est pas juste que des parents sont divorcés. Dans ma classe presque tous les enfants ont des parents divorcés...


je trouve ça triste.


rafael Sad pale
Revenir en haut Aller en bas
rachel
Suspendu
Suspendu



LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeSam 23 Juin 2007 - 9:40

Bonjour petit rafaël.
Tes interventions me font plaisir.

Eh oui les adultes ne savent plus s'entendre,se marient trop vite,ou bien ne se marient pas du tout,se séparent et les enfants sont malheureux.

Tu as de la chance d'avoir un papa et une maman et ta soeur.
Revenir en haut Aller en bas
Alice
Intime
Intime
Alice


LE DIVORCE Empty
MessageSujet: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeSam 23 Juin 2007 - 11:44

Bonjour Rafael !

C'est normal que tu sois triste pour tes amis de classe. Sad
Tu as des parents chrétiens qui t'aiment et pour qui c'est important la vie de famille.I love you

Tu voudrais que tes amis soient heureux comme toi mais hélas ce n'est pas toujours possible pour toutes sortes de raisons que nous ne connaissons pas, voilà pourquoi il est si important de prier pour tes amis et leurs parents.
Tes petits amis n'ont pas eu la même chance que toi. Il faut aussi remercier Le petit Jésus de t'avoir donné de si bons parents.cheers

A bientôt cher petit homme

Alice
Revenir en haut Aller en bas
Angéline
Ami(e)
Ami(e)
Angéline


LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeMar 29 Déc 2009 - 13:36

C'est une maman divorcée qui te parle (en fait, à mon grand bonheur, mon mariage a été dissous, les adultes comprendront!)

Oui, c'est très triste ; tu sais, les grands ne font pas toujours le bon choix. On croit aimer et on se rend compte qu'on s'est trompé.

Le papa de mes filles n'était pas gentil du tout, il nous faisait du mal, il nous faisait pleurer.

Alors, c'était mieux de le quitter : maintenant, on n'a plus mal, on ne pleure plus. A la place d'un papa comme ça, on a une gentille mamie avec nous.

Et je suis tellement contente quand les enfants ont un papa et une maman qui s'aiment et qui les aiment.

Tu vois mon avatar : pour moi, c'est le modèle du papa et de la maman parfaits, Louis et Zélie Martin, les parents de la petite Thérèse. Il y a heureusement encore à notre époque des parents tout aussi merveilleux!
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Modératrice
Modératrice
Françoise


LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeMar 29 Déc 2009 - 15:43

C'est très émouvant ce que tu viens d'écrire Angéline I love you

____________________
"Si mon âme se désole je me souviens de toi mon Dieu"
Revenir en haut Aller en bas
Poverello
Nouveau
Nouveau
Poverello


LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeDim 3 Jan 2010 - 12:10

L'éclatement des familles est une véritable plaie.

Notre société a voulue se libérer du joug de la loi divine, elle vie maintenant sous la tyrannie de la loi de l'enfer et ceux qui en font les frais se sont les enfants
Revenir en haut Aller en bas
Cessounette
Martyr du forum
Martyr du forum
Cessounette


LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeMar 12 Jan 2010 - 13:27

Bonjour à tous,

Mes parents ont divorcé il y a bien longtemps (j'avais dans les 3 ans).

Je pensais l'avoir bien vécu, car toute ma famille a fait en sorte que tout se passe pour le mieux : je suis allée vivre chez ma grand-mère pendant que mes parents réglaient les détails de la séparation, puis ma mère et moi avons déménagé.
Je ne sais plus ce qui m'a été dit à l'époque, toujours est-il que je ne me suis jamais sentie coupable de quoi que ce soit, on a même réussi à me faire croire que la situation était normale : dans ma tête, à l'époque, les couples se formaient, décidaient combien d'enfants ils souhaitaient avoir, puis divorçaient ensuite... lol!

Même l'histoire de la Sainte Famille était totalement déformée dans mon esprit, pour s'ajuster à ma situation familiale : je croyais que Marie s'était mariée avec Dieu, qu'ils avaient eu Jésus, puis qu'ils avaient divorcé et que Marie s'était remariée avec Joseph ! Suspect (bien sûr, j'ai rectifié après)

Aujourd'hui, je réalise que le divorce de mes parents m'a fait plus de mal que je ne croyais, car il m'a toujours manqué une figure paternelle, mais d'un autre côté je suis devenue (certainement parce que cela m'a manqué) une fervente partisane du mariage (même si mon conjoint ne l'est pas, lui), et objectivement je trouve que mes parents s'entendent beaucoup mieux depuis qu'ils ne sont plus ensemble...

Je n'aime pas l'idée du divorce, mais j'ai vu l'exemple (toujours dans ma famille), où des parents sont restés ensemble jusqu'à ce que les enfants aient quitté la maison : pas une bonne idée non plus, l'ambiance était détestable, toujours tendue.


Dernière édition par Cessounette le Mer 13 Jan 2010 - 9:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Modératrice
Modératrice
Françoise


LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeMar 12 Jan 2010 - 23:17

Cessounette a écrit:
toujours est-il que je ne me suis jamais sentie coupable de quoi que ce soit
ça veut dire que tes parents on eu l'intelligence du coeur, (tes grand-parents aussi) de vouloir te préserver des tourments de ce cataclysme; en évitant toute discussion stérile (surtout en ta présence). Ils t'ont certainement expliqué qu'ils t'aimaient malgré tout et que tu n'étais pas responsable de leur séparation.
Cessounette a écrit:


Même l'histoire de la Sainte Famille était totalement déformée dans mon esprit, pour s'ajuster à ma situation familiale : je croyais que Marie s'était mariée avec Dieu, qu'ils avaient eu Jésus, puis qu'ils avaient divorcé et que Marie s'était remariée avec Joseph ! Suspect (bien sûr, j'ai rectifié après)
comme quoi la représentation du divin se calque sur celle qu'on se fait de nos parents dès la petite enfance!
Cessounette a écrit:

Aujourd'hui, je réalise que le divorce de mes parents m'a fait plus de mal que je ne croyais, car il m'a toujours manqué une figure paternelle
Oui, beaucoup d'évènements dans notre vie, contribuent à masquer ou modifier l'image du père. D'où la mauvaise représentation de Dieu que l'on se fait, ou au contraire la quête infinie de son amour, le sachant présent au milieu de nous.
Cessounette a écrit:


Je n'aime pas l'idée du divorce, mais j'ai vu l'exemple (toujours dans ma famille), où des parents sont restés ensemble jusqu'à ce que les enfants aient quitté la maison : pas une bonne idée non plus, l'ambiance était détestable, toujours tendue.
Quand il n'y a plus d'amour, quand le dialogue n'est plus possible, la séparation peut être un moindre mal pour chacun des membres de la famille. J'ai mis plusieurs années à me l'avouer, à l'accepter et cette confusion a bien faillit m'entraîner dans l'auto destruction.

Aimer en vérité est difficile. Être fidèle, c'est donner tout son amour chaque jour, il ne suffit pas d'éviter l'adultère; cela implique des changements: la fidélité n'est pas conservatrice, elle est inventive.
Tou au long de la vie du couple, il sera nécessaire de trouver de nouvelles manières d'exprimer et de partager son amour. C'est la communication sur l'essentiel qui permet d'avoir envie de rester ensemble: on peut alors résoudre les conflits par le dialogue et le pardon. Il n'est jamais trop tard pour apprendre ou progresser dans ce domaine. Mais parfois le couple ne parvient pas à surmonter ses difficultés et finit pas se séparer.

Si les conjoints acceptent de se remettre en cause et de dialoguer après un adultère ou autre blessure; quand il y a encore de l'amour et que le dialogue est toujours possible, ils peuvent décider de repartir sur de nouvelles bases. Le pardon est alors une condition indispensable. Pardonner, c'est choisir de redonner son amour à neuf, de faire de nouveau confiance à l'autre.
Le conseil conjugal est une aide précieuse pour libérer la parole entre conjoints, pour leur faire exprimer leur malaise, leurs attentes, leurs besoins... Ce n'est pas pour autant une solution miracle.

Bon, j'ai été un peu envahissante sur ta réponse à Cécile, je me suis aussi un peu égarée du sujet.
Aussi, je me souviens Cessounette, que tu nous avais demandé il y a un petit moment de cela, de prier pour que ton conjoint accepte l'idée du mariage.
Confions le à nouveau, dans une union de prière à Marie et Joseph, afin qu'ils lui présentent une tout autre vision du sacrement du mariage.

Avec affection,

Françoise

____________________
"Si mon âme se désole je me souviens de toi mon Dieu"
Revenir en haut Aller en bas
Cessounette
Martyr du forum
Martyr du forum
Cessounette


LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeMer 13 Jan 2010 - 9:04

Bonjour ma chère Françoise,

Mais non, tu n'as pas été envahissante, au contraire tu as dit des choses très vraies...

Je te remercie par avance de tes prières pour que je me marie... Même si je désespère un peu...
Revenir en haut Aller en bas
levergero
Banni
Banni
levergero


LE DIVORCE Empty
MessageSujet: les divorcés-remariés -   LE DIVORCE Icon_minitimeSam 13 Nov 2010 - 11:39

Oui, le divorce est très difficile à supporter pour les enfants d'un couple qui s'est déchiré en leur présence.

Aussi, pour le conjoint qui en est la victime quand l'autre en est le responsable pour faute caractérisée, généralement l'adultère.

Si le conjoint victime se remarie pour essayer de retrouver le bonheur, voilà une double-peine qui se profile pour lui : l'interdiction de communier !

Les DRM sont des pestiférés pour l'Eglise catholique romaine, la seule d'ailleurs à avoir cette position d'une rigidité insoutenable....Et les papes successifs n'en veulent pas démordre selon l'adage "ce que Dieu a uni les hommes ne peuvent le défaire"...

Heureusement, certains prêtres plus tolérants que d'autres ferment les yeux et donne la communion. Ce sont des prêtres intelligents.

Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
Invité
Invité



LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeSam 13 Nov 2010 - 13:24

Citation :
Les DRM sont des pestiférés pour l'Eglise catholique romaine, la seule d'ailleurs à avoir cette position d'une rigidité insoutenable....Et les papes successifs n'en veulent pas démordre selon l'adage "ce que Dieu a uni les hommes ne peuvent le défaire"...
Pardon ? Shocked
Les pestiférés n'entreraient pas dans une église, le cas des divorcés remariés doit se faire dans l'écoute, la charité fraternelle et le dialogue et ce n'est pas en insultant l'Eglise comme vous le faîtes que cela va résoudre leur problème.

Citation :
Ce sont des prêtres intelligents.
Ce n'est pas à un curé de fixer les lois du droit canon.

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
levergero
Banni
Banni
levergero


LE DIVORCE Empty
MessageSujet: les DRM   LE DIVORCE Icon_minitimeSam 13 Nov 2010 - 13:33

Monachorum a écrit:

Pardon ? Shocked
ce n'est pas en insultant l'Eglise comme vous le faîtes que cela va résoudre leur problème.

Citation :
Ce sont des prêtres intelligents.
Ce n'est pas à un curé de fixer les lois du droit canon.

Rolling Eyes

Je suis désolé, mais mon intention n'est pas du tout "d'insulter" l'Eglise comme vous l'écrivez injustement mais de signaler le problème aigu des DRM !

Quant aux prêtres, ils sont assez grands pour savoir ce qui est le mieux pour leurs paroissiens qu'ils connaissent...
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
Invité
Invité



LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeSam 13 Nov 2010 - 14:06

Je vous invite à vous relire et je vous signale quand même que les braves curés sont soumis à une discipline (eux aussi).
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Modératrice
Modératrice
Françoise


LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeSam 13 Nov 2010 - 15:14

Bonsoir chers tous, je suis directement concernée par cet épineux problème et ne souhaite pas rentrer dans le sujet.
Pardon, mais je ne m'en sens pas le courage...je vous aime quand même et vous "écouterai" avec plaisir. Faites vous plaisir et ne vous inquiétez pas pour moi.

Amitiés fraternelles,

Françoise I love you I love you I love you

____________________
"Si mon âme se désole je me souviens de toi mon Dieu"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeSam 13 Nov 2010 - 15:37

Françoise a écrit:
Bonsoir chers tous, je suis directement concernée par cet épineux problème et ne souhaite pas rentrer dans le sujet.
Pardon, mais je ne m'en sens pas le courage...je vous aime quand même et vous "écouterai" avec plaisir. Faites vous plaisir et ne vous inquiétez pas pour moi.

Amitiés fraternelles,

Françoise I love you I love you I love you
C'est un douloureux problème et il n'est pas question de "se faire plaisir" ma chère sœur. clindoeil
Il ne faut pas tirer à boulet rouge sur l'Eglise comme j'ai pu le lire ici, il s'agit d'accueillir dans la charité nos frères et soeurs qui vivent ça et qui sont démunis face à quelque chose qui les dépassent.

Je pense à toi justement sur ce sujet et je prie pour toi. Je t'embrasse Françoise.
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Modératrice
Modératrice
Françoise


LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeSam 13 Nov 2010 - 15:47

Moi aussi je t'embrasse bien fort!!
Very Happy

____________________
"Si mon âme se désole je me souviens de toi mon Dieu"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeSam 13 Nov 2010 - 15:51

Je vous propose quelque chose d'ailleurs : demain, quand vous irez à la Messe, faîtes une prière spéciale pour tous les couples, pour ceux qui s'aiment et pour ceux qui se désunissent et qui sont dans la souffrance.

Je vais le faire et merci pour eux. clindoeil
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Modératrice
Modératrice
Françoise


LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeSam 13 Nov 2010 - 16:01

Super Laurent; tu es un amour bisou

Cela sera fait!!

____________________
"Si mon âme se désole je me souviens de toi mon Dieu"
Revenir en haut Aller en bas
DavidB
Martyr du forum
Martyr du forum
DavidB


LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeSam 13 Nov 2010 - 17:55

levergero a écrit:

Et les papes successifs n'en veulent pas démordre selon l'adage "ce que Dieu a uni les hommes ne peuvent le défaire"...


Mais il ne s'agit pas d'un adage, mais de la Parole même du Christ, troisième personne de la Trinité, donc Dieu.

Maintenant, si quelqu'un trouve que Jésus n'est pas intelligent, ni tolérant, ni supportable, que celui-ci sache que Jésus ne force personne à Le suivre, mais Jésus a tracé des balises claires de l'amour qu'il attend, et il s'agit d'un amour exigent qui fait passer par la porte étroite... Et pourtant, du temps de Jésus, des divorcés remariés et des adultères, il y en avait. Jésus a même pardonné à une d'entre elle, et Jésus dans son manque de charité, de compréhension ou son entêtement sans doute, lui a dit d'aller et de NE PLUS pécher... Non mais, et on se demande pour qui se prennent les papes qui rappellent ces mêmes paroles de Jésus Lui-Même... pourtant, la cause du divorce, Jésus l'a explicitement nommée : "C'est à cause de votre dureté de coeur". Alors, je ne dis pas à quel degré, je ne dis pas que c'est facile, je ne suis même pas certain que ce soit toujours seulement possible de respecter parfaitement ses voeux de mariage. Mais j'en suis persuadé, les papes ne PEUVENT PAS dire autre chose que ce qu'ils disent en ce moment, que ça plaise ou non... Les papes aussi sont soumis, ils sont soumis à Dieu. D'où leurs positions.
Revenir en haut Aller en bas
Séverine
Nouveau
Nouveau



LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeSam 13 Nov 2010 - 18:21

Bonjour Rafaël, tu as raison, certains de tes amis connaissent des peines et des moments pénibles... Tu peux les aider en les soutenant, en discutant aussi avec eux quand ils sont tristes.

Quand on est adulte on a plein d'idées en tête, plein de rêves aussi, on rencontre quelqu'un et on échange nos idées et nos rêves... On pense avoir les mêmes, on se dit que c'est magique. Mais parfois certaines personnes changent, et c'est normal, on a beau être "grands" on continue à grandir, à évoluer, et d'autres changent différemment. Parfois encore au départ, on n'a pas vu les grandes différences qui nous séparent car on voit trop ces rêves communs pour s'intéresser aux autres choses.

Alors parfois les routes se séparent, certains choisissent de continuer à vivre ensemble, de s'asseoir sur leurs rêves, d'élever les enfants, de trouver d'autres rêves et peuvent même être heureux malgré certains renoncements et certains sont trop malheureux pour y arriver. Alors ils doivent partir. C'est dur pour tout le monde. Même pour celui qui part car il sait qu'en prenant cette décision il fera souffrir son conjoint et ses enfants.

Passé un temps de conflit chacun pourra retrouver une vie plus agréable, même si une page est définitivement tournée.

levergero a écrit:
Aussi, pour le conjoint qui en est la victime quand l'autre en est le responsable pour faute caractérisée, généralement l'adultère.

Je trouve ça gênant de vouloir juger une relation de couple. Je pense qu'un couple qui ne fonctionne pas est généralement dû à un manque d'entente des partenaires, pas à une "faute" d'un des partenaires. La "faute" est la conséquence d'un dysfonctionnement de départ.

Quand la difficulté vient principalement de l'une des personnes, il y a souvent une cause derrière tout cela qu'on peut traiter pour sauver la personne et par suite son couple. (Je pense à un mari alcoolique, à une femme dépressive...)

Mais quand l'adultère survient c'est que quelque part le couple appartient déjà au passé dans l'esprit d'un des deux partenaires. Le divorce ne vient qu'officialiser...

Merci DavidB pour votre remarque... Elle me fait penser que je devrais relire mes voeux de mariage, depuis le temps je ne sais même plus ce que nous y avions noté !

Évidemment que c'est difficile certains jours ! Sans m'étendre sur le sujet mon mari a fait une dépression et est devenu alcoolique... Si nous avions été en "union libre" ou si nous n'avions pas eu cette idée nette au départ que se marier à l'église était indissoluble (pourtant nous étions très éloignés de l'Eglise à ce moment) j'aurais peut-être jeté l'éponge malgré les enfants. Et nous n'aurions jamais connu le bonheur que nous vivons actuellement I love you (mon mari est sobre et milite depuis dans une association d'anciens buveurs)
Revenir en haut Aller en bas
DavidB
Martyr du forum
Martyr du forum
DavidB


LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeSam 13 Nov 2010 - 20:29

Séverine a écrit:
Bonjour Rafaël, tu as raison, certains de tes amis connaissent des peines et des moments pénibles... Tu peux les aider en les soutenant, en discutant aussi avec eux quand ils sont tristes.

Quand on est adulte on a plein d'idées en tête, plein de rêves aussi, on rencontre quelqu'un et on échange nos idées et nos rêves... On pense avoir les mêmes, on se dit que c'est magique. Mais parfois certaines personnes changent, et c'est normal, on a beau être "grands" on continue à grandir, à évoluer, et d'autres changent différemment. Parfois encore au départ, on n'a pas vu les grandes différences qui nous séparent car on voit trop ces rêves communs pour s'intéresser aux autres choses.

Alors parfois les routes se séparent, certains choisissent de continuer à vivre ensemble, de s'asseoir sur leurs rêves, d'élever les enfants, de trouver d'autres rêves et peuvent même être heureux malgré certains renoncements et certains sont trop malheureux pour y arriver. Alors ils doivent partir. C'est dur pour tout le monde. Même pour celui qui part car il sait qu'en prenant cette décision il fera souffrir son conjoint et ses enfants.

Passé un temps de conflit chacun pourra retrouver une vie plus agréable, même si une page est définitivement tournée.

levergero a écrit:
Aussi, pour le conjoint qui en est la victime quand l'autre en est le responsable pour faute caractérisée, généralement l'adultère.

Je trouve ça gênant de vouloir juger une relation de couple. Je pense qu'un couple qui ne fonctionne pas est généralement dû à un manque d'entente des partenaires, pas à une "faute" d'un des partenaires. La "faute" est la conséquence d'un dysfonctionnement de départ.

Quand la difficulté vient principalement de l'une des personnes, il y a souvent une cause derrière tout cela qu'on peut traiter pour sauver la personne et par suite son couple. (Je pense à un mari alcoolique, à une femme dépressive...)

Mais quand l'adultère survient c'est que quelque part le couple appartient déjà au passé dans l'esprit d'un des deux partenaires. Le divorce ne vient qu'officialiser...

Merci DavidB pour votre remarque... Elle me fait penser que je devrais relire mes voeux de mariage, depuis le temps je ne sais même plus ce que nous y avions noté !

Évidemment que c'est difficile certains jours ! Sans m'étendre sur le sujet mon mari a fait une dépression et est devenu alcoolique... Si nous avions été en "union libre" ou si nous n'avions pas eu cette idée nette au départ que se marier à l'église était indissoluble (pourtant nous étions très éloignés de l'Eglise à ce moment) j'aurais peut-être jeté l'éponge malgré les enfants. Et nous n'aurions jamais connu le bonheur que nous vivons actuellement I love you (mon mari est sobre et milite depuis dans une association d'anciens buveurs)

Je trouve vraiment intéressante votre façon de répondre Séverine,

vous m'avez l'air d'une femme très enracinée. en tout cas c'est un beau témoignage. On aimerait bien que tous reçoivent une telle grâce.
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Modératrice
Modératrice
Françoise


LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeSam 13 Nov 2010 - 21:06

Chère Séverine, je rends grâce au Seigneur pour la force que votre couple à trouvé dans le sacrement du mariage.
Bravo à votre époux! j'ai eu beaucoup de plaisir à vous lire I love you ;

Françoise

____________________
"Si mon âme se désole je me souviens de toi mon Dieu"
Revenir en haut Aller en bas
DamienH
Martyr du forum
Martyr du forum
DamienH


LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeLun 15 Nov 2010 - 4:13

Bonjour à tous,

je suis issu d'un couple divorcé (à mes 3 ans) et j'ai eu toute ma vie une vision fonctionnelle du couple. Quand la "fonction" n'est plus assurée, ou ne satisfait plus l'une des partie au couple, ce dernier était donc dissolu. C'était ma façon de voir, et je valorisais même le courage et le bon sens de celui qui le premier, face à une perte de sens, mettait fin à l'union.
Bien évidemment, les choses ont changé, avec ma conversion.

Je ne vois plus le couple comme une association "fonctionnelle", mais comme une union sacrée. Les aspects "fonctionnels", pratiques, psychologiques, émotionnels, (amour, confort, complicité, entraide, libido...) sont à mon sens des conséquences, des épiphénomènes d'un noyau sacré. Je parle bien entendu d'une rencontre sur un plan émotionnel et spirituel, validée et ancrée dans ce sacré par... le sacrement du mariage.

Da là, découle donc mon raisonnement : comme Séverine, dont j'apprécie énormément l'énergie positive et la fraîcheur communicative, je pense que quand les "épiphénomènes" virent vinaigre, que le couple prend l'eau, que la fatigue et/ou la colère s'installent, l'effet de ce ferment sacré, de ce ciment invisible mais bien là, se fait sentir. Y retourner voir consciemment est bien entendu une excellente chose, mais on ne peut le faire que quand on y pense... alors que "ça" agit déjà hors de notre volonté, de notre envie. Des choses invisibles, hors du champ de notre conscience, des choses "autres", c'est à dire "qui ne sont pas nous" sont mobilisées par ce sacré, sont engagées par ce sacrement. Or, le monde invisible possède des règles extrêmement précises, et tout engagement se fait dans un cadre et avec des lois, des limitations.
Ceci m'amène à votre point de vue, cher Leverego. Je ne condamne pas une seule seconde des divorcés, et ne supporte pas l'idée d'une condamnation (surtout venant de catholiques et mieux, de prêtres!). Leur échec et leur souffrance doivent être accueillis avec amour et fraternité. Mais ils demeurent soumis à ce corpus de règles qui viennent d'en haut, ou de dehors, et nul bon sens, nulle bonté pastorale ne peut les remettre en cause. Le sacré n'est pas bricollé par les hommes, en catimini, ni adapté à chacun, par des prêtres locaux. Tout le reste peut et doit l'être, mais pas ça. Mon avis, c'est qu'en donnant la communion à des personnes non habilitées à la recevoir, un prêtre les met en danger, et se met lui même en danger : c'est l'implacabilité de la loi.
Inversement, s'il les condamne, les regarde de haut ou les renvoie de son église, ce prêtre violerait aussi une règle sacrée inhérente à sa fonction, et sur un plan spirituel, une sanction ne manquerait pas de lui être administrée.
Revenir en haut Aller en bas
levergero
Banni
Banni
levergero


LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeLun 15 Nov 2010 - 4:48

Monachorum a écrit:

Il ne faut pas tirer à boulet rouge sur l'Eglise comme j'ai pu le lire ici, il s'agit d'accueillir dans la charité nos frères et soeurs qui vivent ça et qui sont démunis face à quelque chose qui les dépassent.


J'espère que ce n'est pas moi que vous visez.

Quant à accueillir "dans la charité" ceux qui vivent ces difficultés, qu'est-ce que vois entendez par là puisque vous confirmez avec force l'interdiction de la communion pour eux ? J'aimerais savoir (bien que ce ne soit pas mon cas personnel).


Une simple anecdote : Assez récemment Sarkozy assistait à Notre-Dame de Paris à des obsèques officielles et s'est présenté à la table de communion. C'est le cardinal André 23 lui-même qui lui a donné l' hostie alors qu'il est de notoriété publique qu'il a divorcé deux fois et s'est marié trois fois....Alors ? deux poids deux mesures selon que vous serez "pauvre" ou "riche" ?
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
DamienH
Martyr du forum
Martyr du forum
DamienH


LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitimeLun 15 Nov 2010 - 6:34

Citation :
Alors ? deux poids deux mesures selon que vous serez "pauvre" ou "riche" ?
Absolument. Distinction malsaine faite par les Hommes et qui sera sanctionnée par le monde spirituel... qui est déjà santionnée par le monde spirituel. Là, on touche au dévoiement total et public, au bafouement du sacré par le pourvoir.
Le démon (on en cause sur un autre sujet) a ses voies privilégiées : la peur, le découragement, le mensonge, la séduction... notre Nico national, en communiant (si ses mariages n'ont pas été duement dissolus) incarne les deux derniers. Mensonge : il y a des règles, et des conséquences à leur négation. Séduction : nul pouvoir terrestre ne permet cela, nul pseudo devoir de représentation médiatique ne justifie cela. Amoureux des paillettes, ne révez pas, aurais-je envie de dire : ce glamour de foire masque mal l'odeur du souffre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




LE DIVORCE Empty
MessageSujet: Re: LE DIVORCE   LE DIVORCE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LE DIVORCE
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La Galilée quotidienne :: Famille-
Sauter vers: