Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Mémoire de saint Barnabé, apôtre

Aller en bas 
AuteurMessage
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
boisvert


Mémoire de saint Barnabé, apôtre Empty
MessageSujet: Mémoire de saint Barnabé, apôtre   Mémoire de saint Barnabé, apôtre Icon_minitimeLun 10 Juin 2013 - 20:25

Livre des Actes des Apôtres 11,21b-26.13,1-3.
La puissance du Seigneur était avec eux : un grand nombre de gens devinrent croyants et se convertirent au Seigneur.
L'Église de Jérusalem entendit parler de tout cela, et l'on envoya Barnabé jusqu'à Antioche. A son arrivée, voyant les effets de la grâce de Dieu, il fut dans la joie. Il les exhortait tous à rester d'un cœur ferme attachés au Seigneur ; c'était un homme de valeur, rempli d'Esprit Saint et de foi. Une foule considérable adhéra au Seigneur.
Barnabé repartit pour aller à Tarse chercher Saul. Il le trouva et le ramena à Antioche.
Pendant toute une année, ils furent ensemble les hôtes de l'Église, ils instruisirent une foule considérable ; et c'est à Antioche que, pour la première fois, les disciples reçurent le nom de « chrétiens ».
Or il y avait dans cette Église d'Antioche des prophètes et des hommes chargés d'enseigner : Barnabé, Syméon surnommé Niger, Lucius de Cyrène, Manahène, ami d'enfance du prince Hérode, et Saul.
Un jour qu'ils célébraient le culte du Seigneur et qu'ils observaient un jeûne, l'Esprit Saint leur dit : « Détachez pour moi Barnabé et Saul en vue de l'œuvre à laquelle je les ai appelés. » Alors, après avoir jeûné et prié, et leur avoir imposé les mains, ils les laissèrent partir.


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 10,7-13.
Jésus disait aux douze Apôtres : " Sur votre route, proclamez que le Royaume des cieux est tout proche.
Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement.
Ne vous procurez ni or ni argent, ni petite monnaie pour en garder sur vous ;
ni sac pour la route, ni tunique de rechange, ni sandales, ni bâton. Car le travailleur mérite sa nourriture.
Dans chaque ville ou village où vous entrerez, informez-vous pour savoir qui est digne de vous accueillir, et restez chez lui jusqu'à votre départ.
En entrant dans la maison, saluez ceux qui l'habitent. Si cette maison en est digne, que votre paix vienne sur elle.
Si elle n'en est pas digne, que votre paix retourne vers vous.

Cy Aelf, Paris

Souvent, j'ai rencontré quelques difficultés à m'expliquer les exigences de Jésus lorsqu'il envoie les douze pour annoncer en Judée que le Royaume des cieux est proche. Pourquoi pas de petite monnaie, pourquoi pas même des sandales, ni un bâton (et pourtant, Seigneur, pour la marche comme un bâton est utile !)
Mais aujourd'hui, lorsque j'ai écouté et mis en rapport les faits et gestes et les déplacements de l'apôtre Barnabé, alors, oui, je comprends mieux !

Les hommes d'aujourd'hui sont curieux des extra-terrestres ? Eh bien, Barnabé, Paul et tous les autres furent des extra-terrestres au sens propre. Ils ont accompli de nombreuses voyages, séjourné dans des pays différents, supporté des refus, ils ont parlé et enseigné avec un langage tout particulier, ils ont accompli de nombreux signes, ils ont travaillé pour subvenir à leurs besoins et ils ne se sont jamais fixés nulle part. L'Esprit saint leur parle et les envoie ailleurs ? Aussitôt, ils se lèvent et repartent. Ce sont bien des humains, mais ils ne sont plus terrestres, ils sont déjà hors de ce monde.

Comme si j'avais besoin de m'en convaincre encore, je me suis souvenu de la Parole adressée à Nicodème - à qui Jésus avait dit : "Il vous faut naître de nouveau". Devant l'étonnement de celui-ci, Jésus avait ajouté : "Ne t'étonne pas de ce que je t'ai dit: il faut que vous naissiez de nouveau. Le vent souffle où il veut et tu entends sa voix; mais tu ne sais d'où il vient, ni où il va: ainsi en est-il de quiconque est né de l'Esprit."(Jn,3) En Barnabé, l'Eglise célèbre aujourd'hui ces hommes nés de nouveau et qui sont parmi nous, mais qui les remarque ? Car on croit les connaître, mais ils ne sont pas d'ici-bas.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
boisvert


Mémoire de saint Barnabé, apôtre Empty
MessageSujet: Re: Mémoire de saint Barnabé, apôtre   Mémoire de saint Barnabé, apôtre Icon_minitimeMer 12 Juin 2013 - 4:19

Extrait de l'homélie du Pape François


Pour le pape, le « mot-clé » des consignes données par Jésus est : « Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement » : « La prédication évangélique naît de la gratuité, de la stupeur du salut » qui est reçu « gratuitement » et doit donc être donné « gratuitement ».

Le pape a décrit deux signes qui montrent qu’un apôtre vit dans cette gratuité : la pauvreté et la capacité de louer.

« L’annonce de l’Evangile doit aller par la route de la pauvreté », a-t-il expliqué, c’est-à-dire que celui qui annonce n’a pas de richesse et ne recherche pas de richesse, il ne cherche pas non plus à « devenir organisateur, entrepreneur » : sa seule richesse est « le don qu’il a reçu, Dieu ».

D’autre part, « quand un apôtre ne vit pas cette gratuité, il perd la capacité de louer le Seigneur », a-t-il estimé. Louer le Seigneur « est essentiellement gratuit, c’est une oraison gratuite », le croyant « ne demande rien, il loue seulement ».

Au contraire, « une Eglise riche et une Eglise sans la gratuité de la louange », c’est une Eglise qui « vieillit », qui devient « une ONG », qui « n’a plus de vie ».

Non au prosélytisme

« C’est comme cela depuis le commencement », a rappelé le pape : « Saint Pierre n’avait pas de compte en banque et quand il a dû payer les impôts le Seigneur l’a envoyé en mer pêcher un poisson et trouver la monnaie à l’intérieur du poisson, pour payer. Philippe, quand il a trouvé le ministre de l’économie de la reine Candace, n’a pas pensé : ‘Ah, bien, faisons une organisation pour soutenir l’Evangile…’ Non ! Il n’a pas fait une ‘affaire’ avec lui: il a annoncé, il a baptisé et il s’en est allé ».

Le royaume de Dieu « est un don gratuit », a insisté le pape, dénonçant  « la tentation de puiser des forces ailleurs », alors que la « force » de l’annonce est « la gratuité de l’Evangile ».

« Dans l’Eglise il y a toujours eu cette tentation », qui fait passer l’annonce pour « du prosélytisme », a-t-il ajouté. Or le Seigneur « a invité à annoncer, pas à faire des prosélytes », ainsi que le disait aussi Benoît XVI: « l’Eglise grandit non par le prosélytisme, mais par attraction ».

Cette attraction vient du témoignage de « ceux qui, dans la gratuité, annoncent la gratuité du salut », a souligné le pape François : « tout est grâce. Tout. » Et si la grâce « est laissée de côté », alors « l’Evangile n’a pas d’efficacité ».

En conclusion, le pape a invité à demander « la grâce de reconnaître cette gratuité, ce don de Dieu » et « d’avancer dans la prédication évangélique avec cette gratuité ».

(11 juin 2013) © Innovative Media Inc.

Définition catholique du prosélytisme :

Désigne une insistance ardente, un zèle déployé par certaines personnes ou groupes en vue de rallier de nouveaux adeptes à une cause, une doctrine, un parti.

http://www.eglise.catholique.fr/ressources-annuaires/lexique/definition.html?lexiqueID=696&Expression=Pros%E9lytisme
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
 
Mémoire de saint Barnabé, apôtre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La cathédrale :: Écoute, mon fils, les préceptes du Maître-
Sauter vers: