Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le chemin vers la foi et le pardon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vintar
Nouveau
Nouveau



MessageSujet: Le chemin vers la foi et le pardon   Lun 19 Mai 2014 - 10:39

Bonjour Messieurs, Dames,

Je surfais par hasard sur le net quand je suis tombé sur votre forum... Je pense que le Seigneur a guidé ma main, car j'ai un immense besoin de partager ce qui m'est arrivé.

Depuis toujours je me bat pour réussir dans la vie, et malgré de nombreuses facilités que j'ai dans le domaine scolaire et professionnel, et je ne sais pas réellement ou je vais.
Du haut de mes 24 ans je me pose toujours la question de savoir quel est mon objectif dans la vie, car la vie professionnelle que je mène en parallèle de mes études ne me convient pas.

En cette année 2014, plusieurs choses qui requièrent énormément de maturité et foi me sont arrivées, et j'ai besoin d'en faire part à des gens différents de mon entourage, des gens qui comme moi croient chaque jours que le seigneur accepte de nous donner.

Je tiens à préciser, qu'avant cet évènement je n'avais jamais réellement cru, je ne comprenais pas ce qu'était la foi, qui Il est.

En début d'année scolaire 2013, j'ai eu énormément de problèmes d'ordre psychologiques, des dépressions, envies suicidaires, mal-être profond, dégoût de soi-même, sentiment d'infériorité, d'être un rebus de l'humanité, et j'en ai fait part à des gens qui se sont prétendus aptes à m'aider; je suis tombé amoureux de l'une de ces personnes.
J'ai cru en eux, en leur volonté de me sortir de là, et j'ai cru pouvoir me reposer sur eux, tellement ils m'avaient convaincu de leur présence, et de leur volonté de m'aider, tellement ils avaient insisté alors que je faisais tout pour les repousser.

Ceci fut ma première erreur.

Dès qu'ils se sont rendus compte qu'ils ne pouvaient rien faire, ils ont progressivement pris leurs distances avec moi, sans me dire quoi que ce soit, et me faisant sombrer un peu plus et quand j'ai fait la remarque, ils m'ont dit que cela venait de moi.
J'ai complètement sombré, je ne savais plus quoi faire, je me sentais seul, mis à part et inaccessible par qui que ce soit, et surtout je me sentais sombrer dans la folie.
Je me suis laissé dévorer par mon mal être.

Suite à ça, j'ai abusé d'alcool, et un soir, en état d'alcoolémie très avancé, j'ai eu un accident de voiture.
Je suis rentré dans un mur, à grande vitesse. J'ai cassé un tiers de ma voiture.

Je me suis réveillé à l'hôpital, encore sous l'emprise de l'alcool, je ne me rappelais d'absolument rien depuis mon départ du bar, dans lequel j'avais consommé.
Un pompier m'attendais dans le couloir, il m'a tout raconté.
J'avais pris la voiture avec un taux d'alcool de cheval dans le sang, et je m'étais encastré dans un mur sans blesser qui que ce soit, même pas moi même. Je n'oublierais jamais ce pompier qui m'a dit textuellement : " Vous rendez-vous compte de ce qui vous est arrivé ? Vous avez survécu à un accident dans lequel pas grand monde ne survit. Ne gâchez pas ça."
En parallèle de ça, d'autres accidents graves passaient aux urgences, les patients étaient atrocement défigurés.

Je n'avais qu'un bleu au talon du pied droit.

Je ne vous cache pas que je n'ai pas réalisé tout de suite.
Dans les heures qui suivirent, je prévenais mes proches de ce qui m'était arrivé, ainsi que les personnes dont je parlais avant.

Ces personnes m'avaient croisé dans la rue dans cet état, et aucune ne m'avait arrêté.

Je n'avais pas réalisé ceci non plus. Il m'a fallu un peu de temps pour comprendre.

J'avais voulu bien faire les choses, et je leur avais reproché leur comportement, mais leur réaction à été tellement violente, ces personnes ont cherché à me pourrir ma vie, et aujourd'hui à l'heure ou je vous écris il est probable qu'elles aient réussi.

Mais depuis cet accident ma vie change tous les jours.
Depuis que j'ai eu la foi sans avoir ce besoin de comprendre ce qu'était la foi.
Ce jour la lors de l'accident, j'étais dans Sa main, et Il m'a sauvé, et depuis Il guide mes pas vers mon rétablissement complet.

Quand j'ai réalisé ce qui m'était arrivé, mon cœur était de glace vis-à-vis des personnes concernées, mais quand j'ai compris que j'avais survécu à quelque chose à laquelle peu de gens survivent, que je n'avais mis fin à l'existence de personne par mes actions, la foi m'a envahi.
Je ne sais pas comment faire pour vous le décrire, mais dès lors que j'ai réalisé, la foi m'a habité. Un sentiment de bien être, de puissance, d'amour, de chaleur, sans limite quelque chose de si pur... Je manque de mots pour vous l'exprimer.

Aujourd'hui je porte le christ autour de mon cou, et à chaque respiration, chaque jours qui passe, je Le remercie de m'avoir transmis Son amour et Sa paix, et la foi m'habite, à degrés différents selon les jours, mais l'amour du Seigneur ne me quitte plus.

J'ai lu de nombreux passages de la bible, et de nombreux cantiques dont un que ne n'oublierais jamais.
Le Cantique de David, psaume 23, que je me permet de citer un peu:

" L'Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien.
Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles.
Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, A cause de son nom.
Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent.
Tu dresses devant moi une table, En face de mes adversaires; Tu oins d'huile ma tête, Et ma coupe déborde.
Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront Tous les jours de ma vie, Et j'habiterai dans la maison de l'Éternel Jusqu'à la fin de mes jours. "

Il me guide aussi sur la voie du pardon, je leur pardonne un peu plus tous les jours, même si c'est difficile, Il est là pour m'aider et me guider.

Malgré tout cela, l'amour que j'ai ressenti pour une de ces personnes est toujours présent.
Et il me fait souffrir.
Je ne me comprend pas.

Ai-je déjà pardonné complètement ? Alors que je sens que mon cœur me dis que non, je ne suis pas arrivé au bout du chemin ?

Je pense que j'ai besoin de plus de temps encore. De patience. De recul.

Mais que faire dans l'immédiat vis-à-vis de ces sentiments ? J'ai parfois l'impression qu'ils me dévorent et malgré ma prise de conscience récente, je n'arrive parfois plus à faire le vide.

Peut-être continuer de méditer.
Quelque chose dont je suis sûr, tous les jours que je ne suis pas en paix vis-à-vis de ça, il me prête sa force.

Puisse le Seigneur être dans chacun de vos pas,
Vintar


Dernière édition par Vintar le Lun 19 Mai 2014 - 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Le chemin vers la foi et le pardon   Lun 19 Mai 2014 - 11:02

Bonjour Vintar,

Merci pour votre merveilleux témoignage racontant l'éveil de votre foi. Oui, nous sommes dans sa Main. Je rends grâce à Dieu pour s'être fait connaître à vous. Être "entré dans le mur" est une image forte... Dieu vient nous prendre parfois par de bien étranges manières.

Pour le pardon, c'est Jésus qui pardonne en nous. Ce n'est pas humain mais c'est divin. Pour savoir si nous avons pardonné, il faut se poser la question : est-ce que j'ai un esprit de vengeance ? Est-ce que je veux du mal à ceux qui m'ont fait souffrir ? Si non, on peut dire que le pardon est déjà là. Il ne s'agit pas d'avoir des sentiments gentils envers les personnes qui nous ont fait du mal, mais bien de leur vouloir du Bien (et le Bien ultime qui est Dieu), donc de les bénir. Jusqu'à ce que notre coeur soit apaisé...

"Combien de fois, Seigneur, dois-je pardonner ?" demande saint Pierre. 70 fois 7 fois (c'est-à-dire, jusqu'à l'infini, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus aucun ressentiment...).

Amitié en Jésus Sauveur,
Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Vintar
Nouveau
Nouveau



MessageSujet: Re: Le chemin vers la foi et le pardon   Lun 19 Mai 2014 - 11:44

Merci pour votre réponse,

Je ne pense pas avoir de mauvaises intentions envers ces gens là et je ne souhaite pas me venger.

Pour ce qui est du pardon, et bien je pense avoir du mal à l'accorder car il s'agit de quelque chose qui est lié à mon existence...
Si j'avais mis fin à l'existence de quelqu'un, je ne serais pas entrain de me confier sur votre forum, je serais à l'ombre, si l'Eternel ne m'avait pas tenu dans sa paume, je ne le ferais pas non plus.

Je comprend ce que dit Saint Pierre, merci à vous
Revenir en haut Aller en bas
fred61
Nouveau
Nouveau



MessageSujet: Re: Le chemin vers la foi et le pardon   Sam 24 Mai 2014 - 5:29

Bonjour,

Ce qui vous serez très profitable c'est de suivre une retraite spirituelle dans une abbaye par exemple ; cela vous aidera à voir clair et voir ce que Dieu vous demande.

bon dimanche

fred61
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le chemin vers la foi et le pardon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chemin vers la foi et le pardon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La Galilée quotidienne :: L'hôpital-
Sauter vers: