Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le rôle de Marie

Aller en bas 
AuteurMessage
veilleur
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Le rôle de Marie   Jeu 26 Fév 2015 - 16:42

Par son fiat : "je suis la servante du seigneur, qu'il me soit fait selon ta parole", Marie embrasse la volonté de Dieu sans partage. Sa foi est entière et en découle son immaculée conception.
Marie est devenu par là même, épouse du Saint Esprit et reine de l'univers.

En temps que mère de Jésus, elle peut tout obtenir de lui, car Jésus ne peut rien lui refuser. En quelque sorte, bien qu'étant une créature, Marie garde son rôle de mère vis à vis de Jésus et a donc, sinon autorité, du moins une grande influence sur Jésus.

Par ses larmes et les douleurs de son coeur pendant la passion de Jésus, elle est devenue co-rédemptrice de l'humanité.
Cela n'enlève en rien à la rédemption du Christ car c'est en Lui que Marie a gagné ce titre.

Les larmes de Marie sont une arme redoutable face aux puissance infernales, et c'est par les larmes et les douleurs de la Sainte Vierge que les ennemis de l'église seront vaincus.

Le rôle de Marie est essentiellement lié à la miséricorde. Elle est le refuge des pécheurs car elle peut obtenir l'indulgence de Dieu pour nous en ce monde, et être notre avocate devant le créateur quand notre âme se présentera devant Dieu après la vie terrestre.

Enfin, Marie est mère de l'église et porte du ciel, car toutes les grâces divines destinées aux hommes passent par les mains de Marie. Nous ne pouvons aller à Jésus que par l'intercession de Marie
Revenir en haut Aller en bas
michel1504
Nouveau
Nouveau
avatar


MessageSujet: Re: Le rôle de Marie   Jeu 26 Mar 2015 - 18:35

hum! j'aimerais bien voir les fondements bibliques de tout çà...
Revenir en haut Aller en bas
gerardh
Apôtre
Apôtre



MessageSujet: Re: Le rôle de Marie   Ven 27 Mar 2015 - 5:28

________

Bonjour Michel,

Bien entendu, il n'y a pas de fondement biblique. Je ne suis même pas sur que les fondements de ce qui à mon sens est des élucubrations, se trouvent dans la tradition ou dans le magistère.


____________
Revenir en haut Aller en bas
michel1504
Nouveau
Nouveau
avatar


MessageSujet: Re: Le rôle de Marie   Sam 28 Mar 2015 - 14:55

je le sais  bien Gerard,

Triste de constater que certains croient que les larmes de Marie sont plus puissantes que le sang de Jésus Sad

C'est vraiment ne rien comprendre de ce qui s'est passé sur la croix
Revenir en haut Aller en bas
veilleur
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Le rôle de Marie   Dim 29 Mar 2015 - 17:22

Il est vrai que que cela ne figure pas explicitement dans la bible ni dans le magistère. C'est une opinion personnelle, et je dois dire que j'ai peut-être eu tort de le décrire en affirmation.

Voilà ce sur quoi je m'appuie :
le terme co rédemptrice est peut-être inadéquat puis qu'il voudrait dire qu'il manquerait quelque chose à la passion de Jésus. Il n'en est rien bien sur. Pour avoir les idées claires il faut à mon sens s'appuyer sur les articles des litanies de la sainte vierge.

Selon ces litanies nous pouvons lire l'article "reine des martyrs" cela veut dire que la sainte vierge a atteint le plus haut degré du martyr s'unissant par les douleurs de son coeur à la passion de son fils. Sur ce sujet on peut dire que tous les sacrifices des chrétiens unis à la passion du Christ contribuent à sauver le monde dans le Christ, mais que la Sainte Vierge à pris la plus grande part.
Revenir en haut Aller en bas
veilleur
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Le rôle de Marie   Lun 30 Mar 2015 - 17:12

Selon la puissance de notre union à Jésus et particulièrement à sa passion, nous participons à la gouvernance du monde et à son salut en Christ.

Sainte Thérèse de l'enfant Jésus prenait l'image des fleurs qu'elle offrait à Jésus qui étaient ses sacrifices pour sauver les pécheurs :

"[...]Jeter des fleurs, Jésus, voilà mon arme
Lorsque je veux lutter pour sauver les pêcheurs
La victoire est à moi, toujours je te désarme
Avec mes fleurs[...]".

Cela signifie que nous apaisons la justice de Dieu envers les pécheurs pour qui nous prions. C'est le sens des indulgences, ces prières qui, récitées avec foi diminuent les peines dues aux péchés pour soi-même ou pour délivrer des âmes du purgatoire notamment.

On dit dans une prière que la sainte vierge est un océan d'amour, de douleur et de miséricorde.

Un autre article des litanies de la sainte vierge parle de Marie comme "refuge des pécheurs".
Cela veut dire que la sainte vierge a acquis la puissance de protéger les pécheurs qui se confient en elle de la "colère divine" méritée par leurs péchés.
Revenir en haut Aller en bas
michel1504
Nouveau
Nouveau
avatar


MessageSujet: Re: Le rôle de Marie   Lun 30 Mar 2015 - 20:40

Encore une fois, quel sont les fondements bibliques de ce que vous avancez veilleur, je doute fort que les petites fleurs de Ste-Thérèse et les litanies sur la vierge Marie aient préséance sur la parole de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
veilleur
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Le rôle de Marie   Mar 31 Mar 2015 - 17:22

Je vous rappelle que le dogme de l'Assomption de la Sainte vierge n'est pas décrit explicitement dans la bible mais cette réalité a été révélée comme coulant de source.

La parole de Dieu ne contient aucune contradiction objective car elle forme un tout cohérent et unit.

Il n'y a rien à ajouter à la révélation, mais l'église, inspirée par le Saint Esprit en retire des articles proposés à notre foi.

Que ce que j'avance soit passé au crible et que ce qu'il en ressortira soit proclamé ou écarté.
Revenir en haut Aller en bas
veilleur
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Le rôle de Marie   Sam 25 Avr 2015 - 17:21

Je suis en train de lire le traité de "la vraie dévotion à la sainte vierge" de saint Louis-Marie Grigion de Monfort qui a évangélisé l'ouest de la France et notamment la vendée.

Ce traité a suscité une grande dévotion de Saint Jean-Paul II à la sainte vierge. J'invite quiconque à le lire et à s'en nourrir car c'est un vrai "bijou spirituel". J'ajoute en outre que conformément au contenu de ce traité, je confirme ce que j'ai dit plus haut sur le rôle de Marie.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Le rôle de Marie   Lun 27 Avr 2015 - 15:56

Michel,

Et quel est le fondement biblique de votre dogme "sola scriptura" ? Et la Trinité ? Elle n'est pas explicitement citée dans la Bible. Pourtant, les protestants ne remettent pas en doute la Sainte Trinité. La Bible n'est pas un Livre d'Histoires linéaires monté et fixé dans un bloc monolithique. C'est l'Église qui a fixé les canons et elle continue d'expliciter les Écritures à travers le Magistère et la Tradition qui sont aussi parties intégrantes de la Révélation.

Pour Marie, il faut effectivement user de prudence car ça peut facilement déraper et prendre une mauvaise tournure ou une interprétation erronée (qui n'est même pas catholique). Pour la question de la Mère de Dieu, on méditera la scène de la Visitation où Élizabeth, sous la motion de l'Esprit-Saint, s'écrit "Que m'est-il donné pour que la mère de mon Seigneur vienne à moi ?" On remarquera que le Seigneur d'Élizabeth ne peut être que le Dieu d'Israël, Yahvé, le Dieu, d'Abraham, d'Isaac et de Jacob... puisque Jésus n'est pas encore né et qu'elle ne peut nullement se référer à Lui comme à son Dieu. Mais elle est inspirée et reconnaît en Marie, la Mère de Son Seigneur (donc, la Mère de Dieu)... il y a plein de subtilités bibliques qui échappent à nos frères protestants concernant Marie. C'est triste, ils se privent d'une Mère...

Quant au terme co-rédemptrice, il faut le prendre au sens que tout disciple du Christ peut participer à la rédemption accomplie en le Seul et Unique Rédempteur. Par son fiat, Marie est effectivement co-rédemptrice, la première, puis, chacun de nous si nous nous laissons totalement imprégner de l'Esprit Saint qui unit le Père et le Fils.

Quant à l'Immaculée Conception, c'est effectivement un "dogme extra-bibilique" issu d'une réflexion quasi bi-millénaire sur le fait que le Christ devait être né d'un réceptacle parfaitement ajusté à sa divinité. Ça n'est pas seulement de corps qu'elle est préservée anticipativement par la Croix Rédemptrice du Christ mais c'est tout son être : son coeur, son âme. Contrairement à Ève, Marie ne doute pas et elle s'en remet totalement avec confiance en l'Oeuvre de Dieu en elle. Voilà pourquoi elle peut chanter son Magnificat (Luc 1, 46-56)

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
gerardh
Apôtre
Apôtre



MessageSujet: Re: Le rôle de Marie   Lun 27 Avr 2015 - 16:29

_____

Bonjour Hélène,

Voici un texte sur Marie que j'approuve, puisé dans le site Bibliquest :

Marie, une femme exemplaire — Jean 2:4-5

Dans tous les évangiles on voit le Seigneur prendre des distances dans ses relations vis-à-vis de sa mère, et plus généralement vis-à-vis de ses relations dans la chair (sa parenté) comme homme. En Matthieu (ch. 12 v.46-50) et en Marc (ch.3 v. 31-35), cela figure après le rejet du Seigneur par son peuple, marqué par le blasphème contre le Saint Esprit de ceux qui attribuaient Ses miracles au chef des démons ; en Luc cela figure plus tôt, non pas au ch. 11 où on trouve le même rejet, mais déjà au ch.8 (v.19-21) qui montre le nouveau service du Seigneur comme Semeur répandant la Parole de Dieu. Mais dans Jean, l'évangile du Fils de Dieu, où les détails de Sa naissance sont passés sous silence et où Son rejet figure dès le commencement (Jean 1 v.11), le Seigneur prend ses distances vis-à-vis de Sa mère déjà au ch. 2 (v.4), aux noces de Cana.

Quand nous disons qu'Il prend ses distances vis-à-vis de Sa mère, ce n'est pas qu'il y eut quoi que ce soit d'irrespectueux vis-à-vis d'elle, mais c'est comme le nazaréen de Nombres 6 qui ne goûtait plus du fruit de la vigne et qui laissait pousser cheveux, en signe qu'il ne participait plus aux joies humaines, mais se consacrait entièrement à l'Éternel et à son service, quand bien même cela lui faisait perdre sa dignité humaine.

Jean seul nous dit la réponse de sa mère vis-à-vis de cette prise de distance : elle ne dit rien au Seigneur, mais elle « dit aux serviteurs : faites tout ce qu'il vous dira » (v.5). Elle indique le seul chemin valable pour le croyant, écouter le Seigneur et Lui obéir en tout.

On est bien loin de ce qu'une partie de la chrétienté attribue (à tort bien sûr) à Marie, qualifiée de co-médiatrice, co-rédemptrice, reine des apôtres, centre du cénacle et du don du Saint Esprit en Actes 1 et 2.

Quel modèle d'acceptation de la position que le Seigneur lui attribue ! Elle ne murmure pas contre la parole du Seigneur du v.4 «qu'y a-t-il entre moi et toi, femme ?», qui manifeste cette prise de distance respectueuse, où Il indiquait à Sa mère que ce n'était pas à elle à Lui dire quand et en quoi Il avait à intervenir. Ce v. 5 de Jean 2 nous montre la pleine acceptation par Marie de la position que le Seigneur lui attribue, et où elle est ramenée à l'état de simple croyante, fidèle et disciple et servante du Seigneur, femme chrétienne, ne prenant pas la direction des opérations, – position de femme, fût-elle mère du Seigneur selon la chair, position d'humilité, position de dépendance et de modèle de dépendance : «FAITES TOUT CE QU'IL VOUS DIRA».

Tel est l'enseignement tiré de l'attitude de Marie, une femme exemplaire. Puissions-nous tous l'apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Le rôle de Marie   Lun 27 Avr 2015 - 16:50

Il n'est pas nécessaire de poster sur un forum CATHOLIQUE votre position protestante. On la connait par coeur, ça fait des centaines d'années que les protestants nous disent leur haine de Marie. Oui, il s'agit bien de haine car ils projettent sur elle leur propre haine en attribuant faussement un rejet de Jésus pour elle dans les Écritures alors qu'il n'en est rien du tout. La lecture littérale et fondamentaliste de la Parole de Dieu est erronée. Jésus ne rejette JAMAIS sa mère. Au contraire, il nous la donne au pied de la Croix. Jésus n'a aucunement et jamais rejeté sa Mère. Ce sont les protestants qui projettent sur Elle leur propre haine de l'image mariale. À vrai dire, ils sont jaloux d'Elle. Ils voudraient être les premiers à avoir accueilli le Salut alors que c'est Elle, la Première des sauvés, la Reine des martyrs après son Fils, notre Seigneur.

Votre texte va demeurer sur le site mais je vous avise : votre petite propagande protestante me pèse depuis longtemps et ma patience commence à manquer en ces temps qui sont les derniers. Plutôt que de s'unir contre les forces du mal, les protestants préfèrent encore créer des petites polémiques à deux sous alors que le monde est en feu, que le démon se déchaîne contre les chrétiens partout dans le monde, que les politiques adoptent des lois iniques, assassines et sinistres et que le monde court à sa perte. C'est bien plus important pour eux d'écoeurer les catholiques sur la question de Marie parce qu'ils s'imaginent que nous sommes des idôlâtres, des mariolâtres, des hérétiques. C'est plus important parce qu'ils s'imaginent que nous sommes perdus, que nous sommes la putain de l'Apocalypse. Vous savez quoi ? J'en ai ma claque des hérétiques qui se prétendent plus saints que les autres. On verra bien lorsque nous aurons franchi l'autre rive qui vous accueillera.

Personne ne vous demande de vous convertir à Marie, ni à la prier. Mais fichez-nous la Paix, ça suffit. Nous savons que nous ne serons pas confondus au Dernier Jour.

Au Christ, par Marie !

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
gerardh
Apôtre
Apôtre



MessageSujet: Re: Le rôle de Marie   Lun 27 Avr 2015 - 18:21

______

Hélène,

Le sujet du fil est bien le rôle de Marie. Ce n'est pas moi qui l'ai initié. Il y a d'autres sujets plus importants de par le monde, mais il ne convient pas de les traiter ici, sauf à ce que vous les taxiez de HS.

Ce serait une imposture de dire que les protestants haïssent Marie. Simplement ils la mettent à sa vraie place, sans ni l'abaisser ni la glorifier.

A Dieu notre Père et à Jésus Christ, Agneau de Dieu glorifié (Apoc 5), seuls doit revenir la gloire (Jean 17).

Ce n'est pas moi qui lancerais des anathèmes tels que nous en voyons dans le texte du concile de Trente.


________
Revenir en haut Aller en bas
veilleur
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Le rôle de Marie   Jeu 30 Avr 2015 - 17:05

"Femme, qu'y a-t-il désormais entre vous et moi?"

cette parole de Jésus lors des noces de Canna a été interprétée comme si Jésus repoussait sa mère.

Cette phrase détermine le commencement de la vie publique de Jésus. La vie publique oblige Jésus à quitter sa mère pour se mettre au service de sa mission de rédempteur. Je rapproche cette parole d'une autre de Jésus à Marie et Joseph lors du recouvrement au temple : "ne savez vous pas que je dois être aux affaires de mon Père ?" et de cette autre à sa mère lors du portement de la croix : "Je fais toute chose nouvelle".


Dernière édition par veilleur le Jeu 30 Avr 2015 - 17:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
veilleur
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Le rôle de Marie   Jeu 30 Avr 2015 - 17:05

Une autre parole de Jésus à sa mère aux noces de Canna : "Mon heure n'est pas encore venue" nous donne un autre éclairage sur l'intercession de Marie. Certes, l'heure n'était pas encore venue et le Christ devait garder le secret messianique pour que Satan ne reconnaisse pas Jésus comme étant le Fils unique de Dieu, et ne Lui empêche d'accomplir les écritures.

La protection du secret messianique est prouvé par l'ordre de se taire Que Jésus donne aux démons qui lui disaient : "nous savons qui vous êtes".

Donc Jésus commence sa vie publique à Canna et par l'intercession de Marie qui "force le destin" de son Fils.

Et l'évangile nous dit à propos de Jésus après le miracle de l'eau changée en vin que "ses disciples crurent en Lui".
Revenir en haut Aller en bas
michel1504
Nouveau
Nouveau
avatar


MessageSujet: Re: Le rôle de Marie   Jeu 30 Avr 2015 - 19:00

Marie la mère de Jésus était une femme décrite par Dieu comme ayant reçu une “faveur immense” (Luc 1:28, Bible anglaise King James). L’expression “faveur immense” est tirée d’un seul mot grec signifiant essentiellement “beaucoup de grâce.” Marie a reçu la grâce de Dieu. La grâce est une “faveur imméritée,” c'est-à-dire une chose que nous recevons alors que nous ne la méritons pas. Marie avait besoin de la grâce de Dieu, tout comme vous et moi. Marie elle-même a compris ce fait, puisqu’elle a déclaré dans Luc 1:47, “… Et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur…” Marie reconnaissait qu’elle avait besoin d’être sauvée, qu’elle avait besoin de Dieu comme son Sauveur. La Bible ne dit jamais que Marie était autre qu’une femme ordinaire que Dieu a choisie d’utiliser de manière extraordinaire. Oui, Marie était une femme juste qui a reçu une faveur (une grâce) de la part de Dieu (Luc 1:27-28). En même temps, Marie était également un être humain pécheur comme toute autre personne – qui avait besoin de Jésus-Christ comme son Sauveur, tout comme n’importe qui (Ecclésiaste 7:20 ; Romains 3:23 ; 6:23 ; 1 Jean 1:8 )

Marie était vierge lorsqu’elle a donné naissance à Jésus (Luc 1:34-38), mais l’idée de la virginité perpétuelle de Marie est non biblique. Matthieu 1:25 déclare à propos de Joseph, “ Mais il ne la connut point JUSQU’A ce qu’elle eût enfanté un fils, auquel il donna le nom de Jésus.” L’expression “jusqu’à” indique clairement que Joseph et Marie ont eu une union sexuelle après la naissance de Jésus. Joseph et Marie ont eu ensemble plusieurs enfants après la naissance de Jésus. Jésus avait quatre demi-frères : Jaques, Joseph, Simon, et Judas (Matthieu 13:55). Jésus avait également des demi-sœurs dont on ne connaît ni les noms, ni le nombre (Matthieu 13:55-56). Dieu a béni Marie et lui a fait grâce en lui donnant plusieurs enfants, ce qui, dans leur culture, était un signe clair de la bénédiction de Dieu dans la vie d’une femme.

Une fois, alors que Jésus parlait, une femme s’est écriée dans la foule, “Heureux le sein qui t’a porté ! Heureuses les mamelles qui t’ont allaité !” (Luc 11:27). Il n’y avait pas meilleure occasion pour Jésus de déclarer que Marie était vraiment digne de louange et d’adoration. Quelle a été la réponse de Jésus ? “Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent” (Luc 11:28). Pour Jésus, l’obéissance à la Parole de Dieu était PLUS IMPORTANTE que le fait d’être la femme qui L’a enfanté. Les Ecritures ne mentionnent nulle part Jésus ou quelqu’un d’autre adressant la louange, la gloire ou l’adoration à Marie. Elizabeth, une parente de Marie, a loué cette dernière dans Luc 1:42-44, mais sa louange était basée sur le fait que Marie allait donner naissance à Jésus. Elle n’était pas fondée sur une gloire quelconque inhérente à Marie.

Marie était là au pied de la croix à la mort de Jésus (Jean 19:25). Marie était avec les apôtres le jour de la Pentecôte (Actes 1:14). Mais Marie n’a plus jamais été mentionnée après le chapitre 1 du livre des Actes. Il n’apparaît nulle part que les apôtres ont confié un rôle prédominant à Marie. La mort de Marie ne figure pas dans la Bible. Il n’y a aucune trace de l’ascension de Marie ou d’un quelconque rôle exalté dans le Ciel. Marie doit être respectée en tant que la mère terrestre de Jésus, mais elle n’est pas digne de notre adoration. La Bible ne dit nulle part que Marie peut entendre nos prières, ou qu’elle peut servir de médiateur entre Dieu et nous. Jésus est notre seul avocat et médiateur dans le Ciel (1 Timothée 2:5). Si elle se voyait adorée ou priée, Marie dirait la même chose que les anges : “Adore Dieu !” (Apocalypse 19:10 ; 22:9). Marie nous donne elle-même l’exemple en adressant son adoration et sa louange à Dieu seul, “Mon âme exalte le Seigneur, Et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur, Parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. Car voici, désormais toutes les générations me diront bienheureuse, Parce que le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses. Son nom est saint” (Luc 1:46-49).
Revenir en haut Aller en bas
veilleur
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Le rôle de Marie   Sam 2 Mai 2015 - 17:39

À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples :
« J’aurais encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous n’avez pas la force de les porter. Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : il redira tout ce qu’il aura entendu ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître. Il me glorifiera, car il reprendra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. Tout ce qui appartient au Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : Il reprend ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. »

Jean 16, 12-15

Cet extrait de l'évangile permet d'affirmer que l'Esprit Saint continue d'enseigner les mystères de Dieu, et même si la révélation s'arrête à la mort du dernier apôtre, l'église mue par l'Esprit Saint continue à travers les siècle à enseigner les fidèles et propose de temps en temps des vérités à croire (les dogmes) qui doivent absolument entrainer l'adhésion de la foi des fidèles sous peine d'être anathème si ces vérités sont refusées.
Cela ne se discute pas.
Revenir en haut Aller en bas
gerardh
Apôtre
Apôtre



MessageSujet: Re: Le rôle de Marie   Dim 3 Mai 2015 - 3:48

_____

Bonjour,

C'est l'Esprit Saint (non des hommes) qui nous enseigne toutes choses. C'est ce qui s'est passé dans les épîtres par la voie des apôtres qui ont posé les fondements de la doctrine de Christ. Il explicite, mais n'extrapole pas, surtout des enseignements nouveaux qui seraient censés être fondamentaux.


_________
Revenir en haut Aller en bas
veilleur
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Re: Le rôle de Marie   Dim 3 Mai 2015 - 17:15

Il n'y a rien à ajouté à la révélation qui s'est terminée à la mort du dernier apôtre.

Cela n'empêche que la parole de Dieu est un concentré qui ne peut s'assimiler que petit à petit et l'Esprit Saint insuffle Son enseignement à travers l'église.

"Tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que délieras sur la terre sera délié dans les cieux" dit Jésus en s'adressant à saint Pierre. Par cette parole Jésus donne le pouvoir à L'église par son vicaire les clés du royaume des cieux pour désigner la vérité et dénoncer l'erreur afin que chaque chrétien puisse faire confiance à ce que dit l'église.

acte de foi :
Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités
que tu as révélées et que tu nous enseignes
par ton Église,
parce que tu ne peux ni te tromper, ni nous tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Le rôle de Marie   Dim 3 Mai 2015 - 18:20

[DERNIER avertissement aux protestants de ce forum car la patience atteint ses limites : si vous ne cessez de répandre vos doctrines ici, je me verrai dans l'obligation d'y mettre un terme de manière définitive. Ephata est un forum catholique ou nous tenons à ce qu'il le demeure. Votre but n'étant pas de discuter mais d'affirmer et de répandre vos doctrines anti-mariales (donc anti-catholiques) dans le but de "nous sauver". Vos interventions allant dans cette direction ne seront plus tolérées. Il y a eu suffisamment de discussions et de réponses catholiques données sur ces sujets depuis que le forum existe, nous n'allons pas répéter sans fin les mêmes arguments. Ce fil est désormais verrouillé | Hélène]

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le rôle de Marie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le rôle de Marie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La cathédrale :: Sur la foi-
Sauter vers: