Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Heureux ceux qui acceptent l'épreuve !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Heureux ceux qui acceptent l'épreuve !   Lun 30 Mar 2015 - 5:29

Lundi saint

Livre d'Isaïe 42,1-7.

Ainsi parle le Seigneur : Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu qui a toute ma faveur. J’ai fait reposer sur lui mon esprit ; aux nations, il proclamera le droit.
Il ne criera pas, il ne haussera pas le ton, il ne fera pas entendre sa voix au-dehors.
Il ne brisera pas le roseau qui fléchit, il n’éteindra pas la mèche qui faiblit, il proclamera le droit en vérité.
Il ne faiblira pas, il ne fléchira pas, jusqu’à ce qu’il établisse le droit sur la terre, et que les îles lointaines aspirent à recevoir ses lois.
Ainsi parle Dieu, le Seigneur, qui crée les cieux et les déploie, qui affermit la terre et ce qu’elle produit ; il donne le souffle au peuple qui l’habite, et l’esprit à ceux qui la parcourent :
Moi, le Seigneur, je t’ai appelé selon la justice ; je te saisis par la main, je te façonne, je fais de toi l’alliance du peuple, la lumière des nations : tu ouvriras les yeux des aveugles, tu feras sortir les captifs de leur prison, et, de leur cachot, ceux qui habitent les ténèbres.


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 12,1-11.
Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie où habitait Lazare, qu’il avait réveillé d’entre les morts.
On donna un repas en l’honneur de Jésus. Marthe faisait le service, Lazare était parmi les convives avec Jésus.
Or, Marie avait pris une livre d’un parfum très pur et de très grande valeur ; elle versa le parfum sur les pieds de Jésus, qu’elle essuya avec ses cheveux ; la maison fut remplie de l’odeur du parfum.
Judas Iscariote, l’un de ses disciples, celui qui allait le livrer, dit alors :
« Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum pour trois cents pièces d’argent, que l’on aurait données à des pauvres ? »
Il parla ainsi, non par souci des pauvres, mais parce que c’était un voleur : comme il tenait la bourse commune, il prenait ce que l’on y mettait.
Jésus lui dit : « Laisse-la observer cet usage en vue du jour de mon ensevelissement !
Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous, mais moi, vous ne m’aurez pas toujours. »
Or, une grande foule de Juifs apprit que Jésus était là, et ils arrivèrent, non seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir ce Lazare qu’il avait réveillé d’entre les morts. Les grands prêtres décidèrent alors de tuer aussi Lazare, parce que beaucoup de Juifs, à cause de lui, s’en allaient, et croyaient en Jésus.


Textes de l’Évangile au quotidien

Tous ceux qui ont assisté à la résurrection de Lazare sont désormais croyants et viennent en foules, dès lors, les grands prêtres du temple décide aussi de faire périr Lazare. Dans les textes du jour, la lumière, qui brille aussi bien dans le texte d'Isaïe que dans le geste de Marie, qui répand sur les pieds de Jésus un parfum très précieux, est mise en contraste avec les ténèbres: par le projet de meurtre conçu par les grands prêtres, ainsi que par le reproche énoncé par Judas Iscariote.

Ainsi, nous a dit le prêtre, les textes de la liturgie opposent aujourd'hui fortement la lumière et les ténèbres. Il nous a parlé de son expérience des hommes - qu'il a côtoyés tout de même durant plus de soixante années de sacerdoce ! Devant une menace potentielle, le premier réflexe est de mettre de côté tout idéal pour en revenir, d'un seul coup, à la simple logique humaine : mettre de l'argent de côté - c'est le calcul de Juda; éliminer les opposants au régime, c'est celui des chefs de Jérusalem.

Prenons garde à nous-mêmes, lorsque les circonstances nous paraissent désagréables, de ne pas tomber nous-mêmes dans les mêmes pièges ! Mieux vaut, tout au contraire, se tenir prêts aux épreuves - et dans nombre de cas de considérer ces dernières comme un bienfait venu de Dieu. Dans l'assemblée, j'ai vu une personne baisser la tête à ce moment, ce qui ne veut pas dire grand chose, mais toujours est-il que je puis confirmer ceci: ce sont les épreuves qui m'ont permis de progresser non selon le temps que nous vivons, mais dans l'espérance chrétienne.

Ainsi : "tout concoure au bien pour celui qui croit" a conclu le prêtre.


.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
 
Heureux ceux qui acceptent l'épreuve !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La cathédrale :: Écoute, mon fils, les préceptes du Maître-
Sauter vers: