Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La paix de Jésus, force et assurance en toute occasion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: La paix de Jésus, force et assurance en toute occasion   Mar 5 Mai 2015 - 11:33

Mardi de la 5e semaine de Pâques

Livre des Actes des Apôtres 14,19-28.

En ces jours-là, comme Paul et Barnabé se trouvaient à Lystres, des Juifs arrivèrent d’Antioche de Pisidie et d’Iconium ; ils se rallièrent les foules, ils lapidèrent Paul et le traînèrent hors de la ville, pensant qu’il était mort.
Mais, quand les disciples firent cercle autour de lui, il se releva et rentra dans la ville. Le lendemain, avec Barnabé, il partit pour Derbé.
Ils annoncèrent la Bonne Nouvelle à cette cité et firent bon nombre de disciples. Puis ils retournèrent à Lystres, à Iconium et à Antioche de Pisidie ; ils affermissaient le courage des disciples ; ils les exhortaient à persévérer dans la foi, en disant : « Il nous faut passer par bien des épreuves pour entrer dans le royaume de Dieu. »
Ils désignèrent des Anciens pour chacune de leurs Églises et, après avoir prié et jeûné, ils confièrent au Seigneur ces hommes qui avaient mis leur foi en lui.
Ils traversèrent la Pisidie et se rendirent en Pamphylie.
Après avoir annoncé la Parole aux gens de Pergé, ils descendirent au port d’Attalia,
et s’embarquèrent pour Antioche de Syrie, d’où ils étaient partis ; c’est là qu’ils avaient été remis à la grâce de Dieu pour l’œuvre qu’ils avaient accomplie.
Une fois arrivés, ayant réuni l’Église, ils rapportèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux, et comment il avait ouvert aux nations la porte de la foi.
Ils passèrent alors un certain temps avec les disciples.



Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 14,27-31a.
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé.
Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi.
Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez.
Désormais, je ne parlerai plus beaucoup avec vous, car il vient, le prince du monde. Certes, sur moi il n’a aucune prise,
mais il faut que le monde sache que j’aime le Père, et que je fais comme le Père me l’a commandé.



Textes de l’Évangile au quotidien

Les paroles de Jésus dans l’Évangile de ce jour font toujours partie des dernières qu'il a prononcées après l'institution de l'Eucharistie. Jésus sait tout ce qui l'attend, au jardins des oliviers comme devant le sanhédrin, puis devant Pilate et jusqu'à sa crucifixion. Il serait intéressant de mettre en comparaison ces dernières recommandations de Jésus, à celles que feraient un homme politique ou un chef de guerre dans les mêmes circonstances !

Face aux tribulations, aux souffrances tant physiques que morales, aux trahisons, aux jugements, aux moqueries, devant la précarité, la dégradation du corps, jusqu'à la solitude de l'agonie et de la mort... Jésus donne sa paix. Cette paix est la seule qui puisse venir à bout de toutes les misères humaines et qui s'épanouira pleinement le jour où, appelés chacun par notre prénom, nous entrerons "dans la joie de notre maître. (Selon moi, il a fait allusion à la parabole des talents: "Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle en peu de choses, je t'en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître.'

Notre prêtre s'est donc évertué à exprimer la peine et totale assurance que procure une foi longuement exercée et mise à l'épreuve au cours des multiples événements qui jalonnent l'existence humaine.

Quant à la première lecture, celle des actes des apôtres, elle manifeste l'assurance extraordinaire que procure une telle foi. Une foi éprouvée, effilée, devenue "perpétuel réjouissement de l'âme" qui jubile dans l'adoration comme dans le sacrifice. Car l’apôtre Paul s'est réellement fait lapider à mort par les juifs d'Antioche de Pisidie et d'Iconium : peut-on se représenter le nombre de pierres jetées en cette occasion ?

Telle est la paix que Jésus nous donne en héritage selon la qualité de notre foi.

.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
 
La paix de Jésus, force et assurance en toute occasion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La cathédrale :: Écoute, mon fils, les préceptes du Maître-
Sauter vers: