Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un prêtre refusé de messe au Pays Basque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 8:01

Citation :
Le dimanche 8 juillet 2007 à 10 h 00, à Biriatou (Pyrénées-Atlantiques), l’abbé David Aldalur, ordonné prêtre à Écône le 29 juin, célébrera sa première messe traditionnelle en latin dans son village natal. Mais il ne pourra le faire que dehors, sur la place publique. En effet, l’évêque lui a sèchement refusé l’accès à l’église où il a été baptisé, au prétexte qu’il s’agirait de sa part d’une « requête sentimentale ». Un comble, au moment où le pape Benoît XVI publie un Motu Proprio pour reconnaître que la messe traditionnelle en latin n’a jamais été interdite !

L’abbé David Aldalur, né en 1983, est de père basque et de mère bretonne. Il a passé toute sa jeunesse, jusqu’à son entrée au séminaire, dans le village basque de Biriatou. Expert en pelote basque et en fandango, il s’est forgé une solide identité basque, et reste très attaché à son pays, à ses compatriotes et à ses amis d’enfance.

Entré au séminaire de la Fraternité Saint-Pie X (fondé par Mgr Lefebvre) à Écône, il vient d’être ordonné prêtre après six années d’études. Bien évidemment, il a souhaité célébrer une première messe en Bretagne, pour la famille de sa mère, mais surtout à Biriatou, au Pays basque, pour ses amis d’enfance, ses professeurs, ses maîtres de catéchisme et toutes ses connaissances. L’évêque de Quimper l’a autorisé sans condition à célébrer sa messe dans son diocèse, là où il le voudrait : cette messe autorisée aura donc lieu le lundi 6 août à 9 H 45 à l’église paroissiale Saint-Fiacre de Plogoff (Finistère).

En revanche, l’évêque de Bayonne, Mgr Pierre Molères, a refusé catégoriquement d’ouvrir l’église de Biriatou à l’abbé Aldalur, église où ce dernier a pourtant été baptisé. L’évêque a affirmé qu’il s’agissait de la part de l’abbé Aldalur d’une simple « requête sentimentale », dans la mesure où, selon lui, l’abbé Aldalur aurait été « conditionné par son milieu social ».

Devant ce refus brutal et non motivé, la communauté villageoise s’est solidarisée avec l’enfant du pays. Le maire de Biriatou a autorisé la célébration de la messe sur la « place libre », en bas des marches de l’église. L’autel sera dressé devant le fronton ordinairement réservé à la pelote basque, ce qui permettra aux Biriatuar, gens de foi et grands « pilotari », d’unir deux éléments clés de leur culture ancestrale. La messe « interdite » aura lieu le dimanche 8 juillet à 10 H 00.

En 1988, le pape Jean-Paul II avait demandé aux évêques une application « large et généreuse » des directives du Saint-Siège concernant la messe traditionnelle en latin. Le pape Benoît XVI vient lui-même de promulguer un Motu Proprio qui élargit encore plus la possibilité de célébrer cette messe traditionnelle en latin. On ne peut donc que s’étonner du refus brutal de l’évêque de Bayonne à l’encontre d’un jeune prêtre basque, surtout en une époque où les vocations sacerdotales font cruellement défaut.

Suresnes, le 2 juillet 2007.

District de France de la Fraternité Saint-Pie X.

L'Evêque aurait quand même pu suite au Motu Proprio du Pape, autorisé ce prêtre à célébré sa messe, faut pas exagérer non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 8:04

Suite des événements : (trouvé ici : http://www.oblatsseculiers.org/forum/showthread.php?t=2426 )

Citation :
Pays Basque 2007-07-10
Le prêtre Aldalur a pu finalement célébrer la messe en l’Eglise de Biriatou

David Aldalur, ordonné prêtre à Écône (Suisse) le 29 juin, a pu finalement célébrer sa première messe traditionnelle en latin à l’intérieur de l’Eglise de son village natal de Biriatou, dimanche matin.

Entré au séminaire de la Fraternité Saint-Pie X (fondé par Mgr Lefebvre, excommunié depuis) à Écône, il vient d’être ordonné prêtre après six années d’études. Il a souhaité célébrer une première messe en Bretagne, pour la famille de sa mère, mais surtout à Biriatou, pour ses amis d’enfance, ses professeurs, ses maîtres de catéchisme et toutes ses connaissances. L’évêque de Quimper l’a autorisé sans condition à célébrer sa messe dans son diocèse le 6 août à l’église paroissiale Saint-Fiacre de Plogoff (Finistère). En revanche, l’évêque de Bayonne, Mgr Pierre Molères, avait refusé catégoriquement d’ouvrir l’église de Biriatou à l’abbé Aldalur, samedi matin pour la dernière fois : "il m’a demandé d’utiliser l’église de Biriatou, son village natal pour y célébrer une de ses premières messes. Ce que j’aurais fait volontiers. Malheureusement il a manifesté son désaccord sur des points doctrinaux importants mis en valeur par le concile Vatican II. Du coup, il m’a fallu constater à mon corps défendant que ce candidat à la prêtrise, solidaire de sa communauté d’Ecône s’excluait lui-même de la pleine communion avec Rome, et par le fait même avec l’évêque du lieu.

Force fut pour moi de me rendre à l’évidence : au moment même où ce futur prêtre me demandait d’utiliser son église natale, il me disait son refus d’appartenir à ce qu’elle représentait.

Démarche contradictoire qui m’a empêché de consentir à cette célébration" a justifié l’évêque de Bayonne. "Aux chrétiens de comprendre l’enjeu de cette affaire ; et de ne surtout pas la réduire à l’usage du latin, au port de la soutane, à la reprise de rites anciens, à des jugements émotifs et radicaux : malgré ses apparences et ses attitudes spectaculaires, la fraternité d’Ecône se comporte, de fait, comme une autre Eglise, selon elle la vraie catholique. Notre affection pour ce jeune prêtre ne peut occulter le caractère inacceptable de la démarche où sa communauté l’engage".

Face à l’interdiction de l’évêché, tout était prêt pour célébrer la messe sur la place publique de Biriatou. Mais finalement les portes de l’église se sont ouvertes à l’enfant du village.

L’abbé David Aldalur, né en 1983, est de père basque et de mère bretonne. Il a passé toute sa jeunesse, jusqu’à son entrée au séminaire à Biriatou. "Expert en pelote basque et en fandango" selon un communiqué de son église, il est resté très attaché à son pays et à ses amis d’enfance.

Le pape Benoît XVI vient lui-même de promulguer un Motu Proprio qui élargit encore plus la possibilité de célébrer cette messe traditionnelle en latin. Est-ce la météo peu clémente ou une demande émanant des sphères du Vatican qui a ouvert les portes de l’Eglise biriatuar ? En tout cas il n’a échappé à personne le rapprochement entre Rome et les courants les plus conservateurs de l’Eglise depuis l’arrivée au pouvoir de Joseph Ratzinger dit Benoît XVI.

Déo Gracias.
Revenir en haut Aller en bas
francois
Séminariste
Séminariste
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 8:04

L'évêque du lieu respecte à la lettre le Motu Proprio qui précise que l'usage du missel pour la messe traditionnelle est concédé aux prêtres seuls "non empêchés par le droit", ce qui est le cas des des prêtres ordonnés à Ecône...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 8:09

Oui mais cela est révélateur de l'ambiance qui règne face au retour de la liturgie en latin et au désir du St Père de renouer le dialogue avec la fraternité St Pie X.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 8:13

Bonjour à vous deux,

La publication du Motu Proprio n'enlève pas la sentence d'excommunication de la Fraternité sacerdotale de saint Pie X si je ne m'abuse puisque ce n'est pas seulement sur ce point liturgique qu'ils ont été exclus... corrigez-moi si je me trompe, je suis à cent lieux de ces histoires entre Rome et la FSSPX.

Cordialement,
Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
francois
Séminariste
Séminariste
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 8:17

Je suis tout à fait favorable au motu proprio.
Mais l'Eglise ne peut pas contredire par ces actes ce qu'elle affirme dans le texte.

Et d'ailleurs, ce prêtre aurait peut être été reçu plus favorablement s'il avait attendu la date de mise en application officielle du Motu proprio, à savoir le 14 sept....... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 8:21

Hélène a écrit:
Bonjour à vous deux,

La publication du Motu Proprio n'enlève pas la sentence d'excommunication de la Fraternité sacerdotale de saint Pie X si je ne m'abuse puisque ce n'est pas seulement sur ce point liturgique qu'ils ont été exclus... corrigez-moi si je me trompe, je suis à cent lieux de ces histoires entre Rome et la FSSPX.

Cordialement,
Hélène

La sentence d'excommunication n'invalide pas un certain nombre de sacrement et si je ne m'abuse, l'eucharistie célébrée par un prêtre de la fraternité St Pie X est tout à fait valide.

Citation :
L'ordination, le baptême, l'eucharistie, la confirmation et l'onction des malades sont valides. L'absolution et le mariage sont en principe invalides car ils dépendent de la juridiction de l'évêque uni à Rome. Cependant ils peuvent être valides car l'Église supplée le manque de juridiction, en cas d'erreur commune (code de droit canonique, canon 144).

Donc l'Evêque n'avait pas à lui interdire l'accès à l'église.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 8:24

C'est plus compliqué que je ne le croyais... Rolling Eyes

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
francois
Séminariste
Séminariste
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 8:24

Que la messe soit valide, il n'y a pas de doute.
Mais il faut également qu'elle soit licite. Et dans le cas précis, la messe de le fut pas. D'où la juste appréciation de l'Evêque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 8:26

francois a écrit:
Que la messe soit valide, il n'y a pas de doute.
Mais il faut également qu'elle soit licite. Et dans le cas précis, la messe de le fut pas. D'où la juste appréciation de l'Evêque.

Et elle le fut en Bretagne ? Entre deux régions différentes l'appréciation change ? Suspect

Soit elle est licite soit elle ne l'est pas et c'est partout pareil.

Je ne connais pas cet Evêque mais vu la réaction de certains curés de paroisse devant le retour du latin, ça ne m'étonne à vrai dire pas du tout ce genre de réaction.
Revenir en haut Aller en bas
francois
Séminariste
Séminariste
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 8:28

Elle ne fut pas licite, cela ne fait aucun doute.... Le canon est clair sur la question. Un évêque a eu raison, l'autre tort....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 8:28

Et puis c'est une question de principe, moi ça me choque qu'un prêtre ne puisse pas célébrer l'Eucharistie. Ca me dérange beaucoup en soi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 8:29

francois a écrit:
Elle ne fut pas licite, cela ne fait aucun doute.... Le canon est clair sur la question. Un évêque a eu raison, l'autre tort....

Je ne saisis pas la différence que vous faîtes entre le côté "valide" et le côté "licite" ?
Si la messe à une validité elle devient autorisable et les fidèles peuvent y aller ?
Revenir en haut Aller en bas
francois
Séminariste
Séminariste
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 8:31

Ca, en revanche, je peux le comprendre !
Mais rappelons que Ecône a fait le choix de l'excommunication.

Je rappelle cependant qu'à l'heure de la mort, toute administration de sacrement devient licite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 8:34

Et surtout comment comprendre que suite à la rencontre de Mgr Fellay (supérieur général de la Fraternité Saint-Pie X) qui avait été reçu pendant une demi-heure par le Pape à Castel Gandolfo le 29 août 2005, le pape souhaitait une réconciliation certes par étapes, mais une réconciliation quand même ?

Qui la veut vraiment cette réconciliation parce qu'en vérité on peut se poser la question.
Revenir en haut Aller en bas
francois
Séminariste
Séminariste
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 8:34

C'est très simple : si la messe est célébrée en union et en communion au pontife romain par un prêtre non empêché, elle est licite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 8:36

francois a écrit:
C'est très simple : si la messe est célébrée en union et en communion au pontife romain par un prêtre non empêché, elle est licite.

Et le sacrement c'est à dire l'acte reste quand même valide ? C'est ça ?

Le hic c'est qu'eux n'ont pas l'impression d'être coupés de rome...


Dernière édition par le Mar 7 Aoû 2007 - 8:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
francois
Séminariste
Séminariste
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 8:37

C'est tout à fait ça... Parce que célébrée par un prêtre validement ordonné.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 8:38

francois a écrit:
C'est tout à fait ça... Parce que célébrée par un prêtre validement ordonné.

Prêtre ordonné par un Evêque excommunié alors comment un prêtre peut être validement ordonné alors que son supérieur à reçu une sentence d'excommunication ? Il n'y a pas contradiction la ?
Revenir en haut Aller en bas
francois
Séminariste
Séminariste
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 8:41

La validité tient (dans ce cas précis) à la succession apostolique : il y a une prêtre validement ordonné, qui donc à le pouvoir d'ordonné validement. Mais ce n'est pas pour cela qu'il en a le droit ! C'est pour cela que l'on dit valide, mais pas licite.
Revenir en haut Aller en bas
francois
Séminariste
Séminariste
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 8:41

Evêque validement ordonné, pardon.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 10:17

Il me semble qu'au fond de tout cela la question profonde est celle de l'obéissance. Le prêtre ne doit-il pas obéissance à l'Évêque du lieu ? Pourquoi faire toute une histoire publique et ne pas obéir humblement ? Même s'il croit subir une injustice, par amour pour le Christ et pour ne pas créer de scandale et de remous, ne pouvait-il pas en rester aux recommandations de l'Évêque ? Parce que c'est l'Évêque que le Christ a placé là à la tête de ce diocèse et non pas le prêtre...

Enfin...

Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Mar 7 Aoû 2007 - 10:57

Ce serait la logique effectivement, mais le problème c'est que cela se passe à travers une situation déjà compliqué : le retour du latin, les prêtres excommuniés etc
Ce n'est pas comme s'il s'agissait d'un curé quelquonque.
Revenir en haut Aller en bas
Arzur
Séminariste
Séminariste
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   Jeu 30 Aoû 2007 - 11:01

Je suis d’accord avec François. Mon cher évêque, monseigneur Clément Guilon, ne pouvait pas autoriser la célébration de la messe dans une église catholique par un prêtre non catholique (Fraternité Sacerdotale Saint Pie X -> hors de l’Eglise).

Or il l’a fait, l’Evêque de Quimper l’a autorisé …. C’est à ne rien comprendre … L’évêque refuse d’accueillir des traditionaliste en pleine communion ave Rome mais il autorise des non catholiques a célébrer leur messe dans le diocèse…

Les traditionalistes, comme les communautés nouvelles, sont interdit de séjour dans le Finistère…
Aucun prêtre de l’Emmanuel, des frères de Saint Jean, de la communauté Saint Martin, de la Fraternité Sacerdotal Saint Pierre, ni de l’Institut du Christ Roi n’est présent dans le diocèse … Mais il autorise la FSSPX a célébrer une messe …. !!!

Arzur
Revenir en haut Aller en bas
levergero
Banni
Banni
avatar


MessageSujet: la messe en latin   Jeu 11 Nov 2010 - 11:28

Dialogue de sourds comme souvent. C'est une question d'âge !

Les chrétiens pratiquant régulièrement la messe,

-s'ils sont jeunes, préfèrent la messe dans leur langue maternelle,

-s'ils sont âgés et surtout très âgés, ils préfèrent celle en latin comme du temps de leur jeunesse. C'est pour eux un peu comme un élixir de jeunesse...ils restent jeunes plus longtemps...(je pense un peu à moi en prêchant pour ma paroisse).
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-paul.vefblog.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un prêtre refusé de messe au Pays Basque   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un prêtre refusé de messe au Pays Basque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La sagesse de Salomon :: Sujets divers-
Sauter vers: