Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

  San Bernardino : la thèse de l'attentat progresse

Aller en bas 
AuteurMessage
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
boisvert


 San Bernardino : la thèse de l'attentat progresse Empty
MessageSujet: San Bernardino : la thèse de l'attentat progresse    San Bernardino : la thèse de l'attentat progresse Icon_minitimeJeu 3 Déc 2015 - 5:01

San Bernardino, la tuerie qui pourrait bouleverser les Etats-Unis

La fusillade qui a fait 14 morts dans une banlieue de Californie tétanise l'Amérique. Après les tueries de Paris, les Américains ne savent plus comment qualifier leurs propres attentats

Confusion après le drame, dans cette ville d'une si grande banalité californienne. C'était ce mercredi à San Bernardino, à une heure de route à l'est de Los Angeles. Une banlieue pavillonnaire dont les petits jardins individuels de chaque villa sont brulés par le soleil de la Californie du sud.

Ce mercredi, des tueurs armés ont fait irruption dans un centre social gérant les cas de milliers d'infirmes de San Bernardino et des communes avoisinantes. La fusillade a fait «au moins» 14 morts, selon la police. Et 17 blessés, dont l'état de gravité n'a pas été précisé.
Chasse à l'homme

Et pour cause. La tuerie a vite donné lieu à une chasse à l'homme nerveuse, survolée par un essaim d'hélicoptères des TV. La police, et les équipes de choc SWAT dans leurs camions aux couleurs militaires, ont immobilisé un 4x4 noir conduit par les tireurs présumés. Deux ont été tués, un homme et une femme, d'autres – ou un autre ? – restent en fuite. Les autorités ont annoncé avoir «maîtrisé» les suspects, tout en continuant à offrir aux TV le spectacle d'encerclements de maisons, armes brandies en avant (à 3:00 heure suisse, ils cernaient encore une maison).

Il a été établi que les agresseurs avaient des bombes artisanales dans leur attirail, ce qui a ajouté à la panique. Cependant, lors d'une conférence de presse, la police de San Bernardino a dit écarter la piste terroriste.
Trois pistes possibles

Les chaînes américaines d'info en continu ont vite tenté de saisir le sens de cette énième fusillade – de fait, leur nombre augmente chaque année. Les analystes ont mentionné une possible «piste intérieure» – donc une tuerie due à quelque déséquilibré, comme c'est souvent le cas; ou l'attentat de Boston de 2013, c'est à dire le «vrai» attentat planifié; ou les attentats de Paris du 13 novembre, ce qui supposerait alors un terrorisme «international». Ce terme de «terrorisme international» revêt une puissance particulière aux Etats-Unis: c'est, sans aucun doute, le pire cas de figure.

Même si cette hypothèse va peut-être perdre de sa crédibilité, la tuerie de San Bernardino semble marquer un seuil. Même Donald Trump, le candidat le plus remuant à la primaire des républicains, se contente de twitter un «so sad».


http://www.letemps.ch/monde/2015/12/03/san-bernardino-tuerie-pourrait-bouleverser-etats-unis

4 décembre 2015

L’attentat de San Bernardino aurait pu être évité. Il ne l’a pas été parce qu’une voisine, qui s’est douté que quelque chose se préparait, a eu peur d’être accusée de faire un « profilage racial » et d’être prise pour une islamophobe.
Lors de la conférence de presse qui vient de se terminer, nous avons appris qu’il y a plusieurs semaines qu’une voisine du couple Syed Farook et Tashfeen Malik avait repéré des mouvements suspects autour de la maison de Redlands où des explosifs, un laboratoire pour fabriquer des bombes artisanales, une voiture radio commandée chargée d’explosifs – signature d’al Qaïda, et des milliers de cartouches ont été découverts.

La voisine a déclaré à la police que depuis quelques semaines, de nombreux colis étaient livrés chaque jour.

Elle a remarqué que les occupants travaillaient tard le soir dans leur garage, et une demi douzaine de personnes de type moyen-oriental allaient et venaient.

Elle a voulu appeler la police. Plusieurs fois.

Mais elle n’a rien fait, de peur « d’être considérée comme raciste », de peur de se rendre coupable d’un délit de faciès, et par crainte qu’on l’accuse de faire une dénonciation motivée par l’origine apparente de ces voisins suspects.

Une autre personne, un homme qui travaille près de la maison des terroristes, a déclaré à la police qu’il a commencé à avoir des soupçons lorsqu’il a vu cinq ou six hommes orientaux évoluer dans l’entourage de la maison.

Eussent-ils contacté la police que les terroristes auraient été arrêtés, leur arsenal confisqué, et l’attentat qui a fait 14 morts et 21 blessés évité.

Seulement voilà, la gauche américaine, la bien-pensance, appuyés par les médias, comme en France, comme en Europe, terrorisent tous ceux qui osent faire usage de leur bon sens et appeler un arabe suspect un arabe suspect. Il est interdit de prononcer ces mots sous peine d’être pointé du doigt comme un répugnant raciste.

La gauche américaine, la bien-pensance, appuyés par les médias, sont responsables, par la terreur qu’ils font régner dans la société, de la mort des 14 personnes de San Bernardino.

Pourtant, il faut dire les choses : un couple de musulmans dont le comportement est suspect doit déclencher l’alarme dans l’esprit des gens, car presque tous les terroristes sont musulmans et que le danger terroriste, islamiste, n’est pas un mythe. C’est un fait, les médias diront ce qu’ils veulent, cela reste un fait.

Si vous voyez un groupe de musulmans se livrant à des activités suspectes, appelez la police, vous sauverez peut-être des vies.

Et si vous respectez la vie humaine plus que les gauchistes la respectent, il vaut mieux froisser quelques personnes prises par erreur pour des terroristes, leur présenter des excuses – ils n’en mourront pas les chochottes – que de compter les morts des attentats.

C’est mon opinion, et je suis bien heureux de ne pas être sur le sol français, où il ne manque pas de petits fachos gauchistes et de tribunaux liberticides pour tenter de museler quiconque pense ainsi.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
 
San Bernardino : la thèse de l'attentat progresse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La Galilée quotidienne :: Vie dans le monde-
Sauter vers: