Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Guérison de l'arbre généalogique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anna Doe
Nouveau
Nouveau



MessageSujet: Guérison de l'arbre généalogique   Ven 25 Déc 2015 - 2:54

Bonjour,

Je me suis inscrite exprès à ce forum pour faire part de mon expérience récente avec ce phénomène de guérison de l'arbre généalogique, encore appelée "messe des ancêtres" là où je vis.

Vivant depuis quelques années des problèmes insurmontables et qui ne font que s'accumuler, j'ai fini par me demander si il n'y avait pas une cause non naturelle à tout ceci, d'autant plus que je me retrouvais à vivre des crises importantes de foi (mise en doute de l'amour de Dieu pour moi, remise en question du sacrifice de Jésus pour moi, christianisme me faisant l'impression d'une religion doloristes, etc) et surtout que j'ai quelqu'un de ma famille qui s'est toujours adonné à des pratiques occultes pour parvenir à ses buts. Cette personne recherche la soumission totale de ma vie à ses volontés et notre point de friction le plus important, est mon refus absolu de recourir à l'occultisme pour résoudre mes problèmes. Par ailleurs, étant donné qu'il y a déjà eu dans ma famille, des précédents d'ascendants qui utilisent des méthodes occultes pour contrôler la vie de leurs enfants ou d'autres personnes, je me suis dit que je devrais rechercher des gens qui ont des ministères de délivrance. Quelqu'un m'a alors parlé de la messe des ancêtres qui serait la solution miracle aux situations d'enfermement dans l'échec.

Je n'étais pas convaincue du fondement biblique de la démarche et je ne voulais vraiment pas prendre part à ce truc. D'un côté, ma foi ne peut pas s'accorder avec l'idée d'un Dieu père qui punirait les descendants pour les péchés de leurs ascendants. Les tenants de la messe des ancêtres aiment bien manier Ex 34:7 et ignorer Ez 18 dans son entièreté, de même que Jé 31, 29-30. Utiliser un verset hors contexte, sert juste de prétexte à étayer souvent des argumentations pauvres et spécieuses. Dieu est cohérent, il reste le même et ne change pas en ce qui concerne sa nature. Il a toujours été miséricordieux (même quand il bannit Caïn du jardin d'Éden et que ce dernier lui dit que tout le monde voudra le tuer, Dieu lui met un signe pour afin de le protéger et que sa vie soit préservée). Bref, je digresse et je me suis quand même rendue à cette fameuse célébration de la messe des ancêtres.

Le prêtre a commencé tout fièrement par m'expliquer le succès de celle-ci en me donnant moult exemples: des personnes stériles pendant des années qui conçoivent des triplés après la tenue de la messe, entre autres. Je lui annonce alors ma réticence et mon hésitation à venir là puisqu'ils (lui et son équipe) fondent tout ceci sur Ex 34,7 alors que Éz 18 et Jé 31, 29-30, annulent tout ceci. J'imagine qu'il n'a pas l'habitude de gens qui lui posent des questions car il s'est interrompu dans son élan. Alors qu'il s'apprêtait à me présenter les structures du péchés de l'Église catholique, il décide de faire appel à ma raison d'une certaine façon.

Il m'explique alors que c'est un médecin anglican (en fait épiscopalien), Kenneth McAll qui a découvert, l'influence de l'arbre généalogique sur les maux des descendants. En fait, le gars ne l'aurait pas découvert en soi-même, mais Dieu aurait choisi de révéler tout ça, à un scientifique parce que les pensées scientifique, rationnelle, technologique, entre autres, auraient causé beaucoup de tort à l'humanité, et j'en passe. Je reviendrai là-dessus. Kenneth McAll aurait découvert chez certains patients atteints de troubles mentaux et de prime abord incurables, que lorsqu'il faisait leur arbre généalogique et arrivait à trouver l'ancêtre problématique, une messe pour le pardon des péchés de cet ancêtres, suffisait à provoquer la guérison par la suite du malade (je schématise mais c'est l'idée). Il faut croire que cette nouvelle théorie a été reprise, adoptée et adaptée à leurs sauces, par différentes dénominations chrétiennes, y compris les catholiques.

J'ai droit ensuite à Descartes qui serait la source de tout ce chaos avec son "Je pense donc je suis"; en passant, Descartes m'a presque été présenté par ce prêtre comme un non-croyant alors qu'il est notoire que Descartes était un catholique très pieux. Peut-être qu'il dérangeait l'establishment religieux de son époque par ses pensées, mais le présenter limite comme un athée, relève de la mauvaise foi pour moi, surtout si c'est pour vendre sa salade! Ensuite, ce fût le tour de Freud, Nietzsche, Marx et Comte, de passer sur l'échafaud; Sartre, quant à lui, fût présenté comme le vulgarisateur à outrance du nihilisme, qui a perdu la tête à la fin de sa vie et qui s'est suicidé. Oui, vous avez bien lu, ce prêtre m'a soutenu mordicus et sans frémir, que Sartre s'est suicidé. Pourquoi est-ce que je fais ces apartés? Ce n'est pas que je suis une fan des philosophes, économistes ou autres sociologues cités par cet homme d'Église pour étayer son argumentaire sur le bien-fondé de la messe des ancêtres, mais c'est pour illustrer le fait que quand quelqu'un commence à vous sortir des demi et contre-vérités, prêtre ou pas, on se doit de s'interroger sur la crédibilité de la personne. Ce n'est ni un péché, ni une marque d'extrême piété chrétienne, d'être là à absorber comme des éponges et sans discuter, tout ce qui viendrait d'un supposé homme de Dieu. L'évangile nous dit clairement que nous devons discerner.

Après la petite leçon sur les dérives de la pensée moderne occidentale dans tous ses aspects, le prêtre est passé aux structures du péché de l'Église catholique: péché personnel, péché des ancêtres et péché social. Le péché des ancêtres se transmettrait d'une génération à une autre, et le péché social, serait celui commis par un groupe, une communauté.
Ex: mon grand-pêre était alcoolo ou homo, c'était un péché, il me l'a transmis, c'est pour cela que je suis alcoolo ou homo (je cite le prêtre); je meurs d'un cancer après avoir inhalé de la fumée secondaire, le péché social est le tabagisme ambiant

Personnellement, je ne nie pas que l'alcoolisme peut se transmettre, on le voit bien avec les enfants nés de parents alcooliques ou dont la mère a consommé de la drogue ou de l'alcool pendant sa grossesse. Je crois aussi que certains troubles mentaux sont plus la conséquence d'attaques démoniaques que toute autre chose. Mais je dirais qu'il faut arrêter de faire toutes sortes d'amalgames et de raccourcis psycho-spirituels, juste pour trouver à tout prix des causes à nos bobos, surtout en blâmant nos ancêtres. Oui, Dieu peut guérir absolument tout, j'en suis persuadée mais je n'ai pas besoin, il n'a pas besoin que je m'accuse D'ABORD des péchés de mes ancêtres, que je demande D'ABORD pardon pour eux pour me guérir. Ce n'est écrit NULLE PART dans la bible!!!! Et pourtant, ce fameux prêtre va oser pendant la messe, dire que la venue de Jésus annule tout ce qui a été dit "9 siècles" avant lui dans Éz ou Jé. Par ailleurs, pour comprendre les dits passages cités plus haut, il faudrait soit disant se remettre dans le contexte. Curieusement, il n'a pas dit que Jésus annulait Ex 34,7 ou que celui-ci devait aussi se comprendre dans son contexte. Le prêtre a poursuivi avec la parabole de l'aveugle-né. Après avoir clairement dit et reconnu que Jésus avait répondu que la personne n'était pas aveugle à cause de son péché ou de celui de ses ancêtres, mais afin que les oeuvres de Dieu soit manifestées, le prêtre a eu l'audace de dire que l'aveugle-né l'était, à cause du péché social. Son raisonnement implicite était le suivant: il existe 3 types de péchés: personnel, des parents et social. Si ce n'est pas les 2 autres, ce ne peut être que le 3ème. D'un même souffle, ce prêtre déclarait que Jésus n'avait pas répondu à la question des apôtres et avait laissé un gros point d'interrogation, puis que l'aveugle de naissance, l'était à cause du péché social. Peut-être qu'il y a eu Tchernobyl, Hiroshima ou le Vietnam avant la naissance de l'aveugle, et il en reçu les séquelles en naissant aveugle, "péché social" avez-vous dit! Le prêtre a ensuite poursuivi sa messe, tout fier de sa démonstration.

Certains d'entre vous qui me lisent, penseront: "Oui mais ce n'est pas parce qu'un prêtre qui célèbre une messe des ancêtres, dit des anêries que ça veut dire que le procédé est faux". Certes mais quand il y a une liste d'attente de 3 mois pour aller voir ce M., je dis: "Attention!!! Utilisez votre discernement, ouvrez vos bibles et lisez-les, faites preuve d'esprit critique." Avec ces attitudes moutonnières qui consistent à vouloir ignorer les incongruités d'une certaine théologie, soyez assurés que nombre d'entre nous, n'auraient pas suivi Jésus à son époque, car il n'a pas hésiter à confronter les docteurs de la loi et à dénoncer leurs fausses doctrines.

Oui, un individu dont les ancêtres se sont adonnés à des pratiques occultes, peut se retrouver à subir les effets de celles-ci, puisque certaines personnes engagent, délibérément ou involontairement, en toute conscience ou non, leurs descendances lorsqu'elles font des pactes avec les esprits mauvais afin d'obtenir quelque chose en échange. À ce moment, la victime innocente de ces engagements faits à son insu, a besoin de prières de coupure de liens, de délivrance ou de protection. Mais elle n'a pas besoin de s'affubler des péchés de ces ancêtres comme préalable à toute démarche subséquente de délivrance ou de guérison. Jésus n'a jamais dit: "Va, les péchés de tes ancêtres sont guéris." Il disait: "Va, tes péchés sont guéris" et encore, il ne disait pas cela, parce que c'était une condition sine qua none à la guérison, mais juste pour montrer aux pharisiens et aux sadducéens, qu'il était le Messie et que Dieu lui avait donné même le pouvoir de remettre les péchés (Mc 2:1-12). Nul besoin de payer pour une messe spéciale ou même un trentain de messes pour obtenir la délivrance!

Il est vraiment fort dommage que les nouveaux prêtres formés croient de moins en moins, que le malin agit encore de nos jours en opprimant, possédant ou vexant les gens. Du coup, les croyants désespérés et ne sachant plus donner de la tête, se tournent vers des méthodes qui sont un dévoiement des principes chrétiens sur le péché, la guérison et la délivrance. Je sais que certaines personnes disent que tout s'est très bien arrangé dans leurs vies après ces messes, soit (effet placebo?); pour celles qui les ont faites car de l'occultisme avait cours dans leur ascendance, je leur répondrais que si ça a marché, c'est probablement parce qu'il y a des formules de coupure de liens et d'exorcismes (le petit de Léon XIII) qui sont récitées. Mais de là, à sortir de là, en pensant:
- si je foire tout dans ma vie, c'est parce que grand-père X était aussi un bon à rien;
- mais j'ai réglé tout ceci en demandant pardon pour les péchés de grand-père, je pense que c'est insulter la miséricorde de Dieu.
Si tu demandes pardon à Dieu pour quelque chose de négatif de commis, c'est parce que tu crois qu'il te punit ou va te punir pour ça. Or si tu ne l'as pas fait et que c'est quelqu'un d'autre qui l'a fait, comment peux-tu croire qu'un Dieu te fera porter la faute d'autrui? Subir les conséquences des actes et du péché d'autrui, c'est une chose et ça arrive, mais on demande alors à Dieu de nous venir en aide et non pas, de nous pardonner pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Guérison de l'arbre généalogique   Dim 27 Déc 2015 - 20:30

Je suis d'accord avec vous. Certes, nous pouvons entretenir certains liens par solidarité morbide inconsciemment ou consciemment mais, nous n'avons pas à demander pardon pour les péchés de nos ancêtres. On peut intercéder pour eux : Père, pardonne-leur... mais non pas prendre sur nous ou pour nous ces péchés. Demander à Jésus de couper des liens de solidarité morbide familiale n'a rien à voir avec l'idée de payer pour le péché de nos ancêtres. C'est Lui qui a payé et pris sur Lui tous les péchés, les nôtres et ceux de nos ancêtres.

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Guérison de l'arbre généalogique   Dim 27 Déc 2015 - 20:32

Il faut demander à Jésus de couper les liens qui nous aliènent.

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guérison de l'arbre généalogique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guérison de l'arbre généalogique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: Le pèlerin d'Emmaüs :: Chercheur de Dieu-
Sauter vers: