Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Urgence de la conversion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Urgence de la conversion   Jeu 18 Aoû 2016 - 5:14

Le jeudi de la 20e semaine du temps ordinaire

Livre d'Ézéchiel 36,23-28.
Je sanctifierai mon grand nom, profané parmi les nations, mon nom que vous avez profané au milieu d’elles. Alors les nations sauront que Je suis le Seigneur – oracle du Seigneur Dieu – quand par vous je manifesterai ma sainteté à leurs yeux. Je vous prendrai du milieu des nations, je vous rassemblerai de tous les pays, je vous conduirai dans votre terre. Je répandrai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés ; de toutes vos souillures, de toutes vos idoles, je vous purifierai.
Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’ôterai de votre chair le cœur de pierre, je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai en vous mon esprit, je ferai que vous marchiez selon mes lois, que vous gardiez mes préceptes et leur soyez fidèles. Vous habiterez le pays que j’ai donné à vos pères : vous, vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu.



Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 22,1-14.
En ce temps-là, Jésus se mit de nouveau à parler aux grands prêtres et aux anciens du peuple, et il leur dit en paraboles : « Le royaume des Cieux est comparable à un roi qui célébra les noces de son fils. Il envoya ses serviteurs appeler à la noce les invités, mais ceux-ci ne voulaient pas venir. Il envoya encore d’autres serviteurs dire aux invités : “Voilà : j’ai préparé mon banquet, mes bœufs et mes bêtes grasses sont égorgés ; tout est prêt : venez à la noce.” Mais ils n’en tinrent aucun compte et s’en allèrent, l’un à son champ, l’autre à son commerce; les autres empoignèrent les serviteurs, les maltraitèrent et les tuèrent. Le roi se mit en colère, il envoya ses troupes, fit périr les meurtriers et incendia leur ville. Alors il dit à ses serviteurs : “Le repas de noce est prêt, mais les invités n’en étaient pas dignes. Allez donc aux croisées des chemins : tous ceux que vous trouverez, invitez-les à la noce.” Les serviteurs allèrent sur les chemins, rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, les mauvais comme les bons, et la salle de noce fut remplie de convives. Le roi entra pour examiner les convives, et là il vit un homme qui ne portait pas le vêtement de noce. Il lui dit : “Mon ami, comment es-tu entré ici, sans avoir le vêtement de noce ?” L’autre garda le silence. Alors le roi dit aux serviteurs : “Jetez-le, pieds et poings liés, dans les ténèbres du dehors ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents.” Car beaucoup sont appelés, mais peu sont élus. »

Cy Aelf, Paris

Les Juifs ont résisté à Dieu de multiples façons. Tout en se proclamant le peuple élu parmi tous les autres, l'unique peuple qui puisse en tout temps se référer à l'Alliance, ils se sont mis très tôt à vouloir imiter les autres peuples. Par exemple, ce fut le cas lorsqu'ils ont exigé d'avoir un roi, alors qu'ils avaient des prophètes pour les guider gratuitement. D'où l'indignation du prophète Samuel qui émit de longues réserves et déclara au peuple :

Peuple d'Israël, Dieu ne vous a-t-il pas sorti d’Égypte et libéré vos pères de l'esclavage ? Vous voulez un roi mais sachez que les rois prendront vos fils les uns pour la guerre, les autres pour travailler la terre pour payer vos impôts, ils prendront vos héritages, vos filles pour le travail et vos troupeaux pour les donner à leurs eunuques ou à leurs domestiques !

Mais dans cette affaire comme en d'autres, Dieu fit preuve de patience.

Cette attitude des juifs se prolongea donc indéfiniment jusqu'à la venue de Jésus. Cette parabole des noces dénonce une fois pour toutes les cœurs partagés, l'égoïsme, les préjugés et les jugements, mais encore : la fausse piété, la prière de convenance, l'attachement aux rites mais sans réel engagement à la sainteté, ainsi que l'amour des richesses, l'attachement aux traditions, les préjugés, et jusqu'à la curiosité importune.

Dans l’Évangile, c'est particulièrement le cas de l'homme invité à un banquet, mais qui ne prendrait même pas la peine de se changer pour l'occasion. On peut imaginer ainsi un sportif en training se présentant en short et en basket dans un hôtel quatre étoiles où l'on marie un prince... Évidemment, il se retrouve à la rue en compagnie de tous ceux qui s'imaginent pouvoir rencontrer Dieu comme on rencontre son semblable.

Convertis, convertissons-nous encore !

.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
 
Urgence de la conversion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La cathédrale :: Écoute, mon fils, les préceptes du Maître-
Sauter vers: