Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Saint du jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 9 avril Dimanche des Rameaux   Sam 8 Avr 2017 - 19:36



QUARANTE-NEUVIÈME SERMON. POUR LES RAMEAUX. I.
de Saint Augustin

(...)2. Enfin, il faut que vous sachiez tous d'où nous vient l'habitude de porter aujourd'hui à notre main des branches d'olivier et des palmes. Cette coutume date certainement des temps antiques. Quand un roi devait aller trouver un autre roi, lorsqu'un grand de la terre se proposait de visiter un puissant personnage, pour traiter avec lui, non de la guerre, mais de la paix, il ordonnait qu'on portât devant
lui des, branches d'oliviers. Dans nos livres saints, on désigne cet arbre comme l'emblème de la paix: à la vue de ces branches, le roi ou le personnage puissant pouvait savoir d'avance que celui qui s'approchait ainsi précédé ne venait point dans des intentions hostiles, mais avec la volonté de faire la paix. Cette coutume avait, parfois encore, une autre cause. Si, après avoir déclaré la guerre à ses ennemis, et avec l'aide miséricordieuse du Très-Haut, remporté sur eux la victoire, un roi revenait dans son pays, on portait des palmes devant lui, afin qu'à leur vue on pût comprendre qu'il avait triomphé de tous ses adversaires. C'est pour deux motifs semblables que nous portons aussi, dans nos mains, des rameaux d'oliviers et des palmes. Nous portons des rameaux d'oliviers pour montrer que nous avons la paix avec Notre-Seigneur Jésus-Christ, dont nous nous préparons à recevoir bientôt le corps. Nous portons aussi des palmes, pour faire voir que nous avons triomphé du diable, à qui nous avons dû livrer une grande bataille pendant ce carême. Chacun de nous, frères bien-aimés, doit soigneusement s'examiner pour savoir s'il a réellement fait la paix avec Notre-Seigneur Jésus-Christ, et s'il a vraiment remporté là victoire sur le démon, avec qui nous avons dû combattre sérieusement. Celui-là a fait sa paix avec le Sauveur et triomphé du diable, qui, après avoir offensé Dieu dans le cours de cette année, a effacé ses fautes pendant le carême, en priant, en se livrant fréquemment aux veilles, en mortifiant son corps par de longs jeûnes, en donnant aux pauvres les aliments dont il se privait lui-même. Evidemment, le jeûne devient inutile si, avec la valeur de la nourriture dont on se prive, on flatte son propre corps au lieu de subvenir aux besoins des indigents ; car il est de toute justice que les pauvres trouvent leur soulagement corporel dans les épargnes faites sur notre propre entretien. Mais quiconque a, pendant cette quarantaine , souillé son corps du péché de luxure, refusé de donner aux pauvres quelque chose de son bien, entretenu en son cœur le feu de l'envie, négligé de s'adonner aux veilles et à la prière, employé la fraude pour dérober ce qui appartient à autrui, celui-là n'a certainement pas la paix avec Dieu; il n'a pas, non plus, triomphé du diable, parce qu'il n'a pas mis sa volonté à l'unisson de celle de Dieu et qu'il a, au contraire, courbé la tête en toute circonstance devant l'esprit malin. (...)

Lire
http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Staugustin/inedits/suppl4c.htm#_Toc11738099

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 11 avril Sainte Gemma Galgani   Lun 10 Avr 2017 - 17:31



Vendredi, 10 août

La nuit précédente, mon Ange Gardien me dit qu’il m’était permis de garder la couronnes d’épines sur ma tête jusqu’à 5:00 de l’après midi. Cette parole disait la vérité parce que vers cette heure j’ai commencé à me porter un peu mieux. Je suis allée me cacher dans une Église des Franciscains, et là, Jésus est venu me l’enlever. J'étais seule (*dans l’Église. Trad.). Il m’a montré combien il m’aimait! Il m’a encouragé de souffrir à nouveau, puis il me laissa dans une mer de consolation!

Je dois dire cependant très souvent, surtout le Jeudi soir, je suis gagnée par une grande tristesse à la pensée d’avoir commis tant de péchés; ils me reviennent tous à l’esprit et j’ai honte de moi et en suis énormément affligée. La nuit dernière seulement, quelques heures auparavant, cette honte et cette tristesse me sont encore revenues. Je ne retrouve un peu de calme uniquement dans cette petite souffrance que Jésus m’envoie; l’offrant d’abord pour les pécheurs, en particulier pour moi, puis aux âmes du Purgatoire.

Quelles nombreuses consolations me donne Jésus! Et de combien de façons me montre-t-il qu’il me veut bien! Toutes choses viennent de ma tête qui ‘s’envole’ mais si je suis obéissante, Jésus ne me laisse pas être dupée. Jeudi soir Il m’a avoué que durant ces jours où Dame Cecilia n’était pas là, il ne m’a jamais laissé sans mon Ange Gardien. Il m’a encore donné cet Ange la nuit dernière et depuis ce temps, il ne m’a pas quitté même un seul instant. Et ceci, je l’ai observée de nombreuses fois; je n'en ai pas même parlé avec le Confesseur, mais aujourd'hui même je dis tout. Quand je suis avec d’autres personnes, mon Ange Gardien ne me quitte pas. Par contre, quand je suis avec elle (Dame Cécilia Giannini), l’Ange me quitte immédiatement.) Je veux dire qu’il ne se fait plus voir, si ce n’est pour me donner quelque avertissement); et c’est ce qui est arrivé aujourd'hui : Il ne s’est pas éloigné de moi une seule minute. Si je dois parler, prier, faire quelque chose ou que je parle de Lui; Jésus ne permet pas que je sois dupée. (*par l’ennemi)

Ceci m’étonne tellement que j’ai été contrainte de lui demander : Comment se fait-il que lorsque Dame Cécilia est avec moi, tu ne demeures jamais visible? Il a répondu comme ceci : ‘Aucune personne, en dehors d'elle, ne sait prendre ma place en tant que tuteur. Pauvre enfant,’ ajoutât-il, ‘tu es si petite que tu as toujours besoin d’un guide! Ne crains pas car je le suis maintenant, mais obéis! Car tu sais, je pourrais facilement…’

Je suis allée à me confesser et j'ai dit la chose; à mon Confesseur, (je le lui avais également écrit à ce sujet). Il m’a tout expliqué ce que je ne comprenais pas, et maintenant je comprends tout.

Source : http://www.stgemmagalgani.com/2010/02/le-journal-intime-de-sainte-gemma.html

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 14 avril 2017 Vendredi Saint    Jeu 13 Avr 2017 - 19:58




Le péché renouvelle la passion de Jésus-Christ du Saint Curé d'Ars

Prolapsi sunt, rursurn crucifigentes sibimetipsis Filium Dei.
Ceux qui pèchent crucifient en eux-mèmes de nouveau le Fils de Dieu. (Saint Paul aux Hébreux, IV, 6.)

Pouvons-nous, M.F., concevoir un crime plus horrible que celui des Juifs, quand ils firent mourir le Fils de Dieu, qu'ils attendaient depuis quatre mille ans, lui qui avait été l'admiration des prophètes, l'espérance des patriarches, la consolation des justes, la joie du ciel, le trésor de la terre, le bonheur de l'univers ? Quelques jours auparavant, ils l'avaient reçu en triomphe à son entrée à Jérusalem, manifestant ainsi clairement qu'ils le reconnaissaient pour le Sauveur du monde. Dites-moi, M.F., est-il possible que, malgré tout cela, ils veuillent le faire mourir, après l'avoir accablé de toutes sortes d'outrages ? Quel mal leur avait donc fait ce divin Sauveur ? Ou plutôt, quel bien ne leur faisait-il pas, en venant les délivrer de la tyrannie du démon, les réconcilier avec son Père, leur ouvrir la porte du ciel que le péché d'Adam leur avait fermée ? Hélas ! de quoi n'est pas capable l'homme qui se laisse aveugler par ses passions ! Pilate laissa aux Juifs le choix de leur délivrer ou Jésus ou Barabbas, qui était un insigne voleur. Ils délivrent le voleur chargé de crimes ; et Jésus, qui était l'innocence même, bien plus encore, leur Rédempteur ; ils veulent qu'on le fasse mourir ! Ô mon Dieu ! quelle indigne préférence ! Cela vous étonne, M.F., vous avez bien raison ; cependant, si j'osais, je vous dirais que nous faisons cette préférence toutes les fois que nous péchons. Et pour mieux vous le faire sentir, je vais vous montrer combien grand est l'outrage que nous faisons à Jésus-Christ en préférant la voie de nos penchants à la voie de Dieu.

Lire la suite
http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Ars/Sermons/tome1/vendredi23.html

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde


Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 15 avril Samedi Saint   Ven 14 Avr 2017 - 16:56



VEILLÉE PASCALE

HOMÉLIE DE SAINT JEAN-PAUL II

Samedi saint, 30 mars 2002
 

1. «Dieu dit: ‘Que la lumière soit’. Et la lumière fut» (Gn 1, 3).

Une explosion de lumière, que la parole de Dieu tira du néant, déchira la première nuit, la nuit de la création.

L’Apôtre Jean écrira: «Dieu est lumière, il n’y a pas de ténèbres en lui» (1 Jn, 1, 5). Dieu n’a pas créé les ténèbres, mais la lumière. Le livre de la Sagesse, révélant clairement que l’œuvre de Dieu obéit depuis toujours à une finalité positive, s’exprime ainsi: «Il a créé toutes choses pour qu’elles subsistent; ce qui naît dans le monde est bienfaisant, et l’on n’y trouve pas le poison qui fait mourir. La puissance de la mort ne règne pas sur la terre» (Sg 1, 14).

C’est dans cette première nuit, la nuit de la création, que le mystère pascal plonge ses racines et, après le drame du péché, il constitue la restauration et le couronnement de ce premier commencement. La parole divine a appelé toutes choses à l’existence et, en Jésus, elle s’est faite chair pour nous sauver. Et si la destinée d’Adam fut de retourner à la terre dont il avait été tiré (cf. Gn 3, 19), le dernier Adam est descendu du ciel pour y remonter vainqueur, prémices de l’humanité nouvelle (cf. Jn 3, 13; 1 Co 15, 47).

2. Une autre nuit constitue l’événement fondamental de l’histoire d’Israël: il s’agit du prodigieux exode d’Egypte, dont nous lisons chaque année le récit dans la solennelle Veillée pascale.

«Le Seigneur chassa la mer toute la nuit par un fort vent d’est, et il mit la mer à sec. Les eaux se fendirent, et les fils d’Israël pénétrèrent dans la mer à pied sec, les eaux formant une muraille à leur droite et à leur gauche» (Ex 14, 21-22). Le peuple de Dieu est né de ce «baptême» dans la Mer Rouge, lorsqu’il fit l’expérience de la main puissante du Seigneur, qui le tirait de l’esclavage pour le conduire à la terre désirée de la liberté, de la justice et de la paix.

C’est la deuxième nuit, la nuit de l’exode.

La prophétie du Livre de l’Exode s’accomplit aussi aujourd’hui pour nous qui sommes des israélites selon l’Esprit, descendance d’Abraham grâce à la foi (cf. Rm 4, 16). Dans sa Pâque, comme nouveau Moïse, le Christ nous a fait passer de l’esclavage du péché à la liberté des fils de Dieu. Morts avec Jésus, avec Lui nous ressuscitons à une vie nouvelle, grâce à la puissance de son Esprit. Son Baptême est devenu le nôtre.

3. Chers Frères et Sœurs catéchumènes, vous aussi, vous allez recevoir ce Baptême, qui engendre en l’homme une vie nouvelle, vous qui venez de différents pays: Albanie, Chine, Japon, Italie, Pologne, République démocratique du Congo. Deux d’entre vous, une mère japonaise et une mère chinoise, ont aussi, chacune avec elle, leur enfant, de sorte que, dans la même célébration, les mères seront baptisées avec leurs enfants.

«Dans cette nuit très sainte» au cours de laquelle le Christ est ressuscité d’entre les morts, s’accomplit pour vous un «exode» spirituel: laissez derrière vous votre vieille existence et entrez dans la «terre des vivants». C’est la troisième nuit, la nuit de la Résurrection.

4. «Ô nuit bienheureuse, toi seule as mérité de connaître le temps et l’heure où le Christ est ressuscité des morts». C’est ce que nous avons chanté dans l’Exsultet pascal, au début de cette Veillée solennelle, mère de toutes les Veillées.

Après la nuit tragique du Vendredi saint, où la «domination des ténèbres» (Lc 22, 53) semblait l’emporter sur Celui qui est «la lumière du monde» (Jn 8, 12), après le grand silence du Samedi saint, où le Christ, ayant accompli son œuvre sur la terre, trouva son repos dans le mystère du Père et porta son message de vie dans les profondeurs de la mort, voici finalement la nuit qui précède «le troisième jour», au cours duquel, selon les Ecritures, le Messie serait ressuscité, comme il l’avait à plusieurs reprises annoncé à ses disciples.

«Ô nuit vraiment glorieuse, nuit où le ciel s’unit la terre, où l’homme rencontre son Créateur !» (Exsultet pascal).

5. C’est la nuit par excellence de la foi et de l’espérance. Tandis que tout est plongé dans l’obscurité, Dieu – la lumière – veille. Avec Lui veillent ceux qui se confient et qui espèrent en Lui.

Ô Marie, c’est là par excellence ta nuit ! Tandis que s’éteignent les dernières lumières du samedi et que le fruit de ton sein repose dans la terre, ton cœur veille aussi. Ta foi et ton espérance regardent en avant. Au-delà de la lourde pierre, ils entrevoient déjà le tombeau vide; au-delà du voile épais des ténèbres, ils perçoivent l’aube de la Résurrection.

Fais, Ô Mère, que nous aussi nous veillions dans le silence de la nuit, croyant et espérant en la parole du Seigneur ! Nous rencontrerons ainsi, dans la plénitude de la lumière et de la vie, le Christ, premier des ressuscités, lui qui règne avec le Père et l’Esprit Saint, dans les siècles des siècles. Alléluia !

© Copyright 2002 - Libreria Editrice Vaticana

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 16 avril Saint Jour de Pâques    Sam 15 Avr 2017 - 20:41



SERMON CCXXVI. POUR LE JOUR DE PAQUES. III. LE JOUR NOUVEAU de SAINT AUGUSTIN

Vous avez entendu prêcher, de Notre-Seigneur Jésus-Christ, qu' « au commencement il était le Verbe, que ce Verbe était en Dieu et que ce Verbe était Dieu ! ». Car si ce même Jésus-Christ Notre-Seigneur ne s'était humilié et avait voulu rester toujours dans sa grandeur, c'en était fait de l'homme. Nous reconnaissons donc que le Verbe est Dieu et demeure dans le sein de Dieu ; nous reconnaissons que Fils unique il est égal au Père, nous reconnaissons qu'il est lumière de lumière et jour issu du jour.

Il est le jour qui a fait le jour, sans avoir été fait, mais formé lui-même par le jour. Or, si ce jour issu du jour n'a pas été fait mais engendré, quel est le jour qu'a fait le Seigneur? D'abord pourquoi l'appeler jour? Parce qu'il est lumière, et que « Dieu a donné à la lumière le nom de jour».

Maintenant quel est le jour qu'a fait le Seigneur pour que nous nous y livrions à l'allégresse et à la joie? A propos de la première formation du monde, nous lisons que « les ténèbres étaient au-dessus de l'abîme et que d'Esprit de Dieu était porté sur l'eau, Dieu dit ensuite : Que la lumière soit faite, et la lumière fut faite. Et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres; et il appela la lumière jour et les ténèbres nuit (1) ». Voilà bien le jour qu'a fait le Seigneur. Mais est-ce celui où nous devons nous livrer à l'allégresse et à la joie? Il est un autre jour, formé aussi par le Seigneur, dont nous devons nous occuper davantage pour y exciter en nous la joie et l'allégresse. N'a-t-il pas été dit aux fidèles qui croient au Christ : «Vous êtes la lumière du monde (1) ? » S'ils sont lumière, ils sont jour, puisqu'à la lumière Dieu a donné le nom de jour. Hier donc encore l'Esprit de Dieu était ici même porté sur l'eau, et les ténèbres étaient au-dessus de l'abîme, puisque ces enfants étaient chargés de leurs péchés. Aussi , quand ces péchés leur furent remis par l'Esprit de Dieu, ce fut alors que « Dieu dit : Que la lumière soit faite, et la lumière fut faite alors ».

Voilà donc « le jour qu'a fait le Seigneur; livrons-nous à l'allégresse et à la joie qu'il a nous inspire (2) ». Adressons-nous à ce jour avec les paroles mêmes de l'Apôtre : O jour qu'a fait le Seigneur, vous étiez autrefois ténèbres, vous êtes maintenant lumière dans le Seigneur. Oui, dit l'Apôtre, « vous avez été ténèbres ». L'avez-vous été, oui ou non? Demandez à votre conduite passée si vous ne l'avez pas été, regardez dans vos consciences les oeuvres auxquelles vous avez renoncé. Eh bien! puisque vous étiez autrefois ténèbres et que maintenant vous êtes lumière (3) ». non pas en vous mais « dans le Seigneur, vivez comme des enfants de lumière (4) ».

Veuillez vous contenter de ces quelques mots, car nous avons à travailler encore et à traiter aujourd'hui même, devant les enfants, des sacrements de l'autel.

Source : abbaye-saint-benoit.ch

Christ est Ressuscité, Alléluia !
Saint Jour de Pâques à tous !


Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 18 avril Sainte Marie de l'Incarnation    Lun 17 Avr 2017 - 18:09



Les litanies à Marie de l'Incarnation
http://versand.ursulinen.net/autoindex/Novene-MI-2015/Litanie_MI.pdf

PRIERES DE MADAME ACARIE

Seigneur Jésus "conformez mon esprit à votre humain et bienheureux esprit, en remplissant mon intelligence d'une grande connaissance et ma mémoire d'un continuel souvenir de Vous, ma volonté d'une ardente affection pour votre Majesté, [conformez] mon âme à la vôtre très sainte...Eclairez mon intérieur de la lumière de votre Divinité, d'autant que par elle, je crois que vous êtes totalement en moi. Par ce moyen, je vous supplie très humblement de regarder désormais par mes yeux, parler par ma langue, et de réaliser par tous mes membres et mes sens, les choses qui vous sont agréables."V.E. f°19

O miroir sans tache, splendeur de la gloire éternelle, Verbe amoureux, mon doux Jésus, semblable au Père, image de la bonté de Dieu, idée éternelle de toutes choses, en qui reluisent et paraissent toutes créatures, en qui se voient et se contemplent tous les hommes, ne voyez-vous pas toutes leurs nécessités? Pourquoi ne les secourez-vous pas tous? O Vous, libéral donateur de tous biens, refuserez-vous vos grâces à ceux qui si instamment vous les demandent? AMOUR SANS FIN, DONNEZ-VOUS ET NOUS AURONS TOUT". V.E. f° 27v

Seigneur, je vous rends quinze mille louanges, quinze mille grâces et quinze mille bénédictions de ce qu'il vous a plu de me créer à votre image et ressemblance, de m'embellir et de m'enrichir de votre similitude, de m'avoir douée de raison et de me rendre capable de la béatitude éternelle."V.E. f°s 29v-30r

O mon Dieu, tirez-moi à Vous pour me brûler de ce feu très ardent de votre amour, et que j'y sois toute consummée...0 plus qu'admirable puissance, sagesse et bonté de mon Seigneur et mon Dieu, que ne puis-je à ma volonté faire de chaque créature une âme, et de chaque âme, spécialement de la mienne, vous bâtir un royaume des cieux, dans lequel Vous puissiez avoir joie et paix, en échange de toutes les douleurs et tristesses que vous avez endurées pour moi. Ouvrez-moi, je vous supplie, les grandes richesses de votre divinité plus qu'admirable, et cachez-moi en Vous..." V.A. p 479-480

O Vous qui connaissez toutes choses, en qui se meut tout homme, en qui toute créature a vie, qui sondez les coeurs et les reins de tous, [...] entre les mains de qui sont nos temps, nos âges et nos aventures, notre bien, notre salut, nous ne pouvons rien sans Vous qui connaissez fort bien toutes nos nécessités, subvenez à tous : tous vous invoquent,
POUR TOUS, SEIGNEUR, JE VOUS SUPPLIE, EXAUCEZ-MOI ! V.E. f° 24

Source : madame-acarie.org



Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 19 avril Saint Expédit   Mar 18 Avr 2017 - 17:52



Neuvaine à Saint Expédit
http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2007/11/30/7071646.html

Litanies de Saint Expédit
http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2008/10/02/10798768.html

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 23 avril Fête de la Divine Miséricorde   Sam 22 Avr 2017 - 19:55



CHAPITRE IX
De l’action de grâces


Après la méditation, vient l'action de grâces. L'âme doit la faire d'après ce qu'elle vient de méditer, remerciant Notre-Seigneur des bienfaits particuliers qu'il lui a accordés dans ce mystère. Si elle a médité sur la passion, elle doit adresser de vives actions de grâces à Notre-Seigneur, de ce qu'il nous a rachetés au prix de tant de souffrances. Si c'est sur ses péchés, elle doit le remercier de ce qu'il l'a si longtemps attendue à pénitence. Si elle a médité sur les misères de cette vie, elle le remerciera de ce qu'il lui en a épargné un si grand nombre ; si c'est sur la mort, de ce qu'il l'a délivrée de ses dangers, et lui a donné du temps pour se repentir ; enfin, si c'est sur la gloire du paradis, de ce qu'il l'a créée pour un si grand bien ; et ainsi des autres vérités ou des autres mystères.

À ces bienfaits particuliers, elle joindra tous les autres dont nous avons parlé plus haut, c'est-à-dire les bienfaits de la création, de la conservation, de la rédemption, de la vocation, etc. Ainsi elle remerciera Notre-Seigneur de l'avoir faite à son image et à sa ressemblance, de lui avoir donné la mémoire pour se souvenir de lui, l'entendement pour le connaître, la volonté pour l'aimer. Elle le remerciera aussi de lui avoir donné un ange pour la garder de tant de peines, de tant de périls, de tant de péchés mortels, de la mort même, quand elle vivait dans leurs chaînes, ce qui n'a pas été moins que de la délivrer d'une mort éternelle. Le chrétien remerciera Jésus-Christ de ce qu'il a daigné prendre notre nature et mourir pour nous, de ce qu'il l'a fait naître de parents chrétiens, de ce qu'il lui a accordé la faveur du saint baptême, de ce que, dans ce sacrement, il lui a donné sa grâce, promis sa gloire, et de ce qu'il l'a reçu pour son fils adoptif. Combien d'autres bienfaits qui réclament les plus vives actions de grâces !

Après l'avoir adopté pour son fils, Notre-Seigneur lui a donné, dans le sacrement de confirmation, des armes pour combattre contre le monde, contre le démon et la chair. Dans le sacrement de l'autel, il s'est donné lui-même à lui, pour être sa nourriture. Il a établi le sacrement de pénitence, afin qu'il puisse recouvrer la grâce perdue par le péché mortel. Qui pourrait compter les bonnes inspirations qu'il lui a envoyées à toutes les époques de sa vie, et qu'il ne cesse de lui envoyer encore ? Que dire de tous les secours que ce bon Maitre lui a prodigués pour prier, pour bien agir, pour persévérer dans le bien commencé ! À tous ces bienfaits, que l'âme qui médite joigne les autres, généraux et particuliers, qu'elle connaît avoir reçus de Notre-Seigneur ; que pour ceux-là, ainsi que pour tous les autres, tant publics que secrets, elle offre à Dieu le plus magnifique tribut d'actions de grâces qui sera en son pouvoir. Qu'elle convie toutes les créatures du ciel et de la terre à chanter avec elle le saint cantique de l'action de grâces. Dans cet esprit, elle pourra dire, si elle veut, ce cantique : Benedicite, omnia opera Domini, Domino ; laudate et superexaltate ;etc. ,ou bien le psaume : Benedic, anima mea, Domino : et omnia quœ intra me sunt, nomini sancto ejus.

PSAUME 102


Bénissez, mon âme, le Seigneur, et que tout ce qui est en moi rende hommage à son saint nom.
Bénissez, mon âme, le Seigneur, et ne perdez point la mémoire de tous ses bienfaits.
Il vous pardonne toutes vos iniquités, il guérit toutes vos infirmités.
Il rachète votre vie de la mort, il vous couronne dans sa Miséricorde et dans sa compassion.
Il comble de biens vos désirs ; il fera que votre jeunesse sera renouvelée comme celle de l'aigle.
Le Seigneur exerce sa Miséricorde, et il rend justice à tous ceux qui sont opprimés.
Il a fait connaître ses voies à Moïse, il a fait connaître ses volontés aux enfants d'Israël.
Le Seigneur est plein de compassion, il est Miséricordieux, plein de patience, et sa bonté est infinie.
Il ne se fâchera pas pour toujours ; et il ne menacera pas éternellement.
Il ne nous a pas traités selon nos péchés, et il ne nous a pas rendu ce qu'il pouvait nous rendre pour nos iniquités.
Car autant que le ciel est élevé au-dessus de la terre, autant a-t-il signalé sa Miséricorde à l'égard de ceux qui le craignent.
Autant que l'orient est loin de l'occident, autant a-t-il éloigné de nous nos iniquités.
Comme un père use de Miséricorde envers ses enfants, Dieu a été Miséricordieux à l'égard de ceux qui le craignent, parce qu'il connaît le limon dont nous avons été formés.
Il s'est ressouvenu que nous sommes poussière. Les jours de l'homme sont comme l'herbe ; sa fleur n'est que comme celle des campagnes ;
Car sa vie est passagère, et elle ne sera pas de longue durée ; l'homme ne reconnaîtra plus son séjour sur la terre.
Mais la Miséricorde du Seigneur est de toute éternité, et subsistera éternellement sur ceux qui le craignent.
Sa justice s'étend sur les enfants de leurs enfants, sur ceux qui gardent sa loi ;
Et sur ceux qui se souviennent de ses commandements pour les observer.
Le Seigneur a établi son trône dans le ciel, et sa domination s'étend à tout.
Bénissez le Seigneur, ô vous tous qui êtes ses anges, qui êtes revêtus de force, qui exécutez ses ordres, pour qu'on se rende docile à la voix de ses commandements.
Bénissez le Seigneur, ô vous tous qui êtes sa milice, qui êtes ses ministres, qui accomplissez ses volontés.
Bénissez le Seigneur, ô vous tous qui êtes son ouvrage ; bénissez-le dans tous les lieux de sa domination ; et vous, mon âme, bénissez le Seigneur.

Source : Œuvres Spirituelles de Saint Pierre d'Alcantara (livres-mystiques.com)

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 24 avril Saint Benoit Menni   Dim 23 Avr 2017 - 19:50



Biographie
http://voiemystique.free.fr/benoit_menni.htm

Prière

Seigneur notre Dieu et notre Père,
toi qui protège et réconforte les humbles,
tu as donné à ton prêtre, saint Benoit Menni,
d’annoncer ton Evangile de miséricorde
par sa parole et par ses œuvres.
Accorde-nous par son intercession,
qu’à son exemple,
nous t’aimions par dessus tout et que nous te servions toujours
dans nos frères malades et nécessiteux. Amen

Source : saintjeandedieu.fr

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 25 avril Saint Marc Evangéliste    Lun 24 Avr 2017 - 18:28



Litanies de Saints Apôtres
http://www.etoilenotredame.org/page/Neuvaine-des-apotres

L''Evangile selon Saint Marc
http://jesusmarie.free.fr/bible_crampon_marc.html

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 28 avril Saint Louis Marie Grignion de Montfort   Jeu 27 Avr 2017 - 18:09



Litanies de Saint Louis Marie Grignion de Montfort
http://notredamedesneiges.over-blog.com/article-2568897.html

Prières à la Sagesse éternelle
http://site-catholique.fr/index.php?post/Priere-pour-desirer-la-Sagesse-de-Saint-Louis-Marie-Grignion-de-Montfort

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 29 avril Sainte Catherine de Sienne   Ven 28 Avr 2017 - 17:59




Litanies de Catherine de Sienne


Seigneur, --> ayez pitié de nous
Christ --> ayez pitié de nous
Seigneur --> ayez pitié de nous

Jésus-Christ --> écoutez nous.
Jésus-Christ --> exaucez-nous.

Père céleste, qui êtes Dieu, --> ayez pitié de nous
Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, --> ayez pitié de nous
Saint-Esprit, qui êtes Dieu, --> ayez pitié de nous
Sainte Trinité, Dieu unique, --> ayez pitié de nous

Sainte Marie, notre Mère, --> priez pour nous
St Dominique, Patriarche Glorieux, --> priez pour nous

Sainte Catherine de Sienne, --> priez pour nous
Sainte Catherine, bienveillante mère des pauvres, --> priez pour nous
Sainte Catherine, tendre mère de ceux qui souffrent, --> priez pour nous
Sainte Catherine, mère miséricordieuse des malades, --> priez pour nous
Sainte Catherine, refuge pour qui est affligé, --> priez pour nous
Sainte Catherine, qui intercédez pour les pécheurs, --> priez pour nous
Sainte Catherine, rose de patience, --> priez pour nous
Sainte Catherine, modèle d’humilité, --> priez pour nous
Sainte Catherine, lys de chasteté, --> priez pour nous
Sainte Catherine, porteuse de grâces, --> priez pour nous
Sainte Catherine, zélée promotrice de l’honneur de Dieu, --> priez pour nous
Sainte Catherine, assoiffée de sainteté, --> priez pour nous
Sainte Catherine, exemple de douceur, --> priez pour nous
Sainte Catherine, gloire de l’Ordre des Prêcheurs, --> priez pour nous
Sainte Catherine, féconde mère d’enfants spirituels, --> priez pour nous
Sainte Catherine, ambassadrice de paix,--> priez pour nous
Sainte Catherine, disciple de Jésus,--> priez pour nous
Sainte Catherine, servante du Seigneur, --> priez pour nous
Sainte Catherine, bénie des Saintes Blessures, --> priez pour nous
Sainte Catherine, qui avez reçu mille récompenses pour votre travail et vos mérites, --> priez pour nous


Agneau de Dieu, qui enlevez miséricordieusement les péchés du monde, --> épargnez-nous, Seigneur
Agneau de Dieu, qui enlevez miséricordieusement les péchés du monde, --> écoutez-nous, Seigneur
Agneau de Dieu, qui enlevez miséricordieusement les péchés du monde, --> ayez pitié de nous.

V. Priez pour nous, sainte Catherine, vierge glorieuse,
R. Afin que nous soyons dignes de la promesse du Christ.

Prions : Seigneur, vous avez fait brûler dans le cœur de sainte Catherine le feu de l’amour divin quand elle a contemplé la passion de votre Fils et pourvu aux besoins de votre Église. Accordez-nous, grâce à son intercession, et saisis par le mystère du Christ, de nous réjouir toujours de la révélation de sa gloire. Nous vous en supplions par notre Seigneur Jésus-Christ, votre Fils, qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

Source : notredamedesneiges.over-blog.com

LE DIALOGUE DE SAINTE CATHERINE DE SIENNE
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saints/catherine/oeuvres/dialogue.htm

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 30 avril Saint Pie V   Sam 29 Avr 2017 - 20:49




La Prière du Pape Saint Pie V « Glorieux Saint Joseph, Modèle de tous ceux qui sont voués au travail » :


« Glorieux Saint Joseph, Modèle de tous ceux qui sont voués au travail, obtenez-moi la grâce de travailler en esprit de pénitence pour l'expiation de mes nombreux péchés ; de travailler en conscience, mettant le culte du devoir au-dessus de mes inclinations ; de travailler avec reconnaissance et joie, regardant comme un honneur d'employer et de développer par le travail les dons reçus de Dieu ; de travailler avec ordre, paix, modération et patience, sans jamais reculer devant la lassitude et les difficultés ; de travailler surtout avec pureté d'intention et avec détachement de moi-même ayant sans cesse devant les yeux la mort et le compte que je devrai rendre du temps perdu, des talents inutilisés, du bien omis et des vaines complaisances dans le succès, si funestes à l'œuvre de Dieu. Tout pour Jésus, tout pour Marie, tout à votre imitation, patriarche Saint Joseph ! Telle sera ma devise à la vie à la mort. Ainsi soit-il. »

source : sitecatholique.fr

La Messe Tridentine de Saint Pie V ou Rite extraordinaire

https://gloria.tv/language/ypC7nuVcYwSj66r2P3eNDSo8U/video/hNFfRVaCHo6a6Kf7pM4yuZyS4


La Messe Tridentine en vidéo

https://maximilian-media.gloria.tv/bonifacius/f/7s/yx27uj0ybaj4vjw420mekx5vjvyrwzugsb1ihdpc9t.mp4?sum=L06TcfXGvjMFcEZwK5wqqQ&due=1493553600

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 30 avril Saint Benoît Joseph Cottolengo   Sam 29 Avr 2017 - 21:04



Litanies de Saint Benoît Joseph Cottolengo

Seigneur, prends pitié.
O Christ, prends pitié.
Seigneur, prends pitié.

Dieu le Père, Roi des Cieux, qui êtes Dieu : Ayez pitié de nous.
Jésus, Fils de Père, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu: Ayez pitié de nous.
Esprit-Saint, qui êtes l’Esprit du Père et du Fils:Ayez pitié de nous.

Sainte-Marie : Priez, Priez, pour nous !
Sainte Mère de Dieu : Priez, Priez, pour nous !
Notre-Dame de Lourdes : Priez, Priez, pour nous !
Notre-Dame de Fatima : Priez, Priez, pour nous !
Notre-Dame de Banneux : Priez, Priez, pour nous !
Notre-Dame de Laurette : Priez, Priez, pour nous !

Saint Benoît-Joseph Cottolengo, pauvre pour le Christ : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, serviteur des pauvres pour le Christ : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, prêtre au service des pauvres pour le Christ : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, méprisé par le monde : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, raillé par la foule : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, reproche de notre orgueil : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, soutien de notre Foi : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, guide de notre espérance : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, modèle de notre charité : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, sensible aux malheureux : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, patron des hôpitaux de charité : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, plein de piété pour les malheureux : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, soutien des chômeurs : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, force de ceux qui cherchent un emploi : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, soutient de ceux qui ne trouvent pas de travail : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, force des familles : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, aide des abandonnés : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, soutient des couples divisés : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, père des orphelins : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, force des veufs : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, aide des veuves : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, frère des pauvres : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, force des malades : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, aide des malheureux : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, force de ceux qui ont perdu la Foi : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, aide de ceux qui cherche l’espérance : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, soutien de ceux qui n’arrivent plus à aimer : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, force de nos enfants : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, aide des jeunes qui étudient : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, soutient de ceux qui passe des examens : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, exemple d'humilité : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, armure de chasteté : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, zèle pour les âmes : Priez, Priez, pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, témoin de l’Amour de Dieu pour les cœurs purs : Priez, Priez, pour nous
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, témoin de l’Amour de Dieu pour les pauvres : Priez pour nous.
Saint Benoît-Joseph Cottolengo, témoin de l’Amour de Dieu pour ceux qui soufrent : Priez pour nous.

Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde, Prends pitié de nous !
Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde, Prends pitié de nous !
Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde, Donnes-nous la Paix !

Prions:

O Saint Benoît-Joseph Cottolengo, vous qui veillez sur nous : daignez nous aider sur cette terre.
Protégez-nous !
Guidez nos pas !
Soutenez ceux qui mettent leur confiance en votre soutiens !

Seigneur Jésus,
à la demande de Saint Benoît-Joseph Cottolengo, qui intercède pour nous du haut du ciel,
daignez faire descendre sur chacun nous votre Miséricorde.
Que la force de votre Esprit-Saint nous soutienne, nous guide et nous protège.
Nous vous le demandons, à vous qui êtes le Fils éternel du Père,
qui vivez et régnez avec lui, dans l’unité du Saint-Esprit,
maintenant et pour les siècles des siècles . Amen.

Saint Benoît-Joseph Cottolengo : priez pour nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo : veillez sur nous !
Saint Benoît-Joseph Cottolengo : protégez-nous!

Source : paroissecany.fr

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 1er mai Saint Joseph Travailleur    Dim 30 Avr 2017 - 18:09



ACTE DE CONFIANCE EN SAINT JOSEPH

O très bon et très Miséricordieux Saint Joseph,
Ma confiance en vous est sans bornes.
Je me repose plus tranquillement entre vos bras
Que l’enfant sur le sein de son père.
Je me mets à l’abri sous les ailes de votre protection
Avec plus d’assurance que les petits poussins
Sous les ailes de leur mère.
Dieu Lui-même est le modèle et l’inspirateur de ma confiance,
Puisque c’est à vous qu’il a remis les richesses du Ciel et de la terre,
Les deux Trésors de son Cœur : Jésus et Marie !
O Saint Joseph ! Sous les haillons de ma misère et les souillures de mes péchés,
Ne voyez en moi que le frère de Jésus, l’enfant de Marie…
Vous aurez pour moi des entrailles d’un vrai Père,
Et je me déchargerai sur vous de toute crainte et de toute sollicitude.
Vous serez mon Guide, et je ne m’égarerai pas.
Vous serez mon Maître et mon Docteur, et à votre école,
J’apprendrai la science des Saints.
Vous serez mon défenseur, et je ne craindrai plus les attaques de l’ennemi.
Vous serez mon Consolateur et mon Appui,
Et je ne défaillirai plus sous le poids de l’épreuve.
Vous serez pour moi,
Ô grand Saint Joseph, ce que vous avez été pour mon divin Frère
Et pour ma bonne Mère ;
Et j’ose espérer qu’après m’avoir aimé, soutenu et protégé
Dans les sombres et périlleux sentiers de l’exil,
Vous daignerez me recevoir dans vos bras
Et me placer vous-même entre les bras de Jésus et Marie.
Ainsi soit-il !

Le trésor des fidèles serviteurs de St Joseph » Chanoine Alfred Wéber, Lefort Ed. 1890

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 2 mai Saint Athanase d'Alexandrie   Lun 1 Mai 2017 - 17:09



Contre les Païens, (32 – 33)de Saint Athanase

Comment, puisque le corps est naturellement mortel, l'homme raisonne-t-il sur l'immortalité, et désire-t-il souvent la mort pour la vertu ? Ou encore, comment, puisque le corps est éphémère, l'homme se représente-t-il les réalités éternelles au point de mépriser les choses présentes, et de tourner son désir vers les autres ? Le corps ne saurait de lui-même raisonner ainsi sur lui-même, ni sur ce qui est extérieur à lui : il est mortel et éphémère ; il faut donc nécessairement qu'il y ait autre chose qui raisonne sur ce qui est opposé au corps et contraire à sa nature. Qu'est cela encore une fois, sinon l'âme raisonnable et immortelle ? Et elle n'est pas extérieure au corps, mais lui est intérieure — comme le musicien qui avec sa lyre fait entendre les meilleurs sons. Comment encore, l'œil étant naturellement fait pour voir et l'oreille pour entendre, se détournent-ils de ceci et préfèrent-ils cela ? Qu'est-ce qui détourne l'œil de voir ? ou qui empêche l'oreille d'entendre, alors qu'elle est faite naturellement pour entendre ? Et le goût, naturellement fait pour goûter, qu'est-ce qui souvent l'arrête dans son élan naturel ? La main, naturellement faite pour agir, qui l'empêche de toucher tel objet ? L'odorat, fait pour sentir les odeurs, qui le détourne de les percevoir ? Qui agit ainsi à l'encontre des propriétés naturelles des corps ? Comment le corps se laisse-t-il détourner de sa nature, et conduire par les avis d'un autre, et diriger par un signe de lui ? Tout cela montre que seule l'âme raisonnable mène le corps. Le corps n'est point fait pour se mouvoir lui-même, mais il se laisse conduire et mener par un autre, comme le cheval ne s'attelle pas lui-même, mais se laisse diriger par celui qui l'a maîtrisé. Aussi y a-t-il des lois chez les hommes, pour leur faire faire le bien et éviter le mal ; mais les êtres sans raison ne peuvent ni raisonner ni discerner le mal, puisqu'il sont étrangers à la rationalité et à la réflexion raisonnable. Ainsi les hommes possèdent une âme raisonnable ; je pense l'avoir montré par ce qui vient d'être dit.

Que l'âme soit aussi immortelle, la doctrine de l'Eglise ne peut l'ignorer, pour trouver là un argument capable de réfuter l'idolâtrie. On parviendra de plus près à cette notion, si l'on part de la connaissance du corps et de sa différence d'avec l'âme. Si notre raisonnement a montré qu'elle est autre que le corps, et si le corps est naturellement mortel, il s'ensuit nécessairement que l'âme est immortelle, puisqu'elle est différente du corps. De plus, si, comme nous l'avons montré, c'est l'âme qui meut le corps, sans être elle-même mue par d'autres, il s'ensuit que l'âme se meut elle-même, et qu'après que le corps a été mis en terre, elle se meut encore par elle-même. Car ce n'est pas l'âme qui meurt, mais c'est quand elle se sépare de lui que meurt le corps. Si donc elle était mue par le corps, il s'ensuivrait que, le moteur s'éloignant, elle mourrait ; mais si c'est l'âme qui meut le corps, à plus forte raison elle se meut elle-même. Et si elle se meut elle-même, nécessairement elle vit après la mort du corps. Car le mouvement de l'âme n'est pas autre chose que sa vie, de même aussi que nous disions que le corps vit quand il est en mouvement, et que c'est la mort pour lui quand il cesse de se mouvoir. On verra cela encore plus clairement à partir de l'activité de l'âme dans le corps. Quand l'âme est venue dans le corps et lui est enchaînée, elle n'est pas resserrée et mesurée par la petitesse du corps, mais bien souvent, alors que celui-ci est couché dans son lit, immobile, et comme endormi dans la mort, l'âme, selon sa propre vertu, est éveillée, et s'élève au-dessus de la nature du corps; comme si elle s'en allait loin de lui, bien que restant dans le corps, elle se représente et contemple des êtres supra-terrestres ; souvent même elle rencontre ceux qui sont au-dessus des corps terrestres, les saints et les anges, et s'en va vers eux, se confiant dans la pureté de l'esprit. Comment donc, à plus forte raison, détachée du corps quand le voudra Dieu qui l'avait liée à lui, n'aura-t-elle pas une connaissance plus claire de l'immortalité ? Si, quand elle était liée au corps, elle vivait une vie étrangère au corps, à plus forte raison, après la mort du corps, elle vivra et ne cessera de vivre, parce que Dieu l'a ainsi créée par son Verbe, notre Seigneur Jésus-Christ. C'est pourquoi elle pense et réfléchit aux choses immortelles et éternelles, puisqu'elle aussi est immortelle. De même que, le corps étant mortel, ses sens contemplent des choses mortelles, ainsi l'âme qui contemple des réalités immortelles et raisonne sur elles, doit-elle nécessairement être immortelle et vivre éternellement. Les pensées et considérations sur l'immortalité ne la quittent jamais, mais demeurent en elle comme un foyer qui assure l'immortalité. C'est pourquoi elle a la pensée de la contemplation de Dieu, et devient à elle-même sa propre voie ; ce n'est pas du dehors, mais d'elle-même qu'elle reçoit la connaissance et la compréhension du Verbe de Dieu.

Source : missel.fr

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 3 mai Saints Philippe et Jacques le mineur   Mar 2 Mai 2017 - 17:27


Saint Philippe


Saint Jacques le Mineur

Liturgie dans la Tradition de la fête de Saint Philippe et Saint Jacques le mineur
http://www.introibo.fr/11-05-Sts-Philippe-et-Jacques

Litanies des Saints
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/Bibliotheque/bossuet/volume005/020.htm

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: Etats-Unis: Francis Solanus Casey, capucin, bientôt béatifié   Ven 5 Mai 2017 - 2:53



Une biographie de Solanus Casey
https://fr.zenit.org/articles/etats-unis-francis-solanus-casey-capucin-bientot-beatifie/

Causes des saints: quatre miracles et un martyre
https://fr.zenit.org/articles/causes-des-saints-le-vatican-reconnait-quatre-miracles-et-un-martyre/

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: Catalina de María Rodríguez de Zavalía et Clara Fey   Ven 5 Mai 2017 - 19:14




Argentine: Catalina de María Rodríguez de Zavalía, bientôt béatifiée
https://fr.zenit.org/articles/argentine-catalina-de-maria-rodriguez-de-zavalia-bientot-beatifiee/




Allemagne: Clara Fey, bientôt béatifiée
https://fr.zenit.org/articles/allemagne-clara-fey-bientot-beatifiee/

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde


Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 8 mai Fête de St Michel Archange sur le Mont Gargan (Italie)   Lun 8 Mai 2017 - 4:35




Saint Michel au Mont Gargano
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sanctuaire_de_Monte_Gargano

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 8 mai Supplique à La Reine du Rosaire de Pompéi    Lun 8 Mai 2017 - 4:40



Prière
Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Amen.


Ô Auguste Reine des Victoires, ô Souveraine du Ciel et de la
Terre, à ton nom se réjouissent les cieux et tremblent les abysses,
ô Reine glorieuse du Rosaire, nous, tes fils dévoués, réunis dans
ton Temple de Pompéi en ce jour solennel (1), nous épanchons les
affections de notre coeur et avec une confiance toute filiale, nous
t'exprimons nos misères. Du Trône de clémence, où tu es assise
en Reine, tourne, ô Marie, ton regard compatissant sur nous, sur
nos familles, sur l'Italie, sur l'Europe, sur le monde. Aie compassion
des angoisses et des tourments qui assombrissent notre vie. Vois, ô
Mère, combien de dangers dans l'âme et dans le corps, combien de
calamités et d'afflictions nous oppressent. Ô Mère, implore pour
nous la Miséricorde de ton divin Fils et vaincs, par la clémence, le
coeur des pécheurs. Ce sont nos frères et tes fils qui coûtent tant de
sang à ton doux Jésus et qui contristent ton Coeur très sensible.
Montre-toi à tous telle que tu es, Reine de paix et de pardon... lire la suite

http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2009/10/29/15610732.html

1 Je vous salue, Marie...

(1) Seulement le 8 mai et le premier dimanche d'octobre.

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 10 mai Saint Jean d'Avila   Mar 9 Mai 2017 - 20:40



Sachons maîtriser nos sens.
de Saint Jean d'Avila

Sois très recueilli cette semaine pour recevoir le Saint-Esprit. Sois très appliqué. Prends exemple sur ces serviteurs qui attendent leur maître revenant des noces. Ne sois pas comme ces vierges folles et sottes, ne sois pas endormi, ni enivré par les choses de ce monde, mais imite les vierges sages en ayant le souci de te parer et d'avoir de l'huile de miséricorde pour toi d'abord, en prenant grand soin de ton âme et de transformer ton coeur.

Cherche, ces jours-ci, un lieu de retraite et restes-y. Pense à la Très Sainte Vierge et aux saints apôtres réunis dans le Cénacle. Que feraient-ils, eux ? Quelles larmes verseraient-ils au souvenir des souffrances de Jésus-Christ, au souvenir de son absence ! Quels soupirs lanceraient-ils vers le ciel en brûlant de désir pour leur Consolateur et Rédempteur ! Corrige tous tes désirs, aie les yeux baissés d'une personne mortifiée, ne regarde rien que tu puisses regretter ensuite, car s'il regarde mal, l'-il pleure. David vit un mauvais spectacle, il eût été préférable pour lui d'être aveugle que de voir ce qu'il a vu, car son -il, s'il s'est réjoui à le regarder, pleura beaucoup ensuite, et pleura tant que, dit-on, David avait dans son visage des sillons creusés par les larmes.

Source : livresmystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 10 mai Bienheureux Ivan Merz   Mar 9 Mai 2017 - 20:48



Pensées du bienheureux Ivan Merz au sujet de la fugacité de vie :

- Cette vie n’est seulement qu’une courte préparation à l’éternité.
- Nous devons veiller à adoucir cette courte existence par une vie ascétique.
- Je sens que cette vie est seulement une phase passagère vers l’éternité.
- Douleur, souffrance, regard sur ces milliers de mutilés, morts et gens épuisés … tout cela purifié l’homme de tout ce qui est passager, et avec une grande énergie, suggère le sens de la vie.
- La question qui interpelle le plus l’homme est le phénomène de la mort.
- La vie n’est pas un plaisir, mais un sacrifice.
- L’homme n’est ici qu’un voyageur, sa vraie destination n’est pas la terre, il est élu pour quelque chose de plus grand.
- La philosophie du bonheur repose sur l’axe central où tous nos désirs tendent vers l’autre monde.
- Il nous faut diriger toutes les forces de cette vie vers celle qui suit notre séjour sur la terre.
- Utilisons toutes nos énergies pour sauver nos âmes et celles de nos proches.

Litanies du Bienheureux Ivan Merz

Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous.

Père céleste qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, lumière du ciel, priez pour nous

Bienheureux Ivan Merz, chevalier divin, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, chevalier du Christ Roi, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, adorateur zélé de l‘Eucharistie, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, fils obéissant et fidèle de l'Église Catholique, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, véritable admirateur du Saint Père, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, fidèle laïc respectueux de la hiérarchie ecclésiale, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, divulgateur assidu de l’enseignement de l'Église, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, chaste fils de la Bienheureuse Vierge, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, fidèle prieur au chapelet de Notre Dame, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, homme renouvelé dans le Christ, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, prophète de Dieu, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, héros de l’Amour, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, œuvre d’art divin, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, géant de l'Esprit, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, chef-d’œuvre de l’Esprit Saint, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, mystère de la grâce Divine, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, grande âme liturgique, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, âme apostolique, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, apôtre de la sérénité, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, chevalier de la dignité féminin, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, combattant des montagnes blanches, priez pour nous.

Bienheureux Ivan, modèle de lutte contre les péchés, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, modèle de la domination et de l’ascèse, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, modèle de la croissance en sainteté, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, modèle des intellectuels catholiques, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, patient porteur de la croix, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, plénitude de la maturité chrétienne, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, indicateur aux générations contemporaines, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, chemin de nos jours, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, témoin, protecteur et notre compagnon, priez pour nous.

Bienheureux Ivan Merz, notre Frère, priez pour nous.


Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

priez pour nous, Bienheureux Ivan Merz,
Afin que nous devenions dignes des promesses de Notre Seigneur Jésus Christ

Prions

Dieu, notre Père, le bienheureux Ivan, fidèle à l’appel de son baptême à la sainteté, travaillait assidûment à l’éducation de la jeunesse dans la foi et dans la vie chrétienne. Inspirés par son exemple et fortifiés par son intercession, accorde-nous aussi fidèlement et courageusement de continuer à annoncer et témoigner l'Évangile. Par Jésus Christ, notre Seigneur.

Source : imagessaintes.canalblog.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 13 mai 2017 Canonisations et Fête de Notre Dame de Fatima   Ven 12 Mai 2017 - 20:27




 



Messe et canonisation
de François et Jacinthe Marto
KTO
Samedi 13 à 11h00
Début du direct à 10h40,
avec la Visite de la Basilique.

http://www.ktotv.com/

Acte de consécration au Cœur Immaculé de Marie

Sainte Vierge Marie, ô toute immaculée !

Vous êtes la Mère de Dieu Jésus-Christ notre Seigneur, et la Mère de l’Église, dont nous sommes les membres.

C’est pourquoi Vous êtes aussi ma Mère et ma Reine.

C’est à ce titre que moi, N ....., je m’adresse à Vous au milieu des combats que je livre pour Vous, afin de me confier à Vous pour le triomphe et l’avènement du Règne de votre Fils et Seigneur.

Me souvenant des paroles que Vous avez dites à Lourdes : « Je suis l'Immaculée Conception », et plus encore de la grande promesse que Vous avez faite à Fatima : « Mais à la fin mon Cœur Immaculé triomphera »,

Me souvenant surtout de votre part dans l’œuvre de l’Incarnation et de la Rédemption, qui fonde ces paroles, car c’est en Vous que le Verbe s’est incarné et ce n’est qu’en Vous associant à son Sacrifice qu’Il a voulu me racheter du péché, Vous en ayant rachetée Vous-même en Vous préservant de toutes ses traces,

Et sachant que je glorifie Dieu et que j’accomplie Sa volonté en me tournant ainsi vers Vous,

Je Vous en supplie, ô Mère et Reine de mon cœur, de ma vie et de mes travaux, regardez-moi, votre enfant qui suis aussi votre serviteur. Prenez-moi en pitié, moi qui ne veux au fond de moi-même que travailler à l’instauration dans nos cités du règne de Votre Fils, selon la prière que Lui-même nous a enseignée : « Que votre Règne arrive sur la terre comme au ciel ».

Sachant que la toute puissance du Christ repose entre vos mains et que tout l’amour de son cœur passe par le Vôtre pour se donner à nous, c’est à Vous que je m’adresse et, sûr(e) d’être accueilli(e) par Vous, ô Mère, je me consacre à Vous, à votre Cœur Immaculé.

Par cet acte, je me livre à vous, vous priant de me considérer comme vous appartenant entièrement et sans retour. C’est donc à Vous qu’il appartient de me défendre, de me protéger, de me purifier et de me conduire à la victoire en me faisant remplir dans l’Eglise et dans le monde la mission que Dieu, dans sa providence, m’a confiée. A Vous, par conséquent, sera aussi la gloire de ce triomphe, c’est-à-dire du service que j’aurai accompli. Par là se réalisera le dessein de Dieu : le Règne du Christ par le Règne de Marie, puisqu’en réalité c’est un seul et même Règne, où tout nous est donné par le Christ, y compris Marie, et où tout nous est donné par Marie, et d’abord le Christ.

Que, donc, je Vous appartienne pour mieux appartenir à mon Seigneur, et que je comprenne toujours mieux que le Règne du Cœur du Christ ne peut être instauré que par le Règne de votre propre Cœur.

C’est pourquoi, ô notre Mère et notre Reine, en scellant avec Vous l’alliance de cette consécration, je m’engage à Vous prier et à Vous faire prier toujours davantage, spécialement par le chapelet quotidien, et d’abord à travailler à Vous connaître et à Vous faire connaître davantage, selon mes propres possibilités. Mais dès maintenant je m’engage à mieux vivre avec Vous, en Vous, par Vous et pour Vous, ma vie chrétienne et mon travail pour l’avènement de votre Règne, par lequel et dans lequel s’instaurera celui de votre Fils, Notre Seigneur.

Et que par là j’apporte ma contribution, telle que Dieu me la demande, à la paix dans le monde et au salut des hommes, à la gloire de vos deux Cœurs unis et de la Très Sainte Trinité, dès maintenant et pour l’éternité.

Ainsi soit-il.

Source : famille100.fr

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
ami de la Miséricorde
Martyr du forum
Martyr du forum



MessageSujet: 14 mai Sainte Julienne de Norwich    Dim 14 Mai 2017 - 3:33



EXTRAIT DE LES RÉVÉLATIONS DE L'AMOUR DIVIN

Les trois désirs de Julienne

J'ai désiré que Dieu m'accorde trois grâces. La première, avoir mémoire de la passion du Christ, la deuxième la maladie corporelle, et la troisième, trois blessures envoyées par Dieu.

La première m'est venue à l'esprit avec dévotion. Il me semblait que je ressentais un grand sentiment pour la passion du Christ, mais je désirais en éprouver davantage par la grâce de Dieu. Il me semblait que j'aurais souhaité avoir été à ce moment-là avec Marie Madeleine et d'autres qui aimaient le Christ afin d'avoir pu connaître physiquement la passion que notre Seigneur souffrit pour moi, et avoir pu souffrir avec Lui comme d'autres qui l'aimaient.

J'ai donné grande foi à toutes les souffrances du Christ telles que la Sainte Église les montre et les enseigne, tout comme j'ai accepté volontiers les représentations du Christ sur la croix faites, par la grâce de Dieu, selon l'enseignement de la Sainte Église, à la ressemblance de la passion du Christ, autant que l'art humain peut y parvenir.

Cependant, malgré toute cette foi authentique, je désirais une vision corporelle par laquelle je pourrais mieux connaître les souffrances physiques de notre Seigneur et Sauveur, ainsi que la compassion de notre Dame et de tous Ses vrais amis qui ont cru en Ses souffrances à ce moment-là et par la suite. Car j'aurais voulu être l'une d'entre eux et souffrir avec eux. Je n'ai jamais désiré d'autre vision ni d'autre révélation de Dieu tant que mon âme n'avait pas quitté mon corps, car je croyais fermement que je serais sauvée. Et c'était là mon désir, car je voulais, à cause de cette révélation, avoir une connaissance d'autant plus vraie de la passion du Christ.

S'agissant de la seconde grâce, il me vint à l'esprit avec contrition, librement et sans l'avoir cherché, un désir de toute ma volonté d'avoir, par la grâce de Dieu, une maladie corporelle. Je désirais que cette maladie soit grave au point d'en mourir, afin que je puisse, durant cette maladie, recevoir tous les derniers sacrements de la Sainte Église, pensant que j'allais mourir.

Et je voulais que tous ceux qui me voyaient pensent de même, car je ne voulais avoir de réconfort d'aucune créature corporelle ou terrestre. Durant cette maladie, je désirais connaître toutes sortes de souffrances, corporelles et spirituelles, et éprouver, si je devais mourir, toutes les angoisses et les tourments causés par l'ennemi, et toutes sortes d'autres peines, sauf le départ de l'âme. J'espérais en effet que cela m'aiderait au moment de mourir, car je désirais être sans tarder avec mon Dieu.

Ces deux désirs, celui de la passion et celui de la maladie, je les désirais à une condition. Il me semblait en effet qu'ils allaient bien au-delà de la prière ordinaire, et pour cette raison, je dis : «Seigneur, Tu sais ce que je veux. Si c'est Ta volonté que je l'obtienne, accorde-le moi, et si ce n'est pas Ta volonté, Miséricordieux Seigneur, ne sois pas offensé, car je ne veux rien d'autre que Ta volonté.» Cette maladie, je désirais dans ma jeunesse en être atteinte quand j'aurais trente ans.

Source : bonnelecture.fr

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saint du jour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saint du jour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: Le pèlerin d'Emmaüs :: Prière-
Sauter vers: