Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Joie céleste des convertis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Joie céleste des convertis   Lun 1 Mai 2017 - 11:31

Le lundi de la 3e semaine de Pâques

Livre des Actes des Apôtres 6,8-15.
En ces jours-là, Étienne, rempli de la grâce et de la puissance de Dieu, accomplissait parmi le peuple des prodiges et des signes éclatants. Intervinrent alors certaines gens de la synagogue dite des Affranchis, ainsi que des Cyrénéens et des Alexandrins, et aussi des gens originaires de Cilicie et de la province d’Asie. Ils se mirent à discuter avec Étienne, mais sans pouvoir résister à la sagesse et à l’Esprit qui le faisaient parler. Alors ils soudoyèrent des hommes pour qu’ils disent : « Nous l’avons entendu prononcer des paroles blasphématoires contre Moïse et contre Dieu. » Ils ameutèrent le peuple, les anciens et les scribes, et, s’étant saisis d’Étienne à l’improviste, ils l’amenèrent devant le Conseil suprême. Ils produisirent de faux témoins, qui disaient : « Cet individu ne cesse de proférer des paroles contre le Lieu saint et contre la Loi. Nous l’avons entendu affirmer que ce Jésus, le Nazaréen, détruirait le Lieu saint et changerait les coutumes que Moïse nous a transmises. »
Tous ceux qui siégeaient au Conseil suprême avaient les yeux fixés sur Étienne, et ils virent que son visage était comme celui d’un ange
.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 6,22-29.
Ils lui dirent alors : « Que devons-nous faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? » Jésus leur répondit : « L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé.
»

Heureux choix de la Liturgie qui, en ce jour, ne rapporte pas la lapidation et la mort d'Etienne, mais manifeste et magnifie le parfait état de grâce et de béatitude du diacre.  

D'une certaine façon, le lecteur est ainsi invité à se réjouir du parfait état de grâce auquel les saints ont accès - dans une  une telle union de cœur et d'âme au Seigneur - que toute crainte est définitivement effacée, gommée, dissoute dans une prodigieuse effusion de l'Esprit.

S'il m'est permis de le rapporter encore:  le jour de ma conversion au pied d'un crucifix, j'ai éprouvé tant de joie céleste que j'ai demandé au Seigneur de pouvoir mourir aussitôt. En effet, cette Joie était telle que je me disais : "Mais comment vivre encore, après avoir vécu cela?

La réponse à cette question, c'est justement l’Évangile qui la fournit lorsque Jésus explique simplement : « L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé.»  Il suffit de laisser la foi grandir en nous, telle le minuscule grain de sénevé qui finira  par accueillir, sur ses branches, "tous les oiseaux du ciel"...

Quel immense bonheur a vécu saint Etienne lorsqu'il fut sur le point d'être lapidé !  Mais comment exprimer cela sans avoir, un tant soit peu, goutté l'incomparable joie céleste ?  En effet : "Il y a plus de joie dans les cieux pour un seul qui se repend que pour cent justes qui n'ont pas besoin de repentir...

Insondables sont les mystères de l'oeuvre de la grâce en nos cœurs.


.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
 
Joie céleste des convertis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La cathédrale :: Écoute, mon fils, les préceptes du Maître-
Sauter vers: