Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Heureux sommes-nous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Heureux sommes-nous !   Mer 13 Sep 2017 - 5:14

Le mercredi de la 23e semaine du temps ordinaire

Lettre de saint Paul Apôtre aux Colossiens 3,1-11.
Si vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez les réalités d’en haut : c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu. Pensez aux réalités d’en haut, non à celles de la terre. En effet, vous êtes passés par la mort, et votre vie reste cachée avec le Christ en Dieu. Quand paraîtra le Christ, votre vie, alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui dans la gloire. Faites donc mourir en vous ce qui n’appartient qu’à la terre : débauche, impureté, passion, désir mauvais, et cette soif de posséder, qui est une idolâtrie. Voilà ce qui provoque la colère de Dieu contre ceux qui lui désobéissent, voilà quelle était votre conduite autrefois lorsque, vous aussi, vous viviez dans ces désordres. Mais maintenant, vous aussi, débarrassez-vous de tout cela : colère, emportement, méchanceté, insultes, propos grossiers sortis de votre bouche. Plus de mensonge entre vous : vous vous êtes débarrassés de l’homme ancien qui était en vous et de ses façons d’agir, et vous vous êtes revêtus de l’homme nouveau qui, pour se conformer à l’image de son Créateur, se renouvelle sans cesse en vue de la pleine connaissance. Ainsi, il n’y a plus le païen et le Juif, le circoncis et l’incirconcis, il n’y a plus le barbare ou le primitif, l’esclave et l’homme libre ; mais il y a le Christ : il est tout, et en tous.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 6,20-26.
En ce temps-là, Jésus, levant les yeux sur ses disciples, déclara :« Heureux, vous les pauvres, car le royaume de Dieu est à vous. Heureux, vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés. Heureux, vous qui pleurez maintenant, car vous rirez. Heureux êtes-vous quand les hommes vous haïssent et vous excluent, quand ils insultent et rejettent votre nom comme méprisable, à cause du Fils de l’homme. Ce jour-là, réjouissez-vous, tressaillez de joie, car alors votre récompense est grande dans le ciel ; c’est ainsi, en effet, que leurs pères traitaient les prophètes. Mais quel malheur pour vous, les riches, car vous avez votre consolation ! Quel malheur pour vous qui êtes repus maintenant, car vous aurez faim ! Quel malheur pour vous qui riez maintenant, car vous serez dans le deuil et vous pleurerez ! Quel malheur pour vous lorsque tous les hommes disent du bien de vous ! C’est ainsi, en effet, que leurs pères traitaient les faux prophètes. »

- © AELF, Paris

Par notre baptême nous sommes réellement entré dans une vie nouvelle. Nous n'en avons guère eu conscience, mais
ce rite - qui passe aux yeux des incroyant comme anodin, comme tenant en même temps du folklore ou de la superstition, nous a, en fait, revêtu de la grâce divine, laquelle nous accompagne tout le temps de notre vie.
Souvenons-nous de ces temps dans nos vies où nous nous sommes cru abandonnés, incompris, parfois bousculés par autrui jusque dans nos pensées les les plus innocentes ... nous en avons souffert, mais cette souffrance nous a permis plus tard de mieux nous connaître en pleine lumière, pour mieux progresser ensuite. L'oeuvre de grâce de notre baptême nous rejoint, d'une façon ou d'une autre, pour nous révéler à nous-mêmes que nous sommes uniques et aimés sans condition.   Et dès lors, ce "caractère unique" cesse d'un seul coup d'être un fardeau à porter, pour paraître et briller comme un trésor à partager avec tous.


Je voudrais citer ici l'exemple d'une de mes anciennes amies, qui est athée, comme tous les membres de sa famille, et qui a trouvé une voie unique dans sa vie et qui est : la photographie de toutes sortes de plantes en gestation.  Pour comprendre son art, il faut se rappeler  ce que disait Van Gogh à propos de certaines de ses toiles. Il disait en effet : "Lorsque je peins une une fleur, je voudrais montrer que les graines de cette fleur n'attendent que d'être à leur tour tombées en terre afin de devenir fleur elle aussi".  Mon amie en est là, mais lorsqu'elle se pose la question de la religion, elle répond qu'elle est tentée par le bouddhisme et "l'adoration du néant divin" - ce qui est un contre-sens absolu... Cependant, si cette amie poursuit dans cette recherche, elle finira par reconnaître que la création présuppose un Créateur....


Pour nous, en tout cas,ce qui nous pousse en avant dans la foi, c'est bien l'oeuvre de la grâce divine. Cette grâce nous accompagne et nous entraîne continuellement dans la reconnaissance de l'amour de Dieu.  Sommes-nous heureux  ?  Oui, nous le sommes puisque nous sommes "nés d'En-Haut" dans le Christ.


.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
 
Heureux sommes-nous !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La cathédrale :: Écoute, mon fils, les préceptes du Maître-
Sauter vers: