Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Demeurer dans l'Amour et prendre patience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Demeurer dans l'Amour et prendre patience   Sam 21 Oct 2017 - 10:14

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 4,13.16-18.
Frères, ce n’est pas en vertu de la Loi que la promesse de recevoir le monde en héritage a été faite à Abraham et à sa descendance, mais en vertu de la justice obtenue par la foi. Voilà pourquoi on devient héritier par la foi: c’est une grâce, et la promesse demeure ferme pour tous les descendants d’Abraham, non pour ceux qui se rattachent à la Loi seulement, mais pour ceux qui se rattachent aussi à la foi d’Abraham, lui qui est notre père à tous. C’est bien ce qui est écrit: ‘J’ai fait de toi le père d’un grand nombre de nations.’ Il est notre père devant Dieu en qui il a cru, Dieu qui donne la vie aux morts et qui appelle à l’existence ce qui n’existe pas. Espérant contre toute espérance, il a cru; ainsi est-il devenu le père d’un grand nombre de nations, selon cette parole : ‘Telle sera la descendance que tu auras !’

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 12,8-12.
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples: «Je vous le dis:  Quiconque se sera déclaré pour moi devant les hommes, le Fils de l’homme aussi se déclarera pour lui devant les anges de Dieu.
Mais celui qui m’aura renié en face des hommes sera renié à son tour en face des anges de Dieu.
Quiconque dira une parole contre le Fils de l’homme, cela lui sera pardonné; mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint, cela ne lui sera pas pardonné.Quand on vous traduira devant les gens des synagogues, les magistrats et les autorités, ne vous inquiétez pas de la façon dont vous vous défendrez ni de ce que vous direz. Car l’Esprit Saint vous enseignera à cette heure-là ce qu’il faudra dire. »


Les promesses de Dieu ne s'accomplissent que pour celles et ceux qui passent d'une relation à Dieu strictement formelle, selon les règles établies dans les lois et les rites, à une relation sans cesse nourrie et abreuvée de l'amour de Dieu. Cette relation doit devenir  une relation vivante qui se vérifie dans l'amour du prochain. Le prochain quel qu'il soit: qu'il soit un ami ou bien un ennemi,  qu'il soit d'accord ou en désaccord avec nous; qu'il se déclare notre ami ou qu'il agisse en adversaire, cherchant à nous nuire.  Il est bon pour nous que nous devions prendre patience envers ceux qui prennent un malin plaisir à scruter nos paroles et nos actes afin de dénoncer nos travers. Plutôt que de nous rebeller, saisissons l'occasion, de vérifier dans notre miroir si l'accusation repose sur une défaillance dans notre foi.

Aimer celles et ceux qui nous aiment, cela est évident, même si parmi eux, il en est quelques-uns qui nous "rebutent", c'est assez facile, d'autant qu'ils nous assistent pour nous complaire. Quant à aimer nos ennemis, aimer celles et ceux qui ne nous aiment pas cela ne tient non plus du simple sentiment humain, mais de notre foi.  Il faut se souvenir que Dieu fait se lever le soleil et tomber la la pluie sur justes comme sur les méchants. Il nous appartient, comme a dit notre prêtre, de nous détacher de ce qui reste "enfantin et égoïste" r et de nous établir "dans le secret de la tente de la Rencontre" que doit devenir notre cœur.

Il reste enfin  ceux qui nous veulent vraiment du mal et qui s'ingénient à  nous mettre en des positions difficiles. Dans mon métier, j'ai un jour été accusé par un collègue de "recel de marchandises volées". J'ai déjà rapporté ce formidable entretien durant lequel l'Esprit Saint est venu à mon secours.  Cet enquêteur avait découvert mes années d'étude au sein d'un collège dirigé par des Jésuites. Il m'a posé en riant cette question :  "N'est-il pas dit dans votre livre :  "Faute avouée à moitié pardonnée ?" - et ma bouche s'est ouverte toute seule, fulgurante "Votre tirade tient de proverbes, mais ce que dit mon "petit  livre",  c'est que la vérité vous rendra libres, et puisque j'ai  la vérité, je me lève et je sors.  Je suis sorti sans que personne me retienne. Alléluia !




.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
 
Demeurer dans l'Amour et prendre patience
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La cathédrale :: Écoute, mon fils, les préceptes du Maître-
Sauter vers: