Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'athéisme militant

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: L'athéisme militant   Mar 27 Nov 2007 - 16:31

Une excellente émission sur KTO sur l'athéisme militant de Michel Onfray... qui hélas est entré dans les consciences comme les vérités révélées :

L'athéisme militant

Je me rends compte que cette pensée est même répandue dans le Québec qui n'a à peu près rien à voir avec l'histoire de l'Europe sinon que nous sommes nés de sa culture judéo-chrétienne. Le Québécois moyen, encore plus ignorant de l'histoire de l'Europe que de sa propre histoire, en fait son chou gras pour frapper davantage sur l'Église. Ce doit être cela la globalisation...

À voir.

Union de prière,
Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Etrigan
Disciple
Disciple
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Mer 28 Nov 2007 - 10:42

Dommage, je ne peux pas voir la vidéo.

Maintenant, l'athéisme progresse ou plutôt il est devenu naturel comme il a été naturel de croire il y a quelques siècles de cela.
Et ensuite, on s'étonne du consumérisme, du capitalisme sans morale, des enfants de plus en plus nombreux enrôlés dans les sectes... Sans valeurs aucune, l'Homme est mal barré. Heureusement, les athées ont la philosophie qui, en France, marche très forme en terme de ventes de livre : les gens ont soif d'idéaux et de convitions. Alors, pourquoi pas aller vers Dieu ?

Le hic, c'est que l'Eglise catho' est franchement rétrograde sur un nombre de points (ce qui est normal, je précise) et pas franchement excitante, avec un discours assez lénifiant, etc... Il manque de jeunes voyoux pour secouer le cocotier car Guy Gilbert est un peu seul, non ?

S'il y avait des intellectuels cathos provocants et intéressants, la religion catho' deviendrait excitante. Après tout, Jean Paul II c'était une rock star si on veut faire une analogie un peu grosse.

Maintenant, quand on voit le modèle catho intello intégriste de Maurice G Dantec, on n'a pas franchement envie de croire.

Je ne vois pas trop de solutions à ce niveau là et j'aurais presque la faiblesse de croire que c'est mieux ainsi : la religion catho redevient "branché", underground, comme à ses origines en quelque sorte. N'en reste pas moins que si c'est pour voir les égarés tomber dans les bras de l'Islam ou des chrétiens évangéliques, je crois que ce serait vraiment, vraiment salutaire que des hommes et des femmes intéressants, rock'n roll dans le bon sens du terme et télégéniques (oui, c'est indispensable aujourd'hui, hélas) reprennent les choses en main.

Ou alors, on balance
Revenir en haut Aller en bas
http://menon.canalblog.com/
Christophe
Intime
Intime
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Mer 28 Nov 2007 - 12:13

Je suis assez d'accord avec votre analyse, Etrigan. Sauf sur un point : il me semble que Maurice G Dantec est justement une figure très "rock n' roll". Je suis assez éloigné des idées politiques du personnage, mais je lui reconnais un certain charisme qui défraye dans le monde médiatique en général, et même chez les catholiques... J'aurai justement pris un personnage comme lui, ou comme le père Guy Gilbert (dont je ne partage pas non plus toutes les positions), pour illustrer le propos !


Dernière édition par le Mer 28 Nov 2007 - 12:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cite-catholique.org
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Mer 28 Nov 2007 - 12:13

Etrigan a écrit:
Dommage, je ne peux pas voir la vidéo.
Pourquoi ? scratch

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Etrigan
Disciple
Disciple
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Mer 28 Nov 2007 - 12:33

Christophe, vous avez presque raison Very Happy Mais je me suis lu le dernier Journal du type et c'est un concentré de haine comme j'en ai rarement lu. Il a un vrai problème ce type : j'en parle plus longuement ici http://menon.canalblog.com/archives/2007/11/06/6789073.html

Hélène : ben, je clique sur "voir la vidéo", le cadre s'ouvre, mais au lieu d'avoir une image vidéo, j'ai une petite icone d'image brisée qui signifie "pas possible, pas image, pas biiiien !" No
Revenir en haut Aller en bas
http://menon.canalblog.com/
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Mer 28 Nov 2007 - 12:36

Etrigan a écrit:
Hélène : ben, je clique sur "voir la vidéo", le cadre s'ouvre, mais au lieu d'avoir une image vidéo, j'ai une petite icone d'image brisée qui signifie "pas possible, pas image, pas biiiien !" No
Étrange... Suspect Pourtant, ça fonctionne pour moi. Neutral

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Christophe
Intime
Intime
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Mer 28 Nov 2007 - 12:45

N'ayant jamais lu Dantec, je préfère ne pas en parler. ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cite-catholique.org
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Sam 1 Déc 2007 - 15:11

Voici à quoi est réduit le "journalisme" athée :

http://blogues.cyberpresse.ca/lagace/?p=70720670

J'ai envoyé un message mais je n'ai pas été publiée... il n'a même pas le "guts" de publier les messages qui ne vont pas dans son sens. Mad C'est ce qu'on appelle la manipulation des cerveaux.

Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Sam 1 Déc 2007 - 15:21

Pour Dantec, voir son site en attendant la mise à jour prévue pour janvier 2008.

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Sam 1 Déc 2007 - 15:22

Un (début d') article sur l'athéisme militant dans la Revue Egard :

BLAISE PASCAL ET LES NOUVEAUX MISSIONNAIRES DE L’ATHÉISME

Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Sam 1 Déc 2007 - 20:17

Citation :
À la croisée des mondes, film antichrétien
■ Sur les écrans le 5 décembre, À la croisée des mondes est un film anti-chrétien pour enfants. En anglais Golden compass, l’œuvre est tirée d’une trilogie de l’écrivain britannique Phillip Pullman. Il met en scène une fillette déterminée à tuer Dieu pour libérer le monde de sa tyrannie. Chez Pullman, le pape, les évêques sont systématiquement présentés comme les ennemis de l’humanité. D’après http://www.chretiente.info/
Chrétienté info, ont été retirés du film les éléments les plus manifestement anti-chrétiens. Mais l’inspiration demeure.

Pullman raconte de manière fantasmagorique la guerre que se livre le ciel et l’enfer. Mais pour l’auteur, c’est l’enfer qui sauve la terre. Dieu est un tyran, l’Église son instrument d’oppression et il faut renverser l’un et l’autre. À la suite de William Blake dont il s’inspire, Pullman n’hésite pas à se dire du parti du diable.

Pour l’archevêque de Canterburry, Golden compass n’attaque pas le christianisme mais la religion comme instrument de pouvoir et de domination. Soit, mais pourquoi aucun chrétien protestant ou catholique ne trouve grâce aux yeux de Pullman, à moins de s’être coupé de son Église ? Inutile donc, durant les vacances de Noël, de laisser les enfants voir cette fable gnostique, gore, et tordue.
Source : Liberté politique

Avertissement d'un ami :

Citation :
Avertissement sur un film terriblement anti-catholique dont le titre original
en anglais est "Golden compass". Il sortira début décembre.
Il s'agit d'une super production qui s'adresse principalement aux enfants et est classé comme un film familial. Ce film est tiré d'une série de livres écrits par un auteur britannique dénommé Phillip Pullman. L'objectif de l'écrivain était celui d'écrire une oeuvre "anti-Chroniques de Narnia" et de conduire ainsi les enfants vers l'athéisme. Dans ces livres, la nuisance principale évoquée est le Magistère de l'Eglise élaboré par les Cardinaux et le Pape.
Le film représente une fillette déterminée à tuer Dieu et ainsi libérer le monde de sa tyrannie. L'histoire est présentée de telle manière qu'elle apparaisse comme innocente, avec des effets spéciaux spectaculaires, et est travestie sous la forme d'un conte pour enfants. C'est là l'aspect le plus dangereux. Pour mieux dissimuler le message, on a retiré du scénario les thèmes du livre les plus clairement anti-chrétiens. Le but du film est d'embobiner les familles confiantes en allant voir un film pour les enfants, de telle manière que les enfants désirent ensuite lire les livres (et probablement acheter toute la série). Le film dispose d'une grande distribution d'acteurs : Nicole Kidman, Kevin Bacon, Sam Elliott. Les producteurs du film attendent que le succès soit aussi grand que celui d'Harry Potter ou du Da vinci Code.
No

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Chantelajoie
Apôtre
Apôtre



MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Sam 1 Déc 2007 - 21:56

,


Dernière édition par Chantelajoie le Dim 15 Jan 2012 - 9:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Etrigan
Disciple
Disciple
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Dim 2 Déc 2007 - 1:43

Hélène a écrit:
Un (début d') article sur l'athéisme militant dans la Revue Egard :

BLAISE PASCAL ET LES NOUVEAUX MISSIONNAIRES DE L’ATHÉISME

Hélène

Je ne comprends pas le titre : pourquoi une référence à Pascal dont le nom n'est même pas abordé dans le papier ? A moins que ce soit un clin d'oeil ironique à celui qui préparait justement une Apologie de la religion chrétienne ?

Sinon, sur le fond, je suis plutôt d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
http://menon.canalblog.com/
Etrigan
Disciple
Disciple
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Dim 2 Déc 2007 - 1:45

Hélène a écrit:
Citation :
À la croisée des mondes, film antichrétien
■ Sur les écrans le 5 décembre, À la croisée des mondes est un film anti-chrétien pour enfants. En anglais Golden compass, l’œuvre est tirée d’une trilogie de l’écrivain britannique Phillip Pullman. Il met en scène une fillette déterminée à tuer Dieu pour libérer le monde de sa tyrannie. Chez Pullman, le pape, les évêques sont systématiquement présentés comme les ennemis de l’humanité. D’après http://www.chretiente.info/
Chrétienté info, ont été retirés du film les éléments les plus manifestement anti-chrétiens. Mais l’inspiration demeure.

Pullman raconte de manière fantasmagorique la guerre que se livre le ciel et l’enfer. Mais pour l’auteur, c’est l’enfer qui sauve la terre. Dieu est un tyran, l’Église son instrument d’oppression et il faut renverser l’un et l’autre. À la suite de William Blake dont il s’inspire, Pullman n’hésite pas à se dire du parti du diable.

Pour l’archevêque de Canterburry, Golden compass n’attaque pas le christianisme mais la religion comme instrument de pouvoir et de domination. Soit, mais pourquoi aucun chrétien protestant ou catholique ne trouve grâce aux yeux de Pullman, à moins de s’être coupé de son Église ? Inutile donc, durant les vacances de Noël, de laisser les enfants voir cette fable gnostique, gore, et tordue.
Source : Liberté politique

Avertissement d'un ami :

Citation :
Avertissement sur un film terriblement anti-catholique dont le titre original
en anglais est "Golden compass". Il sortira début décembre.
Il s'agit d'une super production qui s'adresse principalement aux enfants et est classé comme un film familial. Ce film est tiré d'une série de livres écrits par un auteur britannique dénommé Phillip Pullman. L'objectif de l'écrivain était celui d'écrire une oeuvre "anti-Chroniques de Narnia" et de conduire ainsi les enfants vers l'athéisme. Dans ces livres, la nuisance principale évoquée est le Magistère de l'Eglise élaboré par les Cardinaux et le Pape.
Le film représente une fillette déterminée à tuer Dieu et ainsi libérer le monde de sa tyrannie. L'histoire est présentée de telle manière qu'elle apparaisse comme innocente, avec des effets spéciaux spectaculaires, et est travestie sous la forme d'un conte pour enfants. C'est là l'aspect le plus dangereux. Pour mieux dissimuler le message, on a retiré du scénario les thèmes du livre les plus clairement anti-chrétiens. Le but du film est d'embobiner les familles confiantes en allant voir un film pour les enfants, de telle manière que les enfants désirent ensuite lire les livres (et probablement acheter toute la série). Le film dispose d'une grande distribution d'acteurs : Nicole Kidman, Kevin Bacon, Sam Elliott. Les producteurs du film attendent que le succès soit aussi grand que celui d'Harry Potter ou du Da vinci Code.
No

Je suis très étonné d'apprendre cela ! Je me demande vraiment si "L'objectif de l'écrivain était celui d'écrire une oeuvre "anti-Chroniques de Narnia" et de conduire ainsi les enfants vers l'athéisme." : ça me parait un peu trop, comment dire, plat comme motivation pour écrire un livre pour enfant. Mais enfin, si c'est vrai... bref, je ne sais trop que dire, il faudrait que je vois le film pour juger mais je crois que ce sera trop gamin pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://menon.canalblog.com/
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Dim 2 Déc 2007 - 9:24

Etrigan a écrit:
Je ne comprends pas le titre : pourquoi une référence à Pascal dont le nom n'est même pas abordé dans le papier ?
Probablement qu'ils y font référence dans le reste de l'article qui n'est pas en ligne. Ce n'est qu'un avant goût du reportage. Il faut s'abonner pour lire la suite... désolée.

Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Chantelajoie
Apôtre
Apôtre



MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Dim 2 Déc 2007 - 9:25

,


Dernière édition par Chantelajoie le Dim 15 Jan 2012 - 9:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Dim 2 Déc 2007 - 9:42

Etrigan a écrit:
Je suis très étonné d'apprendre cela ! Je me demande vraiment si "L'objectif de l'écrivain était celui d'écrire une oeuvre "anti-Chroniques de Narnia" et de conduire ainsi les enfants vers l'athéisme." : ça me parait un peu trop, comment dire, plat comme motivation pour écrire un livre pour enfant.
Cher Etrigan,

Moi, ça ne me surprend plus après ce que je viens d'expérimenter hier soir... je vous raconte : Il y a un (pseudo) journaliste (très lu et très connu parce qu'il a aussi une émission à la tivi) qui prend un malin plaisir à cracher (et je reste polie) sur les chrétiens, bafouer le Christ, l'Église d'une façon si obsessive et abusive (au moins une chronique sur deux) que je me suis dit qu'il faudrait bien que quelqu'un lui répondre. Ce que j'ai fait avec politesse, charité mais sans ménager mes mots pour lui faire comprendre que sa tactique doit être dénoncée comme une incitation à la haine du christianisme et à l'apostasie. Tu sais quoi ? Il n'a même pas les coui**** pour poster mes messages. Il les a simplement supprimés et laisse passer tous les messages qui vont dans son sens. Je trouvais aussi étrange que personne ne se soulève contre ce journaliste dans ses chroniques quotidiennes... je viens de comprendre. Et vive la liberté d'expression. Il y a des milliers (sinon des millions) de lecteurs qui pensent comme lui et qui renchérissent ses propos...

Je dénonce ici publiquement un faux journaliste, sans scrupule et sans éthique : Patrick Lagacé

Si vous voulez un échantillons de ses torchons c'est par ici : http://blogues.cyberpresse.ca/lagace/?p=70720467

Certaines personnes Etrigan ont une volonté ferme et sont déterminés à en finir avec le christianisme. Après avoir attaqué ses signes avec tant de violence (car c'est de la violence verbale et psychologique), devons-nous nous attendre à ce qu'ils s'en prennent aux chrétiens et aux églises physiquement ?

Prions...
Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Zabou_the_terrible
Disciple
Disciple
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Dim 2 Déc 2007 - 10:52

Je n'ai pas vu ni lu cet ouvrage et j'attendrai donc pour donner mon propre avis.


Ceci étant, je vous envoie vers un article d'une mienne connaissance qui me semble intelligente et à prendre en compte pour nuancer ce que vous dîtes puisque lui-même a réellement lu ce livre :

Critique la Boussole d'or

Bonne lecture
Revenir en haut Aller en bas
http://zabou-the-terrible.spaces.live.com
Etrigan
Disciple
Disciple
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Dim 2 Déc 2007 - 12:04

Zabou, l'article est, désolé du terme, risible. Que ce bouquin soit passionnant, je n'en doute pas et ça ne me dérange pas de lire des livres "scandaleux" ; néanmoins, les propos cités de l'auteur sont hallucinants de bêtise et d'un mépris inqualifiable pour les croyants tous assimilés à des assassin (ouais, c'est clair que les Cathos passent leur temps à égorger des croyants : ouais, bien sûr, tous les musulmans sont des poseurs de bombes ; ben oui, tous les juifs sont des psychopathes en puissance...). Alors, oui, manifestement il cherche à faire passer ses idées. En tout cas c'est l'impression que j'en retire à la lecture de ce court texte.

Hélène, je te suis à 100% : si ce pauvre type n'a même pas les couilles (comme tu le dis si bien) de laisser les gens qui ne pensent pas comme lui poster, c'est vraiment un moins que rien. Crois-moi je me suis trouvé chahuté sur internet à cause de mon taff mais je n'ai jamais fuis le débat et je me bats pour prouver mes idées sans censurer qui que ce soit. Quand on est un vrai journaliste, un vrai intellectuel, on ne doit pas avoir peur de ça.

Mais moi je te dis une chose : rassure-toi. Qu'est-ce que dis notre grand frère Jésus ? Que plus on s'en prendra dans le lard et plus on sera aimé dans l'autre monde. La christianisme, c'est un truc de rebelle. De plus, nous avons l'immense chance de ne pas connaitre les violences que les Chrétiens d'Orient connaissent, notamment en Irak, alors ne nous plaignons pas trop...

Que ce pauvre type pérore s'il le souhaite : ils ne convaincra que ceux qui veulent bien l'être. Ne te stresse pas pour ça et dis toi une chose qui pourra te remonter le moral : je suis revenu au Christianisme en commençant pas le Traité d'athéologie de M Onfray Very Happy

Les voies de Dieu sont impénétrables, alors just do it comme dirait la pub et let it be comme le chantait les Beatles.
Revenir en haut Aller en bas
http://menon.canalblog.com/
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Ven 19 Sep 2008 - 20:51

L'athéisme militant n'est pas étranger aux mouvements du Nouvel Âge dans toutes ses formes. L'un se sert de l'autre comme Pilate et Hérode ont pu s'unir et devenir des alliés pour crucifier le Christ. D'ailleurs ils sont si proches, le Nouvel Âge ayant pour but de détruire l'Église (rien de moins) et l'athéisme militant étant de nier l'existence de Dieu... sauf pour frapper dessus. D'ailleurs, on peut clairement affirmer que le Nouvel Âge est un athéisme pratique puisqu'il nie le Dieu personnel (pour nous la Trinité) et ne saurait connaître d'autre sauveur que soi-même libéré de toute contrainte. Hors de moi, petit dieu, point de salut... pour reprendre une formule populaire aujourd'hui ;).

Si vous avez le courage, c'est un peu long mais ça vaut le coup de lire cette diatribe de haut niveau :
http://www.ledevoir.com/2008/09/16/commentaires/0809182339088.html

Ma réponse :

Belle tartine... dommage, tant de "savoir" mais si peu de connaissances vraies. Vous avez aussi été bien brainwashé par les imposteurs antichrétiens. Vous avez rejoint les rangs de la maçonnerie dernièrement ?

Votre ignorance des Écritures et vos (quelques) sources douteusement nouvelâgeuses vous trahissent.

C'est sûr que c'est vrai puisque l'Évangile de Judas le dit ! Vous êtes prêt à prêter une crédibilité à ces écrits apocryphes (déjà dénoncés en 180 par Irénée de Lyon dans son traité "Contre les hérésies") ainsi qu'à Dawkins plutôt que d'essayer de comprendre les Écritures canoniquement reconnues parce que votre vision blessée de la religion de votre enfance embrouille votre raison. Sous forme de faux raisonnements, vous vous êtes convaincu d'être sorti des ténèbres et d'avoir trouvé la lumière. C'est comme cela qu'on se bâti un petit dieu en soi... une idole redoutable sans pitié pour quiconque la menace de prendre sa place. Le surmoi pharaon est sans pitié. Il faut donc éliminer toute figure qui représente Dieu... spécialement, lui, le Miséricordieux qui vous écrase comme un mégot sous son talon. Vous avez bien appris Nietzsche, je vous félicite. Vous avez sûrement aussi lu le récit de Sartre lorsqu'il parle de son expérience de l'oeil qui le surveille et dont il doit se venger d'un tel voyeur.

J'ai relevé plusieurs appels antisémites et totalitaires dans votre discours. Votre libération passera par la mise à mort des juifs et des chrétiens ? Beau projet que le vôtre. Ça ressemble étrangement au discours des tenants du Nouvel Âge (Blavatski, Bailey, Olcott et cie) : (je cite de mémoire) « il faudra bien qu'un jour tous les Hommes nous rejoignent dans notre construction d'un gouvernement mondial, d'une économie mondiale, d'une religion mondiale. L'opération charme est déjà commencée. Les Hommes devront nous rejoindre de gré... ou de force. Les derniers résistants seront ceux des religions du Livre (Juifs, Chrétiens et Musulmans) »... quoique le christianisme n'est pas une religion du Livre mais une religion de la Parole : du Verbe de Dieu incarné. Elle s'appuie sur une Personne et non sur un livre, qui ne demeure qu'un objet, un moyen mais qui n'est pas une fin en soi.

Ah mais heureusement que vous êtes là pour enfin nous sortir de la grande noirceur. Enfin un vrai sauveur, un libérateur !

Il faudrait reprendre votre argumentaire point par point et je n'ai pas le courage de m'y atteler mais sachez que votre discours, je l'entends quotidiennement et il sent le souffre à plein nez.

Rien de ce que vous dénoncez de la Bible n'est la réalité de son message. Vous êtes intoxiqué par les idéologies ambiantes nouvelâgeuse... et vous voulez détruire toute croyance. Vous êtes vous mêmes endoctriné par la police de la pensée idéologique avec ses diktats anticléricaux. Sans compter le n'importe quoi historique non fondé quant aux crimes qu'auraient commis l'Église et ses complicités avec les dictatures. Rien de plus « culture Internet » que ces calomnies véhiculées dans les bouquins sauce Da Vinci Code.

Votre discours sent la franc-maçonnerie. Vous êtes endoctriné tout autant et même pire que ce que vous avez vécu dans votre enfance. Je vous souhaite bonne chance dans votre grande libération.

En attendant, je vais prier pour que vous cherchiez la vérité car elle se laisse trouver...

Cordialement,
Hélène
www.ephata.actifforum.com

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Sam 20 Sep 2008 - 12:56

Citation :
Dieu, quelle belle fumisterie!

Devant la réaction de certaines personnes à mon texte intitulé « Réflexions sur toute croyance divine », je me dois d'apporter certaines précisions. Le texte publié remet en question la croyance à toute divinité. Il est basé sur une argumentation logique s'appuyant sur des évidences, sur une démarche scientifique qui élimine toute affirmation gratuite non vérifiable. Il propose plutôt de remplacer toute forme de religion par un humanisme laïc basé sur la famille. Cependant, il ne s'adresse pas à tout le monde. Examinons les personnes susceptibles d'être intéressées. Ceux qui croient aux idées suivantes :
Du temps de nos lointains ancêtres, un homme est né d'une vierge sans l'intervention d'un père biologique.
Le même homme sans père a appelé un ami du nom de Lazare pour le faire sortir de sa tombe, lequel était mort depuis suffisamment longtemps pour sentir mauvais, et Lazare est aussitôt revenu à la vie.
Cet homme sans père est lui-même redevenu vivant après être mort et avoir été enterré depuis trois jours.
Quarante jours plus tard, l'homme sans père est monté au sommet d'une colline et a disparu dans le ciel avec son corps.
Si vous formulez dans votre tête des pensées secrètes, l'homme sans père, avec son « Père » (qui est aussi lui-même), entendra vos pensées et il pourrait répondre à tous vos désirs, tout en étant capable d'entendre en même temps les pensées de toute autre personne dans le monde.
Si vous faites quelque chose de bien ou quelque chose de mal, le même homme sans père qui voit tout, mais que personne ne peut voir, peut vous récompenser ou punir en conséquence, même après votre mort.
La mère vierge de l'homme sans père n'est jamais morte. Elle est plutôt montée au ciel avec son corps par « assomption ».
Lorsque le pain et le vin sont bénis par un prêtre (lequel doit absolument être un homme), ils « deviennent » le corps et le sang de l'homme sans père.
Tous ceux qui croient à cet ensemble de croyances, à ceux-là je leur dis continuer votre chemin, aller en paix, mon message n'est pas pour vous.

Par contre, ceux qui ont envie de quitter la religion de leurs parents, qui a été apprise de force dans leur enfance alors qu'ils étaient trop jeunes pour comprendre, mais qui tout simplement ne savent pas à quelles nouvelles croyances adhérer; ceux qui ont été élevés dans une religion quelconque, qui ne les rend pas heureux, à laquelle ils ne croient plus; ceux qui se questionnent sur la religion, qui doutent, qui cherchent des réponses, qui trouvent que les anciennes religions ne comblent plus leurs besoins spirituels et qui aimeraient croire en quelque chose de valable; ceux qui sont indifférents à toute pratique religieuse, mais qui croient encore vaguement à un Dieu quelconque, créateur de l'univers, qu'ils vont retrouver après la mort; ceux qui se préoccupent de tout le mal qui est fait dans ce bas monde sans qu'Il intervienne; ceux-là je leur dis, vient et suis moi je vais te faire découvrir un véritable trésor, ta force intérieure, provenant de l'équilibre entre ton rationnel et ton émotionnel, et l'ultime bonheur : aimer et être aimé. Dans ce cas, toute croyance divine devient superflue.

Richard Rousseau
xray.rousseau@videotron.ca
Source : Le Devoir

Ma réponse :

Citation :
Suivons Richard Rousseau... il recrute !

Allons, venons et suivons Richard Rousseau, le nouveau messie de la voie intérieure. Il nous montrera la vraie voie. Hors de sa voie point de salut ! Venez découvrir le petit dieu en chacun de vous...

Je le cite : "Il est basé sur une argumentation logique s'appuyant sur des évidences, sur une démarche scientifique qui élimine toute affirmation gratuite non vérifiable. Il propose plutôt de remplacer toute forme de religion par un humanisme laïc basé sur la famille."

Quelle démarche scientifique ? Vous ne faites que caricaturez ce que vous ne comprenez pas. Non basé sur des affirmations gratuites non vérifiables ? C'est certainement vérifiable : votre démarche est issue des littératures nouvelâgeuses. Je vous invite à consulter ce site : http://www.final-age.net/

L'argument d'autorité ne marche pas. La science n'expliquera jamais la foi. Elle explique le comment mais jamais elle n'expliquera le pourquoi. Fides et ratio cher ami...

Il n'y a strictement aucun argument scientifique raisonnable dans votre démarche. Il s'agit plutôt d'un cri de révolte.

Bon courage avec vos disciples !

Hélène
www.ephata.actifforum.com
Source : Le Devoir

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Sam 20 Sep 2008 - 12:59

Je sais, il y a une faute dans caricaturez... c'est que j'ai changé ma phrase et j'ai oublié de changer le temps de conjugaison... Rolling Eyes

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Jeu 25 Sep 2008 - 10:29

Je vous fait un copier/coller de l'échange que j'ai eu avec ce monsieur Rousseau dans le privé (mes interventions sont en vert et les siennes en marron) :

M. Rousseau,

Je me permets de vous répondre ici pour ne pas flooder le Devoir car ce n’est pas un forum de discussion. J’ai mis mes réponses en bleu pour faire la distinction avec vos affirmations que je cite.


« Je pense qu'on peut expliquer assez facilement le comment et le pourquoi de la foi sans même avoir recours à la science. Voici. »

La belle affaire que voilà ! Le scoop du siècle. Depuis le début de l’humanité que l’Homme tend vers Dieu dans la foi (d’un archaïsme jusqu'à la pleine Révélation en Jésus-Christ et au-delà par les religions et religiosités diverses depuis le cour des âges) et voilà que Richard Rousseau nous annonce qu’il peut expliquer la foi ! Il faut le faire quand même de prétendre détenir enfin la vérité et la clé de toutes explications du phénomène de la foi. Je vous admire…

« Toute croyance à un Dieu quelconque, peu importe son nom, commence toujours par l'enseignement de concepts religieux très abstraits à de jeunes enfants qui sont incapables de comprendre tout ce qu'on leur explique. »

Le premier argument des athées pour discréditer la foi est un relativisme de bas niveau qui décide que Dieu est « un dieu quelconque » et l’affirmation gratuite du « peu importe son nom »…bla bla bla…que c’est toujours la même névrose religieuse, n’est-ce pas ?

« Pour que la foi se développe, il suffit de répéter, répéter et encore répéter, sans cesse, jusqu'à ce que leur jeune cerveau devienne tellement imprégné de concepts religieux abstraits et incompréhensibles, qu'ils n'ont plus le choix : ils croient! Un monumental lavage de cerveau prodigué à de jeunes enfants sans défense. Voilà l'origine de la foi. »

Ridicule ! J’en ai entendu des tonnes d’arguments mais celui-ci est le plus ridicule que j’ai pu lire. Que faites-vous des adultes (et ils sont nombreux… ils se comptent par milliers depuis le début du christianisme) qui se convertissent parce qu’ils ont rencontré des témoins de Jésus-Christ ? Par exemple, la foi catholique/chrétienne (que je citerai en exemple parce que c’est celle à laquelle j’adhère) repose sur les témoignages des apôtres et non d’un lavage de cerveau à des enfants. La foi nait de là. Si on vous a lavé le cerveau c’est que vous étiez un bien impressionnable petit bonhomme. Car la foi ne se force pas, on y adhère par amour et par convictions sinon ça ne vaut strictement rien (pour l’enfant baptisé, cela passe par l’amour et les convictions profondes de ses parents). Nous ne croyons pas (je parle toujours des catholiques) en quelque chose, en des concepts ou des idéologies mais nous croyons en une Personne : le Christ. Notre foi s’appuie sur la confiance en Lui. Hors de cela, j’ai bien peur qu’il ne s’agit pas de foi. C’est à partir d’une Rencontre (avec le Christ) que la foi s’éveille.

« Pour ce qui est du pourquoi de la foi, ça s'explique de la façon suivante »
Encore avec cette certitude de sortir le monde de l’obscurantisme de leur ignorance religieuse avec vos grandes illuminations ? « Je te bénis, Père, Seigneur du Ciel et de la terre, d’avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l’avoir révélé aux tout-petits ! » (Matthieu 11, 25)

« À sa naissance, le bébé a trois besoins essentiels à combler : amour, chaleur, nourriture. Si l'un de ces besoins n'est pas satisfait, il risque d'être perturbé le reste de sa vie. Pourtant, ses parents n'ont aucune difficulté à satisfaire ses besoins si importants aux yeux de l'enfant. »

Faux ! Les parents peuvent manquer à ses besoins essentiels et ce, gravement. Particulièrement pour ce qui concerne l’amour : on ne donne pas ce que l’on n’a pas reçu ou peu reçu.

« Il n'a qu'à pleurer et son besoin est comblé. Déjà avant sa naissance, le foetus est comblé par sa mère, à condition qu'elle soit une adulte épanouie, mature, équilibrée, heureuse et satisfaite de sa grossesse. Il a déjà été logé, nourri, chauffé, bercé, cajolé sans qu'il ait à faire d'efforts. Mais à sa naissance, le bébé veut continuer cet état de bonheur parfait. Qui comble ce besoin? Ses parents, des GÉANTS aux yeux de l'enfant. Cette image de géants capables de satisfaire TOUS ses besoins essentiels s'imprègne dès son jeune âge dans son subconscient pour le reste de sa vie. »

S’il ne sort pas de cet état fusionnel nostalgique, il risque de ne pas être très sûr de lui-même et de demeurer dans une infantilisation. Ses parents ne demeurent pas « des géants » pour lui toute sa vie. S’il grandit normalement, ses parents deviennent des êtres égaux à lui-même voire des frère et soeur en humanité. À moins d’avoir le syndrome Peter Pan ou d’avoir été écrasé par un paternel brutal, il doit avoir dépassé, rendu à l’âge adulte, ce fantasme de toute-puissance de ses parents.

« Sigmund Freud a démontré l'importance des souvenirs inconscients, l'impact qu'ils peuvent avoir sur le comportement adulte. Lorsque l'enfant devient adulte, il a toujours les mêmes besoins essentiels, en plus de quelques autres, mais cette fois-ci, il n'a plus à sa portée de géants capables de les combler facilement. Il ne faut pas oublier que cette image de géants capables de combler tous ses besoins est fortement imprégnée dans son subconscient. Alors que fait l'adulte dans cette situation pour combler son besoin? Il se crée de toutes pièces des géants fictifs capables de combler ses moindres besoins. Les statues de l'île de Pâques en sont un bel exemple. Et l'adulte y croit fortement... Voilà l'origine de toute croyance à un concept divin. Elle est universelle dans le temps et l'espace parce qu'elle provient de l'enfance de chaque être humain. Toute croyance divine est donc de la FICTION, créée de toutes pièces par l'imaginaire humain, et tout ce qui en découle n'est que pure SPÉCULATION : toute croyance divine, toute religion, Bible, Coran, Torah, etc. »

Freud n’a pas le monopole quant à l’inconscient et sa thèse est loin d’être un absolu vérifiable. Elle ne fait surtout pas l’unanimité dans les sciences humaines. Le plus grave dans votre exposé est que vous prenez le problème à l’envers. L’enfant idéalise en effet ses parents et ce n’est pas par nostalgie d’une perfection parentale qu’il cherche Dieu mais c’est par une nostalgie de son Père Créateur (qui est aussi Mère de Miséricorde) qu’il fait une projection de cette perfection sur ses parents et qu’il n’y trouve que limites, finitude, manque, abîme. Ses besoins vitaux d’être aimé infiniment et protégé n’étant pas comblés inconditionnellement et sans faille, il vit comme une frustration, un manque, un désir avorté… alors il projette sur Dieu (image paternelle parfaite) l’image de son père (image très imparfaite de la paternité) et de sa mère par nostalgie d’un amour parfait. Et si cette image est trop dure ou trop « molle », il ne peut que rejeter ce Dieu que renvoie l’image de ses parents (c’est le drame de l’athéisme : on pourrait dire qu’il s’agit d’une maladie psychologique). Dieu a pris un grand risque en se faisant appeler « Père » sachant toutes les caricatures de la paternité que nous allions lui faire subir. Seul le Christ, parfaitement homme et parfaitement Dieu, peut nous restaurer dans notre filiation divine en nous attirant toujours plus dans l’Amour Agapè. Car nous sommes nés et faits pour aimer et être aimés. Pour cela, Dieu a choisi la médiation humaine, mais cette médiation est blessée, finie, limitée et nous idéalisons voire nous idolâtrons nos parents. Nous sommes faits pour être aimés divinement alors que nous ne le sommes qu’humainement. Voilà le grand désir de l’Homme, voilà ce vers quoi il tend sans toutefois pouvoir l’atteindre ou en empruntant des chemins tortueux qui ne mènent pas à cette plénitude de l’être. Toutes les tentatives de l’Homme pour s’élever vers Dieu (les religions diverses) sont dues à ce désir de revenir à l’image et à la ressemblance originelle car nous savons bien intuitivement que nous sommes faits pour l’Amour avec un grand A. Pour le christianisme toutefois, il ne s’agit plus de l’Homme qui doit faire des efforts pour s’élever vers Dieu mais c’est Dieu qui descend jusqu’à l’Homme pour lui donner part à sa Vie, par Lui, avec Lui et en Lui. Ça bouleverse nos concepts erronés sur un Dieu Tout-Puissant, lointain, juge, etc. C’est Dieu qui vient jusqu’à lui en Jésus pour que l’Homme (entendons homme et femme) retrouve sa dignité de fils/fille de Dieu. Ce n’est pas pour un haut-delà lointain inaccessible mais c’est pour aujourd’hui dès cette vie et cette Vie à laquelle nous sommes appelés se poursuit au-delà de cette vie terrestre. C’est toute notre espérance. Nous pouvons espérer dès cette vie goûter à l’au-delà dans notre quotidien qui n’est pas déconnecté de la réalité, puisque Dieu a voulu s’incarner… c’est bien concret, bien incarné… bien vivant et vivifiant.

« Voilà l'origine de la foi et son pourquoi. C'est simple, c'est beau et tellement humain... »

Eh bien moi, je vous affirme que ma thèse se vaut encore plus que la vôtre… on est mal parti.

« Cette théorie est tellement vraie, qu'elle a été observée partout sur la planète et à toutes les époques. »

Il y aura toujours des incroyants… rien de nouveau sous le soleil. Mais davantage encore plus la fin approche. Saint Jean nous a bien prévenu que dans les derniers temps, peu auront conservé la foi…

« Maintenant, est-ce mal de croire à des divinités fictives? »

Voilà l’arrogance des athées (mais qui n’en sont pas réellement car les vrais athées n’ont rien à faire de parler de religion… ils ne croient tout simplement pas, c’est tout et ne militent pas contre ceux qui ont la foi… mais il y a cette nouvelle catégorie d’athées : des catholiques déçus) qui prennent les croyants pour des névrotiques… nous ne croyons pas en des divinités, encore moins fictives. Nous croyons en une Personne qui nous conduit à la Source de Notre Être. Si vous voulez l’appeler divinité, grand bien vous fasse, vous pouvez même l’appeler Dieu car, comme dit saint Jacques, même les démons croient en Dieu. Nous l’appelons « Père »…

« Non, pour certaines personnes c'est même un réel besoin. Cependant, ces personnes risquent d'être déçues. »

N’allez pas projeter vos blessures religieuses et désillusions sur les autres…

« L'illusion n'est pas la réalité. »

Vous vous rendez compte de l’arrogance de votre discours ? L’illusion… c’est franchement prendre les croyants pour des imbéciles finis. La foi catholique est tout à fait raisonnable même si elle comporte une part de mystère (qui ne veut pas dire « chose cachée » mais choses à découvrir… qui se laissent découvrir peu à peu dans la foi). C’est l’ignorance de votre propre religion qui vous la fait rejeter…ignorance quand tu nous tiens. Et c’est une ignorance coupable (voire crasse) car votre discours tient des clichés véhiculés sur le net et dans la littérature new âge et surtout par le fait que vous regarder la foi catholique par la lunette embrouillée de vos blessures d’enfance (mais sont-elles vraiment due à la foi catholique ou à vos parents ?). Vous n’êtes même pas fichu de chercher la Vérité (car le Christ nous a promis que nous la trouverions si nous la cherchions, qu’il nous ouvrirait si nous frappions à sa porte) car elle se laisse trouver par quiconque a assez le cœur ouvert.

« Il vaudrait mieux remplacer toute forme de religion par un humanisme laïc basé sur la famille : un homme, une femme, un enfant. Ça, c'est bien réel et ça peut apporter tellement de bonheur. »

L’un n’empêche pas l’autre. Le vrai humanisme est celui apporté par Jésus-Christ. Il libère l’homme et lui rend sa dignité. Tout autre humanisme est au contraire un beau mirage… regardons son œuvre de destruction au XXe siècle à votre humanisme athée : goulags, nazisme, communisme, guerre froide, marxisme, etc. On reconnaît un arbre à ses fruits et les fruits de l’humanisme athée sont pourris. Un humanisme sans Dieu conduit l’Homme a creuser son tombeau. La famille est la base de la société et elle est le reflet de l’Amour du Dieu Trine pour notre monde dans la mesure où Dieu l’habite par ses membres. Regardez notre monde où il s’en va, regardez les familles éclatées… tout cela grâce à votre humanisme sans Dieu.

« Pour plus d'information sur le sujet, j'invite les gens à relire mon article « Réflexions sur toute croyance divine » publié le 18 septembre 2008 23:00. »

Ce n’était pas la peine de reposter le même message en résumé puisque j’avais bien lu la première fois.

Et pour vous rassurer, je vous confie que je suis aussi contre le nouveau cours d’éthique et de culture religieuse…bien évidemment pas pour les mêmes raisons que vous.

Cordialement,

Hélène Bourgeois
www.ephata.actifforum.com

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)


Dernière édition par Hélène le Jeu 25 Sep 2008 - 10:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Jeu 25 Sep 2008 - 10:31

Richard Rousseau a écrit:
Chère Mme Bourgeois,

Cette façon de débuter ce courriel peut vous surprendre, mais croyez-le ou non, j’ai beaucoup de respect pour vous. En effet, je respecte les gens qui ont des convictions et qui n’ont pas peur de les afficher et de les défendre, même si vos convictions sont diamétralement opposées aux miennes. Je vous remercie donc d’avoir pris le temps d’écrire ce long courriel. Je l’apprécie.

Cela dit, ça ne m’empêche pas de vous voir telle que vous êtes : une fanatique religieuse! Vous manipuler la plume religieuse d’une façon très habile, malheureusement ce que vous écrivez, je l’ai entendu à mainte reprise. Vous manquez un peu d’imagination pour vous renouveler. C’est pourquoi la ferveur religieuse est en baisse un peu partout dans le monde.

À plusieurs endroits vous nagez dans le délire, vous devenez sarcastique, insultante et vous utilisez la stratégie favorite des croyants : attaquer le maillon faible d’une argumentation pour introduire une distraction et faire oublier l’essentiel du message. Vous y allez également à fond de train dans le dénigrement de votre interlocuteur. Attention, chère madame, votre Dieu le Père pourrait vous punir pour tant de vilains mots...

Je ne répondrai pas à chacun de vos arguments ce soir. Il est tard et je suis fatigué. Cependant, je compte bien revenir sur certains de vos arguments au cours des prochains jours, non pas pour essayer de vous convaincre de quoi que ce soit, c’est une mission impossible, mais bien pour vous expliquer davantage un argument mal compris.

En fait, ce que j’aimerais serait de vous rencontrer lors d’une rencontre publique où il y aurait échange, et non pas un débat, entre une croyante et un incroyant. Évidemment, j’essayerais de convaincre les gens qu’il est possible de vivre sans croire à aucune religion, en croyant simplement à un véritable humanisme laïc basé sur la famille, où Dieu devient superflu. Je pense que cette approche pourrait intéresser beaucoup de monde à la recherche de quelque chose de nouveau. Est-ce que votre association organise de telles rencontres de temps en temps? On pourrait également parler du nouveau cours d'Éthique et Culture Religieuse puisque nous sommes contre tous les deux, évidemment pour des raisons différentes, comme vous le dites.

Sur ce, je vous souhaite bonne nuit et je vous recontacte bientôt,

Richard Rousseau
Xray.rousseau@videotron.ca

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: L'athéisme militant   Jeu 25 Sep 2008 - 10:32

Hélène a écrit:
Monsieur Rousseau,

Merci pour votre réponse également. C’est la première fois qu’on me traite de fanatique religieuse. Je devrais peut-être m’en réjouir à ce qui paraît que c’est bon signe de se faire insulter par amour pour le Seigneur Jésus. Je ne vous en veux pas, c’est votre perception et je n’y peux rien.

Si vous voulez me répondre plus en détail, je vous y invite. Par ailleurs, je ne suis pas sûre que je répondrai si vous me re-tartinez le même message passé dans le Devoir car je n’ai pas le temps pour de trop longues interventions puisque je travaille à temps plein et j’ai deux enfants d’âge scolaire. Je n’ai donc pas énormément de temps à consacrer aux débats sur Internet.

Pour répondre à votre question quant à un débat public, je ne fais partie d’aucune organisation pour aller faire un débat sur la place publique. Je ne suis qu’une simple croyante et citoyenne. La raison de l’ardeur de mes propos est due à une conversion radicale il y a 10 ans alors que je vivais un athéisme pratique depuis mon enfance où j’avais rejeté aussi ma foi catholique. Il ne m’est alors plus possible de revenir en arrière à ne plus croire et à évacuer Dieu de ma vie puisqu’il s’est révélé dans sa tendresse miséricordieuse pour moi et que depuis ce temps, c’est une histoire d’amour (avec ses hauts et ses bas)… c’est donc impossible pour moi de ne pas en témoigner.

Le seul endroit public où je donne du temps est le forum de discussion Ephata ( www.ephata.actifforum.com/index ) que j’ai créé il y a deux ans. C’est un lieu de partage public. Vous êtes bienvenue si vous le souhaitez. La seule chose qui est demandé sur ce forum est de prendre connaissance de la charte qui invite au respect des interlocuteurs et de la foi catholique. Le prosélytisme est aussi proscrit (sous toutes ses formes). Pour le reste, tous sont bienvenues dans la mesure où le respect est de mise.

C’est tout pour l’instant. Je vous remercie pour cet échange.

Cordialement,
Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)


Dernière édition par Hélène le Jeu 25 Sep 2008 - 10:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'athéisme militant   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'athéisme militant
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La sagesse de Salomon :: Philosophie-
Sauter vers: