Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Chanoine" Sarkozy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
francois
Séminariste
Séminariste
avatar


MessageSujet: "Chanoine" Sarkozy   Jeu 20 Déc 2007 - 17:46

Cet AM, le président de la République française a reçu officiellement le titre de chanoine d'honneur de la Basilique Saint Jean du Latran.

J'ai eu la chance d'assister à la cérémonie, ainsi qu'au discours du président à la Salle de la Signature du palais du Latran.

Quel discours magnifique, plein de courage ! Il semble sonner le glas de la laïcité à la française pour laisser place à une laïcité de respect mutuel. Nos prières ont été entendues !! Il aura fallu 102 ans !!
Merci Seigneur !
Revenir en haut Aller en bas
Arzur
Séminariste
Séminariste
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Jeu 20 Déc 2007 - 17:52

J'ai vu à la télé que monsieur le président désirait voir les séminaristes français de Rome. On a vu pendant une séquence des séminaristes répéter des chants dans une pièce (du PSG je suppose).

Cela fessait plaisir à voir, presque tous les séminaristes portaient le col romain Very Happy

+ Arzur
Revenir en haut Aller en bas
el Padrecito
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Jeu 20 Déc 2007 - 18:18

Pour ma part, j'attends de voir, car notre cher président, parle très bien, est un grand orateur, il n'y a qu'à voir son discours à la réception de Son Eminence le Cardinal André Vingt-trois.

Les paroles, elles sont bien. Voyons si les actes suivront.

PRIONS! : :incense:
Revenir en haut Aller en bas
Arzur
Séminariste
Séminariste
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Jeu 20 Déc 2007 - 19:11

Je suis assez d'accord avec el Padrecito, notre cher président parle très bien. Son discours à Rome était très bien, mais après il faut des actes, or en actes la France, avec ses lis, s'éloigne toujours plus de Dieu ...

Travail le dimanche, nouvelles lois sur la bioéthique, etc. Sad

+ Arzur
Revenir en haut Aller en bas
nathanael
En probation
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Jeu 20 Déc 2007 - 19:46

Personnellement quand j'ai lu la définition d'un chanoine, je me suis posé la question de savoir si c'était une farce.
Mais, renseignement pris j'ai vu que c'était sérieux. Je me suis demandé alors pourquoi l'Eglise se prêtait encore à cette vieille tradition, surtout avec un président qui prêche la laïcité et qui favorise plus l'Islam que le Christianisme. En tout cas j'epère que les catholiques ne voient pas là une oeuvre de l'Esprit- Saint. Pour ma part c'est une comédie digne de la mailleure bouffonnerie. A moins que le Vatican a trouvé un sens de l'humour qu'on ne lui connaissait pas!!!!!

PS Un chanoine (latin canonicus, soumis à des règles dites canons) est un membre du clergé ecclésiastique, vivant selon une règle et attaché au service d'une église. Le mot provient sans doute du grec ancien κανών / kanôn, la règle, appliquée à ceux qui servent une église. Il s'agit d'un prêtre attaché à une église cathédrale ou collégiale, dont il forme le chapitre et où il célèbre en commun le service divin.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Jeu 20 Déc 2007 - 20:41

Voici ce que rapporte Zenit concernant la visite de M. Sarkozy et ce "nouveau titre" :

Citation :
Au Latran, le président Sarkozy prône une « laïcité positive »

Et affirme les racines chrétiennes de la France

ROME, Jeudi 20 décembre 2007 (ZENIT.org) - Au Latran, le président Sarkozy prône une « laïcité positive » et reconnaît les « racines chrétiennes de la France ».

C'est en la salle - historique - de la « Conciliation » du palais apostolique du Latran, et en présence du cardinal vicaire du pape, Camillo Ruini, que le président de la République française, Nicolas Sarkozy a tenu en fin d'après-midi un discours sur les relations entre l'Eglise et l'Etat aujourd'hui, opérant une sorte de réconciliation entre deux conceptions longtemps opposées des racines chrétiennes de la France et de la laïcité.

Le président Sarkozy a affirmé : « Nous devons tenir ensemble les deux bouts de la chaîne : assumer les racines chrétiennes de la France, et même les valoriser, tout en défendant la laïcité enfin parvenue à maturité. Voilà le sens de la démarche que j'ai voulu accomplir ce soir à Saint-Jean de Latran ».

Il avait déjà abordé la question de la laïcité, il y a quelques jours, à l'archevêché de Paris, lors d'une réception en l'honneur du cardinal André Vingt-Trois (cf. Site de l'Elysée à la date du 13 décembre).

Les racines chrétiennes de la France

« En me rendant ce soir à Saint-Jean de Latran, en acceptant le titre de chanoine d'honneur de cette basilique, qui fut conféré pour la première fois à Henri IV et qui s'est transmis depuis lors à presque tous les chefs d'Etat français, j'assume pleinement le passé de la France et ce lien si particulier qui a si longtemps uni notre nation à l'Eglise », a déclaré le président français dans son allocution.

Il a expliqué sa volonté de s'insérer dans une lignée à propos de « cette tradition qui fait du Président de la République française le chanoine d'honneur de Saint-Jean de Latran » : « Saint-Jean de Latran, ce n'est pas rien. C'est la cathédrale du Pape, c'est la ‘tête et la mère de toutes les églises de Rome et du monde', c'est une église chère au cœur des Romains. Que la France soit liée à l'Eglise catholique par ce titre symbolique, c'est la trace de cette histoire commune où le christianisme a beaucoup compté pour la France et la France beaucoup compté pour le christianisme. Et c'est donc tout naturellement, comme le Général de Gaulle, comme Valéry Giscard d'Estaing, et plus récemment Jacques Chirac, que je suis venu m'inscrire avec bonheur dans cette tradition ».

Des événements historiques

Il a rappelé certaines étapes de ces liens entre la France et le Saint-Siège en disant : « C'est par le baptême de Clovis que la France est devenue Fille aînée de l‘Eglise. Les faits sont là. En faisant de Clovis le premier souverain chrétien, cet événement a eu des conséquences importantes sur le destin de la France et sur la christianisation de l'Europe. A de multiples reprises ensuite, tout au long de son histoire, les souverains français ont eu l'occasion de manifester la profondeur de l'attachement qui les liait à l'Eglise et aux successeurs de Pierre. Ce fut le cas de la conquête par Pépin le Bref des premiers Etats pontificaux ou de la création auprès du Pape de notre plus ancienne représentation diplomatique ».

Une culture marquée par la foi chrétienne


Plus encore, pour le président Sarkozy, « la foi chrétienne a pénétré en profondeur la société française, sa culture, ses paysages, sa façon de vivre, son architecture, sa littérature, que la France entretient avec le siège apostolique une relation si particulière ». Ce qui l'a conduit à affirmer, non sans courage: « Les racines de la France sont essentiellement chrétiennes. Et la France a apporté au rayonnement du christianisme une contribution exceptionnelle ».

Après avoir illustré son propos, le président s'est arrêté pour rendre un hommage appuyé au regretté cardinal Jean-Marie Lustiger. Mais il a rendu aussi hommage à « l'action », au Vatican des cardinaux français et de Mgr Mamberti.

La laïcité « aussi », « fait incontournable »

Le président a également rappelé certaines étapes de l'histoire de la « laïcité » à la française : « Tout autant que le baptême de Clovis, la laïcité est également un fait incontournable dans notre pays. Je sais les souffrances que sa mise en œuvre a provoquées en France chez les catholiques, chez les prêtres, dans les congrégations, avant comme après 1905. Je sais que l'interprétation de la loi de 1905 comme un texte de liberté, de tolérance, de neutralité est en partie une reconstruction rétrospective du passé (n'est-ce pas, cher Max Gallo). C'est surtout par leur sacrifice dans les tranchées de la Grande guerre, par le partage des souffrances de leurs concitoyens, que les prêtres et les religieux de France ont désarmé l'anticléricalisme ; et c'est leur intelligence commune qui a permis à la France et au Saint-Siège de dépasser leurs querelles et de rétablir leurs relations ».

Laïcité et liberté

Pour le président Sarkozy en effet, laïcité rime avec liberté. « Pour autant, il n'est plus contesté par personne que le régime français de la laïcité est aujourd'hui une liberté : liberté de croire ou de ne pas croire, liberté de pratiquer une religion et liberté d'en changer, liberté de ne pas être heurté dans sa conscience par des pratiques ostentatoires, liberté pour les parents de faire donner à leurs enfants une éducation conforme à leurs convictions, liberté de ne pas être discriminé par l'administration en fonction de sa croyance », a-t-il affirmé.

Plus encore, dans la « diversité » française il y voit « une nécessité et une chance », une « condition de la paix civile » : « Et c'est pourquoi le peuple français a été aussi ardent pour défendre la liberté scolaire que pour souhaiter l'interdiction des signes ostentatoires à l'école ».

Mais le président n'entérine pas pour autant l'aspect qu'il appelait naguère « sectaire » d'une certaine conception la laïcité : « Cela étant, la laïcité ne saurait être la négation du passé. Elle n'a pas le pouvoir de couper la France de ses racines chrétiennes. Elle a tenté de le faire. Elle n'aurait pas dû (...). Arracher la racine, c'est perdre la signification, c'est affaiblir le ciment de l'identité nationale, et dessécher davantage encore les rapports sociaux qui ont tant besoin de symboles de mémoire ».

Convention de Bologne

Le président a souhaité faire évoluer les relations entre l'Eglise et l'Etat sur la question des diplômes notamment, dans le sens de la Déclaration de Bologne : « Aujourd'hui encore, la République maintient les congrégations sous une forme de tutelle, refuse de reconnaître un caractère cultuel à l'action caritative ou aux moyens de communication des Eglises, répugne à reconnaître la valeur des diplômes délivrés dans les établissements d'enseignement supérieur catholique alors que la Convention de Bologne le prévoit, n'accorde aucune valeur aux diplômes de théologie. Je pense que cette situation est dommageable pour notre pays. Bien sûr, ceux qui ne croient pas doivent être protégés de toute forme d'intolérance et de prosélytisme. Mais un homme qui croit, c'est un homme qui espère. Et l'intérêt de la République, c'est qu'il y ait beaucoup d'hommes et de femmes qui espèrent », affirmait M. Sarkozy.

Rappelons que le processus de Bologne, la plus vaste et la plus importante réforme de l'enseignement supérieur en Europe après 1968, a été lancé en juin 1999, lorsque les ministres de l'Education de vingt-neuf Etats européens ont signé la Déclaration de Bologne visant à établir un espace européen de l'enseignement supérieur d'ici à 2010.

La question éthique

Pour ce qui est de la question éthique, le président s'est référé implicitement à une « morale naturelle » en disant : « S'il existe incontestablement une morale humaine indépendante de la morale religieuse, la République a intérêt à ce qu'il existe aussi une réflexion morale inspirée de convictions religieuses. D'abord parce que la morale laïque risque toujours de s'épuiser ou de se changer en fanatisme quand elle n'est pas adossée à une espérance qui comble l'aspiration à l'infini. Ensuite parce qu'une morale dépourvue de liens avec la transcendance est davantage exposée aux contingences historiques et finalement à la facilité. (...) A terme, le danger est que le critère de l'éthique ne soit plus d'essayer de faire ce que l'on doit faire, mais de faire ce que l'on peut faire. C'est une très grande question ».

Pour une laïcité positive

Le président Sarkozy a expliqué sa conception de la laïcité positive en ces termes : « J'appelle de mes vœux l'avènement d'une laïcité positive, c'est-à-dire une laïcité qui, tout en veillant à la liberté de penser, à celle de croire et de ne pas croire, ne considère pas que les religions sont un danger, mais plutôt un atout. Il ne s'agit pas de modifier les grands équilibres de la loi de 1905. Les Français ne le souhaitent pas et les religions ne le demandent pas. Il s'agit en revanche de rechercher le dialogue avec les grandes religions de France et d'avoir pour principe de faciliter la vie quotidienne des grands courants spirituels plutôt que de chercher à la leur compliquer ».

La paix en méditerranée

Le président a rendu hommage aux moines de Tibhérine et à Monseigneur Pierre Claverie, « dont le sacrifice portera un jour des fruits de paix, j'en suis convaincu », a-t-il dit, en rappelant qu'il a voulu que « la France prenne l'initiative d'une Union de la Méditerranée » : ce sera le thème du dîner de ce soir à Rome avec le président italien du conseil Romano Prodi et le chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero.

« Dans cette partie du monde où les religions et les traditions culturelles exacerbent souvent les passions, où le choc des civilisations peut rester à l'état de fantasme ou basculer dans la réalité la plus tragique, nous devons conjuguer nos efforts pour atteindre une coexistence paisible, respectueuse de chacun sans renier nos convictions profondes, dans une zone de paix et de prospérité. Cette perspective rencontre, me semble-t-il, l'intérêt du Saint-Siège », a commenté le président français.

Des catholiques convaincus

« La France, a-t-il conclu, a besoin de catholiques convaincus qui ne craignent pas d'affirmer ce qu'ils sont et ce en quoi ils croient (...). Depuis toujours, la France rayonne à travers le monde par la générosité et l'intelligence. C'est pourquoi elle a besoin de catholiques pleinement chrétiens, et de chrétiens pleinement actifs (...). Partout où vous agirez, dans les banlieues, dans les institutions, auprès des jeunes, dans le dialogue interreligieux, dans les universités, je vous soutiendrai. La France a besoin de votre générosité, de votre courage, de votre espérance ».

Anita S. Bourdin
Union de prière,
Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
DavidB
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Jeu 20 Déc 2007 - 21:10

He bien ça alors! On pourrait pas ajouter un smyley étourdia, comme assomé avec des oiseaux qui lui tournent autour de la tête, car c'est exactement cela que je voudrais et qui représenterait le mieux ma réponse.

Sarkozy me semble "étrange" Suspect . Vous souffrez d'une pénurie de tisane en France ou quoi? confused

Hélène, avons-nous déjà pensé déménager pour la France dans les prochaines années?

Neutral

Eh bien! Chers amis de la France, je vous le souhaite de tout coeur!


David
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Jeu 20 Déc 2007 - 21:22

Le déménagement étant le sport national des Québécois, je ne suis plus une vraie Québécoise depuis 11 ans pour cause de déménagite aiguë dans mon enfance... ceci dit, vivre en France me plairait bien, mais on dit souvent que l'herbe n'est pas plus verte chez le voisin...

Si nos politiciens se mettent à reconnaître les racines chrétiennes du Québec... mais je ne vois pas le jour... il faut croire aux miracles. drunken

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
francois
Séminariste
Séminariste
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Ven 21 Déc 2007 - 13:45

Je suis un peu surpris par certaines de vos réactions....

Si tenir un tel discours n'est pas déjà un acte fort, je ne vois pas ce que c'est... Dans le contexte français, pardonnez-moi, mais parler des racines chrétiennes de la France, ça ne va pas de soi ! Reconnaitre que la loi de 1905 est une loi anticléricale, et que son interprétation vers la laïcité est bien postérieure à sa rédaction, c'est quand même nouveau dans le discours politique français !

J'étais dans la salle de la Signature, et j'ai pu voir les réactions 'en direct"... J'aime autant dire qu'on était bien loin de la chanson "parole, parole, parole".

Evidemment personne, ici, n'attends de changement radical dans les 5 minutes. Après 102 ans d'offensive cruelle, il fallait une brèche. Ce discours peut en être une.

Le président s'est entretenu avec le séminaire français. Il avait l'air sincère ! (Evidemment, je suis peut être naïf)

Je trouve du reste très bien que l'Eglise conserve cette antique tradition du canonicat du chef de l'Etat français... Allons bon ! Quels que soient les sentiments du chanoine lui-même, les prières des français vivants à Rome réunis ce jour-là, pour la France, ne gâchent rien ! Et rappelons, au passage, un peu de Droit canon : le président est fait chanoine honnoraire, et non pas titulaire, ce qui signifie que cette institution ne le fait pas entrer dans les ordres (pas de chaussures à boucle, de chapeau à ponpon, etc), et ne l'oblige pas à réciter son bréviaire au choeur de l'archibasilique tous les matins !

Halt à la chasse aux sorcières ! :truce: :grandpa:
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Ven 21 Déc 2007 - 14:09

Merci François pour ces précisions... c'est vrai, donnons la chance au coureur... ☮

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
jo
Apôtre
Apôtre
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Ven 21 Déc 2007 - 15:01

x

[Désolé, l'auteur n'acceptant pas d'être modérée, ni n'ayant aucune considération pour le lecteur a supprimer ses messages sans que nous puissions le contrôler. - David]


Dernière édition par jo le Ven 29 Mai 2009 - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://marthetmarie.lifediscussion.net/index.htm
DavidB
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Ven 21 Déc 2007 - 16:00

francois a écrit:
Je suis un peu surpris par certaines de vos réactions....



Halt à la chasse aux sorcières ! :truce: :grandpa:

Je suis bien d'accord, pour ma part, ma réaction tient d'un effet de surprise qui m'a littéralement abasourdi. Vraiment, je suis impressionné!! Pour vrai! J'aimerais avoir un dirigeant capable de parler de la sorte!


David
Revenir en haut Aller en bas
Guy
Prêtre
Prêtre
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Ven 21 Déc 2007 - 16:52

Bonsoir François,

Je tiens à vous dire que vous partagez la même perception des choses que certains de vos compatriotes catholiques pratiquants et vivant ici à Montréal, du moins c'est ce qu'ils me disent. Dites-moi François, cette perception est-elle vu de la même façon par tous les séminaristes et les prêtres résidant au Séminaire Français?
Revenir en haut Aller en bas
francois
Séminariste
Séminariste
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Ven 21 Déc 2007 - 17:01

Globalement, oui. Même si ma parole n'engage que moi, je pense sincèrement que, pour le coup, mon avis est assez largement partagé.
"Malheureusement", la communauté est dispersée depuis ce matin, car nous regagnons tous nos paroisses françaises pour les fêtes de Noël. Il nous faut donc attendre le 6 janvier pour la poursuite des débats ! Je crois savoir que nous repartons tous avec un exemplaire papier du discours dans nos valises, afin de pouvoir en parler à la rentrée ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
el Padrecito
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Ven 21 Déc 2007 - 17:15

Je comprends très bien ton ressentiment François, cependant, je maintiens ce que j'ai dit, les paroles c'est bien, parfois même très bien comme c'est sans doute le cas, mais j'aimerais que tout cela se voit dans les actes, pour la politique, je suis pire que St Thomas! :grandpa:

C'est pas peu dire!

:jesors:
Revenir en haut Aller en bas
francois
Séminariste
Séminariste
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Ven 21 Déc 2007 - 17:34

Oh ben non l'ami, faut pas sortir !

Au contraire !! Maintenant, c'est à nous d'agir.... Et si on nous fait des reproches, on pourra dire "Hep ! C'est le président qui a dit qu'on pouvait" !!

:clink:
Revenir en haut Aller en bas
Arzur
Séminariste
Séminariste
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Ven 21 Déc 2007 - 19:44

Je suis favorable a cette illustre tradition, car sans tradition, pas de racines.

François, il est vrai que me discours du président est novateur, et il est porteur d'espérance.

Mais seulement, en France la république, par ses lois, s'éloigne du Christ. La république anticléricale avait des lois moralement catholique ... et maintenant nous avons une république ouverte aux religions, mais qui s'éloigne a grand pas du moralement catholique ...

Mais bon, je suis d'accord avec sarkozy qui trouve que l'Église en France n'est pas assez active, notamment au niveau du lobbying. L'Église ne porte pas assez sa voix en France.

Mais je suis résolument positif, la cardinal Vingt-trois a dit clairement que l'Eglise en France aller retrouver une voix forte, et je le crois Very Happy !

In Christo Jesu
+ Arzur
Revenir en haut Aller en bas
Guy
Prêtre
Prêtre
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Sam 22 Déc 2007 - 1:08

Ce que je souhaite c'est que Nicolas Sarkozy ne deviennne pas ici sur Ephata un sujet tabou ou bien en venir à développer une pensée unique à son égard. Personnellement je salue volontier un politicien qui exhorte les catholiques à devenir plus convaincus et plus convaincants. Le salut et le respect de l'Église Catholique passe, à mon avis, par ce chemin et qu'un président d'une république officiellement athée et laïque prononce un tel discours est rempli d'espérance, même si nous avons toutes les raisons du monde à douter de l'honêteté de M. Sarkozy. Ce n'est pas le Christ qui a dit au sujet des pharisiens de les écouter mais de ne pas les imiter. Parole de sagesse qui invite, de la part de Dieu, à tirer l'ivraie du bon grain, donc à ne pas jeter tout par dessus bord.

De plus je suis d'accord avec François c'est plutôt à nous d'agir. Et lui rappeler, le cas échéant, ce qu'il a dit s'il semble ne pas appliquer ce qu'il affirme. C'est cela à mon avis devenir des catholiques convaincus et convainquants.


Dernière édition par le Sam 22 Déc 2007 - 7:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jo
Apôtre
Apôtre
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Sam 22 Déc 2007 - 7:58

x

[Désolé, l'auteur n'acceptant pas d'être modérée, ni n'ayant aucune considération pour le lecteur a supprimer ses messages sans que nous puissions le contrôler. - David]


Dernière édition par jo le Ven 29 Mai 2009 - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://marthetmarie.lifediscussion.net/index.htm
jo
Apôtre
Apôtre
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Sam 22 Déc 2007 - 8:05

x

[Désolé, l'auteur n'acceptant pas d'être modérée, ni n'ayant aucune considération pour le lecteur a supprimer ses messages sans que nous puissions le contrôler. - David]


Dernière édition par jo le Ven 29 Mai 2009 - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://marthetmarie.lifediscussion.net/index.htm
giorgino
Intime
Intime



MessageSujet: rep   Sam 22 Déc 2007 - 16:59

Je préfère attribuer vos élucubrations a votre jeune age , ou à ce qui y ressemble fort !
Quelle crédulité ! quelle naîveté !!
Chirac a reçu les memes distinctione et on a vu ce que ça a donné !!! Giscard aussi !!! et on a vu ce que ça a donné !!
Si c 'est pour lire des choses aussi puériles , c 'est pas la peine ! meme sur d 'autres sites cathos , personne n ' y croit !!!!

[Avertissement : Merci de rester courtois envers vos frères et soeurs chrétiens
qui ne pensent pas comme vous. Cordialement | Hélène]
Revenir en haut Aller en bas
Guy
Prêtre
Prêtre
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Sam 22 Déc 2007 - 18:55

Et bien là, ça fera!

Depuis deux jours, j’ai beaucoup de difficultés à pouvoir dialoguer d’une manière intelligente et ecclésiale sur ce texte de Sarkozy au Latran. À part de me traiter de naïf (et c’est peut être vrai) personne à part François, n’a été capable de parler du contenu de ce discours et d’aller au-delà des perceptions premières, préjugés dans le style de déjà vu. La seule chose que je lisais était de vrais cacassements de perruches bavardes en cage soit sur le passé de Sarkozy ou ses nouvelles aventures amoureuses dans le style très potinage de balcons de bas étages. À lire ces réactions si navrantes, ceci me donne pratiquement le goût de souhaiter la fin du catholicisme en France!!!! Mais en lisant des commentaires remplis d’espérance du futur clergé de France, il y a encore des raisons d’espérer!


Dernière édition par le Sam 22 Déc 2007 - 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidB
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Sam 22 Déc 2007 - 19:00

Bonjour giorgino,

personne ici n'a proposé de faire un buste en bronze à Monsieur Sarkozy pour le mettre sur les autels de Notre Seigneur. C'est juste que nous sommes surpris de voir la différence radicale de son discours avec le discours ambiant et habituel. Qu'il le fasse est une autre chose, mais c'est quand même intéressant de voir qu'il s'exprime différemment.

Vous savez, il ne sert à rien de toujours être méfiant. Je suis un méfiant la majorité du temps, tout ce que ça me donne, c'est de contretémoigner trop souvent. Une bonne solution serait sans doute de prendre une demi heure de prière devant le crucifix. Ça devrait relativiser ce qui boue dans vos vicères quand vous pensez à monsieur Sarkozy.

David
Revenir en haut Aller en bas
el Padrecito
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Dim 23 Déc 2007 - 3:59

Cher Sapin,

Je suis désolé, cela doit être dû à mon jeune âge, mais au fur et à mesure que mes quelques années ont passé et que je me suis intéressé un peu à notre chère politique (en somme surtout depuis que je suis majeur et peux voter), je suis devenu de plus en plus sceptique, critique et méfiant vis-à-vis des personnages politiques, et spécialement de leurs discours.

Monsieur Sarkosy a sûrement très bien parlé je n'en doute pas, mais le problème est que pour peu qu'il est demain une érunion du même genre avec les musulmans, il niera les racines chrétiennes de France.
Si il est tant persuadé que l'Eglise a tant apporté à la France, et donc à l'Europe, pourquoi ne s'est-il pas battu pour que cela soit mentionné dans la constitution européenne?

Non, monsieur Sarkosy est une girouette, il sait se mettre dans le sens où souffle le vent là où il se trouve.

Seul monsieur Sarkosy lui-même peut me faire changer d'avis, en changeant de politique.

Bon dimanche à tous!
Revenir en haut Aller en bas
giorgino
Intime
Intime



MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   Dim 23 Déc 2007 - 5:25

David ,
je veux bien prier mais rien ne bout dans mes vicères quand il s' agit de sarkozy .
je veux également bien accepter les idées d ' autrui , Hélène , mais quand elles ne me semblent pas vraisemblables , j' ai le droit de le dire ?
Le vatican ? Un symbole à sa taille !! Il était heureux comme un pape ( sans jeu de mot ) d ' etre fait chanoine au coeur meme de Rome , car c'est " quand meme qqch , non ? c 'est quand meme qqch " a -il répété comme s' il voulait insister qu'il était au Vatican !!!!!
De la meme façon , il a choisi un symbole fort pour annoncer sa relation avec Carla Bruni ... et où ? A dysneyland , ce qui est un symbole plutot pitoyable pour le president de la France !! non ?
On peut de demander - mais peut on encore se la demander ? - s'il ne cherche pas a se sentir grandi , et valorisé par ce qu'il visite.
Pour le reste , rien ne bout dans mes viscères , et je souscris à l' opinion de el padrecito :" il sait se mettre dans le sens où souffle le vent "
Et je souscris une nouvelles fois a padrecito , sur l' aspect politique car c 'est pour ça qu'il a été élu : dans 1 ou 2 ans nous atteindront 10 millions de français au dessous du seuil de pauvreté .
Ca c'est la réalité , et non les guirlandes electriques .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Chanoine" Sarkozy   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Chanoine" Sarkozy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La sagesse de Salomon :: Sujets divers-
Sauter vers: