Ephata - forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Tome 34 édition collector de My Hero Academia : ...
Voir le deal
17.25 €

 

 Annonce de la trahison de Judas

Aller en bas 
+2
Cessounette
Françoise
6 participants
AuteurMessage
Françoise
Modératrice
Modératrice
Françoise



Annonce de la trahison de Judas Empty
MessageSujet: Annonce de la trahison de Judas   Annonce de la trahison de Judas Icon_minitimeMar 7 Avr 2009 - 4:34

Jean dit dans son évangile: "Et quand Judas eut pris de la bouchée, Satan entra en lui."

Puis aussi: "Quand Juda eut pris la bouchée, il sortit aussitôt; il faisait nuit."

Ai-je raison de penser que Dieu "utilise" Juda afin que Jésus soit livré?
que Dieu laisse le champ libre à Satan, en quelque sorte?!

scratch merci pour vos reflexions!

Françoise sunny

____________________
"Si mon âme se désole je me souviens de toi mon Dieu"
Revenir en haut Aller en bas
Cessounette
Martyr du forum
Martyr du forum
Cessounette



Annonce de la trahison de Judas Empty
MessageSujet: Re: Annonce de la trahison de Judas   Annonce de la trahison de Judas Icon_minitimeMar 7 Avr 2009 - 7:40

Bonjour Françoise,

Je dois dire que c'est également la manière dont je vois ls choses : il fallait que cela ait lieu pour que tout soit accompli et que l'humanité soit sauvée.
Certains vont encore plus loin, et disent que Jésus lui-même était au courant de tout, et qu'il se serait mis d'accord avec Judas sur la manière dont allaient se dérouler les événements :

Citation :
Selon l'hypothèse émise par l'équipe éditoriale du National Geographic, et largement reprise par les médias, le texte présenterait une interprétation originale de la trahison de Jésus par Judas, un de ses apôtres : tu les surpasseras tous, car tu sacrifieras l’homme qui me sert d’enveloppe charnelle. En dénonçant Jésus, il aurait été le seul de ses disciples à avoir vraiment compris le message qu’il voulait véhiculer. Disciple bien aimé de Jésus, il aurait eu la plus difficile des missions à accomplir : le livrer aux Romains. En agissant ainsi, il aurait donc suivi une demande de ce dernier, qui lui permit de faire le sacrifice ultime pour la rédemption du monde.
Toutefois, cette thèse semble contestée par la communauté scientifique... (Sources : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89vangile_de_Judas)
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
Hélène



Annonce de la trahison de Judas Empty
MessageSujet: Re: Annonce de la trahison de Judas   Annonce de la trahison de Judas Icon_minitimeMar 7 Avr 2009 - 8:05

Cessounette,

Vous donnez des interprétations apocryphes et ésotériques. Ces "versions" sont erronées. Judas était totalement libre et c'est de cette pleine liberté qu'il a livré Jésus. Bien sûr que Jésus savait qu'il allait le livrer mais il a tout fait pour lui démontrer son amour...mais Judas a accompli les Écritures parce qu'il a choisi Satan plutôt que Jésus.

Dans la tradition judaïque, donner la première bouchée à l'invité était un signe d'honneur. Jésus donne la bouchée à Judas comme il donne la Communion à son Pain. Il se livre à Lui...mais Judas, dans sa convoitise part et va le livrer... comme dit saint Paul : celui qui ne discerne le Corps et le Sang du Christ livré pour lui dans le Pain et le Vin mange sa propre condamnation. C'est à ce moment, là où Judas "sorti et il faisait nuit" que Jésus prononce ces Paroles : "maintenant, le Fils de l'homme a été glorifié". De quelle gloire parle-t-il ? Parce que apparemment qu'il va vers la déréliction et l'abaissement de la croix... s'agit-il d'une gloire humaine ? Non, il s'agit de la gloire d'avoir aimé Judas jusque là... de l'avoir aimé jusqu'au bout... jusqu'à se laisser livrer : "personne ne prend ma vie, c'est moi qui la donne" dit Jésus. Jésus a ressenti une grande frayeur et douleur pour celui qui le livrait et aurait tout fait pour que "cette coupe s'éloigne de lui" sans toucher à la liberté de Judas... Judas n'a pas compris... et il s'est replié orgueilleusement dans son désespoir.

L'Évangile nous dit qu'il était malhonnête (voleur) et qu'il était un homme lettré (un intellectuel quoi). Il a librement choisi de livrer Jésus. Jésus savait, mais il espérait toujours en lui, jusqu'à la fin.

Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Cessounette
Martyr du forum
Martyr du forum
Cessounette



Annonce de la trahison de Judas Empty
MessageSujet: Re: Annonce de la trahison de Judas   Annonce de la trahison de Judas Icon_minitimeMar 7 Avr 2009 - 8:13

Bonjour Hélène,

Merci pour vos explications, je comprends mieux, maintenant... Pour les sources que je donnais, je ne voulais pas dire qu'elles étaient correctes, mais ne connaissant pas moi-même la vérité sur le sujet, j'ai voulu poster les explications que j'avais trouvées, comme autant d'hypothèses. ;)
Revenir en haut Aller en bas
fil bleu
Martyr du forum
Martyr du forum




Annonce de la trahison de Judas Empty
MessageSujet: Re: Annonce de la trahison de Judas   Annonce de la trahison de Judas Icon_minitimeMar 7 Avr 2009 - 10:06

Dans l'évangile de Jean
Judas est toujours reconnu comme l'un des Douze
chaque fois qu'on parle de Judas, l'évangéliste le caractérise par
celui qui allait le livrer.
Il fait un lien entre Judas est le diable
Devant Judas qui le livre L'évangéliste montre Jésus souverainement libre de donner sa vie. C'est lui prend toutes les initiatives pour que le Père, par sa vie donnée jusqu'à la mort soit glorifié.
Tellement que au moment de l'arrestation Judas conduit la cohorte et les garde, mais ne fait rien pour livrer Jésus et pourtant par deux fois on nous dit qu'il livre Jésus. Et avec la cohorte et les gardes il va tomber par terre.
Au travers de Judas et de Jésus, Jean suggère l'affrontement du diable, de satan et toutes sles forces du mal - Il faisai nuit-avec Jésus amour, lumière
faisant la volonté de Dieu miséricordieux pour les pécheurs.
Je suis la lumière du monde celui qui marche à ma suite ne marche pas dans les ténébres. Ma vie nul ne la prend mais c'est moi qui la donne.
Et Jésus par le don de sa vie glorifie le Père, sauve l'humanité et réduit à rien les forces du mal. Qui cherchez-vous? et tous ceux qui sont venus pour l'arrêter, Judas compris tombent par terre.
D'avoir donné la bouchée à Judas avant qu'il sorte veut peut être nous dire qu'au delà de sa trahison l'amour de Jésus pour lui reste entier. Ce qui espliquerait qu'il soit boulversé comme pour la mort de son ami Lazare.
Judas suivant les forces de mort va vers la mort et Jésus manifeste que la force de salut est pour lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
GrandParleurTiFaiseur
Apôtre
Apôtre




Annonce de la trahison de Judas Empty
MessageSujet: Re: Annonce de la trahison de Judas   Annonce de la trahison de Judas Icon_minitimeMar 7 Avr 2009 - 12:53

Tes ennemis te serviront de marchepied , un passage répété souvent dans la Bible , encore une fois je penses que Dieu laisse le libre-arbitre à Judas , mais que Dieu encore une fois transforme le mal en bien , Dieu n'utilise pas une personne contre son propre gré , à mon avis , mais je suis loin de vouloir dicter la conduite de Dieu

le mal tente de détruire Jésus , mais encore une fois , ce mal est détourné , et est changé en bien

je ne suis pas venu appelé des justes , mais des pécheurs , encore un autre passage qui nous exprime ce mal changé en bien

Les méchants se prennent à leur propre piège etc...

si quelqu'un te frappe sur la joue droite , tend la joue gauche , une arme contre ces attaques du mal , et c'est ce que Jésus a fait , donc il pratiquait ce qu'il prêchait , c'est ce qui en fait toute la force , en faisant cela , il prouve sa confiance totale dans le Père et le mal est désarmé , même chose pour nous si nous pratiquons les paroles de Jésus

Certains vont tenter de faire le mal pour faire ressortir le bien de Dieu , mais ils se trompent ...un autre passage qui nous incite , à ne pas nous tromper , et à ne pas s'engager dans cette voie , bref la morale de cette histoire , C,est que le Bien fini par triompher , parce que le Bien , c'est la vie

de deux personne couché dans un lit , l'une sera pris et l'autre laissé , je penses que cela exprime une dualité de notre propre esprit , un combat que nous avons à mené toute notre vie , je penses que l'important c'est de toujours vouloir se rapprocher de Dieu , de laissé aller les choses et ainsi de prouver notre confiance dans le Père , laissé le Père agir dans notre vie , c'est de lui donner une partie de notre propre Volonté ou libre-arbitre , et ainsi le Père transforme nos vies à son image

D'un côté tu as le méchant (Judas) qui tente de donner la Mort en suivant sa propre convoitise et de l'autre Jésus qui donne la vie en s'abandonnant à la Volonté du Père
Revenir en haut Aller en bas
fil bleu
Martyr du forum
Martyr du forum




Annonce de la trahison de Judas Empty
MessageSujet: Re: Annonce de la trahison de Judas   Annonce de la trahison de Judas Icon_minitimeMar 7 Avr 2009 - 14:12

en complément de ce que vous dites, dans la liste des apôtres il y a deux judas, Judas fils ou frère de Jacques et Judas Iscariote. Ces apôtres pourraient représenter notre coeur à deux penchants penchants vers le bien et la lumière et penchant vers le mal et les ténébres. Jésus nous choisit pour nous faire passer des ténèbre à la lumière, du péché au pardon, de la mort à la vie.
Ce qui est impressionnant dans les évangiles c'est que Judas n'est pas condamné. Ce que ru as à faire fais-le vite dans Jean
Malheureux , il aurait mieux valu qu'il ne soit pas né.
Pour Luc dans les actes Judas accomplit les Ecritures Ac 1,15
Revenir en haut Aller en bas
gdc.togo
Disciple
Disciple




Annonce de la trahison de Judas Empty
MessageSujet: Judas c'est toi et moi!!!!   Annonce de la trahison de Judas Icon_minitimeMer 8 Avr 2009 - 4:20

Loué soit Jésus Christ!!!!!!!! A jamais !!!!!!! 08/04/2009
Matthieu 26, 14-25
L’un des douze Apôtres de Jésus, nommé Judas Iscariote, alla trouver les chefs des prêtres et leur dit « Que voulez vous me donner, si je vous le livre ? » Un des frères de Jésus qui le trahi. Cela fait très mal de voire un serviteur qui a vécu longtemps avec son maître et un bon jour se décide de le trahi pour le faire mourir. C’est l’exemple de Jésus avec Judas, ils ont vécus ensemble durant un bon moment et Judas était l’élément que Satan a choisit pour trahir le fils de Dieu. Souvent dans notre vie présent aussi, il nous arrive ce genre d’histoire semblable a cette de Jésus. Etre trahit par un de tes proches parents, amis, enfants etc.… pour une cause injuste et sans motive. Il a abusé de ta confiance pour te faire mal. En christ nous devrions être forts pour tenir le coup comme lui-même a tenu le coup contre Judas Iscariote. Avec quoi Judas trahit Jésus ? Avec de l’argent (un bien de ce monde). Cela fait très mal quand l’on apprend qu’il a été trahit un des frères juste pour s’enrichir personnellement. Avoir trop les yeux fixé et câblé sur les biens de ce monde comme : L’argent, le luxe, les belles choses.... nous devis totalement de la vie en Dieu par Jésus Christ. Jésus qui envoyait ses disciples chez un homme en leur disant « Mon temps est proche est c’est chez toi que je veux célébrer la Pâque avec mes disciples ». Est-ce que cet homme a refusé ? Non, pourquoi parce qu’il savait qu’il ne faut pas refuser quand Dieu t’appelle a faire quelques chose pour lui. Ensuite dans ce passage Jésus était avec ses disciples a table et il leur déclara « Amen, je vous le dis l’un de vous va me livrer ». Jésus ne cachant pas la vérité bien que cette nouvelle attriste profondément le dit mais dans l’Esprit Saint. Comme déclares-tu la vérité ? Quand elles sont tristes ? Nous devons invoquer l’Esprit Saint par l’aide divine de Jésus Christ pour nous aider et éclairer à mieux le dire comme Jésus là aussi fait aussi avec ses disciples. Tout les disciples veulent savoir si c’est qui parmi eux. Et judas qui prit la parole « Rabbi, serait-ce moi ? Jésus répondit « C’est toi qui l’as dit ». Christ sait tous ce que nous pensons et lit au fond de nos cœurs tout le bien et mal que nous pensons faire. Alors en posant un acte qui est invisible devant les hommes, sachez bien que Jésus Christ qui déchiffre et voir tous sait très bien ce que nous pensons faire déjà avant même de passer a l’acte.
Demandons à L’Esprit Saint qui nous garde dans l’amour de notre père Dieu afin de ne pas prendre nos bases sur les biens de ce monde mais en son fils note seigneur Jésus Christ pour être ses vrais enfant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jcmtogo.fr.gd
Hélène
Administrateur
Administrateur
Hélène



Annonce de la trahison de Judas Empty
MessageSujet: Re: Annonce de la trahison de Judas   Annonce de la trahison de Judas Icon_minitimeMer 8 Avr 2009 - 22:33

Citation :
Mt 26, 14-25

L'un des Douze, nommé Judas Iscariote, alla trouver les chefs des prêtres et leur dit : « Que voulez-vous me donner, si je vous le livre ? » Ils lui proposèrent trente pièces d'argent. Dès lors, Judas cherchait une occasion favorable pour le livrer.
Le premier jour de la fête des pains sans levain, les disciples vinrent dire à Jésus : « Où veux-tu que nous fassions les préparatifs de ton repas pascal ? » Il leur dit : « Allez à la ville, chez un tel, et dites-lui : 'Le Maître te fait dire : Mon temps est proche ; c'est chez toi que je veux célébrer la Pâque avec mes disciples. Les disciples firent ce que Jésus leur avait prescrit et ils préparèrent la Pâque.
Le soir venu, Jésus se trouvait à table avec les Douze. Pendant le repas, il leur déclara : « Amen, je vous le dis : l'un de vous va me livrer. » Profondément attristés, ils se mirent à lui demander, l'un après l'autre : « Serait-ce moi, Seigneur ? » Il leur répondit : « Celui qui vient de se servir en même temps que moi, celui-là va me livrer. Le Fils de l'homme s'en va, comme il est écrit à son sujet ; mais malheureux l'homme par qui le Fils de l'homme est livré ! Il vaudrait mieux que cet homme-là ne soit pas né ! » Judas, celui qui le livrait, prit la parole : « Rabbi, serait-ce moi ? » Jésus lui répond : « C'est toi qui l'as dit ! »

Homélie

Alors que Judas mène ses tractations secrètes avec les chefs des prêtres, Jésus révèle au grand jour leur complot : « L’un de vous va me livrer ». Judas marchande avec les ennemis du Seigneur sur le prix de sa trahison ; Jésus annonce qu’il livre sa vie gratuitement : « Ma vie nul ne la prend mais c’est moi qui la donne » (Jn 10, 17). Judas est à l’affût d’une occasion favorable pour livrer son Maître ; Notre-Seigneur prend l’initiative et déclare : « Mon temps est proche. L’heure est venue : voici que le Fils de l’homme va être livré aux mains des pécheurs » (Mc 14, 41). Les hommes tendent leurs filets, croyant saisir Jésus à l’improviste, mais ils n’auraient aucun pouvoir sur lui, si cela ne leur avait pas été donné d’en haut (cf. Jn 19, 11). Certes, « il vient le Prince de ce monde », c’est lui qui est déjà à l’œuvre à travers ces complots mortels ; « mais il n’a aucun pouvoir » sur Jésus (cf. Jn 14, 30). Notre-Seigneur, parfaitement uni à son Père dans l’Esprit, maîtrise le déroulement des événements qui conduisent à un rythme accéléré vers la Passion.
Cette maîtrise n’est cependant pas en vue d’une « reprise en main » d’une initiative qui lui aurait échappé. Jésus n’utilise la connaissance infuse qu’il possède sur l’évolution du drame, que pour consentir librement à chaque étape de son déroulement, pour répondre à chaque action négative menée contre lui, par une parole d’amour sur laquelle la vague déferlante de haine vient s’écraser sans parvenir à l’ébranler.
La dernière Pâque préfigurative que le Maître a célébrée au milieu des siens, et au cours de laquelle il a institué l’Eucharistie, devait être pénétrée à la fois d’une profonde joie et d’un recueillement empreint de tristesse. Joie du Seigneur, pleinement conscient qu’il s’apprête à sauver le monde ; tristesse à la pensée du désarroi que son départ va causer dans le groupe des disciples ; tristesse en raison de la souffrance que sa Passion va causer à ceux qu’il aime, en particulier bien sûr sa Mère ; tristesse devant la trahison de son apôtre qu’il avait choisi avec amour, et que jusqu’au bout il aura entouré d’une tendresse toute particulière afin qu’il ne sombre pas, même après avoir commis l’irréparable.
Si Jésus avertit ses apôtres : « Amen je vous le dis : l’un de vous va me livrer », ce n’est pas pour jeter le trouble, ni invoquer sur lui l’apitoiement. Mais pour avertir les disciples de tous les temps des ruses de l’ennemi qui rôde comme un lion, cherchant qui dévorer (cf. 1 P 5, 8 ). Ce qu’il suggère dans les ténèbres, Jésus le révèle au grand jour afin que nous puissions nous appuyer sur cette connaissance pour combattre victorieusement « fermes dans la foi » (Ibid.).
Il y a mille manières de trahir. En vendant son Maître, c’est-à-dire en le trahissant ouvertement et en rompant le lien de compagnonnage avec lui ; en décriant publiquement sa doctrine, son style de vie, sa personne, son Eglise. Mais cela peut se faire aussi plus subtilement, en diluant son message, en consentant à des compromissions, en relativisant le caractère surnaturel et unique de la révélation qu’il nous apporte, en mélangeant sa doctrine avec des apports d’autres traditions avec lesquelles l’Evangile est mis sur un pied d’égalité…
« Serait-ce moi, Seigneur ? » demandons-nous, attristés et inquiets. « C’est toi qui l’as dit ! » Poser la question trahit que nous nous sentons concernés, et pour cause : qui n’a pas été tenté par les interprétations réductrices de la foi, ou par le syncrétisme tellement prisé de nos jours ? Souvenons-nous que jamais Jésus n’a retiré son amour à Judas : au moment où celui-ci le trahissait par un baiser, c’est du nom de « mon ami » qu’il l’a accueilli (Mt 26, 50). Quelque soit notre parcours, revenons de tout notre cœur à celui qui nous attend, pour nous combler de sa grâce.
Non, le Christ n’est pas un « produit » parmi d’autres dans le supermarché du « spirituel » ; il est l’unique Sauveur de tous les hommes, car « nul ne connaît le Père sinon le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler ». Tout notre pèlerinage sur terre n’a d’autre finalité que de découvrir son visage, de naître à la vie divine par la foi qui nous unit à lui dans une communion d’amour, et de le suivre dans l’espérance de le rejoindre bientôt dans la maison du Père.
Non, la foi n’est pas une option secondaire et l’apostasie un simple changement de parcours dans une quête spirituelle subjective et strictement privée : « Malheureux l’homme par qui le Fils de l’homme est livré ! Il vaudrait mieux que cet homme-là ne soit pas né ! » Il nous faut entendre ce cri de douleur de l’amour rédempteur : « Qu’il est malheureux celui qui, ayant rencontré son Sauveur, s’en détourne pour prendre d’autres voies. Qu’il est à plaindre celui qui est rené d’eau et d’Esprit, mais qui oublie son baptême, le considère comme peu de choses : il aurait mieux valu pour lui qu’il ne soit pas né dans les eaux baptismales et qu’il ne soit pas marqué par le sceau du saint chrême, car son ignorance aurait plaidé en sa faveur, alors que maintenant sa négligence, sa tiédeur et son ingratitude l’accusent ».
Pourtant il n’est jamais trop tard : « Il est proche celui qui me justifie » (1ère lect.). Un seul regard de foi vers celui que nous avons transpercé suffit à libérer sa miséricorde et à nous guérir de la blessure de la trahison. « Car le Seigneur écoute les humbles, il n’oublie pas les siens emprisonnés. Aussi je louerai le nom de Dieu par un cantique, je vais le magnifier, lui rendre grâce pour sa patience et sa miséricorde. Les pauvres l’ont vu, ils sont en fête : “Vie et joie à vous qui cherchez Dieu” (Ps 68 ) ».

« Puisque tu as voulu, Seigneur, que ton Fils fût crucifié pour nous afin de nous arracher au pouvoir de Satan, mets en œuvre ta miséricorde, pour qu’en célébrant la Passion de ton Fils, nous entrions dans son mystère d’amour et puissions recevoir la grâce de la résurrection » (Or. d’ouv. et Or. sur les offr.).

Père Joseph-Marie
Source : www.homelies.fr

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Contenu sponsorisé





Annonce de la trahison de Judas Empty
MessageSujet: Re: Annonce de la trahison de Judas   Annonce de la trahison de Judas Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Annonce de la trahison de Judas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La dernière cène et la trahison de Judas
» Trahison de Judas et reniement de Pierre
» Méditations de GDC Togo
» Le Fils de Dieu : La Trahison
» Antéchrist est le nouveau Judas Iscariote: comment résister

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La cathédrale :: Sur la foi-
Sauter vers: