Ephata - forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-41%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte Mémoire microSDXC Ultra 128 Go + Adaptateur SD
16.64 € 27.99 €
Voir le deal

 

 Petit festival Jacques Brel

Aller en bas 
AuteurMessage
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
boisvert


Petit festival Jacques Brel Empty
MessageSujet: Petit festival Jacques Brel   Petit festival Jacques Brel Icon_minitimeDim 11 Nov 2012 - 16:26

Pour cette soirée, qui me flanque le "blues", ce petit choix de textes, selon l'inspiration du moment:



Je commence par un des plus beaux textes... mais ce n'est pas forcément une bonne idée (il y en a beaucoup, des bons textes !)

Ces gens-là :




Dans la galerie de portraits, il y a les marins d'Amsterdam :





et les bergers dans leur montagne :





Belle construction pour cette chanson sur la solitude - solitude construite sur nos mentalités et nos jugements:





SEUL


On est deux mon amour
Et l'amour chante et rit
Mais à la mort du jour
Dans les draps de l'ennui
On se retrouve seul

On est dix à défendre
Les vivants par des morts
Mais cloués par leurs cendres
Au poteau du remords
On se retrouve seul

On est cent qui dansons
Au bal des bons copains
Mais au dernier lampion
Mais au premier chagrin
On se retrouve seul

On est mille contre mille
A se croire les plus forts
Mais à l'heure imbécile
Où ça fait deux mille morts
On se retrouve seul

On est million à rire
Du million qui est en face
Mais deux millions de rires
N'empêchent que dans la glace
On se retrouve seul

On est mille à s'asseoir
Au sommet de la fortune
Mais dans la peur de voir
Tout fondre sous la lune
On se retrouve seul

On est cent que la gloire
Invite sans raison
Mais quand meurt le hasard
Quand finit la chanson
On se retrouve seul

On est dix à coucher
Dans le lit de la puissance
Mais devant ces armées
Qui s'enterrent en silence
On se retrouve seul

On est deux à vieillir
Contre le temps qui cogne
Mais lorsqu'on voit venir
En riant la charogne
On se retrouve seul.

Mathilde (ou quand l'amour devient une guerre perdue d'avance)



et pour terminer, cette chanson aux accents, au souvenirs de cet Evangile:

Jésus disait à la foule : « À qui donc vais-je comparer les hommes de cette génération ? À qui ressemblent-ils ? Ils ressemblent à des gamins assis sur la place, qui s’interpellent entre eux : ’Nous avons joué de la flûte, et vous n’avez pas dansé. Nous avons entonné des chants de deuil, et vous n’avez pas pleuré.’ Jean Baptiste est venu, en effet ; il ne mange pas de pain, il ne boit pas de vin, et vous dites : ’C’est un possédé !’ Le Fils de l’homme est venu ; il mange et il boit, et vous dites : ’C’est un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs.’ Mais la sagesse de Dieu se révèle juste auprès de tous ses enfants. »

Sur la place



.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
C.-J.
Apôtre
Apôtre



Petit festival Jacques Brel Empty
MessageSujet: Re: Petit festival Jacques Brel   Petit festival Jacques Brel Icon_minitimeDim 11 Nov 2012 - 16:59



Mais non Etienne ! Il ne faut surtout pas avoir le blues, non non !

Bon ! Jacques Brel, je lui reconnais un grand talent mais quand le moral n'est pas au beau fixe, c'est peut être vers un autre style de musique et textes qu'il faut se tourner.

Il y a de très beaux rythmes ensoleillés qui font beaucoup de bien à l'âme.
Si si ! Essayez !


Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com
 
Petit festival Jacques Brel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La Galilée quotidienne :: Coin détente-
Sauter vers: