Ephata - forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
-40% sur le polo Lacoste uni slim fit
Voir le deal
66 €

 

 Obscurités et nuit de l'âme

Aller en bas 
AuteurMessage
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
boisvert


Obscurités et nuit de l'âme Empty
MessageSujet: Obscurités et nuit de l'âme   Obscurités et nuit de l'âme Icon_minitimeMar 28 Aoû 2018 - 6:09

Lecture de la deuxième lettre de saint Paul apôtre aux Thessaloniciens 
Frères, nous avons une demande à vous faire à propos de la venue de notre Seigneur Jésus Christ et de notre rassemblement auprès de lui: si l'on nous attribue une inspiration, une parole ou une lettre prétendant que le jour du Seigneur est arrivé, n'allez pas aussitôt perdre la tête, ne vous laissez pas effrayer. Ne laissez personne vous égarer d’aucune manière.  Dieu vous a appelés par notre proclamation de l’Évangile, pour que vous entriez en possession de la gloire de notre Seigneur Jésus Christ.  Ainsi donc, frères, tenez bon, et gardez ferme les traditions que nous vous avons enseignées, soit de vive voix, soit par lettre.  Que notre Seigneur Jésus Christ lui-même, et Dieu notre Père qui nous a aimés et nous a pour toujours donné réconfort et bonne espérance par sa grâce,  réconfortent vos cœurs et les affermissent en tout ce que vous pouvez faire et dire de bien.
      
(Ps 95 (96), 10, 11-12a, 12b-13ab, 13bcd)
R/ Il vient, le Seigneur,
il vient pour juger la terre. (cf. Ps 95, 13)
Allez dire aux nations : « Le Seigneur est roi ! »
Le monde, inébranlable, tient bon.
Il gouverne les peuples avec droiture.

Joie au ciel ! Exulte la terre !
Les masses de la mer mugissent,
la campagne tout entière est en fête.

Les arbres des forêts dansent de joie
devant la face du Seigneur, car il vient,
car il vient pour juger la terre.

Le Seigneur vient pour juger la terre.
Il jugera le monde avec justice,
et les peuples selon sa vérité !


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu
En ce temps-là, Jésus disait: « Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous payez la dîme sur la menthe, le fenouil et le cumin, mais vous avez négligé ce qui est le plus important dans la Loi : la justice, la miséricorde et la fidélité. Voilà ce qu’il fallait pratiquer sans négliger le reste. Guides aveugles ! Vous filtrez le moucheron, et vous avalez le chameau ! Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous purifiez l’extérieur de la coupe et de l’assiette, mais l’intérieur est rempli de cupidité et d’intempérance !  Pharisien aveugle, purifie d’abord l’intérieur de la coupe, afin que l’extérieur aussi devienne pur. »


       Cy Aelf, Paris
-
Il ne convient pas que la religion - ce qui nous relie à Dieu - se corrompe d'une façon ou d'une autre. Il faut y veiller consciemment, il nous faut prendre  le temps  - non pas seulement de l'examen de conscience, mais plutôt comme la mise au point que font les voyageurs lors d'une étape. 

Il nous faut en prendre le temps.  Tous les saints ont connu des périodes de sécheresse de l'âme, durant lesquelles ils ne comprenaient même plus le "mouvement intérieur" qui les avait conduit et transportés 

 Ce passage au désert, ce "vide de foi", laisse pourtant intacte la conscience, ce qui permet au voyageur de faire le point en toute lucidité.  Celles et ceux qui en ont fait l'expérience constatent d'abord que la joie intense qui les avait transportés  et leur avait permis d'accomplir toutes sortes de bonnes actions  ... s'est soudainement tarie. Plus d'inspiration. Dieu ne répond plus à l'appel et la joie des bonnes actions a perdu sa source. Que faire ?  Tout simplement continuer. Cependant, ce qui était simple avec la Joie, devient labeur, recours aux réflexes acquis, à l'obéissance au supérieur et à la règle. 

Que faire ?  Rien d'autre que de continuer. Et ce tout ce que permettait l'inspiration intérieure  se résume désormais à l'exercice de la volonté.  Inutile de se rendre au désert pour y être tenté, puisque la tentation surgit de sa conscience. Pour ma part, aujourd'hui, je me suis souvenu de trois années durant lesquelles tout devenait possible - mais qui ont été suivies d'une solitude abstraite durant laquelle j'ai pratiqué et vécu sans plus rien comprendre de ma propre foi.  Il m'était tout autant impossible de renoncer, il fallait tout simplement continuer sans plus comprendre... et l'on finit par découvrir que vouloir comprendre n'était qu'une tentation permise par Dieu - car en vérité : il suffit d'aimer !


.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
boisvert


Obscurités et nuit de l'âme Empty
MessageSujet: Gagner sa vie ou la perde ?   Obscurités et nuit de l'âme Icon_minitimeMer 29 Aoû 2018 - 3:40

Lecture de la deuxième lettre de saint Paul apôtre aux Thessaloniciens
Frères, au nom du Seigneur Jésus Christ, nous vous ordonnons d’éviter tout frère qui mène une vie désordonnée et ne suit pas la tradition que vous avez reçue de nous.  Vous savez bien, vous, ce qu’il faut faire pour nous imiter. Nous n’avons pas vécu parmi vous de façon désordonnée; et le pain que nous avons mangé, nous ne l’avons pas reçu gratuitement. Au contraire, dans la peine et la fatigue, nuit et jour, nous avons travaillé pour n’être à la charge d’aucun d’entre vous. Bien sûr, nous avons le droit d’être à charge, mais nous :avons voulu être pour vous un modèle à imiter.  Et quand nous étions chez vous, nous vous donnions cet ordre: si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus. Que le Seigneur de la paix vous donne lui-même la paix, en tout temps et de toute manière. Que le Seigneur soit avec vous tous.  La salutation est de ma main à moi, Paul. Je signe de cette façon toutes mes lettres, c’est mon écriture.  Que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ soit avec vous tous.
        
(Ps 127 (128), 1-2, 4-5)
R/ Heureux qui craint le Seigneur ! (Ps 127, 1a)
Heureux qui craint le Seigneur
et marche selon ses voies !
Tu te nourriras du travail de tes mains :
Heureux es-tu ! À toi, le bonheur !

Voilà comment sera béni
l’homme qui craint le Seigneur.
De Sion, que le Seigneur te bénisse !
Tu verras le bonheur de Jérusalem tous les jours de ta vie.


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc
En ce temps-là, Hérode avait donné l’ordre d’arrêter Jean le Baptiste et de l’enchaîner dans la prison, à cause d’Hérodiade, la femme de son frère Philippe, que lui-même avait prise pour épouse.   En effet, Jean lui disait : « Tu n’as pas le droit de prendre la femme de ton frère. » Hérodiade en voulait donc à Jean, et elle cherchait à le faire mourir. Mais elle n’y arrivait pas parce que Hérode avait peur de Jean : il savait que c’était un homme juste et saint, et il le protégeait ; quand il l’avait entendu, il était très embarrassé; cependant il l’écoutait avec plaisir.  Or, une occasion favorable se présenta quand, le jour de son anniversaire, Hérode fit un dîner pour ses dignitaires, pour les chefs de l’armée et pour les notables de la Galilée.   La fille d’Hérodiade fit son entrée et dansa.  Elle plut à Hérode et à ses convives. Le roi dit à la jeune fille : « Demande-moi ce que tu veux, et je te le donnerai. » Et il lui fit ce serment : « Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai, même si c’est la moitié de mon royaume. »   Elle sortit alors pour dire à sa mère : « Qu’est-ce que je vais demander ? » Hérodiade répondit : « La tête de Jean, celui qui baptise. »   Aussitôt la jeune fille s’empressa de retourner auprès du roi, et lui fit cette demande : « Je veux que, tout de suite, tu me donnes sur un plat la tête de Jean le Baptiste. »   Le roi fut vivement contrarié; mais à cause du serment et des convives, il ne voulut pas lui opposer un refus.  Aussitôt il envoya un garde avec l’ordre d’apporter la tête de Jean. Le garde s’en alla décapiter Jean dans la prison.   Il apporta la tête sur un plat, la donna à la jeune fille, et la jeune fille la donna à sa mère.  Ayant appris cela, les disciples de Jean vinrent prendre son corps et le déposèrent dans un tombeau.


         Cy Aelf, Paris

Il y a bien deux manières de perdre la tête. Il y a celle de Jean le Baptiste - et il y a celle d'Hérode. Il y a l’enseignement juste et saint que suivent les Thessaloniciens, qui ont accueilli l’Évangile comme une sourde de grâces et il y a celle d'Hérode. Tandis que les premiers adhèrent au message et au discours que saint Paul leur adresse - et il y a celle d'Hérode, qui promet n'importe quoi pour séduire une danseuse... et jusqu'à la moitié de son royaume. Hérode est autant fou que ceux qui vivent en allant de désirs en sentiments, en arrivent à corrompre leur propre conscience. Science sans conscience est véritablement ruine de l'âme et complète déroute ... 

Le choix des textes de la Liturgie est véritablement lumineux pour celles et ceux qui en recherchent la richesse voilée. En effet, il y a d'un côté, le discours raisonnable de saint Paul à ses ouailles - et de l'autre, la forme de folie qui consiste à s'abandonner à toutes sortes de désirs et de jouissances. N'e'est-ce pas évident ?   Qui, des deux personnages, de saint Paul et d'Hérode, mérite le plus d'être entendu ?  Bien sûr, c'est celui de de Paul, comme celui de Jean.  Et en définitive de d'Hérode ou de Jean a vraiment "perdu la tête" : c'est bien sûr Hérode. Et celui qui garde sa vie, c'est Jean, car il est allé jusqu'au bout de l'épreuve qui nous est proposée à nous aussi. Les épreuves de l'existence, puissions-nous les supporter avec la certitude de notre salut. 

Qui voudra sauver sa vie la perdra, qui la perdra en raison de l’Évangile, celui-à la sera sauvé.

.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
 
Obscurités et nuit de l'âme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La cathédrale :: Écoute, mon fils, les préceptes du Maître-
Sauter vers: