Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A l'Accompagnement Spirituel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
christianc1
Nouveau
Nouveau
avatar


MessageSujet: A l'Accompagnement Spirituel   Lun 15 Jan 2007 - 16:17

I L'accompagnement spirituel

L'accompagnement spirituel , ce terme montre le renouveau actuel d'une pratique ancienne, l'expression semble être née dans les milieux chrétiens pour désigner le service d'écoute et d'accompagnement des de malades en fin de vie.
L'accompagnement spirituel se situe en bien des lieux et recouvre bien des pratiques

Il existe trois formes d'accompagnement spirituel

- La relation fraternelle réciproque c'est un dialogue avec un confident et un ami
- La pédagogie spirituelle dans un objectif donné, l'accompagnant d'une retraire spirituelle n'est pas choisi mais donné comma aide pour la réflexion
- La paternité spirituelle qui se révèle dans les circonstances de la relation, mais qui ne n'y est pas toujours attachée (nous y reviendrons), cette paternité spirituelle se reliait souvent dans les ordres religieux à l'autorité et à l'obéissance, à la transparence dans la relation et nous connaissons les problèmes psychologiques que posent la transparence exigée.

L.Scherer distingue trois formes d'accompagnement spirituel
- L'entretien spirituel lié à la préparation au mariage, au baptême ou à des obsèques
- Les entretiens spirituels ponctuels portant sur une décision à prendre, à un besoin de discerner
- Les retraites individuelles et collectives portant sur un thème donné

Dans tous les cas ce sont des formes d'accompagnement spirituel, le responsable l'accompagnant invite à une relecture des expériences..

En fait on distingue des caractéristiques communes à toutes les formes d'accompagnement spirituels
- C'est une rencontre de deux personnes, dans laquelle l'une est demandeuse et l'autre l'amène à
franchir un passage; une étape dans sa vie..
- C'est un accompagnement pour quelque chose d'important dans la vie (baptême mariage..)
- C'est qu'il y a un enjeu vital, il s'agit de trouver Dieu dans sa propre existence
- Il y a une grande part donnée à l'écoute
- Elle se situe dans un cadre, celui d'une "paroisse" ou d'une communauté chrétienne
- Il existe une dyssimétrie (celui qui accompagne ne se fait pas accompagner par celui qu'il ou elle accompagne)

II Une réalité très ancienne

Les formes chrétiennes les plus anciennes datent du 4ème siècle, vers 313 quand le christianisme devient légal et autorisé aussitôt apparait le besoin de mener une vie chrétienne conséquente, ce qui se traduit par des créations de communautés au désert..

Grégoire de Nysse insistait sur la nécessité d'un "maitre vivant" , bien qu'il reconnaisse la validité des "maitres morts " (les livres) , tout le monde n'a pas toujours confiance en un "maitre spirituel" et il vaut mieux un bon livre qu'un maitre spirituel dans lequel on n'a pas confiance.

Le 4ème siècle produit des lettres monastiques, des textes monastiques de formation chrétienne, Ambroise et Augustin vont produire des textes plus épiscopaux que monacaux.

Au Moyen Age on mentionne cette notion dans les divers ordres, Francois d'Assises va insister sur cette nécessité de l'accompagnement fraternel "de quelqu'un qui soit père et mère des autres"..

Le 16ème siècle est le siècle de l'émergence du sujet, de son expérience propre Erasme comme Luther affirment "La piété n'est pas réservée aux moines".. La connaissance de soi, l'intériorité de la religion, l'angoisse vis à vis du salut sont très importantes dans cette société.

"L'institution Eglise par sa prédication et ses sacrements ne suffit plus à assurer les progrès de chacun"..

Le 17eme et 18eme siècles voient apparaitre des théoriciens et des praticiens de l'accompagnement spirituel (Francois de Salles, Alphonse de Ligori

Au 19ème siècle, après la Révolution il y a une renaissance religieuse en Europe, mais la théologie ayant peu de solidité, c'est la "direction spirituelle" qui s'impose, dans la 2eme moitié du 19ème siècle elle est moins moralisatrice que dans la première moitié

III Données contemporaines

De nos jours la notion de "paternité spirituelle " (se reliant à la notion d'obéissance et d'autorité de soumission à une personne) a été reemplacée par la notion d"accompagnement spirituel"

C'est une marche et un chemin, avec un rôle plus discret que celui de "directeur de conscience"

Les raisons d'un tel succès ?

Un contexte culturel post-moderne dans lequel la confiance faite à la raison est faible et une part importante est donnée à l'affectivité

Les apports de la psychologie, ce besoin de relire son expérience dans de nouveaux cadres.

Le contexte religieux (multiplicité des religions et des expérience) qui rendent difficile la construction de la spiritualité.

Une demande d'accompagnement spirituel est liée à une difficulté très actuelle de "se dire", de dire "sa vérité", son expérience

Une demande religieuse forte qui porte sur deux points essentiels , discerner et "franchir une étape " l'accompagnant (ou accompagnante) est perçu comme un "passeur" qui aide à aller d'une étape à l'autre..

Plus on est formé fortement par la doctrine et plus on a besoin d'accompagnement..

Il existe toutes les ambiguités du spirituel aujourd'hui aussi la question est elle :" Quelle est la demande ?", comment peut on aider la personne à trouver librement ce qu'elle cherche librement.

.../...
Revenir en haut Aller en bas
http://foispiritualitepsycho.blogspirit.com/
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: A l'Accompagnement Spirituel   Lun 15 Jan 2007 - 22:12

Merci Christian.

Depuis un bon moment que je cherche un accompagnateur spirituel... un jour, le Seigneur me le pointra Surprised .

Cette partie de ton exposé me réconforte beaucoup :
Citation :
Grégoire de Nysse insistait sur la nécessité d'un "maitre vivant" , bien qu'il reconnaisse la validité des "maitres morts " (les livres) , tout le monde n'a pas toujours confiance en un "maitre spirituel" et il vaut mieux un bon livre qu'un maitre spirituel dans lequel on n'a pas confiance.
N'ayant pas trouvé un accompagnateur, j'ai dû me rabattre sur les saints Jean de la Croix, Thérèse d'Avila et Thérèse de Lisieux (entre autres !)... je me sais entre bonnes mains bien sûr, mais en lisant "La nuit obscure", j'aurais bien aimée que quelqu'un m'aide à comprendre ce qui se passait en moi... je croyais devenir folle (un vrai diable dans l'eau bénite quoi ! :shaking2: ). Heureusement, le Seigneur ne nous laisse pas orphelins et il place ici et là sur notre route, des personnes, des lectures, des temps de grâce dans la prière, pour y trouver une petite lumière et continuer à avancer dans cette ténèbre lumineuse ("la ténèbre n'est point ténèbre devant toi... la nuit comme le jour est lumière"). Les pères du désert sont aussi de très bons maîtres spirituels...

Je chemine quand même avec des guides sûrs, la Famille de saint Joseph, notre père spirituel, les enseignements de très grande qualité que nous recevons...mais il est difficile de faire de l'accompagnement spirituel par Internet et à 5 500 km !

Je cherche un père dans ma région qui vit de la Règle de saint Benoît... j'en avais trouvé deux...mais ils sont trop débordés pour prendre des nouveaux "cas". On m'a référé un autre père... je dois rentrer en contact avec lui. Je me confie à votre prière afin que le Seigneur me guide vers celui qu'il a choisi pour faire un bout de chemin avec moi.

Fraternellement,
Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
christianc1
Nouveau
Nouveau
avatar


MessageSujet: Re: A l'Accompagnement Spirituel   Mar 16 Jan 2007 - 1:04

Bonjour Helene,

Les maitres spirituels du passé ont transmis leur propre expérience,

Pour Jean de la Croix qui transmettait son expérience par ses poèmes la foi passe par une phase de '"nuit obscure " , pour l'auteur du "nuage de l'inconnaissance " la foi paser par l'oubli, Dieu nous rejoint au travers du "nuage de l'oubli"..

[en gros Jean de la Croix comme "le nuage de l'inconnaissance" font patie de la tradition du pseudo-Denys, il faut dire qu'il existe d'autre formes de spiritualité que la spiritualité contemplative]

C'est une éxpérience qui est difficile, Ignace lui ne va pas parler ce ça, il va parler de discernement des mouvements de l'esprit et de l'âme, pour Ignace comme pour les autres, Dieu veut nous rejoindre "où nous sommes"..

Pour François de Sales on va parler d'amitié spirituelle, il y a certainement un accompagnateur spirituel possible pour t'aider à relire ton expérience, consolation ou désolation.. Ignace aide à discerner "dans l'action", ce qui est très adapté au monde actuel..
Revenir en haut Aller en bas
http://foispiritualitepsycho.blogspirit.com/
Black Watch
Intime
Intime



MessageSujet: Re: A l'Accompagnement Spirituel   Ven 2 Mar 2007 - 22:40

je ne sais pas si c'est à propos, mais je fait de l'accompagnement pastoral pour des persones en phase terminale du cancer. C'est assez étrange, mais gratifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: A l'Accompagnement Spirituel   Ven 2 Mar 2007 - 22:54

C'est une belle mission...

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A l'Accompagnement Spirituel   

Revenir en haut Aller en bas
 
A l'Accompagnement Spirituel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La cathédrale :: Sur la foi-
Sauter vers: