Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Projet et risques a Poitiers

Aller en bas 
AuteurMessage
christianK
Ami(e)
Ami(e)



Projet et risques a Poitiers Empty
MessageSujet: Projet et risques a Poitiers   Projet et risques a Poitiers Icon_minitimeJeu 5 Avr 2007 - 12:49

Voici ce que je trouve sur Poitiers:

"Sans vouloir faire appel à des prêtres étrangers ou à des communautés nouvelles pour remplacer le départ des prêtres âgés, le diocèse de Poitiers a retenu l’option des « communautés locales ».

.....

Ces communautés de laïcs sont élues pour 3 ans renouvelables une fois, et suivent un cahier des charges précis . Il s’agit de « passer de l’état de laïcs qui tournent autour du prêtre "pour aider Monsieur le curé" - en adjoints dévoués et effacés - au statut de communautés réelles, responsables, avec un prêtre à leur service... » (Un nouveau visage d’Église, L’expérience des communautés locales à Poitiers, Bayard 2005, p. 35.). « Ces communautés chrétiennes locales sont animées par des équipes de chrétiens qui, au nom des sacrements de l’initiation chrétienne (baptême, confirmation, eucharistie) assurent l’annonce de l’évangile, les célébrations de la foi et le service auprès des plus fragiles. A chaque communauté locale est envoyé un prêtre. ...

Actuellement au nombre de 304, « ces communautés agissent bien sûr avec les ministres ordonnés ». Aujourd’hui l’Eglise n’a pas besoin de curés (chargés de paroisses), mais de prêtres (chargés de communautés) : « J’ai trop de curés, pas assez de prêtres ! », a déclaré Mgr Rouet. Mais « nous ne nous préparons pas à une Eglise sans prêtres ! », a précisé l’archevêque. ....

« Je n’ai ni peur, ni inquiétude. Il y a un tas de choses qui bouillonnent. Ça se fera sans nous, on sera dépossédés. Ce sera une autre chose. On s’attriste de voir une forme d’Église disparaître. Mais il faut qu’elle disparaisse. Ce n’est pas une catastrophe. » a expliqué l’archevêque de Poitiers. "
---------------------------------

J'ai déjà visite de telles paroisses au Canada et à mon avis c'est un désastre. A terme, le déclin et la mort, selon moi. Mais ce n'est qu'une probabilité. On peut tenter une experience locale, au risque d'échec.
(plus précisement il s'agit d'une paroisse sous la responsabilité de religieux, donc un peu plus indépendante; ca avait commencé vers 1985, avec grand train, belle chorale moderne, pas mal de monde etc. Mais ils ont dechanté quand l'effet nouveauté a passé (tout nouveau tout beau); maintenant s'installe un nouveau vieillissement, avec très peu d'enfants, les rangs se clairsèment, les quêtes baissent inexorablement. On peut y voir un parallèle avec ce qui est arrivé aux messes a gogo. La cause est probablement un manque de verticalité. Les modes passent...)

Ce qui est plus inquiétant, c'est le risque de déni et de rationalisation, bref de fuite en avant. Tout est dans la phrase "ce n'est pas une catastrophe". En supposant des erreurs passées et un échec, il est extrêmement dangereux de dire "ce n'est pas grave" car c'est peut-être se mettre la tête dans le sable en faisant le contraire de ce qu'il faudrait, au lieu d'admettre et de corriger - surtout quand la même chose est repetée année apres année et que la renaissance ne vient pas. On risque de s'enfoncer encore davantage, et alors ce ne serait pas une forme d'église qui disparaitrait mais l'église tout court. Quels facteurs expliquent qu'on ne veuille pas admettre la catastrophe, meme comme simple hypothèse? Pourquoi se fermer les yeux sur les expériences de séminaires pleins comme si on ne voulait pas voir certains faits avérés?
Là est le grand risque a Poitiers. Cette expérience doit rester la plus isolée possible pour les 50 prochaines années, de peur de courir au désastre.


Dernière édition par le Sam 14 Avr 2007 - 12:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
christianK
Ami(e)
Ami(e)



Projet et risques a Poitiers Empty
MessageSujet: gatineau   Projet et risques a Poitiers Icon_minitimeSam 7 Avr 2007 - 12:27

PS Plus près, on remarque le meme genre de profil dans le diocèse de Gatineau, et à mon avis un nouvel échec se dessine déjà ("relance" de catéchèse dans la ligne de ce qui a déjà échoué depuis 35 ans, dieu libérateur etc): les paroisses, regroupées et confiées aux laics ou non (l'évêque a accepté des ptres africains, non sans avoir été traité de "raciste" au préalable), connaissent le "nouveau vieillisement", se vident inexorablement d'enfants. Les vocations sont pratiquement mortes depuis 30 ans, et ce n'est pas la venue de Mgr Ebacher vers 1980 qui a inversé la tendance, au contraire, même s'il n'est pas le seul responsable.
Encore une fois, le problème n'est pas l'erreur, mais surtout sa non reconnaissance, même à titre hypothétique.


Dernière édition par le Sam 14 Avr 2007 - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
Hélène


Projet et risques a Poitiers Empty
MessageSujet: Re: Projet et risques a Poitiers   Projet et risques a Poitiers Icon_minitimeSam 7 Avr 2007 - 19:35

christianK a écrit:
("relance" de catechese dans la ligne de ce qui a deja echoue depuis 35 ans, dieu liberateur etc)
Bonjour Christian,

Que voulez-vous dire par "ce qui a déjà échoué, dieu libérateur" ? Dieu n'est-il pas libérateur ? Dans quel sens, cela est-il un échec ?

Belle veillée pascale à tous !
Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
rachel
Suspendu
Suspendu



Projet et risques a Poitiers Empty
MessageSujet: Re: Projet et risques a Poitiers   Projet et risques a Poitiers Icon_minitimeSam 7 Avr 2007 - 19:57

Citation :
Sans vouloir faire appel à des prêtres étrangers ou à des communautés nouvelles

et pourquoi? ça leur fait peur de voir des prêtres noirs ou sud américains débarquer?
Revenir en haut Aller en bas
jean_roulet
Intime
Intime



Projet et risques a Poitiers Empty
MessageSujet: Les regroupements de paroisses   Projet et risques a Poitiers Icon_minitimeMar 10 Avr 2007 - 9:51

Bonjour à tous !
Alléluia ! Alléluia !
Il ne faut pas se tromper :
Ces regroupements de paroisses sont le constat d'échec personnel des évêques qui les mettent en oeuvre.
Bien sûr ils nous embobinnent avec des grands mots.
Mais un échec d'un évêque est un échec pour un diocèse.
Tout le monde sait que c'est auprès des "communautés nouvelles" que l'on peut trouver du renfort pour les clergés diocésains et essayer de réanimer des diocèses entiers.
Tout le monde le sait [***].
C'est d'ailleurs la solution que suggère notre Pape dans son Exhortation Apostolique ...
Mais ce que dit le Pape .....
Revenir en haut Aller en bas
le bon Seb
Ami(e)
Ami(e)



Projet et risques a Poitiers Empty
MessageSujet: Re: Projet et risques a Poitiers   Projet et risques a Poitiers Icon_minitimeMer 11 Avr 2007 - 6:25

.


Dernière édition par le bon Seb le Jeu 12 Mai 2011 - 22:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jean_roulet
Intime
Intime



Projet et risques a Poitiers Empty
MessageSujet: Re: Projet et risques a Poitiers   Projet et risques a Poitiers Icon_minitimeMer 11 Avr 2007 - 6:34

Bien sûr, mon bon Seb tu as tout compris.
Et moi je me dis que, justement, il est très intéressant pour l'Eglise de confronter des pratiques différentes tout en respectant la liturgie.
C'est ce que semble faire monseigneur Rey à Avignon.
J'avoue aimer aller à des offices de communautés différentes et j'essaye d'y participer au mieux sans regarder la petite bête.
Je trouve que chaque communauté m'apporte quelque chose.
Alléluia ! Alléluia !
Revenir en haut Aller en bas
el Padrecito
Martyr du forum
Martyr du forum
el Padrecito


Projet et risques a Poitiers Empty
MessageSujet: Re: Projet et risques a Poitiers   Projet et risques a Poitiers Icon_minitimeMer 11 Avr 2007 - 6:52

Tu as tout à fait raison Jean!

Tant que les erreurs liturgiques ne sont pas la part essentielle ou non négligeable de la célébration, avoir quelques variantes n'allant pas à l'encontre de la liturgie romaine sont très enrichissantes.

Pour ma part, j'aimerais bien faire le tour de Communautés et assister à leurs Offices, mais sans voiture et de par ma situation paroissiale, c'est très difficile... J'essaie pendant les vacances... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
christianK
Ami(e)
Ami(e)



Projet et risques a Poitiers Empty
MessageSujet: Re: Projet et risques a Poitiers   Projet et risques a Poitiers Icon_minitimeSam 14 Avr 2007 - 13:10

Hélène a écrit:
christianK a écrit:
("relance" de catechese dans la ligne de ce qui a deja echoue depuis 35 ans, dieu liberateur etc)
Bonjour Christian,

Que voulez-vous dire par "ce qui a déjà échoué, dieu libérateur" ? Dieu n'est-il pas libérateur ? Dans quel sens, cela est-il un échec ?

Belle veillée pascale à tous !
Hélène

Le problème, c'est que le dieu libérateur qui libère librement des libertés à libérer (j'exagère à peine: certaines pages du théologien de l'U de M. Jacques Grandmaison sont comme ca - et c'est un des moins pire, il commence à reconnaître des erreurs, mais ne recule que millimètre par millimètre; aussi certains textes de commissions sectorielles des évêques de France) fait référence à un concept ambigue de liberté, ce qui crée une grande confusion, car on ne sait jamais si c'est la vraie liberté (St Paul) ou la fausse, celle des mondains. Cela entraîne nécessairement l'indiscipline et la décomposition.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
Hélène


Projet et risques a Poitiers Empty
MessageSujet: Re: Projet et risques a Poitiers   Projet et risques a Poitiers Icon_minitimeSam 14 Avr 2007 - 13:15

Je vois...

Je comprends ce que vous voulez dire par pseudo-liberté en église.

Je me suis déjà fait dire qu'il ne fallait plus s'agenouiller durant la Consécration parce que Jésus nous avait libéré et que nous sommes des enfants de Dieu debout parce que ressuscités... je veux bien mais c'est ce que signifie notre relèvement à l'anamnèse ! Se mettre à genoux devant Celui qui s'est humilié pour nous laver les pieds est la moindre des choses...

Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
christianK
Ami(e)
Ami(e)



Projet et risques a Poitiers Empty
MessageSujet: Re: Projet et risques a Poitiers   Projet et risques a Poitiers Icon_minitimeSam 14 Avr 2007 - 13:34

POur revenir qur le déni et la rationalisation des échecs et erreurs possibles, il faut noter un phénomène intéressant: ce n'est pas du tout nouveau, c'est même une tendance (ce qui est encore plus suspect, car l'enfoncement se poursuit avec le temps) : déjà en 75 Mgr Marty de Paris, alors que ses sémianires se vidaient, disait "Les choses vont bien, elles vont même de mieux en mieux" (le ptre n'est plus un notable etc). Et en 68 Louis Bouyer (La décomposition du catholicisme) rapporte: "un hebdo francais qui se dit catholique en venait récemment à nous apprendre que le renouveau postconciliaire n'a pas encore vraiment pénétré l'église d'Espagne, d'après ce critère: le nombre des vocations sacerdotales et religieuses n'y a pas beaucoup diminué!"
Alors si c'est bon de crever, c'est sûr qu'on crève!

Sur les paroisses d'avant-garde qui connaissent le nouveau vieillissement, il faut aussi noter un parallèle intéressant chez les protestants. L'église unie du Canada, la plus libérale de toutes, avait une paroisse moribonde de quelques mamies vers 1980. Arrive une pasteur pour tout revitaliser. L'église se remplit, à même l'écoféminisme, la terre mère, healing, sharing, les homos - mais très peu d'enfants. En fait c'est la paroisse homosexuelle de la ville. Apparemment une des rares paroisses de l'église unie en croissance.
Pour une raison ou une autre la pasteur change de ville, au milieu de problèmes financiers, car il faut des rénovations. Au fil des ans, la moitié des fidèles disparaissent. Le bâtiment vient de fermer ce mois-ci. Les autres paroisses de l'église unie ont refusé l'hospitalité à cette communauté qui a dû se jumeler avec une paroisse anglicane pour le partage du local église.
Il est difficile de savoir si l'avant-garde ou l'homosexualité fut le problème mais il reste que l'église unie du canada a perdu la moitié de ses membres (pas seulement pratiquants, membres qui quittent officiellement )dans les derniers 30 ans; en fait beaucoup retournent aux églises d'origine, "désunies": presbytériens, methodistes, congrégationnalistes.

Tous les spécialistes le disent: le protestantisme libéral crève. Or, les diocèses de Poitiers et Gatineau penchent dans cette direction, mutatis mutandi. Malgré les échecs les plus évidents.
Revenir en haut Aller en bas
christianK
Ami(e)
Ami(e)



Projet et risques a Poitiers Empty
MessageSujet: Re: Projet et risques a Poitiers   Projet et risques a Poitiers Icon_minitimeDim 15 Avr 2007 - 14:44

christianK a écrit:

J'ai déjà visite de telles paroisses au Canada et à mon avis c'est un désastre. A terme, le déclin et la mort, selon moi. Mais ce n'est qu'une probabilité. On peut tenter une experience locale, au risque d'échec.
(plus précisement il s'agit d'une paroisse sous la responsabilité de religieux, donc un peu plus indépendante; ca avait commencé vers 1985, avec grand train, belle chorale moderne, pas mal de monde etc. Mais ils ont dechanté quand l'effet nouveauté a passé (tout nouveau tout beau); maintenant s'installe un nouveau vieillissement, avec très peu d'enfants, les rangs se clairsèment, les quêtes baissent inexorablement. On peut y voir un parallèle avec ce qui est arrivé aux messes a gogo. La cause est probablement un manque de verticalité. Les modes passent...)

.

A ce sujet, j`ai oublié un détail important. Cette paroisse officieusement ``expérimentale`` dont on pressent le déclin et le nouveau vieillissement avec les années se présente depuis une 10aine d`années comme une lay-lead parish, gouvernée par les laics, ``en partenariat`` avec la communauté qui fournit le ptre; il y a 3-4 laics salariés, dont la patronne agente de pasto. La charge salariale totale de tout le monde est d`environ 225,000 $ (pour une paroisse normale c`est 50,000-80,000), les besoins budgetés de 5800 $ par sem. En fait ils sont soutenus artificiellement en vie par de gros dons de communauté féminines de tendance féministes et par d`autres groupes qui croient que la est l`avenir et qu`il ne faut pas que ca crève. Car l`assistance n`est vraiment pas remarquable par son nombre, juste normale, et tendantiellement a la baisse sur les derniers 15 ans: 3 messes a 2 tiers de capacité max. A mon avis, il y a une sorte de fonctionnarisation (par opposition au sacerdoce sacré) du personnel, un peu comme chez les protestants.
Bref, pas vraiment le succès escompté et un avenir plutot sombre. Mon opinion est que le désastre est en perspective pcq on sent vaguement les vestiges de la liturgie a gogo. Une sorte d`impro. Exactement comme à la paroisse de l`église unie dont je parle ci-haut
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Projet et risques a Poitiers Empty
MessageSujet: Re: Projet et risques a Poitiers   Projet et risques a Poitiers Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Projet et risques a Poitiers
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La cathédrale :: Église-
Sauter vers: