Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Corps, âme et esprit

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Hélène
Administrateur
Administrateur
Hélène


Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeDim 29 Avr 2007 - 15:13

Bonjour à tous,

Beaucoup de gens confondent l'âme et l'esprit de nos jours ou encore, oublient une dimension de l'être humain et le réduisent à la vision platonicienne dualiste : corps et âme, d'où la confusion entre l'âme et l'esprit dans cette adage très à la mode "un esprit sain dans un corps sain".

J'aimerais que nous puissions ensemble essayer de définir ce qu'est la personne humaine dans l'anthropologie bibilique en partant de cette Parole de la Lettre aux Thessaloniciens : "Que le Dieu de la paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l'esprit, l'âme et le corps, soit conservé irréprochable lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus Christ". (1 Thessaloniciens 5, 23)

Nous savons tous ce qu'est le corps, la partie matérielle visible de notre être. Le corps est défini par Jean Paul II comme « l’épiphanie de ma personne » (terme que je trouve très beau), ou si vous préférez « le sacrement de ma personne » : c’est-à-dire le signe visible, concrèt, sensible de ce que je suis, tel que j’apparais.

L’âme, ce sont nos 5 facultés psychiques : intelligence, mémoire, volonté, affectivité et imagination (pas nécessairement dans cet ordre !). Je suis aussi mon âme. Par exemple : « Je » pense, ce n’est pas « ça pense en moi et je m’approprie la pensée »…c’est « je » qui pense… c’est « je » qui souffre, c’est « je » qui se souviens, c’est « je » qui veux, etc.

L’esprit (avec petit « e »), c’est ce que Thérèse d’Avila appelle « la fine pointe de l’âme ». C’est le lieu le plus profond de notre être, le sanctuaire caché là où Dieu se tient et nous souffle « viens vers le Bien, viens vers Moi, évite le mal, fais ce qui est bien », etc. Vatican II l’appelle simplement la conscience. La Bible parle du coeur de l'homme : son centre le plus profond.

Une autre image toute aussi belle pour faire percevoir ce qu'est l'esprit, : nous sommes des êtres capables de respirer Dieu, capables de recevoir Dieu. Saint Augustin disait : Homo Capax Dei. L’Homme capable de Dieu. On pourrait dire, qu’en plus de posséder des poumons biologiques pour respirer et restituer l’air et ainsi communier au cosmos tout entier, nous possédons des poumons spirituels pour respirer Dieu…accueillir son Souffle divin (son Esprit Saint dans notre esprit humain) tel qu’Il nous l’insuffle en genèse de notre vie : son Ruah. Dans la tradition juive, c’est le papa qui souffle symboliquement dans les narines du nouveau-né afin que celui-ci se mette à respirer de lui-même. C’est le geste prophétique de Genèse 1. C’est le Père qui nous donne notre identité, notre souffle…notre vie...de son sein maternel ! Il nous suscite dans l’être en nous créant et, au matin de Pâques, Jésus nous re-suscite (jeu de mot subtil mais intentionnel ;) ) dans notre dignité originelle…c’est aussi un geste paternel/maternel. On pourrait également parler de la petite pentecôte johanique où Jésus souffle sur ses disciples : « recevez l’Esprit Saint ».

Voilà, je voulais partager avec vous ces simples réflexions.

Et pour vous, qu'en est-il ? Vous sentez-vous "munis" de ces trois dimensions de votre être ou si c'est la confusion ? L'éparpillement ? Une sorte de mystère floue à la périphérie de votre être ? Very Happy

À bientôt de vous lire !

Fraternellement,
Hélène

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
el Padrecito
Martyr du forum
Martyr du forum
el Padrecito


Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeDim 29 Avr 2007 - 18:49

Bonsoir Hélène,

Comme tu dis, la différence du corps avec le reste, on la fait bien.

Donc, pour commencer, je me sens bien un corps.

Ensuite, âme et esprit, la distinction est plus difficile, mais si on s'éclaire à Ste Thérèse d'Avila, on la remarque bien, peut-être trop bien. Car comme dit St Paul, je ne fais pas le bien que je voudrais, mais je fais le mal que je ne voudrais pas; et cette phrase, nous pouvons souvent la faire nôtre! L'esprit est la Voix de Dieu en nous, l'âme est le centre des désirs, bons ou mauvais, des sentiments, de la volonté, donc aussi le lieu de tous les combats.

Pour conclure, je pense pouvoir "ressentir" ces trois dimensions, mais celles-ci étant tellements liées intrinsèquement,
nous n'y pensons même pas.
Revenir en haut Aller en bas
vonarburg
Ami(e)
Ami(e)



Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeDim 29 Avr 2007 - 23:41

Salut!

très juste Hélène. Reste à souligner l'unité des trois dimensions. J'ai un petit texte là dessus, je le retrouve et je le post.

a+

alfred
Revenir en haut Aller en bas
Michel_paix
Banni
Banni



Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeVen 13 Fév 2009 - 13:04

Bonjour

Si j'était le corps alors je pourrait contrôlé la veillesse ou dire a mon estoma de digérer plus vite??? Mais se n'est pas le cas le corps est lié a l'univers "cause et effect" et non disocié c'est le mental qui crois être séparer de la création. L'imagination de l'âme, s'imagine être le corps...

Michel
Revenir en haut Aller en bas
fil bleu
Martyr du forum
Martyr du forum



Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeVen 13 Fév 2009 - 16:04

Le corps est à la fois l'épiphanie de l'ame et de l'esprit st leur prison. Quand le corps est en forme ça va, quand il ne l'ai pas l'âme et l'esprit ont de la peine à s'exprimer.
En même temps, l'âme et l'esprit peuvent donner de l'énergie au corps
ou au contraire de l'apathie. Par exemple quand l'âme et l'esprit sont en pleine force, c'est plus facile pour le corps. Quand l'âme connaît la tritesse ou le chagrin, le corps est apathique.
C'est tout ce que nous disons du psychosomatique.
Notre corps nous met en relation avec les autres et avec Dieu.
Notre corps devient attention et écoute en même temps que langage.
C'est ainsi, pour rejoindre Hélène qu'il est le saccrement, le signe efficace de la relation aux autre et à Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Michel_paix
Banni
Banni



Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeVen 13 Fév 2009 - 17:08

Oui le corps est un outil, non une possession.

[Fil verrouillé jusqu'à ce qu'une décision soit prise par l'équipe de modération | Hélène]
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume974
Ami(e)
Ami(e)



Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeMar 22 Déc 2009 - 5:21

Merci beaucoup Hélène pour ce sujet, tout à fait d'accord avec vous sur les définitions de corps, âme et esprit.

Voici un texte assez développé sur le sujet, pour ceux que ça intéresse :

http://ananie.over-blog.com/article-l-homme-corps-ame-et-esprit-41582092.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Corps,âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeVen 25 Déc 2009 - 18:11

Si vous me permettez,je vous livre mes miettes de réflexion.J'ai un corps,donc j'existe.Ce corps me limite dans l'espace et dans le temps,il est la signification de ma finitude(la mort)mais en même temps il est le signe de ma relation aux autres.Mais la relation aux autres n'est pas réductible à ce signe(par ex.la prière).Ce corps est un paradoxe,je peux en être esclave,je peux en faire ce que je veux dans les limites de mes possibilités et il est appelé à être le temple du St-Esprit(St-Paul,épître aux Romains).Le corps en lui-même n'est rien,c'est le sens que je donne à ce corps qui importe.Là interviennent les facultés mentales (intelligence,volonté,imagination,affectivité,mémoire,inconscient,).Quant à mon âme,je la définirais comme étant ma relation à Dieu qui donne du sens à mon corps et à mes facultés mentales..Que c'est complexe,tout ceci.
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Modératrice
Modératrice
Françoise


Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeSam 26 Déc 2009 - 4:44

Chère Etoile, tout à fait d'accord avec votre reflexion, pas si complexe que ça.

____________________
"Si mon âme se désole je me souviens de toi mon Dieu"
Revenir en haut Aller en bas
fil bleu
Martyr du forum
Martyr du forum



Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeSam 26 Déc 2009 - 9:38

C'est grâce à notre corps et à tous les signes qu'il permet que nous pouvons faire entrevoir plus que ce que nous disons.
Grâce à notre corps nous pouvons faire des gestes sacrés qui véhiculent l'action de Dieu pour nous - les sacrements- et notre action de grâce. Ainsi notre âme est en relation avec Dieu et avec les autres sous la conduite de l'Esprit. Et notre corps rend efficace cette double relation
Revenir en haut Aller en bas
Olivier C
Ami(e)
Ami(e)
Olivier C


Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeLun 28 Déc 2009 - 6:50

Bonjours,

Aristote et St Thomas d'Aquin aurais simplement qualifié cette conception d'esprit par les "deux puissances de l'âme" que son l'intelligence et, surtout, la volonté...

À propos de la distinction âme et esprit, et puisque la sensibilité du forum est plutôt orienté "spiritualité" je vous conseille le livre de la carmélite sainte Thérèse Bénédicte de la Croix (Édith Stein) : "De la personne". Il est un peu difficile à lire mais très intéressant, il est plus facile à aborder si l'on connait le principe des châteaux intérieurs de Thérèse d'Avila.

En bref, pour Édith Stein, l'esprit contribue à spécifier qualitativement notre âme. Soit l'esprit s'intéresse aux choses matérielles, l'âme a donc tendance à s'appauvrir (se matérialiser), soit l'esprit s'intéresse à des réalités plus élevées et l'âme qui pour Édith Stein est un principe vitaliste (une source de vie) trouvera un enracinement qualitativement bien plus profitable pour elle en se ressourçant par ce qu'elle appellera le royaume du haut (l'ensemble des réalités céleste bonne, Dieu en premier lieu bien entendu).

Ainsi Edith Stein reprend la définition aristotélo-thomiste de l'âme mais l'adapte dans un cadre plus dynamique, de même elle étendra la dimension « vitaliste » de l'âme à une dimension plus mystique. L'individu a déjà une consistance, une « origine » en tant « qu'être humain », mais son devenir personnel doit s'accomplir.

Salutation. Olivier C

Bibliographie :

Édith Stein, « La structure ontique de la personne et sa problématique épistémologique (1932) », « Être fini et être éternel », « Le château de l'âme », in De la personne, trad. fr. Philibert Secretan, Paris, Cerf, 1992.
Revenir en haut Aller en bas
http://christus.fr/
Françoise
Modératrice
Modératrice
Françoise


Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeLun 28 Déc 2009 - 7:25

Merci Olivier et bienvenue cher Stéphanois Smile .

____________________
"Si mon âme se désole je me souviens de toi mon Dieu"
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume974
Ami(e)
Ami(e)



Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeMer 30 Déc 2009 - 10:19

Olivier C a écrit:
Bonjours,

Aristote et St Thomas d'Aquin aurais simplement qualifié cette conception d'esprit par les "deux puissances de l'âme" que son l'intelligence et, surtout, la volonté...

À propos de la distinction âme et esprit, et puisque la sensibilité du forum est plutôt orienté "spiritualité" je vous conseille le livre de la carmélite sainte Thérèse Bénédicte de la Croix (Édith Stein) : "De la personne". Il est un peu difficile à lire mais très intéressant, il est plus facile à aborder si l'on connait le principe des châteaux intérieurs de Thérèse d'Avila.

En bref, pour Édith Stein, l'esprit contribue à spécifier qualitativement notre âme. Soit l'esprit s'intéresse aux choses matérielles, l'âme a donc tendance à s'appauvrir (se matérialiser), soit l'esprit s'intéresse à des réalités plus élevées et l'âme qui pour Édith Stein est un principe vitaliste (une source de vie) trouvera un enracinement qualitativement bien plus profitable pour elle en se ressourçant par ce qu'elle appellera le royaume du haut (l'ensemble des réalités céleste bonne, Dieu en premier lieu bien entendu).

Ainsi Edith Stein reprend la définition aristotélo-thomiste de l'âme mais l'adapte dans un cadre plus dynamique, de même elle étendra la dimension « vitaliste » de l'âme à une dimension plus mystique. L'individu a déjà une consistance, une « origine » en tant « qu'être humain », mais son devenir personnel doit s'accomplir.

Salutation. Olivier C

Bibliographie :

Édith Stein, « La structure ontique de la personne et sa problématique épistémologique (1932) », « Être fini et être éternel », « Le château de l'âme », in De la personne, trad. fr. Philibert Secretan, Paris, Cerf, 1992.


Il me semble qu'en disant cela, on confond l'âme et l'esprit. Mais peut-être que Saint Thomas d'Aquin parle de l'esprit en voulant signifier autre chose que ce dont parle St Paul ou les Pères de l'Eglise quand ils disent que l'homme est corps-âme-esprit. Pour eux l'esprit n'est pas une partie de l'âme. L'esprit n'est pas ici à entendre dans le sens d'intellect, l'esprit est au delà de l'intellect et au delà du psychisme, donc au delà de l'âme car ce que les premiers chrétiens appellent l'âme est ce que l'on appelle aujourd'hui psychisme. L'âme est ce qui, en nous, penses, ressens, imagine, veut... Bref absolument tout ce que l'on perçoit en nous. L'esprit est ouverture à Dieu, il est unit à Dieu et il est au delà de toute pensée, image, mot, ressentit...

Voir ce qu'Hélène a écrit en commençant ce sujet ou le texte que j'ai posté un peu plus haut.

Il me semble que cette notion des Pères sur l'esprit est très intéressante pour la spiritualité chrétienne car elle nous présente la partie de notre être qui est en communion directe avec Dieu et qui n'a rien de psychique (ce n'est pas l'âme ni une partie de l'âme, ni un aspect de l'âme, ni un état particulier de l'âme, c'est autre chose, qui pour les êtres pécheurs comme moi demeure voilé).
Revenir en haut Aller en bas
Olivier C
Ami(e)
Ami(e)
Olivier C


Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeMer 30 Déc 2009 - 16:58

Bonjours Guillaume974,

Guillaume974 a écrit:
Il me semble qu'en disant cela, on confond l'âme et l'esprit.

Tout dépend de l'approche bipartite (corps-âme) ou tripartite (corps-âme-esprit) dans la conception de la personne. Et des définitions que l'on applique à chacun de ces mots. Comme j'ai tenté de l'expliquer dans mon post précédent l'approche aristolélo-thomiste ne contredit en rien une approche carmélitaine.

Mais vous m'intriguez : À priori, étant donné que les Pères s'appuyaient leur théologie sur une philosophie néo-platonicienne, et pour avoir lu quelques-uns d'entre eux par ailleurs, j'aurais dit spontanément que ces derniers avaient une conception "bipartite" de la personne... Mais je ne suis pas un spécialiste des Pères (chaque Père étant un monde en soit) et ceux-ci pouvaient très bien équilibrer leur conception anthropologique par leur approche chrétienne...

Cependant j'ai du mal à reconnaitre ne serait-ce que l'un d'entre eux derrière votre message précédent. À quels Pères de l'Église faisiez-vous allusion ? Cela m'intéresse.

Salutation. Olivier C
Revenir en haut Aller en bas
http://christus.fr/
Olivier C
Ami(e)
Ami(e)
Olivier C


Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeMer 30 Déc 2009 - 17:34

En complément de mon message précédent que je trouve un peu "sec", je crois qu'il ne faut pas durcir une opposition quand aux approches précitées.

Ma sensibilité personnelle est nettement plus orientée vers le thomisme, même si j'ai connaissance d'une conception tripartite à la manière carmélitaine.

Il me semble que la différence d'approche entre ces deux mondes [que sont d'une part l'aristoélo-thomisme et même le néoplatonisme, et d'autre part une spiritualité paulinienne et assimilée] provient du fait que les premiers cherchent à rendre compte d'une approche philosophique de la connaissance, alors que l'anthropologie des derniers rend mieux compte d'une vie en Dieu.

En tous les cas merci d'avoir attiré mon attention sur ce point important.

Salutation. Olivier C
Revenir en haut Aller en bas
http://christus.fr/
Guillaume974
Ami(e)
Ami(e)



Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeMer 30 Déc 2009 - 17:55

Bonjour Olivier,

je ne suis pas un grand spécialiste des Pères, mais on retrouve cette conception ternaire de l'homme chez les premiers Pères, par exemple Justin martyr, Origène, St Augustin aussi il me semble.

C'est vrai que cela dépend du point de vue dans lequel on se place, mais comme le sujet était corps-âme-esprit, je suis resté sur la vision ternaire, et j'ai cru que votre texte s'y appliquait, désolé.
Il est vrai que la conception duelle de l'homme corps-âme n'est pas plus mauvaise ou plus fausse que celle qui est ternaire. Pour moi, cette dernière m'aide d'avantage dans ma Foi en m'indiquant qu'il y a quelque chose en moi qui est ouvert à Dieu et qui me dépasse (parce que je m'identifie plus à mon psychisme que je perçois et pas à mon esprit que je ne perçois pas). Cette notion m'aide en ce sens qu'elle m'indique, dans la prière, que Dieu est au delà de mon psychisme, qu'il est insaisissable mais que néanmoins il y a une possibilité d'union avec Lui, par cette ouverture de l'esprit. Mais cela ne minimise en rien le rôle du corps et de l'âme. Voilà, cette conception me parle mais ce n'est qu'une conception... et l'on peut concevoir la réalité de différentes manières qui peuvent être juste en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier C
Ami(e)
Ami(e)
Olivier C


Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeMer 30 Déc 2009 - 18:15

Merci beaucoup pour vos précisions. Et de toute manière vous avez raison : Comme je le disais dans mon dernier message une anthropologie tripartite rend mieux compte d'une vie en Dieu.

C'est cela que je vais retenir de notre échange et croyez-moi ce n'est pas rien. J'avais pourtant déjà survolé ces différentes approches mais celles-ci ne m'avais pas interpelées (malgré ce que j'ai pu dire à propos de l'apport d'Édith Stein)... Maintenant c'est le cas !

Tiens ! Ce soir je vais me retaper l'anthropologie carmélitaine du P. Marie-Eugène de l'Enfant Jésus avant de me coucher !

Salutation fraternelle. Olivier C
Revenir en haut Aller en bas
http://christus.fr/
Olivier C
Ami(e)
Ami(e)
Olivier C


Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeLun 4 Jan 2010 - 18:21

Si vous voulez voir ce que peut donner une conception corps/âme/esprit chez un auteur spirituel contemporain, allez voir ici :

La conception de la personne chez Édith Stein (lien mis à jour le 15/06/2010)

Je viens de dépoussiérer et remettre en forme cet article suite à notre conversation. Si vous avez des suggestions ou des remarques n'hésitez pas, elles seront les bienvenues. Cela stimule ma réflexion et contribue à améliorer les articles postés.

Fraternellement.[i]


Dernière édition par Olivier C le Lun 14 Juin 2010 - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://christus.fr/
gerardh
Apôtre
Apôtre



Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeMar 5 Jan 2010 - 6:34

_________

Bonjour,

Dans 1 thessaloniciens 5, 23, notamment, les notions d'âme et d'esprit sont clairement distinguées. Mais à mon avis, en général, cette distinction n'est pas aussi nette que cela dans la Bible.

Autre difficulté ou particularité: dans Romains 6 à 8 notamment), il est parfois difficile de distinguer esorit (du chrétien) et Esprit (dans le sens de Saint Esprit).


__________
Revenir en haut Aller en bas
fil bleu
Martyr du forum
Martyr du forum



Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeMar 5 Jan 2010 - 9:02

La tri partie corps - âme - et esprit peut permettre de distinguer entre les êtres vivants qui ont un corps et une âme qui informe le corps et les humains où en plus du corps et âme possèdent l'esprit qui leur permet d'être en relation avec Dieu. L'esprit fait de nous pas simplement des êtres pensant -niveau de l'âme- mais des êtres religieux.
L'esprit est en correspondance avec l'Esprit Saint pour orienter l'âme et le corps dans la recherche de Dieu et sa volonté en faisant découvrir Dieu comme Père, en faisant participer à la mort et résurrection du Seigneur, en faisant porter des fruits. C'est ce que veut dire Paul au chapitre 8 des romains et Galates 5
Revenir en haut Aller en bas
Olivier C
Ami(e)
Ami(e)
Olivier C


Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeMar 5 Jan 2010 - 12:22

gerardh a écrit:
Bonjour, Dans 1 thessaloniciens 5, 23, notamment, les notions d'âme et d'esprit sont clairement distinguées. Mais à mon avis, en général, cette distinction n'est pas aussi nette que cela dans la Bible. Autre difficulté ou particularité: dans Romains 6 à 8 notamment), il est parfois difficile de distinguer esprit (du chrétien) et Esprit (dans le sens de Saint Esprit).
Oui, et il est vrai qu'un concept biblique comme l'âme change beaucoup de signification d'un livre inspiré à un autre.

Je vous laisse ici quelques notions que j'avais tirée du VTB, je l'avais composé à l'intention d'un topic du forum de la Cité Catholique il y a quelque temps :

Définition de l'âme dans la bible a écrit:
La définition de l'âme donné par les Écritures n'est pas regroupé sous un seul concept.

En effet celle-ci est soit :

1. un souffle qui anime l'homme (Jr 15, 9 ; 1 R 17, 21), dans cette perspective l'âme est effectivement liée à la chair, et plus particulièrement au sang (Ps 72, 14 ; Lv 17, 10 ; Lv 17, 14 ; Dt 12, 23)

2. un principe de vie temporel (Jos 9, 24 ; Ac 27, 22 ; 1 S 19, 11 ; Ps 6, 5 ; etc)

3. mais cette âme conceptualisée aussi comme : liée à la vie éternelle. Pour notre exemple citons quelques passages :

Jacques 1, 21 : "Rejetez donc toute malpropreté, tout reste de malice, et recevez avec docilité la Parole qui a été implantée en vous et qui peut sauver vos âmes".

Jacques 5, 20 : "qu'il le sache: celui qui ramène un pécheur de son égarement sauvera son âme de la mort et couvrira une multitude de péchés".

1 Pierre 1, 9 : "(...) sûrs d'obtenir l'objet de votre foi : le salut des âmes".

Hébreux 10, 39 : "Pour nous, nous ne sommes pas des hommes de dérobade pour la perdition, mais des hommes de foi pour la sauvegarde de notre âme".

(Voir aussi : Mt 16, 25s ; Mt 10, 39 ; Lc 14, 26 ; Lc 17, 33 ; Jn 12, 25).

4. L'âme peut désigner un être vivant :

4.1 un animal (Gn 1, 20 ; Gn 1, 24 ; Gn 2, 19)...
4.2 mais plus généralement une personne (Gn 46, 27 ; Dt 10, 22 ; Lv 5, 1 ; Lv 24, 17 ; Ac 2, 41 ; Ac 7, 14 ; Ac 27, 37 ; Ap 8, 9 ; etc)

Les évangélistes et surtout St Paul faisaient remarquer que les sadducéens étaient plutôt matérialistes en ce domaine :

Actes 23, 8 : "Les Sadducéens disent en effet qu'il n'y a ni résurrection, ni ange, ni esprit, tandis que les
Pharisiens professent l'un et l'autre".

C'est une synthèse de toutes les conceptions bibliques précités qui est parvenue jusqu'à nous, enrichie par la philosophie platonicienne et surtout aristotélicienne qui n'était pas absente des écrits de sagesse.


Bibliographie : Vocabulaire de Théologie Biblique, article "âme", cerf, Paris, 2005.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
http://christus.fr/
Guillaume974
Ami(e)
Ami(e)



Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeMer 6 Jan 2010 - 5:06

Par rapport au message d'Olivier et à la conception d'Edith Stein :
Il me semble que cette conception est assez différente de celle dont je parle (sans qu'il y ait ici de jugement de valeur, je précise simplement ici ma façon de concevoir les choses). Pour moi l'esprit est ouverture sur Dieu, ouverture à Dieu et rien d'autre. Il n'est donc pas, dans ma conception des choses, une ou plusieurs qualités de l'âme.
Lorsque dans la Bible la distinction entre esprit (de l'homme) et Esprit (Saint Esprit) n'est pas très nette, il me semble que cela montre la finesse de l'Ecriture Sainte : si notre esprit est ouverture sur l'Esprit Saint, alors la distinction entre les deux n'est pas si nette : notre esprit est comme une fenêtre qui laisse passer la lumière du Saint Esprit. Donc en quelque sorte, la lumière qu'il peut rayonner dans notre âme est celle du St Esprit. Mais cette lumière sainte n'appartient pas à notre esprit : elle passe à travers lui.
Je crois que nous avons tous un esprit, mais que seul les personnes qui ont une très profonde expérience de Dieu en prenne conscience (ce qui n'est pas mon cas, pas autant que je l'aimerai en tous cas).

Tout ceci est plus développé et mieux expliqué dans le texte que j'ai posté plus haut.

je le redonne ici : http://ananie.over-blog.com/article-l-homme-corps-ame-et-esprit-41582092.html
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume974
Ami(e)
Ami(e)



Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeMer 6 Jan 2010 - 10:52

fil bleu a écrit:
La tri partie corps - âme - et esprit peut permettre de distinguer entre les êtres vivants qui ont un corps et une âme qui informe le corps et les humains où en plus du corps et âme possèdent l'esprit qui leur permet d'être en relation avec Dieu. L'esprit fait de nous pas simplement des êtres pensant -niveau de l'âme- mais des êtres religieux.
L'esprit est en correspondance avec l'Esprit Saint pour orienter l'âme et le corps dans la recherche de Dieu et sa volonté en faisant découvrir Dieu comme Père, en faisant participer à la mort et résurrection du Seigneur, en faisant porter des fruits. C'est ce que veut dire Paul au chapitre 8 des romains et Galates 5

Tout à fait d'accord avec cela sur la conception de corps-âme-esprit.

Pour Olivier : Pour revenir à ce que j'ai dis plus haut de la conceptualisation d'Edith Stein, je ne suis pas sur finalement (après avoir relu l'article posté plus haut) qu'elle soit différente de celle dont on parle ici. il faudrait préciser ce qu'elle veut dire. n'étant pas familier comme elle de la philosophie, je ne suis par sur de toujours comprendre ce qu'elle met derrière ses termes :
Quand elle dit par exemple que l'esprit est "siège de la vie spirituelle et de l'intelligence de la personne humaine". Vie spirituelle cela va avec ma conception, mais intelligence de la personne humaine il faudra voir ce que l'on place derrière cela. Si elle parle d'intelligence dans le sens d'intelligence humaine, de raison intellectuelle, alors on ne parle pas de la même chose. Si elle parle de capacité à recevoir l'inspiration divine alors si.
Quoi qu'il en soit, si sa conception n'est pas la même que celle que j'utilise, cela ne veut pas dire qu'il y en a une meilleure que l'autre, simplement que ce sont deux points de vue différents.
En plus c'est une Sainte, donc elle s'y connait mieux que moi dans les réalités divines...
Revenir en haut Aller en bas
fil bleu
Martyr du forum
Martyr du forum



Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeMer 6 Jan 2010 - 12:00

Si je comprend bien :
L'esprit est celui qui fait le lien entre L'Esprit de Dieu et l'âme siège de notre raison et de notre volonté. D'un côté, il reçoit de l'Esprit Saint l'ouverture à Dieu et de l'ordre côté, il permet à notre âme intelligence de comprendre que Dieu est la Vérité toute entière et donc pensable et à notre âme volonté que Dieu est amour et donc désirable sollicitant notre liberté et notre volonté pour notre bonheur.
En résumé l'esprit c'est ce qui fait la charnière entre l'Esprit de Dieu et notre âme, l'orientant au coeur de la volonté de Dieu sur chaque personne.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume974
Ami(e)
Ami(e)



Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitimeMer 6 Jan 2010 - 13:02

Pour ma part, je comprends aussi l'esprit ainsi fil bleu. Mais je ne suis pas sur que la vérité de Dieu soit pensable, je crois qu'elle peut nous illuminer, mais qu'elle est au delà de ce que nous pouvons comprendre par la pensée.

Je rajoute ceci pour préciser mais il est probable que vous disiez la même chose avec d'autres mots.
J'ai peut-être parfois trop le soucis du détail, désolé.
Sinon c'était magnifiquement dit !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Corps, âme et esprit Empty
MessageSujet: Re: Corps, âme et esprit   Corps, âme et esprit Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Corps, âme et esprit
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La sagesse de Salomon :: Philosophie-
Sauter vers: