Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le ciel en est le prix (poëme de Ste Thérèse de Lisieux)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
veilleur
Ami(e)
Ami(e)
avatar


MessageSujet: Le ciel en est le prix (poëme de Ste Thérèse de Lisieux)   Lun 2 Juin 2014 - 17:28

La matraque sonore
Qui devance l'aurore
Me fait sauter du lit.
Le Ciel en est le prix !


Aussitôt qu'on s'éveille
On voit d'autres merveilles
Que celles de Paris.
Le Ciel en est le prix !


Dans ma pauvre cellule
Point de rideaux de tulle,
Ni glaces ni tapis.
Le Ciel en est le prix !

Rien, ni table ni chaise,
N'être pas à son aise :
C'est le bonheur ici.
Le Ciel en est le prix !

J'aperçois sans alarmes
Mes scintillantes armes,
J'aime leur cliquetis.
Le Ciel en est le prix !

A moi le sacrifice,
Croix, chaînes et cilice
Mes armes, les voici.
Le Ciel en est le prix !

Après une prière
Il faut baiser la terre :
La règle le prescrit.
Le Ciel en est le prix !

Je cache mon armure
Sous ma robe de bure
Et mon voile béni.
Le Ciel en est le prix !

Si madame Nature
Fait entendre un murmure,
En riant je lui dis :
Le Ciel en est le prix !

Jeûner est bien facile,
Cela rend très agile.
Si l'on a faim, tant pis !
Le Ciel en est le prix !

Nous ne respectons guère
Navets, pommes de terre,
Choux, carottes, radis.
Le Ciel en est le prix !

Jamais on ne s'étonne
Que le soir on ne donne
Que du pain et des fruits.
Le Ciel en est le prix !

Souvent avec justesse
Le pain passe, et je laisse
Dans l'assiette les fruits.
Le Ciel en est le prix !

De terre est mon assiette,
Ma main sert de fourchette,
La cuillère est de buis.
Le Ciel en est le prix !

Enfin l'on se rassemble,
On peut parler ensemble
Des joies du Paradis.
Le Ciel en est le prix !

En parlant on travaille
L'une coud, l'autre taille
Des ornements bénis.
Le Ciel en est le prix !
On voit la gaîté sainte
Marquer de son empreinte
Les fronts épanouis.
Le Ciel en est le prix !

Une heure passe vite,
Je redeviens ermite
Sans froncer les sourcils.
Le Ciel en est le prix !

Le bruit des pénitences
Interrompt le silence :
On en est assourdi.
Le Ciel en est le prix !

Des coups que je défile,
Par an soixante-six mille,
C'est le nombre précis.
Le Ciel en est le prix !

Pour les missionnaires
Nous nous faisons des guerres
Sans trêve, sans merci.
Le Ciel en est le prix !
Revenir en haut Aller en bas
 
Le ciel en est le prix (poëme de Ste Thérèse de Lisieux)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: Le pèlerin d'Emmaüs :: Prière-
Sauter vers: