Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Joie dans les renoncements

Aller en bas 
AuteurMessage
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Joie dans les renoncements   Sam 2 Juin 2018 - 4:14

Lettre de saint Jude 1,17.20b-25.
Bien-aimés, souvenez-vous des paroles dites à l’avance par les Apôtres de notre Seigneur Jésus Christ. Construisez votre vie sur votre foi très sainte, priez dans l’Esprit Saint, gardez-vous dans l’amour de Dieu, attendant la miséricorde de notre Seigneur Jésus Christ en vue de la vie éternelle. Ceux qui sont hésitants, prenez-les en pitié; d’autres, sauvez-les en les arrachant au feu; d’autres enfin, prenez-les aussi en pitié, mais avec crainte, en détestant jusqu’au vêtement souillé par leur chair. À Celui qui peut vous préserver de la chute et vous faire tenir debout, irréprochables et pleins d’allégresse, en présence de sa gloire, au Dieu unique, notre Sauveur, par notre Seigneur Jésus Christ, gloire, majesté, souveraineté, pouvoir, avant tous les siècles, maintenant et pour tous les siècles. Amen.

Psaume 63(62),2.3-4.5-6.
Dieu, tu es mon Dieu,
je te cherche dès l'aube :
mon âme a soif de toi ;
après toi languit ma chair,
terre aride, altérée, sans eau.

Je t'ai contemplé au sanctuaire,
j'ai vu ta force et ta gloire.
Ton amour vaut mieux que la vie :
tu seras la louange de mes lèvres !

Toute ma vie je vais te bénir,
lever les mains en invoquant ton nom.
Comme par un festin je serai rassasié ;
la joie s
ur les lèvres, je dirai ta louange.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 11,27-33.
En ce temps-là, Jésus et ses disciples revinrent à Jérusalem. Et comme Jésus allait et venait dans le Temple, les grands prêtres, les scribes et les anciens vinrent le trouver. Ils lui demandaient : « Par quelle autorité fais-tu cela ? Ou alors qui t’a donné cette autorité pour le faire ? » Jésus leur dit : « Je vais vous poser une seule question. Répondez-moi, et je vous dirai par quelle autorité je fais cela. Le baptême de Jean venait-il du ciel ou des hommes ? Répondez-moi. » Ils se faisaient entre eux ce raisonnement: «Si nous disons : “Du ciel”, il va dire : “Pourquoi donc n’avez-vous pas cru à sa parole ?” Mais allons-nous dire: “Des hommes” ? » Ils avaient peur de la foule, car tout le monde estimait que Jean était réellement un prophète. Ils répondent donc à Jésus : « Nous ne savons pas ! » Alors Jésus leur dit: « Moi, je ne vous dis pas non plus par quelle autorité je fais cela. »
.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Les lectures de ce jour dénoncent la duplicité des raisonnements humains et aussi leur vanité. Et l'épître de saint Jude manifeste ce que doit être une vie de baptisé, de converti. En tout temps, il nous faut veiller de garder l'élan premier de la foi, qui nous a fait exulter et nous a engagé à vivre le mieux possible dans l'amour du Christ.  Décidons sans tarder de renoncer à donc ce qui est encore "bancal" dans nos manières de vivre et qui risque de nous faire chuter. Entraînons-nous à nous purifier tant qu'il est temps. Si un proche nous dit aussi: Cesse de fumer, tu risques de ruiner ta santé et tu entraînes les autres à faire de même car tu les intoxiques avec la fumée que tu rejettes partout".  Il en va de même pour l'alcool- auxquels souvent celles et ceux qui fumaient renoncent encore, puisque ces addictions se soutiennent l'une l'autre. Ne nous leurrons pas: une addiction en entraîne une autre dans une recherche effrénée de jouissances multiples - qui ont ce pouvoir de nous faire glisser insensiblement vers un esclavage sans retour de nos sens...  

Ces mises en garde sont désagréables à entendre, mais lorsqu'elle sortes de la bouche de proches dont nous savons pertinemment qu'ils nous aiment... méfions-nous de ne pas les rejeter car ils nous disent des vérités que nous n'avons pas le droit de rejeter - si ce n'est en rejetant aussi les plaintes de notre propre conscience !

Ce matin, je me suis, bien évidemment, de la date du 13 mai 2004, le troisième jour de mon sevrage de tabac: j'avais employé tous les substituts de nicotine venus en pharmacie et en dépit de cela :  j'avais ancré mes coudes sur mon bureau en me disant : "Je tiens encore une minute puis je craque et je fume !" Mais en réalité - et en vérité :  au moment où j'allais vraiment envoyer quelqu'un m'acheter le paquet qui scellerait ma défaite... une Joie jamais ressentie jusqu'à lors m'a envahi tout entier et a duré jusqu'au soir de cette incroyable journée.  Or, comme je voulais "fêter çà", je me suis mis à tousser et recracher la bière que je ne savais plus avaler !   Et j'ai  réalisé ainsi avoir été délivré d'une double addiction - et je vivais une forme de renaissance qui m'a rappelé ce que supporte les âmes dans le purgatoire - ces âmes souffrent mais elles souffrent du fait qu'elles se précipitent d'elles-mêmes vers leur délivrance et vers la parfaite béatitude dans le Royaume !  Tel est mon témoignage personnel.  Aucune "gloriole" en cela: il faut témoigner...


.

.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
 
Joie dans les renoncements
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La cathédrale :: Écoute, mon fils, les préceptes du Maître-
Sauter vers: