Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Fête de l'annonciation

Aller en bas 
AuteurMessage
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
boisvert


Fête de l'annonciation Empty
MessageSujet: Fête de l'annonciation   Fête de l'annonciation Icon_minitimeJeu 20 Déc 2018 - 3:55

Lecture du livre du prophète Isaïe
En ces jours-là, le Seigneur parla ainsi au roi Acaz :  « Demande pour toi un signe de la part du Seigneur ton Dieu, au fond du séjour des morts ou sur les sommets, là-haut. »  Acaz répondit : « Non, je n’en demanderai pas, je ne mettrai pas le Seigneur à l’épreuve. » Isaïe dit alors: « Écoutez, maison de David ! Il ne vous suffit donc pas de fatiguer les hommes: il faut encore que vous fatiguiez mon Dieu !     C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici que la vierge est enceinte, elle enfantera un fils,
qu’elle appellera Emmanuel
(c’est-à-dire : Dieu-avec-nous).
»

(Ps 23 (24), 1-2, 3-4ab, 5-6)
R/ Qu’il vienne, le Seigneur :
c’est lui, le roi de gloire ! (cf. Ps 23, 7c.10c)
Au Seigneur, le monde et sa richesse,
la terre et tous ses habitants !
C’est lui qui l’a fondée sur les mers
et la garde inébranlable sur les flots.

Qui peut gravir la montagne du Seigneur
et se tenir dans le lieu saint ?
L’homme au cœur pur, aux mains innocentes,
qui ne livre pas son âme aux idoles.

Il obtient, du Seigneur, la bénédiction,
et de Dieu son Sauveur, la justice.
Voici le peuple de ceux qui le cherchent !
Voici Jacob qui recherche ta face !

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc  
Au sixième mois d’Élisabeth, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie.  L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors :  « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.  Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus.  Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ;     il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu.  Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. »    Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. »
Alors l’ange la quitta.


   –   Cy  Aelf,  Paris

Par le "Fiat" de Marie, son acquiescement parfait au dessein du Salut, la malédiction qui pesait sur l'humanité s'est muée en bénédiction. Il a suffi d'un acquiescement de tout l'être de Marie, lequel rend possible le nôtre. Eva, la mère des vivants est devenue Ave, et la porte du salut fut de nouveau ouverte. C'est un mystère d'une telle profondeur, nous a dit le prêtre, que beaucoup de saintes et de saints ont passé leur vie à l'explorer. Or, explorer ne veut pas dire résoudre mais s'enfouir soi-même dans le mystère et s'en laisser pénétrer.

La preuve en est que le temps des hommes, de celles et ceux qui ont saisi dans leurs âmes ce don de Dieu, n'est plus véritablement le temps de leur vie. Mais c'est un temps de grâce, d'abandon de soi en l'Amour, un temps de soulagement des fardeaux et des peines. Tout cela se vit en espérance et les sceptiques n'y comprennent rien car comprendre, c'est prendre avec soi, c'est entrer dans l'acquiescement total à la volonté de Dieu.

Ève fut la mère de tous les vivants mais c'est par Marie que les vivants deviennent enfants de Dieu. Heureux celles et ceux qui saisiront ce temps de la Miséricorde !


.



Lecture du livre du prophète Isaïe
En ces jours-là, le Seigneur parla ainsi au roi Acaz :  « Demande pour toi un signe de la part du Seigneur ton Dieu, au fond du séjour des morts ou sur les sommets, là-haut. »  Acaz répondit : « Non, je n’en demanderai pas, je ne mettrai pas le Seigneur à l’épreuve. » Isaïe dit alors: « Écoutez, maison de David ! Il ne vous suffit donc pas de fatiguer les hommes: il faut encore que vous fatiguiez mon Dieu !     C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici que la vierge est enceinte, elle enfantera un fils,
qu’elle appellera Emmanuel
(c’est-à-dire : Dieu-avec-nous).
»

(Ps 23 (24), 1-2, 3-4ab, 5-6)
R/ Qu’il vienne, le Seigneur :
c’est lui, le roi de gloire ! (cf. Ps 23, 7c.10c)
Au Seigneur, le monde et sa richesse,
la terre et tous ses habitants !
C’est lui qui l’a fondée sur les mers
et la garde inébranlable sur les flots.

Qui peut gravir la montagne du Seigneur
et se tenir dans le lieu saint ?
L’homme au cœur pur, aux mains innocentes,
qui ne livre pas son âme aux idoles.

Il obtient, du Seigneur, la bénédiction,
et de Dieu son Sauveur, la justice.
Voici le peuple de ceux qui le cherchent !
Voici Jacob qui recherche ta face !

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc  
Au sixième mois d’Élisabeth, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie.  L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors :  « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.  Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus.  Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ;     il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu.  Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. »    Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. »
Alors l’ange la quitta.


   –   Cy  Aelf,  Paris

Par le "Fiat" de Marie, son acquiescement parfait au dessein du Salut, la malédiction qui pesait sur l'humanité s'est muée en bénédiction. Il a suffi d'un acquiescement de tout l'être de Marie, lequel rend possible le nôtre. Eva, la mère des vivants est devenue Ave, et la porte du salut fut de nouveau ouverte. C'est un mystère d'une telle profondeur, nous a dit le prêtre, que beaucoup de saintes et de saints ont passé leur vie à l'explorer. Or, explorer ne veut pas dire résoudre mais s'enfouir soi-même dans le mystère et s'en laisser pénétrer.

La preuve en est que le temps des hommes, de celles et ceux qui ont saisi dans leurs âmes ce don de Dieu, n'est plus véritablement le temps de leur vie. Mais c'est un temps de grâce, d'abandon de soi en l'Amour, un temps de soulagement des fardeaux et des peines. Tout cela se vit en espérance et les sceptiques n'y comprennent rien car comprendre, c'est prendre avec soi, c'est entrer dans l'acquiescement total à la volonté de Dieu.

Ève fut la mère de tous les vivants mais c'est par Marie que les vivants deviennent enfants de Dieu. Heureux celles et ceux qui saisiront ce temps de la Miséricorde !


.


Roxli Doss, une Américaine de 11 ans atteinte du gliome pontique intrinsèque diffus (DIPG), a miraculeusement guéri. La tumeur inopérable a disparu, sans que les médecins ne sachent l’expliquer.

À quelques jours de Noël, l’incroyable histoire de Roxli Doss fait la une des médias américains. En juin dernier, les médecins avaient diagnostiqué que cette jeune Texane de 11 ans était atteinte du gliome pontique intrinsèque diffus (DIPG). À l’heure actuelle, il n’existe toujours aucun traitement efficace contre ce cancer pédiatrique rare et cette tumeur au cerveau est presque toujours fatale pour les enfants, selon l’association canadienne des neurosciences
.

.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
 
Fête de l'annonciation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: Le pèlerin d'Emmaüs :: Chercheur de Dieu-
Sauter vers: