Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les petits mots de Simone Weil.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
pascal
Disciple
Disciple
avatar


MessageSujet: Re: Les petits mots de Simone Weil.   Sam 19 Nov 2011 - 6:46

L'Esprit saint forme les saints, et Il sait mieux que quiconque pourquoi et comment. Nous n'avons qu'une seule chose à faire: demander encore et toujours de nous laisser habiter et transmormer par Lui afin d'être, en effet, les saints témoins qui ne peuvent qu'être pour notre temps.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Les petits mots de Simone Weil.   Sam 19 Nov 2011 - 15:15

Et comme disait aussi Thérèse d'Avila : « Le monde est en feu... ce n’est point l’heure de traiter avec Dieu d’affaires de peu d’importance. » (CP 1)

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
pascal
Disciple
Disciple
avatar


MessageSujet: Re: Les petits mots de Simone Weil.   Sam 19 Nov 2011 - 17:22

Ah les supers Thérèses: d'Avila, de Lisieux et de Calcutta ! Deo gratias !
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Les petits mots de Simone Weil.   Lun 21 Nov 2011 - 7:46

ET Bénédicte de la Croix (alias Edith Stein)... Smile

____________________
"Ausculta", écoute : "Inclina aurem cordis tui", incline l'oreille de ton coeur...(Premières paroles du Prologue de la Règle de saint Benoît)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: Les petits mots de Simone Weil.   Mer 23 Nov 2011 - 13:32

"L'amour du prochain est l'amour qui descend de Dieu vers l'homme. Il est antérieur à celui qui monte de l'homme vers Dieu. Dieu a hâte de descendre vers les malheureux. Dès qu'une âme est disposée au consentement, fût-elle la dernière, la plus misérable, Dieu se précipite en elle pour pouvoir, à travers elle, regarder et écouter les malheureux". (Attente de Dieu)

Cette analyse est capitale - du moins pour moi. Car même après une conversion, le fait d'aller vers le prochain demeure difficile et celui qui se lance dans la pratique de la miséricorde envers autrui... rencontre en lui-même un obstacle que seul l'amour de Dieu permet de franchir.

La proposition d'aimer son prochain comme soi-même est automatiquement classée par l'intelligence comme une chose risquée et dangereuse. C'est pourquoi l'homme recule souvent. Je crois - et l'expérience me le confirme, que la pratique concrète de la charité exige que l'on mette de côté beaucoup de sa raison pour privilégier - non pas pas un sentiment nouveau, mais la personne même de Jésus.
L'Evangile le confirme par deux fois au moins: lorsque Jésus dit "Sans moi, vous ne pouvez rien faire" et dans représentation du jugement dernier. "Chaque que vous l'avez fait pour un seul de ses petits qui sont mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait."

J'ajouterai que la pratique de la miséricorde envers autrui, si elle est difficile, porte pourtant rapidement des fruits de force et de vitalité. Quelqu'un en a-t-il fait l'expérience ?


Dernière édition par boisvert le Mar 29 Nov 2011 - 10:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: Les petits mots de Simone Weil.   Ven 25 Nov 2011 - 14:18

"L'impossibilité est la porte vers le surnaturel. On ne peut qu'y frapper. C'est un autre qui ouvre". (La pesanteur et la grâce)

A propos de porte, celle-ci est particulière, car elle peut s'ouvrir dans les deux sens: de l'intérieur vers l'extérieur - par nos prières, nos supplications, nos pénitences et nos actes de miséricorde; mais aussi et davantage encore: de l'extérieur vers l'intérieur. Car Jésus dit bien dans l'Apocalypse: "Je me tiens à la porte et je frappe. Quiconque entend ma voix et m'ouvre la porte, je prendrai mon repas avec lui et lui avec moi". Je crois que le Seigneur a toujours l'initiative: lorsque nous pensons que c'est nous qui frappons à la porte, même l'idée de frapper "à la porte de l'impossible", c'est le Seigneur qui nous l'a insufflée.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
pascal
Disciple
Disciple
avatar


MessageSujet: Re: Les petits mots de Simone Weil.   Sam 26 Nov 2011 - 4:05

Tout à fait d'accord avec toi boisvert. C'est toujours le Seigneur qui a l'initiative, qui nous inspire, à condition de Le laisser entrer. La décision d'aller vers l'autre, surtout s'il est différent, est toujours pour moi un saut dans le vide, et en ce qui me concerne, seul l'abandon dans la confiance la plus totale possible en Lui me permet à chaque fois de franchir le pas, et ce , même après ma conversion il y a 19 ans. C'est toujours Lui qui me pousse à porter du fruit, car ma tendance naturelle est de rester dans ma "retraite" fut-elle spirituelle (c'est plus confortable...), même si en fait mon équilibre se situe entre retrait en moi et rencontre de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: Les petits mots de Simone Weil.   Sam 26 Nov 2011 - 4:48

pascal a écrit:
En fait mon équilibre se situe entre retrait en moi et rencontre de l'autre.

Je connais bien cette équilibre entre retrait et rencontre. Parfois difficile ! Mais si vous y songez bien, Jésus agissait ainsi: tout le jour, il agissait, et la nuit, il se retirait pour prier. (Il n'a pas dû dormir beaucoup entre le début et la fin de sa mission !)
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
pascal
Disciple
Disciple
avatar


MessageSujet: Re: Les petits mots de Simone Weil.   Sam 26 Nov 2011 - 4:58

Je pense que tout chrétien est appelé à vivre de la sorte, chacun selon sa personnlité, son charisme et la Grâce qui lui est accordée.
Revenir en haut Aller en bas
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: Les petits mots de Simone Weil.   Mar 29 Nov 2011 - 10:09

"Ce n'est pas par la manière dont un homme parle de Dieu, mais par la manière dont il parle des choses terrestres, qu'on peut le mieux discerner si son âme a séjourné dans le feu de l'amour de Dieu" (Cahiers d'Amérique)

Je le crois volontiers. Si un homme a passé quelque temps dans ce feu de l'Amour, c'est vrai qu'à son retour, il parlera moins des choses célestes que de celles d'ici-bas. Et il y a une bonne raison à cela: c'est qu'en contemplant Dieu dans la perfection de sa miséricorde, il ne pourra plus faire autrement que de faire comme Dieu et de se pencher sur les choses de la terre...ainsi que le fait un jardinier sur les plantes qui manquent d'eau. Il verra moins ce qui est que ce qui manque. Quelle chose étrange et cependant magnifique de percevoir un "défaut d'amour" qui en réalité manifeste la bonté du divin ! Ainsi, c'est bien l'ombre qui exalte la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: Les petits mots de Simone Weil.   Mar 29 Nov 2011 - 10:51

"Partout où il y a le malheur, il y a la Croix. Cachée, mais présente à quiconque choisit la vérité plutôt que le mensonge, et l'amour plutôt que la haine. Le malheur sans la Croix, c'est l'enfer, et Dieu n'a pas mis l'enfer sur la terre (L'amour de Dieu et le malheur)

Pour tout homme, choisir de dire la vérité quand elle est difficile à dire, c'est manifester la Croix. Et la Croix est encore présente lorsque la persécution survient pour un homme qui choisit de ne pas haïr celui qui le persécute. Sans la Croix, ces attitudes ne seraient pas possibles, du fait de la faiblesse de sa chair. Mais par la Croix, Dieu a rendu possible ce qui ne l'était pas: c'est une brèche que Dieu a ouverte, par laquelle toute âme peut se rafraîchir d'un parfum d'éternité. Je crois que quiconque a souffert sans pour autant cesser d'aimer a compris quelque chose de l'amour de Dieu que la Croix seule pouvait manifester.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: Les petits mots de Simone Weil.   Mer 30 Nov 2011 - 8:54

"L'espérance est la connaissance que le mal qu'on porte en soi est fini et que la moindre orientation de l'âme vers le bien, ne durât-elle qu'un instant, en abolit un peu, et que, dans le domaine spirituel, tout bien, infailliblement, produit du bien"
(L'amour de Dieu et le malheur)

Voici qui me rassure en un temps où je produis des efforts, mais des efforts souvent contredits par d'autres 'chutes'. Je fais jeûne d'alcool depuis le 3 novembre, et je tiens bon, mais je ne peux en tirer aucune vanité, car ce début de jeûne (je n'ai pas fixé de date de fin) m'a permis d'entrevoir d'autres lacunes au niveau de mes sentiments et de mes périodes d'ennuis.

Somme tout, c'est assez logique, les choses se tiennent entre elles. Beaucoup d'hommes célibataires sont tentés par l'une ou l'autre sortie le soir, durant lesquelles ils se verront offrir un verre. A défaut de sorties, ils sont poussés devant, le cinéma, internet. Et d'en oublier la prière, et retomber dans les soucis ! Qu'importe, je trouve donc d'autres points sur lesquels me restreindre et je verrai bien où cela me conduira. J'ai confiance que si je prends patience, je verrai finalement le bien produire du bien - et pas seulement révéler à ma conscience des maux cachés.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: Les petits mots de Simone Weil.   Mer 30 Nov 2011 - 10:00

"Ma condition est telle que je n'ai à conquérir l'éternité d'une manière qui ne consiste pas à essayer de parcourir le temps ou de l'arrêter, mais à l'emplir par mon travail, en établissant par le travail, entre le lien et l’œuvre, ce lien qui peut m'être donné." (Le temps)

Je ne comprends pas tout à fait cette réflexion, mais je sais par l'expérience que l'on progresse beaucoup et d'autant plus facilement que l'on prête attention à ce "labeur du temps" qui s'exerce sur nous.

Je prends l'exemple qui m'est le plus familier: c'est la patience. La patience ne consiste pas, pour moi, à supporter avec courage quelque chose qui me répugne, mais simplement à laisser le temps s'écouler.

De cette manière, je ne supporte pas un effort qui peut me paraître trop lourd à certains moments, mais je me détache de ces moments difficiles. Tout passe. Le bonheur, sil n'est pas en Dieu, passe lui aussi; mais il ne passe que pour un autre plus proche de celui de Dieu. Quand au malheur, le simple fait de savoir qu'il passe aussi, c'est déjà en être vainqueur - comme par anticipation. Naturellement, il faut appliquer sa foi à cet exercice. Et la foi nous est donnée.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: Les petits mots de Simone Weil.   Sam 10 Déc 2011 - 10:40

"La volonté de Dieu, c'est ce qu'on ne peut pas ne pas faire quand on a pensé à lui avec assez d'attention et d'amour" (Cahiers de Marseille)

Penser à Dieu avec attention et amour, c'est pour moi: prier, tout simplement. Quant à accomplir l'une des volontés de Dieu, cela s'est accompli pour moi dans la matinée de mercredi, lorsque je suis sorti de la messe.

En traversant la chaussée, l'esprit encore tout occupé à extraire l'essentiel de l'homélie, voici qu'un homme, assis dans une camionnette, me fait signe. Je le reconnais, je ne connais pas son prénom, ni lui le mien, mais nous avions bavardé à la boutique une dizaine de fois depuis juin. Mais cette fois, il me raconte tout : sa femme vient de demander le divorce, elle veut repartir dans son pays d'origine, et lui ne sait pas comment sauver son couple. "C'est comme çà que je suis venu te voir à la fin des vacances, m'a-t-il dit, je n'avais pas le moral !"

A cet instant, je me suis demandé comment il se fait que je puisse attirer ainsi des personnes (hommes comme femmes), puisque la majeure partie du temps, j'ai le sentiment d'attendre des clients. Mais je suis vite revenu de mon étonnement: c'est le Seigneur, bien entendu. Dans les années 80, Il m'envoyait des jeunes qui sortaient de "maisons d'éducation spécialisées", à présent ce sont des hommes d'âge mûr en pleine déconfiture.

Et pour cet homme comme pour les jeunes autrefois, je ne peux pas grand chose, si ce n'est écouter. Or, je suis persuadé désormais - au travers de lectures de sainte Faustine (comme de Simone Weil, d'ailleurs) que Dieu se sert simplement de moi afin de "voir" et de rencontrer ceux et celles qui ont besoin de Sa miséricorde. Et mon propre rôle dans tout çà, je ne le connais pas : il se déroule malgré moi, comme si ce n'était pas moi. L'homme m'a invité à boire un verre ("A 8h20 ? Je vais travailler !"), mais je l'ai écouté jusqu'au bout et je lui ai dit simplement : "Pour l'instant, le mieux que tu puisses faire, c'est rentrer chez toi, prendre une douche et dormir: le sommeil te portera conseil"... C'est une parole très facile à dire, mais l'important, c'est que je n'ai pas songé à la dire: elle m'est sortie de la bouche.

Je ne l'ai plus revu depuis, mais je suis certain qu'il se sera réveillé avec de meilleures pensées en tête.
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les petits mots de Simone Weil.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les petits mots de Simone Weil.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: Le pèlerin d'Emmaüs :: Chercheur de Dieu-
Sauter vers: