Ephata - forum

Forum Catholique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il est écrit dans votre Loi : J'ai dit : Vous êtes des dieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DavidB
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Il est écrit dans votre Loi : J'ai dit : Vous êtes des dieux   Ven 30 Mar 2012 - 1:21

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Les Juifs allèrent de nouveau chercher des pierres pour lapider Jésus.
Celui-ci prit la parole : « J'ai multiplié sous vos yeux les œuvres bonnes de la part du Père. Pour laquelle voulez-vous me lapider ? »
Les Juifs lui répondirent : « Ce n'est pas pour une œuvre bonne que nous voulons te lapider, c'est parce que tu blasphèmes : tu n'es qu'un homme, et tu prétends être Dieu. »
Jésus leur répliqua : « Il est écrit dans votre Loi : J'ai dit : Vous êtes des dieux.
Donc, ceux à qui la parole de Dieu s'adressait, la Loi les appelle des dieux ; et l'Écriture ne peut pas être abolie.
Or, celui que le Père a consacré et envoyé dans le monde, vous lui dites : 'Tu blasphèmes', parce que j'ai dit : Je suis le Fils de Dieu.
Si je n'accomplis pas les œuvres de mon Père, continuez à ne pas me croire.
Mais si je les accomplis, quand bien même vous refuseriez de me croire, croyez les œuvres. Ainsi vous reconnaîtrez, et de plus en plus, que le Père est en moi, et moi dans le Père. »
Les Juifs cherchaient de nouveau à l'arrêter, mais il leur échappa.

Il repartit pour la Transjordanie, à l'endroit où Jean avait commencé à baptiser. Et il y demeura. Beaucoup vinrent à lui en déclarant : « Jean n'a pas accompli de signe ; mais tout ce qu'il a dit au sujet de celui-ci était vrai. »
Et à cet endroit beaucoup crurent en lui.


Bien que les juifs n'avaient plus le droit, sous l'occupation romaine, de mettre à mort, au nom de leur loi, ils se sont tout de même essayés à lapider Jésus. Et voilà comment Jésus réponds à la tentative de son assassinat : « J'ai multiplié sous vos yeux les œuvres bonnes de la part du Père. Pour laquelle voulez-vous me lapider » Jésus affirme ainsi son innocence. Alors, on lui dit pourquoi on veut l'assassiner : « Ce n'est pas pour une œuvre bonne que nous voulons te lapider, c'est parce que tu blasphèmes : tu n'es qu'un homme, et tu prétends être Dieu. » Voilà donc le point d'achoppement. Mais même face à cette accusation, Jésus réclame encore son innocence et s'en remet à la loi par laquelle on prétend l'accuser et dit : « Il est écrit dans votre Loi : J'ai dit : Vous êtes des dieux. Donc, ceux à qui la parole de Dieu s'adressait, la Loi les appelle des dieux. » Non seulement, Jésus réaffirme-t-il encore son innocence à se dire Dieu, mais il dit que CEUX à qui la parole de Dieu s'adressait, la Loi les appelle des dieux ». Jésus vient, ici, de nous prendre avec Lui, en son Père. Jésus affirme ici, le sens de la Loi, qui est la divinisation de l'Homme. La Loi n'a pas pour but de tuer, mais de nous faire entrer dans la vie divine. Il est intéressant aussi de voir que Jésus cherche à impliquer les juifs eux-mêmes, en disant "votre Loi".

Continuant d'essayer de faire réfléchir ceux qui l'accusent, puisque les juifs reconnaissent que les œuvres sont bonnes, mais que seul son blasphème est inacceptable, Jésus leur dit que s'ils ne veulent pas croire qu'Il est Dieu, soit, qu'ils croient au moins en ses œuvres. Et Jésus nous donne encore une autre clé d'espérance, merveilleuse. Jésus nous dit que si nous croyons en ses œuvres, qui sont des œuvres de miséricorde, alors, nous reconnaîtrons DE PLUS EN PLUS (c'est donc un cheminement), que le Père est en Lui et Lui dans le Père...

Pouvons-nous reconnaître que si Jésus est dans le Père, et que nous sommes, comme Jésus, ceux à qui s'adresse la Parole de Dieu, faisant de nous des dieux, que nous sommes, nous aussi, dans le Père? Osons-nous le croire, ou avons-nous beaucoup trop peur de blasphémer, dans notre incapacité de reconnaître la miséricorde infinie de Dieu?
Revenir en haut Aller en bas
boisvert
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: Il est écrit dans votre Loi : J'ai dit : Vous êtes des dieux   Ven 30 Mar 2012 - 5:26

DavidB a écrit:
Et Jésus nous donne encore une autre clé d'espérance, merveilleuse. Jésus nous dit que si nous croyons en ses œuvres, qui sont des œuvres de miséricorde, alors, nous reconnaîtrons DE PLUS EN PLUS (c'est donc un cheminement), que le Père est en Lui et Lui dans le Père...

C'est bien le chemin qui a été ouvert aux Juifs, et dont nous avons hérité, puisqu'eux n'ont pas franchi ce pas. Voici ma "Lectio" qui te rejoint, bien sûr.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 10,31-42.
Les Juifs allèrent de nouveau chercher des pierres pour lapider Jésus.
Celui-ci prit la parole : « J'ai multiplié sous vos yeux les œuvres bonnes de la part du Père. Pour laquelle voulez-vous me lapider ? »
Les Juifs lui répondirent : « Ce n'est pas pour une œuvre bonne que nous voulons te lapider, c'est parce que tu blasphèmes : tu n'es qu'un homme, et tu prétends être Dieu. »
Jésus leur répliqua : « Il est écrit dans votre Loi : J'ai dit : Vous êtes des dieux.
Donc, ceux à qui la parole de Dieu s'adressait, la Loi les appelle des dieux ; et l'Écriture ne peut pas être abolie.
Or, celui que le Père a consacré et envoyé dans le monde, vous lui dites : 'Tu blasphèmes', parce que j'ai dit : Je suis le Fils de Dieu.
Si je n'accomplis pas les œuvres de mon Père, continuez à ne pas me croire.
Mais si je les accomplis, quand bien même vous refuseriez de me croire, croyez les œuvres. Ainsi vous reconnaîtrez, et de plus en plus, que le Père est en moi, et moi dans le Père. »
Les Juifs cherchaient de nouveau à l'arrêter, mais il leur échappa.
Il repartit pour la Transjordanie, à l'endroit où Jean avait commencé à baptiser. Et il y demeura.
Beaucoup vinrent à lui en déclarant : « Jean n'a pas accompli de signe ; mais tout ce qu'il a dit au sujet de celui-ci était vrai. »
Et à cet endroit beaucoup crurent en lui.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


C'est la fin de la confrontation. Il n'y a plus, de la part des Juifs, aucune possibilité de rétablir le dialogue. Jésus, une dernière fois, a cité les Écritures - puisque non seulement elles sont issues de Lui mais aussi aboutissent à Lui; et il a aussi mentionné les les œuvres que le Père a accompli à travers Lui. Alors, il fuit. Si Jean évoque ce retour en Transjordanie, au Jourdain, là où tout a commencé, c'est bien comme pour dire: "on en retourne à la case de départ". Cet endroit est symbolique à deux titres: d'abord, parce que c'est par la traversée du Jourdain que le peuple est entrée en Israël après la longue errance dans le désert; ensuite parce que, justement, c'est une frontière : si la venue du Christ au Jourdain tourne à l'échec, cela n'arrêtera pas le Verbe, la Lumière, la Parole... car "ma Parole ne me revient que lorsque tout est accompli".

Mais je trouve à l'instant un troisième motif pour Jésus de revenir à cet endroit: c'est là qu'il fût baptisé. Il faut se souvenir que Jésus est venu au Jourdain 'après que tous les autres Juifs se soient fait baptiser par Jean' dit un des Évangiles. Et comme Jean s'étonnait que le Messie vienne à lui pour se faire baptiser (car c'est un baptême de conversion et Jésus n'avait pas à s'y soumettre), celui-ci avait répondu: "Laisse faire ici, il est important que nous accomplissions les choses selon toute justice..."

Quoi, qu'est-ce que çà veut dire ? Cela veut dire que le Christ, symboliquement - du moins à nos yeux, avait déjà pris sur Lui dans le Jourdain, tous les péchés que les autres y avaient laissés. Et c'est bien au Jourdain que Jésus a pris sur Lui "tous les péchés du monde".

N'est-ce pas que tout se tient ? J'en ai eu les larmes aux yeux ce matin, quand j'ai réalisé tout çà. Il est venu chez les siens et les siens ne l'ont pas reconnu. Mais alors que l'échec paraît évident, c'est le moment où d'autres croient en Jésus, car eux ont cru aux œuvres. Dès ce moment commence l’Évangélisation des peuples païens.


De la sorte, si Jésus avait été reconnu par les siens, alors moi, aujourd'hui, j'en serais resté à mon errance et ma "désesp-errance" !
Revenir en haut Aller en bas
http://aveclepere.forumactif.com/act?u=1&ak=6db2a967
DavidB
Martyr du forum
Martyr du forum
avatar


MessageSujet: Re: Il est écrit dans votre Loi : J'ai dit : Vous êtes des dieux   Ven 30 Mar 2012 - 8:17

C'est toujours si merveilleux, en effet, de méditer la pure miséricorde de Notre Seigneur et d'y voir que malgré que du temps soit pris pour méditer et essayer d'éplucher sa Parole, il semblerait que nous pourrions être 10 à chercher les trésors de chaque passage, nous trouverions de nouveaux indices de cet Amour, à chaque commentaire, nous faisant reconnaître un peu mieux par quelle grâce merveilleuse, le souffle nous est à nouveau accordé, un jour de plus, pour essayer d'entrer un peu plus dans cet Amour.

Merci infiniment Bruno, si je dis que la première chose que je fais le matin en me levant, depuis quelques temps, est de me dépêcher de venir voir ton commentaire pour constater les joyaux supplémentaires que tu as réussis à y extraire, je suis toujours émerveillé des perles que je laisse passer et de voir en te lisant qu'elle ne sont pas perdues pour autant. Il y a un temps où ce que je faisais en me levant était beaucoup moins nourrissant...

Merci!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il est écrit dans votre Loi : J'ai dit : Vous êtes des dieux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il est écrit dans votre Loi : J'ai dit : Vous êtes des dieux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ephata - forum :: La cathédrale :: Écoute, mon fils, les préceptes du Maître-
Sauter vers: